24 heures sur le forum
sujets actifs du jour
Derniers sujets
» Joyeux anniversaire copiercoller
Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 EmptyAujourd'hui à 23:17 par copiercoller

» Drôle de phrase dans le Vap’you N° 10 (Automne 2019)...
Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 EmptyAujourd'hui à 21:21 par papillon

» Aegis Boost Pod de Geek Vape : le pod indestructible mais quid de l'autonomie ?
Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 EmptyAujourd'hui à 14:31 par savage

» Vaping Post : articles protégés par mot de passe
Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 EmptyHier à 23:24 par Shaigan

» ma présentation :-)
Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 EmptyHier à 18:37 par Floréal

» Zenith Pro Innokin, clearomiseur MTL et DL restrictif
Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 EmptyHier à 17:39 par charlly

» Box Aegis Solo 100W
Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 EmptyHier à 15:45 par savage

» Mois sans tabac 2019 en France : un échec ? Une réussite ? Un peu des deux ?
Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 EmptyHier à 13:48 par Juliem

» Box Easy par sunbox et ambition mods
Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 EmptyMer 4 Déc 2019 - 22:45 par cnefracasse

» Pod Artery Pal II Pro
Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 EmptyMer 4 Déc 2019 - 10:18 par lamapa

» Fatal Mod de QP Design
Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 EmptyMer 4 Déc 2019 - 7:05 par Franck

» Ben voilà, ça devait arriver , lolll .
Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 EmptyMar 3 Déc 2019 - 23:58 par GillesLL

» Kumulusvape voit l'avenir avec sérénité
Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 EmptyMar 3 Déc 2019 - 20:41 par Franck

» Article du 29/11/19 France 3 : Un autre addictologue relativement favorable à la Vape
Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 EmptyMar 3 Déc 2019 - 17:56 par sanatorium

» le post qui detend ...
Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 EmptyMar 3 Déc 2019 - 12:06 par papillon

» Le magasin / pharmacie : une bonne ou mauvaise solution ?
Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 EmptyMar 3 Déc 2019 - 12:04 par Floréal

» Blend de The Fuu : une véritable innovation ou une petite avancée sympa et maligne ?
Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 EmptyMar 3 Déc 2019 - 11:15 par psionman

» Du Nouveau Dans Le MESH
Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 EmptyMar 3 Déc 2019 - 10:38 par Vapatate

» Problème de toux avec la vape qui dure, dure ,dure...
Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 EmptyLun 2 Déc 2019 - 13:13 par Leio

» [USA]Le Massachusets premier état à interdire les eliquides (et les cigarettes) aromatisés
Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 EmptyDim 1 Déc 2019 - 16:13 par GillesLL

Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

[LE FORUM] un nouveau message d'accueil sur la page... heu..d'accueil

Jeu 24 Oct 2019 - 21:07 par Franck

Bonjour à tous et bises aux dames Very Happy

Je me permets juste de vous signaler que nous sommes en train de retravailler le message qui se trouve sur la page d'accueil du forum.
L'ancien message était long, écrit tout petit, multipliait les messages de prévention sur la santé pas toujours bien tournés et pas toujours très heureux.
Par exemple, l'ancien message affirmait que les organisations …

Commentaires: 15

On teste une nouvelle bannière

Mar 24 Sep 2019 - 21:08 par Franck

Le forum a changé de chapeau(tout en haut)

Mais pourquoi ECP comme sigle ?

École de Conduite Paris ?

Étudiant Cherche Piaule ?

Écoute Ce Patois ?

Espère Chat propre ?

ECigarette Public ?

Je ne vois pas, aidez-moi !
Shocked
Very Happy

Commentaires: 242

Licence
Creative Commons License Site interdit aux moins de 18 ans

Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 Empty Re: Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet

Message par Franck le Lun 7 Oct 2019 - 20:22

Ce soir, je vous propose un article intéressant signé du site dailygeekshow.fr.

Un laboratoire CannaSafe a étudié 18 eliquides incriminés dans les maladies américaines, 3 de revendeurs agrées et 15 provenant du marché noir. Selon les analyses réalisées, il s'avère que 10 des eliquides du marché noir contiendraient du myclobutanil, un fongicide se transformant en cyanure d’hydrogène lorsqu’il est chauffé à haute température. Les liquides chez les revendeurs officiels ne contiendraient pas cette substance.
De plus le laboratoire a aussi trouvé de nombreux liquides contenant de la vitamine E (13 des 15 eliquides illégaux). Là encore, les liquides distribués légalement ne contiendraient pas de vitamine E parmi les échantillons testés.

Donc, on retrouve une piste évoquée plus haut qui avait été mis en exergue par les autorités sanitaires de l'état de New-York. On retrouve aussi la piste du fongicide évoquée plus haut sur ce fil de discussion. De plus, cela pourrait expliquer certains cas pour lesquels les poumons seraient brûlés comme "par des gazes toxiques" selon certains médias. On peut supposer que du fongicide n'aide pas particulièrement à garder des poumons sains.

Néanmoins, un bémol. Le laboratoire CannaSafe est spécialisé dans le cannabis. Il est donc juge et parti et on peut supposer qu'il ait plutôt mis de côté l'hypothèse de l'huile de cannabis évoqué aussi plus haut sur ce fil de discussion et qui pourrait expliquer certains cas. Depuis le début, les amateurs de cannabis affirment que ce dernier ne peut pas être responsable.
En tout cas, même en ne perdant pas de vue un possible parti pris, les pistes des fongicides et de la vitamine E méritent d'être regardées avec attention.

En tout état de cause, acheter des liquides en dehors des circuits officiels, même s'ils ne sont pas chers, n'est peut-être pas toujours une très bonne idée. Mais je vous laisse seul(e) juge !

Franck
Admin
Admin

Nombre de messages : 24151
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 Empty Re: Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet

Message par Smokeur le Mer 9 Oct 2019 - 12:53

Un long article sur le sujet d'une analyse médicale depuis la France :

https://www.atlantico.fr/decryptage/3580494/vapotage--la-cigarette-electronique-de-plus-en-plus-mal-vue-ses-effets-sur-la-sante-remis-en-question-guy-andre-pelouze
Smokeur
Smokeur
Brume (contributeur installé)
Brume (contributeur installé)

Masculin Nombre de messages : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/07/2019

Revenir en haut Aller en bas

Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 Empty Re: Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet

Message par Franck le Mer 9 Oct 2019 - 13:03

@Smokeur :

Merci smokeur  Very Happy  Mais je ne vois pas cet article comme issu d'une analyse médicale. Le docteur interrogé disant tout et son contraire. Il commence par dire que la vape n'est pas cancérigène pour sous-entendre qu'elle est responsable des cas américains. Alors, si c'est le cas, la conclusion de @papillon est la bonne : les vapoteurs européens sont plus costauds que les vapoteurs américains. Ce qui est absurde et, en tout cas, très discutable sur un plan scientifique.
Enfin, il parle des effets avérés issus d'études scientifiques. Une étude ne fournit pas forcément des faits et des effets avérés. Prenons le cas des études sur le vin. Il y a des études vous affirmant que boire un verre de vin par jour n'est pas bon pour la santé, d'autres que un verre de vin ou deux c'est excellent, etc. Quels sont les faits avérés permettant des conclusions aussi contradictoires ?
A mon avis, on est vraiment très loin, mais alors très loin de l'analyse du Dr Farsalinos qui lui, reste médical, me semble-t-il.
Cependant, c'est un avis qui présente quelquefois des idées intéressantes. Mais à chacun de se faire sa propre opinion. Wink

_________________
Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 Franck

les articles du fofo    le lexique
Franck
Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : C'est moi le méchant admin !!!!
Nombre de messages : 24151
Age : 47
Localisation : Essonne
Matériels : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 Empty Re: Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet

Message par Smokeur le Jeu 10 Oct 2019 - 14:25

Je te fais confiance à ton analyse. Pour tout te dire je l'ai mis pour lecture par vous autres mais je ne l'ai pas lu plus qu'en diagonal parce que tout ce qui relève du médical me révulse ; Par exemples quand je fais une prise de sang je ne regarde jamais et chez le dentistes je ferme les yeux pour ne pas voir le matériel affraid
Smokeur
Smokeur
Brume (contributeur installé)
Brume (contributeur installé)

Masculin Nombre de messages : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/07/2019

Revenir en haut Aller en bas

Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 Empty Re: Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet

Message par Smokeur le Dim 13 Oct 2019 - 20:52

Malheureusement aux USA le phénomène ne faiblit pas : Au total, 26 décès liés à la cigarette électronique ont été recensés aux États-Unis, ont indiqué les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC). Le nombre de malades s’élève quant à lui à près de 1300 personnes.

source : https://fr.sputniknews.com/sante/201910131042257252-la-cigarette-electronique-a-desormais-fait-26-deces-aux-etats-unis/
Smokeur
Smokeur
Brume (contributeur installé)
Brume (contributeur installé)

Masculin Nombre de messages : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/07/2019

Revenir en haut Aller en bas

Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 Empty Re: Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet

Message par Franck le Dim 13 Oct 2019 - 22:29

@Smokeur :

Merci pour l'info.  Very Happy

Alors sans vouloir minimiser, il convient quand même de relativiser. Le tabac tuerait chaque jour environ 1300 américains. Soit environ 100 000 depuis que cette crise de la vape a éclaté. Bien entendu, ils sont certainement plus nombreux que les vapoteurs. Mais il n'empêche que cela mérite d'être rappelé.

En 2018, plus de 10 000 américains sont morts par armes à feu. En juin 2019, les USA en étaient déjà à 6500, soit plus que pendant le débarquement.

Et je vous parle même pas de la pollution qui devient année après année, une cause majeure de mortalité qui passe curieusement sous les radars et les communiqués de presse.

Revenons à cet article qui est quand même un monument.

Donc, il n'y a évidemment rien pour relativiser les chiffres. On donne ainsi l'impression d'une crise majeure. C'est grave, certes, il faut impérativement savoir ce qui se passe mais, comme on l'a vu, il y a d'autres crises qui tuent bien plus.

Mais ce n'est pas une raison pour balayer d'un revers de main ce qui se passe aux USA.Continuons donc.

Aucun rappel pour signaler qu'en France, les autorités ont estimé que, si on ne faisait pas n'importe quoi, il n'y a pas de raison qu'une telle crise arrive (lire ici). Nous verrons par la suite, mais pour l'instant, calme plat niveau mortalité. Mais je comprends le journaliste, lorsqu'on cherche à faire peur, on ne va pas commencer à rassurer en prenant tous les faits. On ne s'en sort plus, après !

Si les morts sont dans la force de l'âge, on nous apprend que les malades sont plutôt des hommes et plutôt jeunes. Mais que font-ils pour être malades à ce point ? perplexe
En lisant l'article, on pense avoir un début d'explication :

"La plupart des patients ont par ailleurs reconnu avoir utilisé des liquides au THC, la substance psychoactive du cannabis. "

On se dit chic, cela doit être cela.  Very Happy C'est, ma foi, une explication tout à fait valable. Surtout lorsqu'on sait que la plupart se sont fournis au marché noir dans des conditions de fabrication plus que douteuses (présence de fongicides). Faits rapportés par au moins deux articles et là encore passés sous silence ici. Pourtant c'est capital surtout si, comme il a été dit, on a trouvé des fongicides dans ces liquides qui ne doivent pas améliorer l'état des poumons.

Et, à partir de cette phrase, curieusement, l'article va prendre un tournant à 180 degrés.

On commence pour nous détromper très vite :

"À ce jour, la Food and Drug Administration (FDA) et les CDC ne sont toutefois pas encore parvenus à identifier les causes des maladies décelées."

On se demande bien d'où vient alors ce conseil :

" Les CDC appellent dès lors à éviter le vapotage, en particulier si les produits contiennent du THC."

Une erreur sans doute. Ou une volonté, en mettant le mot "vapotage" en premier de tuer la vape.

Quant aux 400 liquides que la CDC a récupéré et analyse, on attend toujours les résultats. Curieux, cette difficulté à faire des analyses. On l'a vu plus haut, l'Etat de New-York a mis quelques jours et a proposé rapidement une piste. Toujours sur ce fil, un laboratoire a aussi publié des résultats en quelques jours. Mais la CDC n'y arrive pas.

A lire le communiqué, malgré la présence de la phrase pour dire que la majorité des utilisateurs ont avoué avoir mis du THC, tout est fait pour penser que c'est la vape. La vape classique, j'entends, celle qu'on utilise pour arrêter de fumer, celle dont parle le forum. D'ailleurs le titre est parlant.
La conclusion aussi. Il faut interdire les arômes ou la vape.

Pour ma part, j'en reste donc à l'analyse du Dr Farsalinos à découvrir ici et qui, finalement, me semble avoir toute sa place ici et est une réponse tout à fait crédible face à ce genre d'articles  Wink

_________________
Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 Franck

les articles du fofo    le lexique
Franck
Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : C'est moi le méchant admin !!!!
Nombre de messages : 24151
Age : 47
Localisation : Essonne
Matériels : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 Empty Re: Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet

Message par Smokeur le Ven 18 Oct 2019 - 10:25

Retour d'informations sur l'évolution de la situation aux USA dont l'augmentation du nombre de cas semble se tasser malgré ce nombre important ? En lisant les différents articles on peut se demander si ça ne serait pas un composant frelaté à base de THC qui aurait été utilisé par plusieurs fabricants d'eliquide vendu dans la rue pour se retrouver ainsi à travers tous les Etats Unis, ce qui compliquerait d'autant la remontée de la filière puisqu'elle serait illégale.

Selon les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC), mardi 15 octobre, 33 cas mortels ont été recensés dans 24 États. Tandis que des maladies liées au vapotage ont été enregistrées dans 49 États, c’est-à-dire dans tous les États, sauf l’Alaska. En outre, les autorités sanitaires ont souligné que le nombre de personnes atteintes de maladies approchent les 1500.

Pourtant, la cause de ces maladies n’est pas encore connue. En outre, les cigarettes électroniques susceptibles de les provoquer n’ont pas encore été identifiées.

Cependant, la Food and Drug Administration (FDA) a détecté la présence d’huile et de vitamine E dans des liquides contenant de la marijuana que des vapoteurs malades fumaient. Ainsi, cette huile pourrait être la cause probable de maladies.

La semaine dernière, les autorités sanitaires ont déclaré que les maladies peuvent être provoquées par différentes causes dans chaque région du pays.


source : https://fr.sputniknews.com/sante/201910181042282337-le-vapotage-a-tue-plus-de-30-personnes-aux-etats-unis/
Smokeur
Smokeur
Brume (contributeur installé)
Brume (contributeur installé)

Masculin Nombre de messages : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/07/2019

Revenir en haut Aller en bas

Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 Empty Re: Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet

Message par Franck le Ven 18 Oct 2019 - 18:38

@Smokeur :

Merci pour l'information ! Very Happy

Alors par contre, moi, j'ai une autre information qui a été publiée le 4 octobre et qui semble être passée sous les radars. Un oubli des médias, sans aucun doute. C'est le Pr Dautzenberg qui a fait passé l'info aujourd'hui sur Twitter.
Il s'agit d'un communiqué de la Food And Drug Administration américaine (FDA). Le communiqué est à lire ici.
Les deux causes principales identifiées sont ici parfaitement claires et énoncées :
- les huiles au THC. plus particulièrement le fait d'utiliser des ecigs pour vaper ces huiles ;
- des liquides achetés au marché noir, qui peuvent être d'ailleurs des liquides classiques pour arrêter de fumer, donc sans huiles.
Evidemment, certains vapoteurs mélangent les deux et mettent dans les ecigs des huiles au THC achetées au marché noir. Les pesticides/fongicides retrouvées dans certains cartouches de ces produits au marché noir sont offerts gratuitement par les dealers.

Je vous propose une traduction en français de ce communiqué qui me paraît assez éclairant. La traduction a été faite sur DeepL, outil disponible gratuitement en ligne. J'ai changé quelques termes afin que cela colle mieux en français. Essentiellement l'expression "les produits de vaping" par les "produits de la vape".
Pour les plus pressés, voici l'enseignement essentiel de ce communiqué :

"Alors que cette enquête complexe se poursuit, nous exhortons les consommateurs à tenir compte de notre avertissement et à cesser d'utiliser des produits de vape à base de THC, et à ne pas utiliser de produits de vape de toute sorte qui sont achetés dans la rue ou de sources inconnues."

Maintenant, le communiqué complet :

Au cours des dernières semaines, la Food and Drug Administration des États-Unis a travaillé sans relâche avec les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis et d'autres partenaires fédéraux, étatiques et locaux pour enquêter sur les incidents pénibles de blessures pulmonaires graves et de décès associés à l'utilisation des produits de vape. Le dernier nombre de cas et de décès signalés, publié hier par le CDC, continue de souligner la nécessité pour nous de recueillir des informations essentielles et de fournir aux consommateurs des informations exploitables pour les aider à mieux se protéger eux-mêmes et leurs proches.

C'est pourquoi aujourd'hui, nous renforçons notre message au public dans une mise à jour de la mise en garde à l'intention des consommateurs en leur indiquant qu'ils ne devraient pas utiliser de produits de vape contenant du tétrahydrocannabinol (THC), le principal constituant psychoactif de la plante de cannabis. De plus, les consommateurs qui choisissent d'utiliser des produits de vape ne devraient pas modifier ou ajouter des substances telles que le THC ou d'autres huiles aux produits achetés en magasin et ne devraient pas acheter de produits de vape, y compris ceux contenant du THC, dans la rue ou d'autres circuits illicites.

Il s'agit d'une enquête complexe, continue et évolutive. En plus de nos propres analyses, nous examinons également avec diligence la documentation publiée sur les analyses d'échantillons et de données effectuées par des tiers, qui sont utiles pour notre enquête en cours. À l'heure actuelle, la FDA ne dispose pas de suffisamment de données pour identifier la ou les causes des lésions pulmonaires dans ces cas. De plus, bien qu'aucun composé ou ingrédient n'ait émergé comme un seul coupable, nous savons que le THC est présent dans la plupart des échantillons testés. Pour cette raison, l'agence croit qu'il est prudent d'arrêter d'utiliser des produits de vape qui contiennent du THC ou auxquels on a ajouté des substances, y compris celles achetées dans des établissements de détail. En termes simples, l'inhalation de contaminants nocifs dans les poumons pourrait mettre la santé d'un patient en danger et devrait être évitée.

Pour ceux qui choisissent de continuer à utiliser des produits de vape, en particulier ceux qui contiennent du THC, nous vous conseillons vivement de surveiller les symptômes et de consulter rapidement un médecin si vous avez des inquiétudes concernant votre santé. Nous continuons également d'encourager le public à soumettre à la FDA des informations détaillées sur tout problème inattendu de santé ou de produit lié au tabac ou à l'inhalation par l'entremise du Portail des rapports de sécurité en ligne. Et, ce qui est important, aucun jeune ou aucune femme enceinte ne devrait utiliser un produit de vape, quelle que soit la substance qu'il contient.

Cette alerte s'appuie sur les recommandations initiales émises par la FDA il y a plusieurs semaines et est basée sur de nouvelles informations que nous continuons d'apprendre des patients et des échantillons qui ont été testés jusqu'ici. Par exemple, des essais supplémentaires ont révélé que la majorité des centaines d'échantillons de produits de vape testés jusqu'à présent par les États ou par la FDA ont été identifiés comme contenant du THC. De plus, selon des résultats récents, la plupart des patients touchés par ces maladies ont déclaré utiliser des produits contenant du THC, ce qui suggère que les produits de THC jouent un rôle dans ces maladies. Cela dit, certains patients ont déclaré utiliser à la fois des produits à base de THC et des produits à base de nicotine, et un plus petit nombre ont déclaré n'utiliser que des produits à base de nicotine. De même, les essais effectués sur les échantillons prélevés ou reçus par la FDA montrent qu'une variété de produits ou de composants de produits, avec des ingrédients ou des systèmes de distribution différents, rendent cette enquête particulièrement difficile.

Les organismes fédéraux, étatiques et locaux continueront de travailler aussi rapidement que possible pour découvrir ce qui cause la maladie en faisant un suivi auprès des patients et des médecins afin de recueillir des renseignements importants sur les produits ou les substances en cause, sur l'endroit où ils ont été achetés et sur la façon dont ils ont été utilisés. En particulier, le travail de la FDA pour enquêter sur les maladies comprend le prélèvement d'échantillons en coordination avec les États, l'analyse d'échantillons, les enquêtes criminelles et civiles et la coordination avec les partenaires étatiques et fédéraux.

Bien que ces cas se présentent de la même façon chez les patients, il n'est pas clair s'ils ont une cause commune ou s'ils ont une pathogenèse différente avec une apparence similaire. L'enquête n'a pas identifié de substance ou de produit spécifique lié à tous les cas. La FDA utilise des méthodes de pointe pour évaluer la présence d'une vaste gamme de produits chimiques, y compris la nicotine, le THC et d'autres cannabinoïdes ainsi que des opioïdes, des agents de coupe/diluants et autres additifs, pesticides, poisons et toxines. À ce jour, l'agence a recueilli ou reçu plus de 440 échantillons provenant de 18 États - et ce nombre ne cesse d'augmenter. La FDA travaille rapidement et minutieusement à tester les échantillons, en accordant la priorité à ceux qui sont directement associés aux maladies des patients. Plus de la moitié des produits et liquides ont fait l'objet d'une évaluation sous une forme ou une autre, et des tests supplémentaires sur ces échantillons et d'autres continuent quotidiennement.

Nous ne négligeons aucun effort pour suivre toutes les pistes potentielles concernant un produit, un constituant ou un composé particulier qui pourrait être en cause. Dans cet esprit, l'Office of Criminal Investigations (OCI) de la FDA a entrepris des enquêtes parallèles peu après l'apparition des maladies associées.

Nos agents du BEC se concentrent sur l'identification des produits qui rendent les gens malades et sur le suivi de la chaîne d'approvisionnement jusqu'à la source. Nous ne prenons aucune mesure d'application de la loi en ce qui a trait à l'utilisation personnelle des produits de vape ; notre intérêt se concentre sur les fournisseurs. Et comme je l'ai déjà dit, si nous déterminons qu'une personne fabrique ou distribue des produits illicites et falsifiés qui ont causé la maladie et la mort pour son profit personnel, nous considérerions cela comme un acte criminel. Nous sommes prêts à utiliser nos pouvoirs dans toute la mesure du possible et nous collaborerons avec d'autres autorités fédérales, étatiques et locales pour prendre les mesures qui s'imposent dès que les faits seront établis afin de protéger la santé publique.

Ce que nous avons appris jusqu'ici, c'est que l'enquête en cours est complexe et en constante évolution. Chaque jour, nous recueillons plus d'information et, chaque jour, nous cherchons à utiliser cette information pour mieux comprendre la relation entre un produit ou une substance en particulier et les maladies déclarées.

Nous nous engageons à travailler pour répondre à ces questions et à d'autres questions cruciales le plus rapidement possible, mais nous reconnaissons également que cela prendra probablement un certain temps. Il est important de noter que la diversité démographique des patients, ainsi que les produits ou substances qu'ils ont déclarés utiliser et les échantillons testés peuvent signifier qu'il existe de multiples causes de ces maladies, dont certaines peuvent nous échapper ou ne jamais être entièrement comprises.
Alors que cette enquête complexe se poursuit, nous exhortons les consommateurs à tenir compte de notre avertissement et à cesser d'utiliser des produits de vape à base de THC, et à ne pas utiliser de produits de vape de toute sorte qui sont achetés dans la rue ou de sources inconnues. Et nous restons inébranlables dans notre engagement à travailler avec nos partenaires fédéraux, étatiques et locaux pour identifier la ou les causes de ces maladies.

La FDA, une agence du département américain de la Santé et des Services sociaux, protège la santé publique en assurant l'innocuité, l'efficacité et la sécurité des médicaments à usage humain et vétérinaire, des vaccins et autres produits biologiques à usage humain et des instruments médicaux. L'agence est également responsable de la salubrité et de la sécurité de l'approvisionnement alimentaire, des cosmétiques, des suppléments alimentaires, des produits qui émettent des radiations électroniques et de la réglementation des produits du tabac au pays.

_________________
Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 Franck

les articles du fofo    le lexique
Franck
Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : C'est moi le méchant admin !!!!
Nombre de messages : 24151
Age : 47
Localisation : Essonne
Matériels : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 Empty Re: Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet

Message par Smokeur le Lun 21 Oct 2019 - 13:54

Un article rassurant pour le grand public qui explique simplement la différence entre la marché du eliquide Français et celui Américain.

Pour le Professeur Bertrang Dautzenberg, pneumoloque à la Pitié-Salpêtrière de Paris et tabacologue, il n'y a ainsi pas à s'alarmer davantage : "On peut avoir confiance dans les produits qui ont une marque et une adresse en France". Les grossistes en cigarettes électroniques sont ainsi régulièrement contrôlés et doivent se plier à certaines normes. En outre, les fabricants doivent déclarer la composition des produits, les importateurs surveillés et en lien avec l'Agence nationale de la sécurité sanitaire de l'alimentation. Les contrôles de la DGCCRF sont également rigoureux sur ces produits considérés comme sensibles.

Rappelons qu'aux USA, la polémique est avant tout née de plusieurs facteurs : le premier étant l'usage récréatif de la cigarette électronique, souvent mélangée avec de l'huile de cannabis qui vient se stocker dans les poumons. Autre élément à prendre en considération : certains etats interdisent le vapotage et la vente de ces produits, entrainant ainsi un marché parallèle propice à la diffusion de produits non contrôlés et dangereux.

source : https://www.generation-nt.com/vapotage-france-rien-craindre-actualite-1969638.html
Smokeur
Smokeur
Brume (contributeur installé)
Brume (contributeur installé)

Masculin Nombre de messages : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/07/2019

Revenir en haut Aller en bas

Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 Empty Re: Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet

Message par Leio le Lun 21 Oct 2019 - 14:05

@Smokeur > merci de ne pas écrire en bleu, c'est la couleur réservée à la modération Wink
J'ai donc mis un joli vert à la place Very Happy
Leio

_________________
La vape en une leçon : Zen pas de stress (eqium)
Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 Leiova10
Leio
Leio
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 27606
Age : 99
Localisation : 38-Grenoble (ou presque)
Matériels : 2/3 DIY banane mure (Solubarome) / 1/3 Traditional Tobbaco (liqua) = ±55%PG 45%VG en 8mg/ml
Kayfun 5 coilé clapton .75Ω à 20W sur box Pico VTC75W ou Evic
Vous voulez en savoir +:


Batteries :
egoT 650mAh, et egoT XL 1000mAh, spinner 1100mAh
Hatch et mini Hatch (:love: la version mini = j'en ai deux! )
Indulgence V1
Gripper
V8 de chez Ovale (plastique de merde=boitier pété)
Chinemesis
Vamo V5
ePipe "maison" 3V LiFePo4
(kit VV 5V NiMH à monter)
Mini-Provari

Atos :
510 normal & LR (dry et bourre métal),
AtoT normal et LR (après ça fini la bourre),
A2T=Atos réparables de chez Bulli,
AGA-S (mes préférés),
AGT
Fogger

Autres systèmes testés :
510 avec bourre, cartos en tout genre (beurk la bourre)
CE2 (un peu trop chaud), G4 (poubelle), stardustS, A580 appoloe, le grand bidule avec un bouchon style stylo Very Happy...
et merci à Eqium pour m'avoir fait goûter à l'alpha+RES

Liquide DIY :
(=fabrication maison)
100%PG : Cuban Suprem, Fraise, Revolution, ObaOba, Virginia, Kent, Mojito/pomme
Edit 11/2014 : enfin un menthe qui me va le "mix mint" de chez Inawera

Resté longtemps avec Fraise DIY 100%PG sur AGA-S et A2T modifié en dripper


Date d'inscription : 23/05/2011

http://leiovape.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 Empty Re: Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet

Message par papillon le Lun 21 Oct 2019 - 15:38

Et c’est écrit à quel endroit, Leio, S.T.P. Question study


Dernière édition par papillon le Lun 21 Oct 2019 - 16:09, édité 1 fois
papillon
papillon
Cumulonimbus (grand contributeur)
Cumulonimbus (grand contributeur)

Masculin Commentaires : Je suis le passant qui passe...
Nombre de messages : 1747
Age : 67
Localisation : Limoges - 87
Matériels :
Le Matos Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 1330649708 :


- Eleaf iStick Pico 75W « wood grain »:

+ long neck drip tip

+ e-pipe drip tip stem

- Deux Mods hybrides PHANTOHM M Rosewood

- E-pipe Gandalf 18500 Rosewood:

+ stem Churwarden 5

+ stem Churwarden 8

- E - calumet~de la~paix


Mes juices drunken :


Arôme pomme

Arôme pêche

MPGV

Date d'inscription : 17/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 Empty Re: Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet

Message par Leio le Lun 21 Oct 2019 - 16:06

Je sais plus mais c'est bien pour ça que je te le demande gentiment Wink

_________________
La vape en une leçon : Zen pas de stress (eqium)
Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 Leiova10
Leio
Leio
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 27606
Age : 99
Localisation : 38-Grenoble (ou presque)
Matériels : 2/3 DIY banane mure (Solubarome) / 1/3 Traditional Tobbaco (liqua) = ±55%PG 45%VG en 8mg/ml
Kayfun 5 coilé clapton .75Ω à 20W sur box Pico VTC75W ou Evic
Vous voulez en savoir +:


Batteries :
egoT 650mAh, et egoT XL 1000mAh, spinner 1100mAh
Hatch et mini Hatch (:love: la version mini = j'en ai deux! )
Indulgence V1
Gripper
V8 de chez Ovale (plastique de merde=boitier pété)
Chinemesis
Vamo V5
ePipe "maison" 3V LiFePo4
(kit VV 5V NiMH à monter)
Mini-Provari

Atos :
510 normal & LR (dry et bourre métal),
AtoT normal et LR (après ça fini la bourre),
A2T=Atos réparables de chez Bulli,
AGA-S (mes préférés),
AGT
Fogger

Autres systèmes testés :
510 avec bourre, cartos en tout genre (beurk la bourre)
CE2 (un peu trop chaud), G4 (poubelle), stardustS, A580 appoloe, le grand bidule avec un bouchon style stylo Very Happy...
et merci à Eqium pour m'avoir fait goûter à l'alpha+RES

Liquide DIY :
(=fabrication maison)
100%PG : Cuban Suprem, Fraise, Revolution, ObaOba, Virginia, Kent, Mojito/pomme
Edit 11/2014 : enfin un menthe qui me va le "mix mint" de chez Inawera

Resté longtemps avec Fraise DIY 100%PG sur AGA-S et A2T modifié en dripper


Date d'inscription : 23/05/2011

http://leiovape.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 Empty Re: Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet

Message par Leio le Lun 21 Oct 2019 - 16:06

Pour revenir au sujet Vapingpost nous fait un petit résumé suite aux dernières arrestations :
https://fr.vapingpost.com/usa-de-nombreuses-arrestations-dans-le-cadre-de-lenquete-sur-les-cartouches-artisanales-au-thc/?fbclid=IwAR3uuMd_jEWGkIuACRL_uBuNIiMyNLssxq2Sak6CQPF0gnTU-ThEtwCO2N4


Dernière édition par Leio le Lun 21 Oct 2019 - 20:42, édité 1 fois

_________________
La vape en une leçon : Zen pas de stress (eqium)
Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 Leiova10
Leio
Leio
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 27606
Age : 99
Localisation : 38-Grenoble (ou presque)
Matériels : 2/3 DIY banane mure (Solubarome) / 1/3 Traditional Tobbaco (liqua) = ±55%PG 45%VG en 8mg/ml
Kayfun 5 coilé clapton .75Ω à 20W sur box Pico VTC75W ou Evic
Vous voulez en savoir +:


Batteries :
egoT 650mAh, et egoT XL 1000mAh, spinner 1100mAh
Hatch et mini Hatch (:love: la version mini = j'en ai deux! )
Indulgence V1
Gripper
V8 de chez Ovale (plastique de merde=boitier pété)
Chinemesis
Vamo V5
ePipe "maison" 3V LiFePo4
(kit VV 5V NiMH à monter)
Mini-Provari

Atos :
510 normal & LR (dry et bourre métal),
AtoT normal et LR (après ça fini la bourre),
A2T=Atos réparables de chez Bulli,
AGA-S (mes préférés),
AGT
Fogger

Autres systèmes testés :
510 avec bourre, cartos en tout genre (beurk la bourre)
CE2 (un peu trop chaud), G4 (poubelle), stardustS, A580 appoloe, le grand bidule avec un bouchon style stylo Very Happy...
et merci à Eqium pour m'avoir fait goûter à l'alpha+RES

Liquide DIY :
(=fabrication maison)
100%PG : Cuban Suprem, Fraise, Revolution, ObaOba, Virginia, Kent, Mojito/pomme
Edit 11/2014 : enfin un menthe qui me va le "mix mint" de chez Inawera

Resté longtemps avec Fraise DIY 100%PG sur AGA-S et A2T modifié en dripper


Date d'inscription : 23/05/2011

http://leiovape.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 Empty Re: Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet

Message par Franck le Lun 21 Oct 2019 - 19:55

@papillon :

Pour te répondre, papillon, je pense que c'est écrit nul part. Disons que ce n'est pas un point du règlement. Juste une coutume ou une tradition.
Lorsque les modos interviennent pour agir en tant que modos, ils interviennent en police de couleur bleu. Leurs interventions n'est d'ailleurs pas que pour appeler au calme ou sanctionner, cela sert aussi à signaler rapidement une action classique, style recoupement, fractionnement ou déplacement de sujet. Mais pour que ces interventions en bleu soit tout de suite vu comme appartenant au staff, on demande aux membres d'éviter le bleu.

_________________
Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 Franck

les articles du fofo    le lexique
Franck
Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : C'est moi le méchant admin !!!!
Nombre de messages : 24151
Age : 47
Localisation : Essonne
Matériels : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 Empty la crise américaine

Message par Franck le Mer 23 Oct 2019 - 20:24

Hop, allez un petit détour par ce fil de discussion (même s'il finit par me sortir par les yeux Razz )

Sur Twitter, je ne fume plus ! nous a appris qu'un rapport complet avait été fait sur la situation en Utah. Voici, ce qu'il en ressort (à lire ici) :

" 92% des patients ont admis à utiliser des tubes de THC. Parmi les produits au THC testés, 89% contenaient de l'huile d'acétate de vitamine E. Aucune anomalie n'a été trouvée dans les e-liquides à la nicotine testés."


Les plus courageux et les plus anglophones pourront lire une analyse plus détaillée du Dr Siegel, professeur de santé publique à Boston.
Et les encore plus courageux peuvent aller directement se fader le rapport complet qui a le mérite d'être exhaustif et sourcé.

Rien de nouveau par rapport à toutes les infos déjà citées sauf le fait que les liquides normaux, fabriqués pour l'arrêt du tabac, vendus dans des filières classiques ne semblent pas impliqués, en tout cas de l'Etat de l'Utah.

_________________
Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 Franck

les articles du fofo    le lexique
Franck
Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : C'est moi le méchant admin !!!!
Nombre de messages : 24151
Age : 47
Localisation : Essonne
Matériels : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 Empty Re: Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet

Message par Leio le Mer 23 Oct 2019 - 21:41

petite traduction vite fait de l'article de Siegel (merci google trad qui s'améliore chaque jour même si il faut encore lui expliquer deux ou trois trucs) :


"Un nouveau rapport du CDC publié aujourd'hui rend encore moins probable que les e-cigarettes à la nicotine achetées en magasin jouent un quelconque rôle dans l’affaire.


Un nouveau rapport publié aujourd'hui dans le MMWR résume les résultats de l'enquête la plus détaillée menée à ce jour sur les cas d'épidémie de maladies respiratoires associées à la vapotage, en se concentrant sur les 83 cas confirmés survenus dans l'état de l'Utah.

Les principales conclusions du rapport sont les suivantes:

- 92% des patients pour lesquels l'utilisation du produit a été établie ont reconnu avoir vapé des liquide au THC (seulement 3 sur 53  soit ±6% ne l'ont pas fait ou admis).
- Parmi les produits au THC testés, 89% contenaient de l'huile d'acétate de vitamine E.
- Aucune anomalie n'a été trouvée dans les e-liquides à la nicotine testés.

Le rapport conclut que "les cartouches contenant du THC non réglementées jouent un rôle important dans cette éclosion".

Une autre découverte intéressante et importante est la suivante: "Les patients signalaient fréquemment l’utilisation de trois marques de cartouches préremplies contenant du THC: Dank Vapes (21, 40%), Rove (19, 36%) et Golden Gorilla (11, 21%). "

Le reste de l'histoire

Il est essentiel de noter que, au fur et à mesure que l'enquête progresse, la proportion de cas associés à des cartouches de vapotage au THC augmente régulièrement, tandis que de moins en moins de cas sont liés à l'utilisation exclusive de produits contenant de la nicotine.

Au cours des trois dernières mises à jour du CDC, la proportion de cas rapportant utiliser uniquement la nicotine a diminué de 17% à 13% puis à 10%.
Dans les États qui ont publié des données au cours des deux dernières semaines, la proportion de patients ayant admis utiliser du THC se situe dans une fourchette d'environ 92% et plus.
Et maintenant, dans l'enquête la plus complète à ce jour, la proportion de patients ayant admis l'utilisation de cartouches de vapotage de THC est de 92%, avec seulement 3 patients n'admettant pas l'utilisation de THC (et aucun résultat de test de toxicologie n'a été rapporté chez ces patients).

De plus, aucun des liquides électroniques à la nicotine testés ne contenait de contaminants, alors qu'il semble que de l'huile d'acétate de vitamine E ait été détectée dans des cartouches de THC utilisées par tous les patients utilisant du THC auprès desquels le produit avait été obtenu.
Cela concorde avec les résultats des tests effectués dans l’État de New York et au niveau national. Jusqu'à présent, l'huile d'acétate de vitamine E était présente dans la plupart des cartouches de vape à THC récupérées et aucun contaminant n'a été détecté dans les e-liquides à la nicotine testés.

Découvrir que 92% des patients ont admis au vapoter du THC est assez frappant, d’autant plus que les jeunes (en particulier les jeunes hommes) risquent fort de sous-estimer leur consommation de marijuana (quand on le leur demande).
Dans une étude menée en 2006 sur des patients masculins âgés de 18 à 24 ans âgés de 18 à 24 ans, seuls 25,8% avaient admis avoir consommé de la marijuana, mais les tests de dépistage ont révélé que 48,1% avaient déjà consommé de la marijuana.
Compte tenu de l'énorme degré de sous-notification, il n'est pas du tout improbable que 3 patients sur 53 n'admettent pas l'utilisation de THC alors qu'ils l'utilisaient effectivement.

En d’autres termes, il est tout à fait possible que l’épidémie découle de cartouches de vapotage au THC contaminées, point à la ligne.

Il semble qu'il ne soit pas nécessaire d'invoquer les e-liquides à la nicotine, en particulier ceux achetés dans les magasins de détail, pour expliquer l'épidémie.
Néanmoins, il existe toujours des chances qu'il existe sur le marché noir des produits contenant de la nicotine qui sont contrefaits ou autrement falsifiés et qui pourraient être contaminés par de l'huile d'acétate de vitamine E et donc impliqués dans l'épidémie. Par exemple, l'un des échantillons d'e-liquides récupérés chez un patient de l'Utah contenait à la fois de la nicotine et du THC, suggérant qu'un e-liquide à la nicotine avait été frelaté/coupé avec de l'huile de THC.

Quoi qu’il en soit, il est de plus en plus clair chaque jour que les actions du CDC et de nombreux services de santé d’État, ainsi que les décideurs de plusieurs États, mettent la vie du public en danger.
L'obsession irrationnelle de n’en vouloir  qu’aux cigarettes électroniques légalement vendues dans des magasins de vape et dans d'autres magasins tout en ignorant complètement la distribution et l'utilisation des cartouches de vape au THC sur le marché noir est irresponsable et provoque presque certainement plus d'épidémies que nous n'en verrions si les agences de santé disaient simplement la vérité au public et s'attaquaient à la cause réelle de l'épidémie, plutôt que de continuer à diaboliser les cigarettes électroniques et les entreprises qui les vendent

Michael Siegel."


Dernière édition par Leio le Mer 23 Oct 2019 - 21:59, édité 1 fois

_________________
La vape en une leçon : Zen pas de stress (eqium)
Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 Leiova10
Leio
Leio
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 27606
Age : 99
Localisation : 38-Grenoble (ou presque)
Matériels : 2/3 DIY banane mure (Solubarome) / 1/3 Traditional Tobbaco (liqua) = ±55%PG 45%VG en 8mg/ml
Kayfun 5 coilé clapton .75Ω à 20W sur box Pico VTC75W ou Evic
Vous voulez en savoir +:


Batteries :
egoT 650mAh, et egoT XL 1000mAh, spinner 1100mAh
Hatch et mini Hatch (:love: la version mini = j'en ai deux! )
Indulgence V1
Gripper
V8 de chez Ovale (plastique de merde=boitier pété)
Chinemesis
Vamo V5
ePipe "maison" 3V LiFePo4
(kit VV 5V NiMH à monter)
Mini-Provari

Atos :
510 normal & LR (dry et bourre métal),
AtoT normal et LR (après ça fini la bourre),
A2T=Atos réparables de chez Bulli,
AGA-S (mes préférés),
AGT
Fogger

Autres systèmes testés :
510 avec bourre, cartos en tout genre (beurk la bourre)
CE2 (un peu trop chaud), G4 (poubelle), stardustS, A580 appoloe, le grand bidule avec un bouchon style stylo Very Happy...
et merci à Eqium pour m'avoir fait goûter à l'alpha+RES

Liquide DIY :
(=fabrication maison)
100%PG : Cuban Suprem, Fraise, Revolution, ObaOba, Virginia, Kent, Mojito/pomme
Edit 11/2014 : enfin un menthe qui me va le "mix mint" de chez Inawera

Resté longtemps avec Fraise DIY 100%PG sur AGA-S et A2T modifié en dripper


Date d'inscription : 23/05/2011

http://leiovape.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 Empty Re: Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet

Message par Leio le Mer 23 Oct 2019 - 21:54

En tout cas moi je pense que tout ça vient aussi de la vague faite autour du CBD qui a rentrée dans la tête des gens qu'on pouvait vaper n'importe quoi ! Du coup comme le CBD ça n'a aucun effet psychotrope bin la porte était grande ouverte pour se tourner vers le THC (du marché noir) ou pire le THC de synthèse ! 

Et tout les vendeurs qui ont mis du CBD en vente pour attirer les amateurs de fumette (car c'était bien leur objectif, ne venez pas me faire croire qu'ils voulaient juste vendre un relaxant musculaire à ceux qui sont un peu tendus au moment de s'endormir) bref tous vous avez un part de responsabilité au moins indirecte dans cette histoire ! Si vous en étiez resté à une vape saine ou en tout cas simple... 

Et puisque je vais probablement me faire un peu lyncher pour ces propos j'ajoute que la course à la puissance et au cloud c'est du pareil au même et si dans 10 ans on voit apparaître des malades parce qu'ils ont tombé 20ml par jour de 80%VG à 70W et plus bin ça ne m'étonnera pas non plus.


Dernière édition par Leio le Jeu 24 Oct 2019 - 0:59, édité 2 fois

_________________
La vape en une leçon : Zen pas de stress (eqium)
Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 Leiova10
Leio
Leio
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 27606
Age : 99
Localisation : 38-Grenoble (ou presque)
Matériels : 2/3 DIY banane mure (Solubarome) / 1/3 Traditional Tobbaco (liqua) = ±55%PG 45%VG en 8mg/ml
Kayfun 5 coilé clapton .75Ω à 20W sur box Pico VTC75W ou Evic
Vous voulez en savoir +:


Batteries :
egoT 650mAh, et egoT XL 1000mAh, spinner 1100mAh
Hatch et mini Hatch (:love: la version mini = j'en ai deux! )
Indulgence V1
Gripper
V8 de chez Ovale (plastique de merde=boitier pété)
Chinemesis
Vamo V5
ePipe "maison" 3V LiFePo4
(kit VV 5V NiMH à monter)
Mini-Provari

Atos :
510 normal & LR (dry et bourre métal),
AtoT normal et LR (après ça fini la bourre),
A2T=Atos réparables de chez Bulli,
AGA-S (mes préférés),
AGT
Fogger

Autres systèmes testés :
510 avec bourre, cartos en tout genre (beurk la bourre)
CE2 (un peu trop chaud), G4 (poubelle), stardustS, A580 appoloe, le grand bidule avec un bouchon style stylo Very Happy...
et merci à Eqium pour m'avoir fait goûter à l'alpha+RES

Liquide DIY :
(=fabrication maison)
100%PG : Cuban Suprem, Fraise, Revolution, ObaOba, Virginia, Kent, Mojito/pomme
Edit 11/2014 : enfin un menthe qui me va le "mix mint" de chez Inawera

Resté longtemps avec Fraise DIY 100%PG sur AGA-S et A2T modifié en dripper


Date d'inscription : 23/05/2011

http://leiovape.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 Empty Re: Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet

Message par copiercoller le Mer 23 Oct 2019 - 22:52

J'vais pas te lyncher, au contraire j'ai le même avis. :+1:
copiercoller
copiercoller
Cirrus (maître contributeur)
Cirrus (maître contributeur)

Masculin Commentaires : Non.
Nombre de messages : 8905
Age : 68
Localisation : ville rose et Paris
Matériels :
Oh lui hé !:
maternelle : ego 650
primaire : twist (jerk, mash-potatoes ...)
collège : vamo
lycée : istick
fac : aspirator 300W

point PM : 3

Date d'inscription : 06/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 Empty Re: Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet

Message par Franck le Jeu 24 Oct 2019 - 7:18

@Leio :

Le texte du Dr Siegel mérite effectivement une traduction en français. Il attaque fort ce médecin puisqu'il accuse les autorités sanitaires de son pays de mettre la vie des gens en danger en accusant à tort la vape/arrêt du tabac.
Dans le climat d'hystérie anti-vape aux USA, il a du cran et du courage, cet homme ! respect1

Le rapport sur l'Utah mérite aussi d'être lu.

Désolé je suis obligé de mettre pas mal de textes en anglais mais malheureusement, après avoir fait passer l'idée que la vape classique tuait, certains médias français ne semblent plus se soucier de suivre l'affaire, il faut donc aller aux states pour avoir des infos.
Ainsi va le flux et le flot médiatique, un sujet chasse l'autre. Rien de nouveau.

_________________
Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 Franck

les articles du fofo    le lexique
Franck
Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : C'est moi le méchant admin !!!!
Nombre de messages : 24151
Age : 47
Localisation : Essonne
Matériels : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 Empty Re: Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet

Message par Franck le Jeu 24 Oct 2019 - 20:42

Leio a abordé la question du CBD.
Et bien, je suis tombé sur un article de CNBC qui en parle justement.

Cet article, très fouillé, met en évidence le fait que certains délinquants, dealers ou marchands peu scrupuleux ont profité du boom des liquides au CBD aux USA pour refourguer des liquides de merde et hautement trafiqués. Il semblerait que certains de ces liquides au CBD trafiqués soient directement responsables de beaucoup de cas américains.
Mais il n'y aurait pas que les liquides au CBD qui seraient concernés puisque des entreprises proposent des produits au CBD pour tout : des produits de beauté, des bonbons, de la nourriture, etc. Et, au vu des prix pratiqués, cela attire forcément des gens pas toujours bien attentionnés.
Cet article, assez long, est à mon avis à lire et montre tous les dangers d'un marché non contrôlé, non vérifié, comme celui des produits au CBD aux USA. Je vous propose une traduction française de cet article. Toujours pareil : traduction réalisée à 90% par deepL et 10% par moi-même pour corriger certains trucs incompréhensibles.

Synthèse :

1. Certains opérateurs tirent profit de l'engouement pour le CDB en remplaçant la marijuana synthétique naturelle naturelle par de la marijuana synthétique bon marché et illégale dans les boissons gazeuses et les produits comestibles comme les ours gélifiés (note de Franck : les gummy bears).
2. L'American Association of Poison Control Centers considère le CBD comme un "danger émergent" en raison du risque d'étiquetage erroné et de contamination.
3. Une étude publiée en 2017 dans le Journal of the American Medical Association a révélé que 70 % des produits CBD étaient mal étiquetés.

ARTICLE :

Jay Jenkins dit qu'il a hésité quand un pote lui a suggéré d'essayer avec lui du CBD.

"Ça va te détendre", assura son ami.

La vapeur que Jenkins a inhalée ne l'a pas détendu. Après deux bouffées, il a fini dans le coma.

C'est parce que ce qu'il a vapé ne contenait pas de CBD, le composé soudainement populaire extrait de la plante de cannabis qui, selon les spécialistes du marketing, peut traiter toute une gamme de maladies sans que les utilisateurs se défoncent. Au lieu de cela, l'huile a été enrichi d'une puissante drogue de la rue.

Certains fabricants tirent profit de l'engouement pour la CDB en remplaçant la synthétique naturelle par de la marijuana synthétique illégale et bon marché dans les boissons gazeuses et les produits comestibles comme les ours gélifiés, selon une enquête réalisée par Associated Press.
Au cours des deux dernières années, la pratique a envoyé des douzaines de personnes comme Jenkins aux urgences. Pourtant, les responsables de ces produits à la mode ont agi en toute impunité, en partie parce que l'activité a explosé si rapidement que les régulateurs n'ont pas rattrapé leur retard alors que les agents de la lutte antidrogue ont des priorités plus élevées.
AP, un laboratoire commissionné, a testé l'huile à vaper utilisée par Jenkins et 29 autres produits de vape vendus en tant que CBD dans tout le pays, avec un accent particulier sur les marques que les autorités ou les utilisateurs ont signalées comme suspectes. Dix des 30 contenaient des dérivés de marijuana synthétique - des drogues communément appelées K2 ou épices qui n'ont aucun avantage médical connu - alors que d'autres n'avaient pas de CBD du tout.


Parmi eux on trouve Green Machine, un pod compatible avec les cigarettes électroniques Juul que les journalistes ont acheté en Californie, en Floride et au Maryland. Quatre de ces sept pods contenaient de la marijuana synthétique illégale, mais la composition chimique variait selon la saveur et même le lieu d'achat.

"C'est la roulette russe", a déclaré James Neal-Kabababick, directeur de Flora Research Laboratories, qui a testé les produits.

La vape en général a fait l'objet d'une attention accrue ces dernières semaines parce que des centaines d'utilisateurs ont développé des maladies pulmonaires mystérieuses et que plusieurs d'entre eux sont morts. L'enquête de l'AP s'est concentrée sur une autre série d'affaires dans lesquelles des produits chimiques psychoactifs sont ajoutés à des produits présentés comme CBD.

Les résultats des tests de laboratoire d'AP font écho à ce que les autorités ont trouvé, selon une enquête menée auprès des organismes étatiques dans les 50 États. Au moins 128 échantillons sur plus de 350 testés par des laboratoires gouvernementaux dans neuf États, presque tous dans le Sud, contenaient de la marijuana synthétique dans des produits au CBD commercialisés. Les oursons gélifiés et autres produits comestibles ont été à l'origine de 36 de ces succès, tandis que presque tous les autres étaient des produits pour cigarette électronique. Les autorités du Mississippi ont également trouvé du fentanyl, le puissant opioïde responsable d'environ 30 000 décès par surdose l'an dernier.

Les journalistes ont ensuite acheté des marques que les forces de l'ordre ont testées ou dont les discussions en ligne ont révélé qu'elles étaient contaminées. Étant donné que les essais effectués par les autorités et la PA se sont concentrés sur les produits suspects, les résultats ne sont pas représentatifs de l'ensemble du marché, qui comprend des centaines de produits.

"Les gens ont constaté qu’un marché se développait et il y a des entreprises qui essaient de faire de l'argent rapidement", a déclaré Marielle Weintraub, présidente de la U.S. Hemp Authority, un groupe industriel qui certifie les cosmétiques et suppléments alimentaires au CBD.

La marijuana synthétique est préoccupante, selon Mme Weintraub, mais l'industrie compte de nombreuses entreprises réputées. Lorsque des produits se retrouvent avec des substances illicites, les personnes ou les entreprises qui les fabriquent blâment souvent la contrefaçon ou la contamination dans la chaîne d'approvisionnement et de distribution.

Le CBD, abréviation de cannabidiol, est l'un des nombreux produits chimiques que l'on trouve dans le cannabis, une plante plus communément appelée marijuana. La plus grande partie du CBD est fabriquée à partir de chanvre, une variété de cannabis cultivée pour la fibre ou d'autres usages. Contrairement à son plus célèbre cousin le THC, le cannabidiol ne fait pas planer les consommateurs. Les ventes de CBD ont été stimulées en partie par des allégations non prouvées selon lesquelles il peut réduire la douleur, calmer l'anxiété, augmenter la concentration et même prévenir la maladie.

La Food and Drug Administration des États-Unis a approuvé un médicament à base de CBD pour le traitement des crises associées à deux formes rares et graves d'épilepsie, mais dit qu'il ne peut être ajouté aux aliments, boissons ou suppléments alimentaires. L'agence est en train de clarifier sa réglementation, mais à part mettre en garde les fabricants contre les allégations santé non prouvées, elle n'a pas fait grand-chose pour arrêter la vente de ces produits. C'est le travail de la Drug Enforcement Administration des États-Unis, mais ses agents se concentrent sur les opioïdes et autres narcotiques.

Il y a maintenant des bonbons et des boissons CBD, des lotions et des crèmes, et même des friandises pour les animaux de compagnie. Les cours de yoga de banlieue, les grandes pharmacies et les grands magasins Neiman Marcus offrent des produits de beauté. Kim Kardashian West a organisé une fête pour femmes enceintes sur le thème du CBD (note de Franck : les femmes enceintes organisent .
Mais il est difficile pour les consommateurs de savoir combien de CBD ils consomment réellement, voire pas du tout. Comme c'est le cas pour de nombreux produits, les organismes de réglementation fédéraux et étatiques vérifient rarement ce qu'il y a à l'intérieur - dans la plupart des cas, le contrôle de la qualité est laissé aux fabricants.

Et il y a un intérêt financier à faire des économies. Un site Web fait de la publicité pour de la marijuana synthétique pour aussi peu que 25 $ la livre – la même quantité de CBD naturel coûte des centaines ou même des milliers de dollars.


"ON NE VIT QU'UNE FOIS"


Jay Jenkins venait de terminer sa première année à la Citadelle, un collège militaire de Caroline du Sud, lorsque l'ennui l'a amené à essayer ce qu'il croyait être du CBD.

C'était en mai 2018 et il a dit que son ami avait acheté une cartouche d'huile de CBD à saveur de myrtille appelée Yolo ! - l'acronyme de "vous ne vivez qu'une seule fois" - au 7 to 11 Market (note de Franck : une chaîne américaine de magasins comme les 7 à Cool, un immeuble austère et blanc à Lexington, en Caroline du Sud.

De retour dans la voiture, Jenkins l'a essayé en premier. Les choses "sont devenues floues", puis terrifiantes.

Jenkins a dit que les nerfs dans sa bouche semblaient avoir été "multipliés par 10". Des images vives, dont un cercle entouré de ténèbres et rempli de triangles colorés, remplissaient son esprit. Avant de perdre conscience, il s'est rendu compte qu'il ne pouvait plus bouger.

"Je pensais que j'étais déjà mort," dit Jenkins.

Son ami s'est précipité à l'hôpital où Jenkins a souffert d'insuffisance respiratoire aiguë et est tombé dans le coma, selon son dossier médical.

Jenkins est sorti du coma et est sorti le lendemain. Le personnel de l'hôpital a scellé la cartouche de Yolo dans un sac biologique et l'a envoyée pour examen.

Des tests de laboratoire commandés cet été par AP ont permis de découvrir un type de marijuana synthétique qui a été incriminée dans au moins 11 décès en Europe.

Les autorités de l'État et les autorités fédérales n'ont jamais identifié le fabricant du Yolo, qui a rendu malade non seulement Jenkins, mais aussi au moins 33 personnes dans l'Utah.

Selon des documents déposés au tribunal californien par un ancien comptable, une entreprise appelée Mathco Health Corporation a vendu des produits Yolo à un distributeur ayant la même adresse que le 7 to 11 Market où Jenkins s'est arrêté. Deux autres anciens employés ont dit à AP que Yolo était un produit Mathco.

Katarina Maloney, PDG de Mathco, a déclaré dans une interview accordée au siège social de la société à Carlsbad, en Californie, que Yolo était gérée par son ancien partenaire commercial et qu'elle ne souhaitait pas en parler.

M. Maloney a également déclaré que Mathco ne "s'implique pas dans la fabrication, la distribution ou la vente de produits illégaux". Elle a dit que les produits Yolo en Utah "n'ont pas été achetés chez nous" et que la société ne peut pas contrôler ce qui arrive aux produits une fois qu'ils sont expédiés. Des tests réalisés par AP sur deux cartouches au CBD commercialisées sous la marque Hemp Hookahzz de Maloney's Hemp Hookahzz n'ont trouvé aucune marijuana synthétique.

Dans le cadre d'une plainte en matière d'emploi déposée en justice, l'ancien comptable a déclaré que l'ancien associé de Maloney, Janell Thompson, était le " vendeur exclusif " de Yolo. Joint par téléphone et interrogé sur Yolo, Thompson a raccroché.

"Si vous voulez parler à quelqu'un, vous pouvez parler à mon avocat ", écrivit plus tard Thompson sans donner son nom ou ses coordonnées.

Lorsqu'un journaliste a visité le 7 to 11 Market en mai, Yolo n'était plus à vendre. Lorsqu'on lui a demandé quelque chose de semblable, le vendeur lui a suggéré une cartouche portant l'étiquette Funky Monkey, puis s'est tourné vers une armoire derrière le comptoir et lui a offert deux flacons sans étiquette.

"Celles-ci sont meilleures. Ce sont celles du propriétaire. C'est notre meilleure vente ", a-t-elle dit, se référant à ceux du 7 to 11 Market. "Celles-là, tu ne peux les avoir qu'ici."

Les tests ont montré que les trois contenaient de la marijuana synthétique. Le propriétaire du magasin n'a pas répondu aux messages demandant des explications.


QU'EST-CE QU'IL Y A DANS LE "JUNGLE JUICE" ?

Les gens qui se cachent derrière les produits de vape contaminés laissent peu d'indices sur qui les fabrique ou sur ce qu'il y a à l'intérieur.

L'emballage n'identifie pas les entreprises et leurs marques ont peu de présence en ligne. Les nouveaux entrants peuvent simplement concevoir une étiquette et sous-traiter la production à un grossiste qui vend en gros.

Le système opaque de fabrication et de distribution entrave les enquêtes criminelles et laisse les victimes des produits contaminés avec peu de recours.

L'AP a acheté et testé des pods Green Machine avec des parfums tels que la menthe, la mangue, le framboise et le jus de myrtilles. Quatre des sept cartouches ont été enrichies et seulement deux d'entre elles présentaient un CBD supérieur à un niveau de traces.

Les pods de menthe et de mangue achetées au centre-ville de Los Angeles contenaient un type de marijuana synthétique. Mais alors que les pods de menthe et de mangue vendues par un magasin de vente au détail dans le Maryland n'étaient pas contaminée, une cartouche aromatisée "jungle juice" l'était. Il y avait encore un autre composé synthétique de marijuana - une des autorités sanitaires blâme pour avoir empoisonné des gens aux États-Unis et en Nouvelle Zélande. Une gousse aromatisée à la myrtille vendue en Floride a également été enrichie.

L'emballage de Green Machine indique qu'il est fabriqué avec du chanvre industriel, mais il n'y a pas d'information sur qui est derrière tout cela.

Lorsqu'un journaliste est retourné chez CBD Supply MD dans une banlieue de Baltimore pour discuter des résultats des tests, Keith Manley, copropriétaire, a déclaré qu'il était au courant des conversations en ligne selon lesquelles Green Machine pourrait être contaminé. Il a ensuite demandé à un employé de retirer tous les pods de Green Machine des étals des magasins.

Grâce à des interviews et à des documents, AP a suivi à la trace de pods de Green Machine que les journalistes avaient achetés dans un entrepôt à Philadelphie, puis dans un magasin de tabac de Manhattan et l'entrepreneur derrière le comptoir, Rajinder Singh, qui s'est dit être le premier distributeur de Green Machine.

Singh, qui est actuellement en période probatoire pour une condamnation fédérale pour marijuana synthétique, a dit qu'il avait acheté des pods Green Machine avec de l'argent comptant ou en échange de marchandises comme des pipes à narguilé d'un homme qu'il connaissait comme "Bob" qui a conduit une camionnette depuis le Massachusetts. Pour étayer son témoignage, il a fourni un numéro de téléphone associé à un homme décédé en juillet.

Singh a plaidé coupable en 2017 à des accusations fédérales pour avoir vendu un "pot-pourri" fumable qu'il savait contenir de la marijuana synthétique. Il a dit que cette expérience lui a donné une leçon et a blâmé les produits contrefaits pour la marijuana synthétique détectée dans Green Machine.

"100% de chances pour ce que vous avez testé soit un produit contrefait," dit-il.

_________________
Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 Franck

les articles du fofo    le lexique
Franck
Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : C'est moi le méchant admin !!!!
Nombre de messages : 24151
Age : 47
Localisation : Essonne
Matériels : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 Empty Re: Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet

Message par Smokeur le Ven 25 Oct 2019 - 11:01

Cette affaire américaine pour des histoires de lobby et de gros sous pourrait franchir l'Atlantique plus vite que prévu, c'est à suivre. Un article malheureusement partiel qui en donne les prémisses mais en fait bien comprendre la logique qui pourrait, on le devine, déboucher sur uniquement des ecigs avec recharges comme les fabricants de cigarettes le proposent. (ok pour le vert, à la base je voulais mettre du gris mais il n'y en a point)


Comment les géants du tabac veulent tirer profit de la crise des e-cigarettes.

Et si la crise des e-cigarettes aux États-Unis était une opportunité pour les géants du tabac en France? Ces derniers estiment en tout cas qu’ils sont en bonne position pour en profiter. Non pour vendre leurs cigarettes traditionnelles, mais pour vanter les mérites de leurs systèmes de vapotage. Face à la réglementation de plus en plus sévère entourant la cigarette et à la flambée des prix, les filiales françaises de Philip Morris, Japan Tobacco, British American Tobacco et Imperial Brands misent sur les alternatives à la cigarette.

Japan Tobacco International (JTI), qui a engagé 2 milliards de dollars d’investissement en R&D sur 2016-2020, a démarré dès 2016 avec Logic "Nous voulons offrir aux consommateurs adultes une gamme de produits comportant moins de risque" lame British American Tobacoo qui a lancé ePen 3. "Nous essayons de construire un monde sans fumée" martèle le PDG de Philip Morris International...

source : lefigaro.fr
Smokeur
Smokeur
Brume (contributeur installé)
Brume (contributeur installé)

Masculin Nombre de messages : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/07/2019

Revenir en haut Aller en bas

Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 Empty Re: Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet

Message par Leio le Ven 25 Oct 2019 - 11:08

T'as bien fait de mettre du vert parce que gris on risquait de ne rien voir Wink

_________________
La vape en une leçon : Zen pas de stress (eqium)
Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 Leiova10
Leio
Leio
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 27606
Age : 99
Localisation : 38-Grenoble (ou presque)
Matériels : 2/3 DIY banane mure (Solubarome) / 1/3 Traditional Tobbaco (liqua) = ±55%PG 45%VG en 8mg/ml
Kayfun 5 coilé clapton .75Ω à 20W sur box Pico VTC75W ou Evic
Vous voulez en savoir +:


Batteries :
egoT 650mAh, et egoT XL 1000mAh, spinner 1100mAh
Hatch et mini Hatch (:love: la version mini = j'en ai deux! )
Indulgence V1
Gripper
V8 de chez Ovale (plastique de merde=boitier pété)
Chinemesis
Vamo V5
ePipe "maison" 3V LiFePo4
(kit VV 5V NiMH à monter)
Mini-Provari

Atos :
510 normal & LR (dry et bourre métal),
AtoT normal et LR (après ça fini la bourre),
A2T=Atos réparables de chez Bulli,
AGA-S (mes préférés),
AGT
Fogger

Autres systèmes testés :
510 avec bourre, cartos en tout genre (beurk la bourre)
CE2 (un peu trop chaud), G4 (poubelle), stardustS, A580 appoloe, le grand bidule avec un bouchon style stylo Very Happy...
et merci à Eqium pour m'avoir fait goûter à l'alpha+RES

Liquide DIY :
(=fabrication maison)
100%PG : Cuban Suprem, Fraise, Revolution, ObaOba, Virginia, Kent, Mojito/pomme
Edit 11/2014 : enfin un menthe qui me va le "mix mint" de chez Inawera

Resté longtemps avec Fraise DIY 100%PG sur AGA-S et A2T modifié en dripper


Date d'inscription : 23/05/2011

http://leiovape.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 Empty Re: Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet

Message par Smokeur le Sam 9 Nov 2019 - 10:04

Les autorités de santé américaines ont annoncé vendredi avoir très probablement percé le mystère des maladies pulmonaires qui ont touché plus de 2000 vapoteurs américains et causé 39 décès : une huile de vitamine E apparemment ajoutée dans des recharges au cannabis vendues sur le marché noir.

La vitamine E est normalement inoffensive. Elle s'achète sous forme de gélule à avaler ou d'huile à appliquer sur la peau, mais elle est nocive une fois inhalée ou chauffée.

Ces découvertes interviennent quelques heures après l'annonce par le président américain Donald Trump de sa volonté de faire passer l'âge minimum pour acheter des cigarettes électroniques aux États-Unis de 18 à 21 ans.

J'imagine qu'il va y avoir d'autres articles.

article complet : https://fr.sputniknews.com/international/201911091042397257-vapotage-aux-etats-unis-le-mystere-des-maladies-pulmonaires-est-il-perce/
Smokeur
Smokeur
Brume (contributeur installé)
Brume (contributeur installé)

Masculin Nombre de messages : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/07/2019

Revenir en haut Aller en bas

Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 Empty Re: Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet

Message par Leio le Sam 9 Nov 2019 - 10:38

article de Mikael Siegel :
https://tobaccoanalysis.blogspot.com/2019/11/cdc-announces-major-breakthrough-that-i.html?fbclid=IwAR355otWj935A0TUnibxHd42BXOPvCIVY4i3eUWIuQnEeE2v0KPKbrFjsxU

"They tested lung tissue samples from 29 case patients and all 29 (100%) were found to contain vitamin E acetate oil."

_________________
La vape en une leçon : Zen pas de stress (eqium)
Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 Leiova10
Leio
Leio
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 27606
Age : 99
Localisation : 38-Grenoble (ou presque)
Matériels : 2/3 DIY banane mure (Solubarome) / 1/3 Traditional Tobbaco (liqua) = ±55%PG 45%VG en 8mg/ml
Kayfun 5 coilé clapton .75Ω à 20W sur box Pico VTC75W ou Evic
Vous voulez en savoir +:


Batteries :
egoT 650mAh, et egoT XL 1000mAh, spinner 1100mAh
Hatch et mini Hatch (:love: la version mini = j'en ai deux! )
Indulgence V1
Gripper
V8 de chez Ovale (plastique de merde=boitier pété)
Chinemesis
Vamo V5
ePipe "maison" 3V LiFePo4
(kit VV 5V NiMH à monter)
Mini-Provari

Atos :
510 normal & LR (dry et bourre métal),
AtoT normal et LR (après ça fini la bourre),
A2T=Atos réparables de chez Bulli,
AGA-S (mes préférés),
AGT
Fogger

Autres systèmes testés :
510 avec bourre, cartos en tout genre (beurk la bourre)
CE2 (un peu trop chaud), G4 (poubelle), stardustS, A580 appoloe, le grand bidule avec un bouchon style stylo Very Happy...
et merci à Eqium pour m'avoir fait goûter à l'alpha+RES

Liquide DIY :
(=fabrication maison)
100%PG : Cuban Suprem, Fraise, Revolution, ObaOba, Virginia, Kent, Mojito/pomme
Edit 11/2014 : enfin un menthe qui me va le "mix mint" de chez Inawera

Resté longtemps avec Fraise DIY 100%PG sur AGA-S et A2T modifié en dripper


Date d'inscription : 23/05/2011

http://leiovape.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 Empty Re: Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet

Message par papillon le Sam 9 Nov 2019 - 12:39

Et il faut savoir que la vitamine E sous forme d’acétate n’est pas toxique en elle-même... Wink

https://www.vidal.fr/Medicament/vitamine_e_provepharm-199524.htm

C’est l’excipient à effet notoire qui est toxique:

https://www.vidal.fr/Medicament/vitamine_e_provepharm-199524-composition.htm

L’huile de ricin!!!

Sans action en intra-musculaire, c’est un puissant laxatif, qui agit par irritation de l’intestin, ce qui le fait « pleurer » et provoque une diarrhée.

J’imagine l’effet sur des bronches... Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes

Il faut savoir que pour les aérosols, on utilise toujours des produits injectables, pas des formes orales, ou autres! Exclamation Exclamation Exclamation

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Huile_de_ricin
papillon
papillon
Cumulonimbus (grand contributeur)
Cumulonimbus (grand contributeur)

Masculin Commentaires : Je suis le passant qui passe...
Nombre de messages : 1747
Age : 67
Localisation : Limoges - 87
Matériels :
Le Matos Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 1330649708 :


- Eleaf iStick Pico 75W « wood grain »:

+ long neck drip tip

+ e-pipe drip tip stem

- Deux Mods hybrides PHANTOHM M Rosewood

- E-pipe Gandalf 18500 Rosewood:

+ stem Churwarden 5

+ stem Churwarden 8

- E - calumet~de la~paix


Mes juices drunken :


Arôme pomme

Arôme pêche

MPGV

Date d'inscription : 17/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet - Page 5 Empty Re: Hospitalisation de vapoteurs américains : les articles traitant du sujet

Message par Vieux Pat le Sam 9 Nov 2019 - 13:15

Merci Papillon, c'est très intéressant ! plussoie +2
Vieux Pat
Vieux Pat
Cirrus (maître contributeur)
Cirrus (maître contributeur)

Masculin Nombre de messages : 5164
Age : 60
Matériels : Chinois respect2
Date d'inscription : 22/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum