24 heures sur le forum
Sujets actifs du jour
Derniers sujets
» Cabeo DL/MTL RTA - Toutes versions
10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé EmptyAujourd'hui à 11:23 par Leio

» L'istick Pico 2 d'Eleaf : le retour de la Pico
10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé EmptyAujourd'hui à 11:05 par Leio

» Abyss par DOVPO/Suicide Mods
10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé EmptyHier à 20:54 par cnefracasse

» 10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé
10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé EmptyHier à 18:28 par Franck

» ["ARTICLE" 10/04/2021] mercatoshow : 30 Meche Cigarette Electronique les mieux qualifiés
10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé EmptyHier à 18:18 par Franck

» [ARTICLE 07/04/2021] vapingpost.fr : Marvel se lance dans la propagande antivape
10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé EmptyHier à 18:08 par sanatorium

» [ARTICLE 05/04/2021] trustmyscience.com : cigarette électronique et e-liquides : la grande mise au point
10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé EmptyHier à 17:15 par JOUJOU

» le post qui detend ...
10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé EmptyHier à 15:45 par papillon

» (TALC) Vous écoutez quoi ???... comme truc ???
10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé EmptyHier à 14:26 par JOUJOU

» (TALC) Vous regardez quoi ??? ... comme truc ?
10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé EmptyHier à 14:07 par JOUJOU

» Quel est où quel sont vos mods favoris..???!
10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé EmptyVen 9 Avr 2021 - 16:34 par james49

» Savez-vous où je peux flooder pour atteindre 4000 messages ?
10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé EmptyVen 9 Avr 2021 - 16:30 par Pashmina

» La Box ID 65 du moddeur français Polygon Mod
10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé EmptyVen 9 Avr 2021 - 15:49 par cnefracasse

» Harmane et norharmane responsables de la dépendance au tabac?
10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé EmptyVen 9 Avr 2021 - 12:08 par papillon

» Istick Power 2 d'Eleaf : un mod offrant une belle autonomie pour un prix abordable
10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé EmptyVen 9 Avr 2021 - 11:23 par LanciaB

» La DotAio mini de Dotmod : la box mini mais au prix maxi
10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé EmptyJeu 8 Avr 2021 - 20:16 par Franck

»  Je viens de tester le Minimal "puissant"
10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé EmptyJeu 8 Avr 2021 - 8:11 par Franck

» Ouhahaha la crise....
10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé EmptyMer 7 Avr 2021 - 23:17 par marcuche

» Joyeux anniversaire à pascal1969
10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé EmptyMer 7 Avr 2021 - 12:25 par Pascal1969

» Besoin du conseil d'achat
10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé EmptyMar 6 Avr 2021 - 12:18 par todi

Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Les publications du petit forum
Comment mettre une bannière "j'ai arrêté de fumer depuis..." dans sa signature ?

Lun 29 Mar 2021 - 20:15 par Franck

Bonjour à toutes et tous, Very Happy


J'en profite pour informer (ou rappeler) comment mettre dans sa signature une bannière indiquant depuis combien de temps on a arrêté de fumer. Mine de rien, en plus de mettre un peu de couleur sur le forum, cette bannière permet de se motiver lorsqu'on arrête le tabac et que l'on passe à la vape. Généralement, au début, on ressent un peu de fierté en …

Commentaires: 0

Quelques petites nouveautés pour le forum

Dim 28 Fév 2021 - 18:32 par Franck

Le forum a été enrichi de quelques nouveautés. Rien de révolutionnaire mais des petites choses qui, je l'espère, vont rendre votre utilisation du forum plus agréable. Very Happy

Les plus grandes nouveautés se trouvent sur la version mobile du forum. 
En effet, Formactif vient d'intégrer un éditeur dans les messages. Certes, pour l'instant, c'est assez léger mais cela vous permettra de mettre …

Commentaires: 6

Licence
Creative Commons License Site interdit aux moins de 18 ans

10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé Empty 10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé

Message par Franck Dim 28 Mar 2021 - 17:12

Plus d'une dizaine d'années d'existence de la vape : l'heure du bilan en termes d'efficacité et de santé





La vape est apparue dans les pays occidentaux dans les années 2007/2008. Certes de manière très marginale à l’époque. Nous n’étions pas nombreux à vaper en ces temps anciens. De véritables extra-terrestres qui ont croisé bien de regards ahuris ou étonnés sur leur passage.

Elle a connu un véritable essor à partir de 2011 grâce à un alignement des planètes : apparition des magasins physiques qui donnèrent une visibilité, arrivée de matériels bien plus fiables, plus faciles d’utilisation et offrant une certaine autonomie, ainsi qu’un éveil de l’intérêt des médias de masse, au départ plutôt bienveillants dans leur ensemble.

Il y a donc maintenant plus de 10 ans que des millions de fumeurs et fumeuses à travers la planète ont testé la vape.

Il est donc temps de dresser un bilan, n'est-ce pas ?  Very Happy

1. Un outil décrié.

La vape est un outil particulièrement décrié. Il n’est pas rare de lire ou d’entendre des informations mettant en doute son efficacité, abordant sa dangerosité, égrenant le nombre de batteries qui explosent aux quatre coins de la planète, rendant publics des résultats d’études scientifiques particulièrement négatifs, affirmant que les produits de la vape sont un piège pour amener les adolescents au tabac, etc.

Pire même : le deuxième semestre 2019 a vu un emballement médiatique suite aux morts américains après l’utilisation de vaporettes. Des centaines d’articles ont été rédigés, certains médias énumérant presque quotidiennement le nombre de morts, donnant l’impression d’une véritable hécatombe. Emballement qui s’est traduit par un affolement dans de nombreux pays, comme les USA. Les détracteurs de la vape exultèrent : ils l’avaient bien prophétisé que la vape était un produit démoniaque. Ils avaient dorénavant la preuve. Pas de bol, les prophètes se sont plantés dans les grandes largeurs ; ce n’était pas la vape qui était responsable mais un détournement de son utilisation. Vous découvrirez toute l'affaire sur ce fil de discussion. Vous constaterez aussi que, très vite, dès août 2019, nous savions presque avec certitudes que le problème n'était pas la vape elle-même.

Le résultat de ce dénigrement ne fait pas un pli : en France, dans le cadre d’un sondage réalisé en 2019, 59 % des sondés estimaient que la vape était aussi dangereuse que le tabac ou plus dangereuse (lire ce fil de discussion). Cette méfiance, voire cette image désastreuse, on la retrouve dans bien d'autres pays, comme la Belgique par exemple (lire ici).

Même au Royaume-Uni dans lequel les organisations de santé sont dans l’ensemble plutôt favorables à la vape et n’hésitent pas à le dire et le répéter publiquement, 53 % des anglais pensent que la vape est aussi voire plus dangereuse que le tabac.


2. L’efficacité de la vape.

10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé 69554511

Réfléchissons posément 5 minutes. Si on fait preuve d’un brin d’objectivité, on ne peut que conclure que, par nature, les produits de la vape sont susceptibles d’apporter une véritable aide au sevrage tabagique. En effet, on conserve une gestuelle à peu près équivalente à celle qui consiste à tirer sur sa clope, on garde un semblant de fumée, plutôt de la vapeur dans le cas présent, on préserve les rituels qui rassurent (après le repas, après l’amour, lorsqu’on est en situation de stress ou d’inquiétude, la « pause clope » transformée ici en « pause vape »). At last but not least, on conserve la nicotine. Mais, contrairement aux patchs, l’apport nicotinique se fera par « pics », comme avec le tabac.


La vape est née d’une idée simple mais géniale : elle simule au mieux le tabac, sans en être, tout en limitant les effets de manque grâce à l’apport de la nicotine.


Aussi, la vape a un énorme avantage : le fumeur va pouvoir faire une transition aussi douce que possible, à condition d'adhérer au principe. La vape n’est pas forcément adaptée à tout le monde. Ensuite, il s'agit de trouver une combinaison matériel/liquide/dose de nicotine qui convienne.

Encore mieux même : si on trouve un liquide qui plaît, alors on peut même aborder la transition tabac/vape avec plaisir, avec joie, avec sérénité quelquefois, ce qui augmente d’autant plus l’efficacité de la méthode.

Mais, aussi séduisante cette théorie soit-elle, cela ne reste à ce stade qu’une jolie théorie. Que nous dit la pratique ? perplexe

Après plus d’une décennie d’existence, on commence à avoir des chiffres permettant de valider l’idée d’une efficacité. En France, Santé Publique France estime que 700 000 français ont arrêté le tabac avec la vape en 7 ans, soit 100 000 par an (lire ici).

La vape peut donc permettre de sortir du tabagisme. Personne de bonne foi ne peut dire le contraire. Affirmer qu’on ne sait pas si la vape est efficace, c’est faire preuve soit de malhonnêteté soit d’une ignorance crasse. Ou bien des deux.

Il reste néanmoins à estimer le taux d’efficacité de la vape. De nombreuses études scientifiques ont été réalisées à ce sujet. Si les premières portaient sur peu de cas, aujourd’hui, des études beaucoup plus larges sont publiées.

10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé 13579210

Dans une grande majorité des cas, elles établissent que la vape offre une meilleure efficacité que les méthodes de sevrage classique. Vous voulez des preuves ? Pas de souci, vous pouvez consulter ce sujet ou bien encore celui-là ou peut-être celui-ci ou peut-être ces études finiront par vous convaincre ? Enfin, nous terminerons par citer ces deux dernières études de mars 2021. A notre connaissance, une seule étude récente a publié des résultats "négatifs". Et encore, par négatifs, entendons-nous bien : elle indiquait de manière tonitruante que la vape n'était pas plus efficace que les autres méthodes de sevrage. Mais, à la réalité, pas moins non plus. Et, comme on peut le constater, ces résultats sont à l'opposé de la grande majorité des études réalisées en ce sens qui, elles, démontrent la plus grande efficacité de la vape.

Deux écueils peuvent tirer le taux d’efficacité de la vape vers le bas :
- un fumeur qui achète un matériel non adapté à ses besoins, soit par méconnaissance, soit par une mauvaise information des vendeurs ;
- un fumeur qui prend un liquide avec un taux de nicotine non adapté. C’est probablement un des risques majeurs. La nicotine étant largement diabolisée et victime de préjugés, certains pensant même qu’elle peut être cancérigène, de nombreuses personnes sont tentées de commencer avec un taux de nicotine trop bas ou encore de le baisser rapidement, histoire d’en finir le plus vite possible avec cette substance. On le constate sur le forum : toutes celles et tous ceux qui procèdent ainsi finissent par échouer presque inévitablement et retourner vers le tabac, aussi vite qu’ils ont voulu en finir avec la nicotine.

Dans l'arrêt du tabac, la nicotine sera notre meilleure alliée, même si on décide de s'en débarrasser une fois le sevrage achevé et loin derrière nous. Chaque chose en son temps.


3. La dangerosité de la vape.

Nous sommes faits pour respirer de l’air. Inspirer toute autre substance n’est pas naturel. La vape n’est donc pas anodine. Les vapoteurs encourent donc probablement un risque supplémentaire sur leur santé par rapport aux non-fumeurs. Mais affirmer cela n’a aucun sens si on ne compare pas les risques de la vape aux risques tabagiques, puisque l’immense majorité des vapoteurs sont d’anciens fumeurs.

Une étude scientifique qui affirme qu’il peut y avoir un risque à terme à vaper ne dit rien de plus que ce que le bon sens permet de déduire facilement. Elle ne signifie donc rien si les résultats ne sont pas comparer à ceux du tabagisme, à ceux d’autres méthodes ou d’autres produits.

Or, d’après ce que l’on sait à ce stade, les risques liés à la vape sont sans commune mesure avec ceux du tabac. Voici un graphique permettant de mieux visualiser la chose (plus d'informations sur ce sujet)
10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé 4_cont11

Ce graphique se comprend mieux si on se rappelle que le tabagisme est la première cause de mortalité évitable dans le monde. Selon l’OMS, environ 8 millions d’être humains décèdent chaque année du tabac dans le monde (lire cette page).
Comme l’affirme l’Académie française de médecine, la vape est par construction et par nature moins risquée que le tabac (à découvrir ici). En effet, comment un mélange propylène de glycol + glycérine + arômes + nicotine pourrait-il être plus dangereux qu’un mélange monoxyde de carbone + goudron + nitrosamine + nicotine ? Comment pourrait-il tuer en quelques semaines ? Quelle est la base scientifique d'une telle affirmation ?
De plus, en chauffant beaucoup moins que le tabac, la vape ne produit aucune combustion. Or, c’est cette dernière qui engendre l’apparition du monoxyde de carbone, du goudron ou des métaux lourds (cadmium, plomb, mercure).

Ainsi, passer totalement du tabac à la vape n’engendre aucun risque supplémentaire pour la santé. Cela permet au contraire de réduire sensiblement les risques sur la santé.

Mieux même : on peut même encore plus fortement atténuer ces risques si on arrête la vape. En effet, contrairement au tabac, les fabricants de liquide proposent différents dosages nicotiniques pour leur liquide, de fort (16 à 20 mg/ml) à très bas (de 3 à 6 mg/ml), voire même des liquides sans nicotine. Quelqu’un désirant arrêter la vape pourra donc baisser régulièrement son taux de nicotine. A la condition sine qua none de ne pas brûler les étapes et de vouloir précipiter cet arrêt, ce qui entraîne souvent un retour tout aussi rapide au tabac. L’arrêt de la vape doit être souvent envisagé dans le temps, sans se presser, sans se précipiter.

10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé Bienfa10

Cependant, attention : si certains arrivent à rompre avec la vape assez facilement, il semblerait que d’autres aient plus de difficultés (lire ce fil de discussion édifiant de membres du forum ayant arrêté la vape). A notre connaissance, il n’existe pas de statistiques officielles sur l’arrêt de la vape. Celles et ceux qui auraient des difficultés sur cette voie qu'ils ont choisi ne doivent pas hésiter à demander de l’aide, notamment en s’adressant à des spécialistes (médecins, tabacologues) ou sur le forum. Car des solutions ou des pistes existent (association patchs-vaporette par exemple).

Quant à celles et ceux qui ne souhaitent pas arrêter, leur choix est évidemment respectable. Il revient à chaque individu de choisir sa vie. Ces personnes doivent assumer un risque supplémentaire par rapport au reste de la population non-fumeuse ainsi que les incertitudes sur les conséquences de la vape sur la santé à long terme. Certains plaisirs que l’on souhaite s’offrir ne sont pas sans conséquence (sports extrêmes, bonne bouffe, alcool, etc.). C’est toujours la question de la balance bénéfices/risques.
N’oublions pas non plus qu’une vie saine ne garantit pas de ne jamais tomber malade. Cela diminue grandement les risques, ce qui est déjà énorme.


4. Quelques pistes.

Cependant, afin de limiter les risques au maximum, il y a quelques précautions à prendre, souvent logiques d’ailleurs :

- n’utiliser que des produits proposés par des professionnels de la vape. Ne rien ajouter dans ses liquides qui ne soit pas vendu par des spécialistes reconnus du secteur. On n’ajoute donc pas d’arômes alimentaires, d’huiles essentielles, de THC, d’huile de vidange ou tout autre produit de son cru. On n’achète rien au marché noir. La crise américaine de l’EVALI a été provoquée par des liquides issus du marché noir et dans lequel des substances incompatibles avec la vape ont été ajoutées ;

- privilégier les liquides nicotinés dans des fioles de 10 ml. En effet, les liquides nicotinés vendus au sein de l’UE doivent être déclarés et leur composition détaillée. En France, l’Agence Nationale de Sécurité (ANSES) a initié les contrôles des liquides et de leurs compositions (lire ce sujet ou bien celui-ci). Elle a identifié certaine substances problématiques dans certains liquides pouvant augmenter les risques et a promis de faire en sorte de les éliminer. On peut aussi favoriser les gammes certifiées AFNOR qui promettent une plus grande qualité, même s’il est anormal que les textes décriant ces normes ne soient pas disponibles gratuitement aux utilisateurs (lire ce sujet pour avoir plus de détail sur ce que contient ces normes AFNOR) .
Bien entendu, il n’est absolument pas dit que les liquides sans nicotine ou bien que les bases neutres et les arômes utilisés pour faire du liquide fait-maison soient forcément moins sains que les autres mais juste qu’ils échappent à tout contrôle spécifique ;

- privilégier les liquides avec peu d’arômes et d’exhausteurs de goût divers et variés. Les principales zones d’ombre de la vape se situent aux nivaux de toutes les substances ajoutées pour produire l’odeur et le goût. Certes, cela peut rendre le goût beaucoup plus intéressant mais cela pourrait poser un problème ;

- prendre soin de ses batteries et ses accus. Ne jamais les mettre en contact avec des objets métalliques par exemple, ne jamais utiliser des accus de marques inconnues ou des accus abîmés.

Les utilisateurs doivent être des acteurs de leur santé et ne jamais laisser cette dernière dans les seules mains des industriels.

10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé L_vide10

Outre les principes de précaution, c’est à chacun d’entre nous de rester attentif et de ne pas hésiter à demander aux vendeurs des précisions sur la composition exacte du liquide (pour les liquides nicotinés, cette composition est rendue publique sur le site de l’ANSES), s’ils proposent des liquides aux normes AFNOR, ce que propose de plus ces normes, si des analyses de liquide sont quelquefois effectuées sur les liquides que vous achetez.

Enfin, notons qu’en 12 ans d’existence dans les pays occidentaux, aucun mortalité prématurée n’a été mise sur le compte de la vape, hormis deux exceptions :
- les morts américains à l'été 2019 que nous avons déjà évoqués. Les autorités sanitaires américaines ont rétropédalé au bout de 6 mois, pour finalement avouer que ce n’est pas le contenant qui posait problème mais bel et bien ce que certains « vapoteurs » ou certains dealers au marché noir ont pu mettre dans les fioles et qui n’avait rien à voir avec un liquide classique. Si vous reprenez le fil de discussion sur le forum, vous remarquerez que, dès le début, nous avions des pistes et certains médias comme certains acteurs locaux avaient déjà compris où se situait le problème. Pourtant, il a fallu de nombreux mois pour que la vérité éclate enfin.
- les morts recensés dans le monde suite à des explosions d’accus (moins de 5 décès à notre connaissance depuis le début de la vape), souvent liés à des mods mécaniques mal utilisés.


5. La dangerosité ne sont peut-être pas là où vous croyez.

Alors  dangereuse, la vape ? En fait, oui, elle l’est bel et bien. Mais ce ne sont peut-être pas pour les anciens fumeurs qu’elle est forcément la plus risquée.

Elle est dangereuse pour l’industrie du tabac qui, voyant ses fidèles clients partir à tour de bras, a dû investir des milliards d’euros pour proposer leurs produits de vape au lieu de les filer à des actionnaires. Alors, si le fait de ne pas donner votre argent à des actionnaires de l’industrie du tabac vous attriste, soyez sans crainte : c’est toujours possible de le faire, soit en continuant à fumer, soit en utilisant leurs produits de vape ou de tabac chauffé. N’hésitez surtout pas à continuer à enrichir les plus riches. Ils en ont bien besoin, c’est certain.

Elle est dangereuse pour beaucoup de bureaux de tabac en France ou de magasins non spécialisés à travers le monde qui n’ont peut-être pas les moyens d’offrir autant de choix et surtout un accompagnement personnalisé comme peuvent le faire certains magasins spécialisés. En règle générale, ces commerçants ne demandent pas l’interdiction de la vape, ils ont bien compris qu’il y avait des biftons supplémentaires à ramasser. Ils souhaitent juste le monopole. Ben, oui, hein, pourquoi tolérer l’existence des magasins spécialisés uniquement dans les produits de la vape ?

Elle est dangereuse pour certains laboratoires pharmaceutiques. Cela doit forcément bien grincer des dents parmi ceux qui refourguent des produits de sevrage tabagique lorsque des études mettent en évidence les faibles taux de réussite de leurs produits et révèlent par dessus le marché que la vape peut être bien plus efficace. Là encore, c’est de perte de chiffre d’affaires dont on parle ici. Ces laboratoires n’ont aucun intérêt à ce que vous découvriez ces études. Alors, pas de souci, ne lisez pas, continuez à penser que la vape n’est pas pour vous et achetez des patchs ou des gommes si vous souhaitez arrêter de fumer. Là encore, il est nécessaire d’enrichir les actionnaires de ces labos. Il est certain qu’en cette période de pandémie, les labos ne remplissent pas assez le tiroir-caisse.

Elle est dangereuse pour certains professionnels de santé qui estiment qu’il convient obligatoirement de passer par eux et par des méthodes de sevrage validées pour arrêter de fumer. Bien entendu, la vape remet en cause leurs certitudes. Certitudes d’autant plus ancrées que quelques-uns de ces professionnels sont financés par des laboratoires pharmaceutiques, quelquefois au plus haut niveau mondial.

Elle est dangereuse pour certains moralistes dépassés, imprégnés de dogmes moyenâgeux mal digérés, qui estiment que le sevrage doit passer par l’épreuve. Il faut souffrir pour être totalement absous du péché. Alors des gens qui s’éclatent avec un liquide fraise est une situation parfaitement scandaleuse qui bouleverse bien des idées reçues.

Elle est dangereuse pour certains hygiénistes rêvant d’un monde parfait, pour qui le simple fait de mettre une vaporette à la bouche est un geste qui ne participe pas à la dénormalisation du tabac. Pourtant, en quittant le tabac pour la vape, ne contribuons pas de manière éclatante à dénormaliser le tabac ? Ces apôtres d’un monde de bisounours font passer leurs idéaux avant l’intérêt des fumeurs. Et certainement du leur. Il n’est pas certain qu’ils aient tous atteints dans leur propre vie la perfection humaine qu’ils exigent eux-mêmes des autres.

La vape vient chambouler un petit monde qui vivait fort bien du statu quo, pour les uns à grand renfort de préjugés et, pour les autres, des billets qu’ils récoltaient.

L’argent vient toujours jeter un voile opaque sur la science.

10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé Gagner10


6. Les limites de la vape.


La vape n’est pas parfaite. Même si nous considérons dans le staff que c’est un outil génial pouvant permettre de changer positivement la vie de millions d’êtres humains à travers la planète - elle a déjà radicalement changé la nôtre - elle a ses limites ou pose des questions qu’il convient de ne pas mettre sous le tapis.


6.1. Diminution des risques n’est pas absence de risques.

La première limite est liée à la santé. Comme nous l’avons vu, il y a des incertitudes sur les effets à long terme. Même si on peut considérer que ces effets sont bien moindres que le tabac, il n’empêche que cette incertitude plane sur celles et ceux qui ne souhaitent pas arrêter. Nous devrions être fixés dans une dizaine d’années. Et si, à cette échéance, il n’y a toujours rien, cela voudra dire qu’il est bien difficile de distinguer de manière claire les risques encourus par des non-fumeurs ou des ex-fumeurs de ceux encourus par des vapoteurs, ce qui serait une bonne nouvelle.

Pour que ces risques potentiels soient réduits au minimum, il faut bien entendu que les fabricants ne fassent pas n’importe quoi et n’ajoutent pas n’importe quelle substance dans les liquides. Il convient donc que des analyses et des contrôles soient réalisés régulièrement afin de faire la chasse aux éventuels apprentis-sorciers et bannir toute substance plus ou moins douteuse n’étant pas nécessaire. Il n’est pas indispensable pour vaper d’avoir des liquides composés de 148 arômes auxquels on ajoute du sucre, des édulcorants, des colorants. Le mieux est quelquefois l’ennemi du bien.


6.2. Un quasi-monopole de la Chine sur le marché indépendant.

La quasi-totalité des matériels d’entrée et de moyenne gamme proposés par des entreprises indépendantes du tabac sont fabriqués en Chine. Lorsqu’on s’initie à la vape, il est presque impossible d’échapper aux marques chinoises. C’est donc encore un secteur économique qui échappe presque totalement aux pays occidentaux et ce n’est pas sans poser de réelles questions sur le plan économique. A force de tout laisser à la Chine et de ne conserver que quelques secteurs, comme le tourisme, la culture, la restauration, le luxe, on se retrouve bien démuni lorsqu’on ferme tout pour cause d’épidémie.

De plus, cela peut poser des problèmes éthiques à certaines personnes, la Chine n’étant pas nécessairement un pays très à cheval sur les libertés individuelles. On voit la façon dont elle traite les opposants, le Tibet ou Taïwan.
Relativisons : les liquides sont presque tous fabriqués dans les pays occidentaux, ce qui engendre quelques centaines ou milliers d’emplois. La vape permet de créer des emplois dans le commerce. Au moins il reste cela. Enfin, il est possible d’acquérir du matériel fabriqué ailleurs qu’en Chine, même s’il faut souvent mettre un prix plus élevé et qu’il exige quelquefois quelques connaissances pour être utilisé à bon escient.

En tout état de cause, les débutants sont face à un choix restreint : soit des produits proposés par des fabricants chinois, indépendants des cigarettiers, soit ceux des cigarettiers (Vype, Blu, Iqos, etc.) mais qui sont aussi probablement fabriqués en Chine pour la plupart. On a vu des choix plus honorables.

10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé Chineo10


6.3. La vape et les jeunes.

Des jeunes qui ne fument pas peuvent-ils être attirés par la vape ? Et, une fois accrochés par la vape, peuvent-ils massivement passer au tabagisme ? La fameuse théorie passerelle ou « porte d’entrée vers le tabagisme », cheval de bataille de nombreux détracteurs de la vape.

Il convient de distinguer deux cas : les mineurs et les autres. Concernant les mineurs, il est bon de rappeler que la vente des produits de tabac et des produits de la vape sont interdits dans de très nombreux pays aux mineurs. Ainsi donc, il est strictement anormal que des mineurs puissent vaper quotidiennement et suffisamment pour devenir accrocs. Dans la majorité des cas, c’est soit le fait des parents qui pensent que vaper est un moindre mal et  fournissent à leur progéniture le matériel nécessaire, soit c’est de la responsabilité de commerçants peu scrupuleux et quelquefois d’entreprises n’hésitant pas à jouer sur une image hyper jeune.
La vape chez les mineurs est donc une responsabilité d’adultes au premier chef plutôt que la responsabilité de la vape qui n’a rien demandé.
Il convient donc, afin d’éviter un possible phénomène de contagion chez les ados, de faire en sorte que les lois votées soient correctement appliquées. Ce serait déjà un premier pas dans l’ordre naturel des choses.
Donc, l’interdiction des arômes dans les liquides que proposent certains détracteurs afin, paraît-il, de protéger les mineurs viendrait en plus de lois qui interdisent déjà la vente à ces mêmes mineurs. Attitude parfaitement hypocrite. Cette proposition ne vise probablement pas à protéger les mineurs mais restreindre son utilisation dans toutes les catégories de la population, y compris les adultes.

Concernant les jeunes adultes, oui certains sont attirés par la vape et deviennent vapoteurs alors qu’ils ne sont même pas fumeurs. Quant à la théorie de la passerelle, les études parues à ce sujet sont à ce jour bien contradictoires. En France, à notre connaissance, l’association Paris Sans Tabac et l'INSERM ont réalisé des enquêtes sur ce sujetv qui n'ont pas de passage massif de la vape au tabac (lire ce sujet).
Aux USA, certaines études semblent montrer un passage de l’état de vapoteur à celui de fumeur tandis que d’autres montrent au contraire que, alors que le nombre de vapoteurs jeunes augmentent, le nombre de fumeurs dans la même tranche d’âge diminue de manière équivalente (voir cette cette conférence du Pr Levy).

Alors s’il est normal de s’intéresser au nombre de vapoteurs devenant fumeurs, il convient aussi, par souci d’objectivité et de neutralité, de s’intéresser à tous ceux qui restent vapoteurs et ne succombent pas aux sirènes du tabagisme.

Plus qu’une porte d’entrée vers le tabagisme, la vape peut agir en véritable garde-fou empêchant d’aller vers ce dernier, tant qu’il reste en vente libre et donc accessible facilement.


6.4. Le « vapo-fumage », de l’enfumage ?

Une autre limite est liée à la pratique consistant à concilier vape et tabac, ce qu’on nomme le vapofumage. En effet, il semblerait que les vapofumeurs soient globalement aussi nombreux que les vapoteurs exclusifs. Beaucoup d’entre eux ont considérablement réduit leur nombre de cigarettes. Ce qui est déjà une bonne chose.  Very Happy Cependant, selon beaucoup de spécialistes de santé, la diminution du nombre de cigarettes n’est pas le facteur majeur dans la diminution des risques tabagique tant que l’on continue de fumer. Seul le fait d’arrêter le tabac permettrait de réduire sensiblement les risques.
Si vous vapofumez mais que vous diminuez régulièrement le nombre de cigarettes, pas de souci, vous êtes sur la voie de l’arrêt. Par contre, si votre consommation tabagique stagne depuis quelques semaines et que votre priorité est la santé, il faudra probablement revoir votre stratégie et faire quelques efforts.


6.5. La dépendance à la nicotine : vraiment un choix ?

Certains d’entre nous décident de rester dépendants à la vape. En tout cas, nous n’avons pas de plan précis pour se débarrasser de cette dernière. Nous conservons donc un dépendance à la gestuelle et à la nicotine. Outre le risque potentiel supplémentaire évoqué précédemment, la question est de savoir si conserver cette dépendance est une bonne chose.

Certains détracteurs de la vape affirment que conserver cette addiction accroît les risques de replonger facilement dans le tabac. La démonstration inverse peut être apportée : conserver une addiction qui nous convient et nous procure du plaisir, tant qu’elle ne mène pas à notre auto-destruction, permet au contraire de rester loin du tabac. A ce stade, aucune étude portée à notre connaissance ne permet de trancher la question.

Enfin, décide-t-on vraiment de rester addict à la la vape ? Est-ce un choix personnel, mûrement réfléchi ou bien la conséquence de notre difficulté plus ou moins consciente à arrêter la nicotine ? En somme, cette addiction ne nous pousse-t-elle pas à rester dans cet état, dans un espace de confort plus ou moins fragile que nous pensons être un choix personnel, notre liberté, alors que ce n’est qu’une illusion de liberté ? Question bien délicate, vous en conviendrez, à laquelle il est bien difficile de répondre. A chacun de trouver la réponse. Peut-être.

10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé Arton110



7. Enfin la conclusion.

En arrivant discrètement dans nos contrées, presque en catimini, la vape entraîna un véritable bouleversement. Ce fut ni plus ni moins qu’une révolution dans l’approche de l’arrêt du tabac. Elle bouleversa aussi bien des habitudes, des principes bien établis, même des idéologies bien ancrées ainsi que deux marchés économiques, ceux du tabac et des produits de sevrage, qui, mine de rien, se portaient plutôt bien et se partageaient le gâteau. On comprend alors bien mieux pourquoi certains souhaitent l’interdire ou restreindre son développement.
Bien entendu, elle a des défauts et des limites. Même si elle peut être agréable et ludique, la vape n'a rien d'un un jouet. Elle doit donc être utilisée à bon escient et chacun doit avoir conscience de ses limites. Cependant, bien exploitée, bien utilisée, elle est un formidable outil pour l’arrêt du tabac.
Et, après tout, n’est-ce pas là le principal pour des millions de fumeurs qui éprouvent souvent bien des difficultés à arrêter le tabac et n’entrevoyaient pas d’issue ?

La vape est certes une révolution mais elle sera aussi ce que nous en ferons. C'est un outil qui peut être utile à toutes et tous. On ne doit donc pas la laisser uniquement dans les mains de fabricants peu scrupuleux, on ne doit pas non plus se désintéresser de ce qu'elle contient, on ne doit pas non plus laisser son destin aux mains des détracteurs, car leurs critiques ne sont pas forcément insufflées par un amour immodéré de l'humanité, ni même confié uniquement son destin aux mains des politiques.

Car la vape est un espoir pour des millions de fumeuses et fumeurs à travers le monde. L'espoir d'un avenir sans tabac pour des millions de personnes qui n'en avaient plus.
La vape est aussi un enjeu de santé publique. Et comme la santé nous concerne aussi, elle est notre enjeu.




Merci de m'avoir lu jusqu'au bout et bonne vape ! 10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé 3171900011


Dernière édition par Franck le Dim 11 Avr 2021 - 17:08, édité 10 fois

_________________
Franck
Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : je mords souvent et, en plus j'ai la rage, mais je ne suis pas méchant.
Nombre de messages : 26240
Age : 48
Localisation : Essonne
Matériels : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé Empty Re: 10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé

Message par Franck Dim 28 Mar 2021 - 17:18

Voici un billet sur le vape. Comme il est long, très long, les anciens membres me connaissent, il sera publié en plusieurs parties. j'espère qu'il permettra de remettre les idées au clair à toutes celles et tous ceux qui recherchent des informations sur la vape. Very Happy

Bonne lecture et n'hésitez pas à dire ce que vous en pensez, à commenter, à proposer des améliorations.

_________________
Franck
Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : je mords souvent et, en plus j'ai la rage, mais je ne suis pas méchant.
Nombre de messages : 26240
Age : 48
Localisation : Essonne
Matériels : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé Empty Re: 10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé

Message par JOUJOU Dim 28 Mar 2021 - 20:31

@Franck
De mon coté je ne peux que te féliciter pour ce travail respect1 respect5
JOUJOU
JOUJOU
Stratus (contributeur régulier)
Stratus (contributeur régulier)

Masculin Nombre de messages : 456
Age : 66
Localisation : Italie
Matériels : MTL et MTL et aussi MTL
Date d'inscription : 27/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé Empty Re: 10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé

Message par marcuche Jeu 1 Avr 2021 - 17:07

@Franck merci pour le sujet mais j'ai retenu dans tes propos des choses qui sont très importantes à mes yeux, cette partie dont tu parle à la fin :

@Franck a écrit:Deux écueils peuvent tirer le taux d’efficacité de la vape vers le bas :
- un fumeur qui achète un matériel non adapté à ses besoins, soit par méconnaissance, soit par une mauvaise information des vendeurs ;
- un fumeur qui prend un liquide avec un taux de nicotine non adapté. C’est probablement un des risques majeurs. La nicotine étant largement diabolisée et victime de préjugés, certains pensant même qu’elle peut être cancérigène, de nombreuses personnes sont tentées de commencer avec un taux de nicotine trop bas ou encore de le baisser rapidement, histoire d’en finir le plus vite possible avec cette substance. On le constate sur le forum : toutes celles et tous ceux qui procèdent ainsi finissent par échouer presque inévitablement et retourner vers le tabac, aussi vite qu’ils ont voulu en finir avec la nicotine.

Premier point d'échec qui n'engage que moi et qui rejoignent ceux que Franck à cités:
Ceux qui démarre la vape veulent aller plus vite que le TGV, ils prennent du matos dernier cri (box, atos reconstructibles etc...) pour moi ce n'est absolument pas la bonne solution pour se substituer au tabac à quelques rares exceptions chez les débutants vapoteurs à qui ce genre de matos conviens mais ils ne sont pas nombreux.

Deuxième point :
comme tu le dit Franck, certains veulent à tout prix aller vers le zéro nicotine à peine démarré dans la vape et c'est l'échec assuré à 99%.

Troisième point :
nous les anciens, on est la pour aider et j'ai l'impression que dans pas mal de cas on est pas ou de moins en moins écoutés et c'est bien dommage car des conseils on en à pleins des valises.

Quatrième point :
pourquoi venir ici demander conseils et faire le contraire ou ne pas nous écouter, c'est l'impression (pas pour tous) que j'ai ici sur le forum et c'est pas faute d'insister de notre part sur ces points cruciaux, la vape n'a rien d'un miracle, elle est la pour aider comme d'autres substituts (patchs, médecine parallèle  etc..) qui ne marchent pas forcément, à chacun de s'adapter à celui qui lui conviens le mieux, j'ai une fille qui à choisi l'hypnose et depuis octobre 2020 plus une seule clope et ça fait 6 mois, elle fumait 30 cigarettes par jour et elle ne voulait pas de la cigarette électronique, pas pour le danger comme les fausses informations le disent, mais elle ne le sentait pas.

Cinquième et dernier point :
Dans mon cas personnel, je suis arrivé ici sur le forum après 4 mois d'arrêt du tabac et je me rappelle très bien ce que m'avait dit Franck à l'époque dans mon post de présentation :
bravo marcuche tu est sauvé et je lui ai répondu oh que non, j'attends d'avoir au moins un an de vape pour pouvoir le dire.
Chose à savoir je vapais sur du Kanger T2 après avoir délaissé les fameux stardust donc en MTL à 18/20 mg/ml de nicotine et je suis resté à ce taux 5/6 ans et ensuite j'ai baissé à raison de 1mg/ml à la fois et je ne suis jamais descendu en dessous des 15 mg/ml de nicotine et j'ai arrêté net la vape alors que j'étais à ce taux et pendant 18 mois aucun manque.

Ce que Franck ne sait pas j'ai repris un peu la vape, en essayant de convertir deux de mes filles à la vape durant le confinement 2020 et c'est seulement quand j'y pense et j'arrête quand je veux et en 15 mg/ml de nicotine. A l'instant ou j'écris j'ai rien touché depuis plus de 2 mois et ça me dérange aucunement. Attention quand je vape un peu avec un flacon de 10 ml je tiens presque 3 semaines avec et quand y'en à plus j'arrête.
Tout ça pour dire aux jeunes qui démarrent, adaptez votre taux à votre situation et la baisse du taux se fera naturellement ou comme moi, plus rien d'un coup, je sais ça parait bizarre mais c'est véridique, un phénomène ou je ne trouve pas d'explications, mais j'ai pas essayé de tirer une seule taf d'une clope et je n'oserais pas.
On ne peut pas vraiment dire que j'ai repris la vape c'est vraiment aléatoire, si je part en vacances pendant quinze jour ou plus je ne prends aucun matos et e-liquide, ça ne me traverse pas l'esprit.
marcuche
marcuche
Cirrus (maître contributeur)
Cirrus (maître contributeur)

Masculin Nombre de messages : 7925
Age : 67
Localisation : 62 Andres dans les nuages de la vape
Date d'inscription : 17/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé Empty Re: 10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé

Message par Franck Jeu 1 Avr 2021 - 19:48

@marcuche :

Ce que Franck ne sait pas j'ai repris un peu la vape

Quoi ? Tu as repris la vape ? Sérieux ? Et moi qui passe mon temps à te citer en exemple comme preuve éclatante de la possibilité d'arrêter sans problème. Twisted Evil

Mais bon, après au vu des quantités que tu prends, ça va ! Very Happy
D'ailleurs, je pense que tu es arrivé à un équilibre intéressant : tu n'es plus accroc à la nicotine manifestement et tu prends un peu de vape lorsque tu en ressens le besoin, entrecoupé par de longues périodes sans rien. C'est pas mal ça ! Very Happy Tu combines le fait de se faire plaisir de temps à autre sans être accroc et donc en restant maître de ta consommation.

pourquoi venir ici demander conseils et faire le contraire ou ne pas nous écouter, c'est l'impression (pas pour tous) que j'ai ici sur le forum et c'est pas faute d'insister de notre part sur ces points cruciaux

Tiens, je n'ai pas remarqué cela. perplexe Après, tu sais, peu importe, on apporte des conseils qui me semblent pertinents dans l'ensemble et les membres qui conseillent les nouveaux sont souvent bien placés : ils sont passés par là. On ne donne pas des conseils dans le vent. On a fait quelquefois des erreurs nous aussi, on a lu des trucs sur le forum, on a vu d'autres vapoteurs faire des erreurs aussi. On sait de quoi on parle.

Après les conseils sont gratuits. A chacun de les prendre en compte ou pas. C'est son problème. Ensuite, n'oublie pas que nos posts sont publics. Si on conseille un membre qui n'écoute pas, peut-être qu'un lecteur ou lectrice qui vient après sur le forum, a la même question, trouve notre réponse, l'applique et s'en trouve bien. Qui sait ? Very Happy

Tu sais, lorsque j'écris sur le forum, je réponds bien entendu aux membres mais je n'oublie jamais que nous sommes lus par des lecteurs ou lectrices silencieux, quelquefois même pas inscrits puisqu'on peut lire sans être inscrit. Je pense aussi à tout ce monde qui tente de trouver des réponses. Very Happy

_________________
Franck
Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : je mords souvent et, en plus j'ai la rage, mais je ne suis pas méchant.
Nombre de messages : 26240
Age : 48
Localisation : Essonne
Matériels : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé Empty Re: 10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé

Message par Vieux Pat Ven 2 Avr 2021 - 14:46

Très beau billet, Franck ! Merci.  respect5  plussoie +2

@Franck a écrit:...je réponds bien entendu aux membres mais je n'oublie jamais que nous sommes lus par des lecteurs ou lectrices silencieux, quelquefois même pas inscrits puisqu'on peut lire sans être inscrit. Je pense aussi à tout ce monde qui tente de trouver des réponses.

Et c'était mon cas. J'ai commencé la vape un peu à l'arrache, suite à l'essai d'une petite Ego + Stardust qu'une gentille intérimaire m'a aimablement fait tester au boulot.  kiss1
Et le soir même je commandais la même chose, avec un flacon de "tabac" au pif. J'ai super accroché et j'avais tout plein de questionnements. Je voulais en savoir plus, j'ai cherché sur internet et je suis tombé sur ce forum. Mais je vous ai lu pendant plus d'un an sans m'inscrire, et quand je l'ai fait j'étais déjà un utilisateur confirmé propriétaire de pas mal de matos.
Il est bien certain que je n'aurais jamais autant progressé sans tous vos conseils. En particulier sur les mécas.

Et ça fait pas loin de neuf ans, maintenant, que j'ai lâché le tabac pour ne jamais y revenir.  Very Happy
Vieux Pat
Vieux Pat
Cirrus (maître contributeur)
Cirrus (maître contributeur)

Masculin Nombre de messages : 5853
Age : 61
Matériels : Chinois respect2
Date d'inscription : 22/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé Empty Re: 10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé

Message par papillon Ven 2 Avr 2021 - 20:00

@marcuche:

Si tu pouvais nous expliquer ton rapport à la vape actuel, ce serait très intéressant! cheers

Tu as toujours du plaisir à tirer sur tes mods, ou tu vapotes juste de temps à autre pour rester vapoteur?

Je te pose la question, car on ne voit pas très bien comment tu es passé de la « dépendance » à la « distanciation » stricte... respect4


Dernière édition par papillon le Mar 6 Avr 2021 - 11:46, édité 1 fois
papillon
papillon
Cirrus (maître contributeur)
Cirrus (maître contributeur)

Masculin Commentaires : Je suis le passant qui passe...
Nombre de messages : 3752
Age : 68
Localisation : Limoges - 87
Matériels :
Le matos 🛠 :


- 2 Eleaf iStick pico 75 W woodgrain + clearomiseur Melo 3 Mini ( 1 avec drip tip, 1 avec stem 5’’ )

- 1 Eleaf iStick Pico 25 + clearomiseur Nicolas Vapefly + stem 5’’

- 1 Stingray X clone + clearomiseur Nicolas Vapefly

- 1 Aspire Mixx tuxedo + clearomiseur Nicolas Vapefly + stem 5’’

- - 3 mods Phantohm M ( 1 bois de rose, 1 zebrano, 1 delrin) + clearomiseur Zénith 24 mm

- 1 mod Ventru CRACK 18650 24mm Wheels & Time + clearomiseur Zénith 24 mm

- 1 e-pipe Gandalf en bois de rose 18500 + clearomiseur Nicolas Vapefly + stems 5’’ et 8’’

- 1 calumet de la paix alimenté par un mod Phantohm M en noyer + clearomiseur Zlide 24 mm





Mes juices drunken :


- Base: PG végétal: 90-92% + eau déminéralisée: 10-8%

| - Pêche Bioconcept: 6 à 10 gouttes/ml
|
|- Pêche-abricot Supervape: 4 à 0 gouttes/ml


|- Pomme Bioconcept: 8 à 10 gouttes/ml
|
|- Cirkus cactus cocktail: 2 à 0 gouttes/ml

Fleur de cerisier Bioconcept

- Nicotine: 7 mg/ml











Date d'inscription : 17/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé Empty Re: 10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé

Message par marcuche Ven 2 Avr 2021 - 21:05

@papillon a écrit:Si tu pouvais nous expliquer ton rapport à la vape actuel, ce serait très intéressant!

ça peux se faire, c'est un drôle de phénomène Very Happy

@papillon a écrit:Tu as toujours du plaisir à tirer sur tes mods, où tu vapotes juste de temps à autre pour rester vapoteur?

un peu des deux et rarement Smile

@papillon a écrit:Je te pose la question, car on ne voit pas très bien comment tu es passé de la « dépendance » à la « distanciation » stricte...

la j'ai peut-être une explication ??? cheers  je fait un pari si tu veux, je met tout au bac et j'arrête le peu que je vapote et ne plus y revenir, fait gaffe je suis cap... Very Happy

sans déconner, j'y reviendrais dans un post dédié mais certaines choses m'échappent et on essaiera tous ensemble de trouver le phénomène qui est en moi, tout mais pas de sorcellerie.

comme madame par exemple quand elle me fait suer je tire une latte  mdr et c'est vrai elle m'enguirlande quand j'en tire une, c'est une affaire à suivre, promis, juré, je crache par terre exit3
marcuche
marcuche
Cirrus (maître contributeur)
Cirrus (maître contributeur)

Masculin Nombre de messages : 7925
Age : 67
Localisation : 62 Andres dans les nuages de la vape
Date d'inscription : 17/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé Empty Re: 10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé

Message par marcuche Ven 2 Avr 2021 - 21:09

Je rajoute que @Franck ça va aussi l'intéressé et apporter son mot la dessus, et tous les autres naturellement.
marcuche
marcuche
Cirrus (maître contributeur)
Cirrus (maître contributeur)

Masculin Nombre de messages : 7925
Age : 67
Localisation : 62 Andres dans les nuages de la vape
Date d'inscription : 17/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé Empty Re: 10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé

Message par Franck Sam 3 Avr 2021 - 9:47

@marcuche :

Je rajoute que @Franck ça va aussi l'intéressé et apporter son mot la dessus, et tous les autres naturellement.

Ben oui, cela m'intéresse mais, comme tu le dis, je pense que cela peut intéresser bien d'autres que moi

@
Vieux Pat :

Très beau billet, Franck !

Merci ! Very Happy Je précise que les autres membres du staff ont aussi apporté leur contribution par une lecture attentive, des propositions de correction, des suggestions, etc.

_________________
Franck
Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : je mords souvent et, en plus j'ai la rage, mais je ne suis pas méchant.
Nombre de messages : 26240
Age : 48
Localisation : Essonne
Matériels : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé Empty Re: 10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé

Message par Vieux Pat Sam 3 Avr 2021 - 11:56

@Franck a écrit:Merci ! Very Happy  Je précise que les autres membres du staff ont aussi apporté leur contribution par une lecture attentive, des propositions de correction, des suggestions, etc.

Oupsss...  Embarassed  pardon, je me corrige:

Félicitation à tout le staff pour ce bon boulot ! Un beau billet très complet que j'ai pris plaisir à lire respect5 respect1
Vieux Pat
Vieux Pat
Cirrus (maître contributeur)
Cirrus (maître contributeur)

Masculin Nombre de messages : 5853
Age : 61
Matériels : Chinois respect2
Date d'inscription : 22/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé Empty Re: 10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé

Message par JOUJOU Sam 3 Avr 2021 - 12:41

Mea culpa Mea culpa    De mon coté je ne peux que te féliciter pour ce travail    Vieille version

                                  De mon coté je ne peux que féliciter TOUS LES EXPERTS ET TOUTES LES EXPERTES DU STAFF pour ce travail       Version revue et corrigée

Mais on a des circonstances atténuantes car dans ton sujet il est écrit :  Enfin, je termine par citer ces deux dernières études de mars 2021. A ma connaissance...........
JOUJOU
JOUJOU
Stratus (contributeur régulier)
Stratus (contributeur régulier)

Masculin Nombre de messages : 456
Age : 66
Localisation : Italie
Matériels : MTL et MTL et aussi MTL
Date d'inscription : 27/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé Empty Re: 10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé

Message par todi Sam 3 Avr 2021 - 15:31

@marcuche a écrit:Je rajoute que @Franck ça va aussi l'intéressé et apporter son mot la dessus, et tous les autres naturellement.

Moi aussi ça m'intéresse Very Happy  "Mon" graal serait de ne plus être dépendant mais de me faire une "séance vape" de temps à autre, comme certains boivent un cognac ou un whisky en soirée après un bon repas, pour décompresser.

Félicitations au staff pour ce travail  respect3
todi
todi
Cumulus (contributeur assidu)
Cumulus (contributeur assidu)

Masculin Nombre de messages : 954
Age : 55
Localisation : Belgique
Matériels : i stick pico 75 et 85w, evic vtc, eleaf invoke, tesla wye
Date d'inscription : 29/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé Empty Re: 10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé

Message par Franck Sam 3 Avr 2021 - 17:57

@JOUJOU :

Oui, il va falloir que je corrige cela. C'est souvent moi qui propose un premier jet.  Même si n'importe quel membre du staff peut rédiger quelque chose. Loki a par exemple rédiger des publications sur les mods mécas. Mais je trouve normal, voire même nécessaire, quand je rédige péniblement un tru que le staff puisse en prendre connaissance avant, surtout s'il y a des choses qui relèvent de la "philosophie de la vape" ou avancent une ou deux idées plus ou moins fortes. Je ne souhaite pas publier un truc et que les membres du staff soient gênés parce qu'ils ne se trouvent pas sur cette ligne ou qu'ils soient amenés à dire publiquement qu'ils sont à l'opposé de ce que je peux penser surtout sur un texte qui est publié dans cette section " bafouilles d'ecigarette-public" Very Happy .

_________________
Franck
Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : je mords souvent et, en plus j'ai la rage, mais je ne suis pas méchant.
Nombre de messages : 26240
Age : 48
Localisation : Essonne
Matériels : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé Empty Re: 10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé

Message par Franck Lun 5 Avr 2021 - 18:26

UP

Après avoir étudié l'efficacité de la vape, je vous informe que les chapitres suivants sur la santé viennent d'être publiés. Pour vous repérez, il s'agit des chapitres 3, 4 et 5. Le chapitre 5 étant le chapitre avec lequel le staff va se faire plein d'amis. Mais alors tout plein Twisted Evil

Le dernier chapitre à venir, très probablement la semaine prochain ou dans 15 jours abordera les limites de la vape et les questions que cette dernière pose car, oui, il y en a et nous devons donc les aborder avec le plus d'objectivité possible.

En espérant que cela vous convienne et, si ce n'était pas le cas, n'hésitez pas à le dire et donnez votre avis.

Bonne lecture et bonne vape ! 10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé 3171900011

_________________
Franck
Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : je mords souvent et, en plus j'ai la rage, mais je ne suis pas méchant.
Nombre de messages : 26240
Age : 48
Localisation : Essonne
Matériels : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé Empty Re: 10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé

Message par marcuche Lun 5 Avr 2021 - 20:45

@Franck a écrit: Le chapitre 5 étant le chapitre avec lequel le staff va se faire plein d'amis. Mais alors tout plein

tu crois ?, mais non tu te fait des idées ? si t'en à de trop tu m'en passeras quelques uns Very Happy
marcuche
marcuche
Cirrus (maître contributeur)
Cirrus (maître contributeur)

Masculin Nombre de messages : 7925
Age : 67
Localisation : 62 Andres dans les nuages de la vape
Date d'inscription : 17/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé Empty Re: 10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé

Message par Franck Lun 5 Avr 2021 - 21:12

@marcuche :

Razz Bon en fait, peut-être pas tout plein d'amis en réalité.  Wink Mais que veux-tu, pour ma part, j'en ai un peu marre de voir des gens autour de moi me répéter tels des perroquets des propos négatifs sur la vape entendus ici ou là, souvent dans certains médias, sans s'interroger une seule seconde de savoir d'où viennent ces critiques et si par hasard ceux qui les émettent n'ont pas un intérêt à les sortir. Voire même n'ont pas intérêt à raconter n'importe quoi. Heureusement, mes proches sont en majorité plutôt des gens ayant un bel esprit critique dans l'ensemble  Very Happy

_________________
Franck
Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : je mords souvent et, en plus j'ai la rage, mais je ne suis pas méchant.
Nombre de messages : 26240
Age : 48
Localisation : Essonne
Matériels : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé Empty Re: 10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé

Message par Pashmina Mar 6 Avr 2021 - 12:15

Super boulot, Franck !!!   plussoie +3   bravo
Pashmina
Pashmina
Cirrus (maître contributeur)
Cirrus (maître contributeur)

Féminin Commentaires : Vivre et laisser vivre...
Nombre de messages : 13772
Localisation : Paris
Matériels : Minimaliste
Date d'inscription : 29/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé Empty Re: 10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé

Message par JOUJOU Mar 6 Avr 2021 - 13:13

@Franck

La qualité du travail du staff perdure    Merci respect1
La lecture du chapitre 4 me chagrine un petit peu il y est écrit " privilégier les liquides nicotinés dans des fioles de 10 ml. " .
Oui OK mais vapoter avec ces petites fioles est ruineux. J'ai commencé avec ces produits cela a duré 5 ou 6 fioles et rapidement je suis passé au DIY qui offre les mêmes sécurités et réglages de taux de nicotine . Essais de formuler un texte ou cette possibilité est formulée
JOUJOU
JOUJOU
Stratus (contributeur régulier)
Stratus (contributeur régulier)

Masculin Nombre de messages : 456
Age : 66
Localisation : Italie
Matériels : MTL et MTL et aussi MTL
Date d'inscription : 27/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé Empty Re: 10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé

Message par papillon Mar 6 Avr 2021 - 15:29

@JOUJOU:

Comme toi, cette phrase m’a fait tiquer.

Je me suis dit: « cause toujours, tu m’intéresses... Sifflote  ».

Mais je comprends Franck, qui promeut la vape la plus saine possible.

Et, effectivement, il n’y a que les flacons conditionnés en 10 ml qui offrent cette garantie de qualité pour la vape. On ne peut pas dire le contraire, les liquides non nicotinés échappant aux contrôles de qualité.

Cependant, en achetant des ingrédients en France, et non en Jamaïque, par exemple, on sait que le producteur de ce produit est obligé d’être sérieux: au moindre pépin, sa réputation est anéantie, et il est bon pour un procès... Twisted Evil

Donc je suis avec mes produits faits en DIY uniquement, ils passent très bien, aucune réaction négative.

Je suis donc certain de me faire moins de mal qu’avec le tabac, certificat ou pas.

Mais ça, bien sûr, ni Franck ni le staff ne peuvent le crier haut et fort devant Monsieur Toutlemonde: on en reste donc aux flacons de 10 ml, aux certitudes, quoi...

C’est du moins comme ça que je le ressens! 10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé 368898648

Au passage, merci à Franck et au staff pour ce beau travail.

Ils ont écrit une sorte de bible du vapoteur. Leur réunion a sans doute eu lieu sur un mont célèbre! Razz


Dernière édition par papillon le Mar 6 Avr 2021 - 22:10, édité 1 fois
papillon
papillon
Cirrus (maître contributeur)
Cirrus (maître contributeur)

Masculin Commentaires : Je suis le passant qui passe...
Nombre de messages : 3752
Age : 68
Localisation : Limoges - 87
Matériels :
Le matos 🛠 :


- 2 Eleaf iStick pico 75 W woodgrain + clearomiseur Melo 3 Mini ( 1 avec drip tip, 1 avec stem 5’’ )

- 1 Eleaf iStick Pico 25 + clearomiseur Nicolas Vapefly + stem 5’’

- 1 Stingray X clone + clearomiseur Nicolas Vapefly

- 1 Aspire Mixx tuxedo + clearomiseur Nicolas Vapefly + stem 5’’

- - 3 mods Phantohm M ( 1 bois de rose, 1 zebrano, 1 delrin) + clearomiseur Zénith 24 mm

- 1 mod Ventru CRACK 18650 24mm Wheels & Time + clearomiseur Zénith 24 mm

- 1 e-pipe Gandalf en bois de rose 18500 + clearomiseur Nicolas Vapefly + stems 5’’ et 8’’

- 1 calumet de la paix alimenté par un mod Phantohm M en noyer + clearomiseur Zlide 24 mm





Mes juices drunken :


- Base: PG végétal: 90-92% + eau déminéralisée: 10-8%

| - Pêche Bioconcept: 6 à 10 gouttes/ml
|
|- Pêche-abricot Supervape: 4 à 0 gouttes/ml


|- Pomme Bioconcept: 8 à 10 gouttes/ml
|
|- Cirkus cactus cocktail: 2 à 0 gouttes/ml

Fleur de cerisier Bioconcept

- Nicotine: 7 mg/ml











Date d'inscription : 17/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé Empty Re: 10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé

Message par Loki Mar 6 Avr 2021 - 18:42

Il faut quand même rendre à César ce qui est à César. Franck a effectivement consulté le staff, on a discuté de l'article tant sur le fond que sur la forme et il a pris en compte nos remarques. Donc certes, l'article est le fruit d'une concertation avec le staff, mais les points de discussion devaient concerner à tout casser 10% de l'article et à l'arrivée Franck en est le seul rédacteur Smile
Loki
Loki
Admin technique
Admin technique

Masculin Commentaires : Vaper n'est pas fumer
Nombre de messages : 4665
Localisation : Provence
Matériels :
Ma vape:

Mods :
Stingray X (clone), Stingray (clone), Nemesis (clone), TimeKeeper revolver (clone)

Atos :
Dvarw MTL (clone), FEV v.4.5 S+ (clone)

Liquides :
100% DIY (majoritairement des concentrés Solubarome)

Date d'inscription : 09/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé Empty Re: 10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé

Message par Loki Mar 6 Avr 2021 - 19:00

@JOUJOU a écrit:La lecture du chapitre 4 me chagrine un petit peu il y est écrit " privilégier les liquides nicotinés dans des fioles de 10 ml. " .

Ben tout dépend du contexte, il est également marqué dans quel but ces conseils sont donnés, ici l'objectif annoncé est de limiter les risques au maximum.
Étant donné que les liquides non-nicotinés passent à la trappe au niveau des contrôles, le conseil me semble très logique.
Après, on peut effectivement regretter le prix de vente de ces liquides nicotinés et préférer se diriger vers le DIY.
Personnellement je n'y vois d'ailleurs pas de problème, c'est mon choix également, mais encore faut-il savoir à quoi s'en tenir et faire ce choix en connaissance de cause.
Loki
Loki
Admin technique
Admin technique

Masculin Commentaires : Vaper n'est pas fumer
Nombre de messages : 4665
Localisation : Provence
Matériels :
Ma vape:

Mods :
Stingray X (clone), Stingray (clone), Nemesis (clone), TimeKeeper revolver (clone)

Atos :
Dvarw MTL (clone), FEV v.4.5 S+ (clone)

Liquides :
100% DIY (majoritairement des concentrés Solubarome)

Date d'inscription : 09/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé Empty Re: 10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé

Message par JOUJOU Mar 6 Avr 2021 - 19:31

@Loki
Dans le chapitre précédent il écrit " n’utiliser que des produits proposés par des professionnels de la vape " Donc si pour toi l'argument qui me fait peine est pertinent pour moi il est déplacé . Si j'achète mes produits chez un spécialiste, mon DIY est à 100% aussi sécurisé que si je l'achetais en version tout fait 10ml
Mais la grosse différence c'est que le prix ne bloquerait pas les futures vapoteurs.
Ma remarque précédente suggère à Franck de parler aussi de la possibilité de préparer soi même son liquide son mélange sa saveur dans les règles de sécurité maximum.
Le DIY est absent de son information et c'est dommage
@papillon Monsieur tout le monde doit être informé que le DIY de haute qualité et sécurité existe
JOUJOU
JOUJOU
Stratus (contributeur régulier)
Stratus (contributeur régulier)

Masculin Nombre de messages : 456
Age : 66
Localisation : Italie
Matériels : MTL et MTL et aussi MTL
Date d'inscription : 27/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé Empty Re: 10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé

Message par Loki Mar 6 Avr 2021 - 19:46

@JOUJOU a écrit:@Loki
Dans le chapitre précédent il écrit " n’utiliser que des produits proposés par des professionnels de la vape " Donc si pour toi l'argument qui me fait peine est pertinent pour moi il est déplacé . Si j'achète mes produits chez un spécialiste, mon DIY est à 100% aussi sécurisé que si je l'achetais en version tout fait 10ml
Mais la grosse différence c'est que le prix ne bloquerait pas les futures vapoteurs.
Ma remarque précédente suggère à Franck de parler aussi de la possibilité de préparer soi même son liquide son mélange sa saveur dans les règles de sécurité maximum.
Le DIY est absent de son information et c'est dommage
@papillon Monsieur tout le monde doit être informé que le DIY de haute qualité et sécurité existe

Le DIY de haute qualité n'existe que chez celui qui veut bien y croire. Aucune règlementation n'impose quoique ce soit. Le fabricant d'arôme ou de liquide sans nicotine peut faire ce qu'il veut sans être importuné par les règlementations sur la vape. C'est un fait. Et concernant la conscience professionnelle des entrepreneurs, ça fait bien longtemps que j'ai arrêté de croire aux bisounours, le business est maître. Donc lorsque le but est de fournir des conseils dans un but de privilégier la sécurité, personnellement je plussoie à 100% le discours de Franck.
Loki
Loki
Admin technique
Admin technique

Masculin Commentaires : Vaper n'est pas fumer
Nombre de messages : 4665
Localisation : Provence
Matériels :
Ma vape:

Mods :
Stingray X (clone), Stingray (clone), Nemesis (clone), TimeKeeper revolver (clone)

Atos :
Dvarw MTL (clone), FEV v.4.5 S+ (clone)

Liquides :
100% DIY (majoritairement des concentrés Solubarome)

Date d'inscription : 09/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé Empty Re: 10 ans de vape : le bilan en termes d'efficacité et de santé

Message par JOUJOU Mar 6 Avr 2021 - 20:03

@Loki

Donc pour toi " Le DIY de haute qualité n'existe que chez celui qui veut bien y croire "
Écrivons cela d'une manière plus concise Le DIY c'est foncièrement dangereux
Les grandes sociétés qui sont des références mondiales fabriquent des mélanges nicotinés tout prêts 10ml et ces produits sont ultra contrôles. Mais comme les produits sans nicotine ne sont jamais contrôlés ces mêmes fabricants vendent des fioles d’arôme sans nicotine pour faire un DIY et la ils mettent des produits dangereux dedans . Tu y crois vraiment à cette fable ??
Je suis un DIYeur je me fournis chez LPV site francais qui propose tout le matériel pour se fabriquer un DIY et même des packs DIY facile.Ils ont des boutiques, un SAV, parle leurs de tes doutes sur la nocivité des produits qu'ils vendent et fabriquent aussi
La possibilité de se faire un DIY de qualité existe chez celui qui s'informe. Chez celui qui reste muré dans son apriorisme elle n'existe pas


Dernière édition par JOUJOU le Mar 6 Avr 2021 - 20:23, édité 1 fois
JOUJOU
JOUJOU
Stratus (contributeur régulier)
Stratus (contributeur régulier)

Masculin Nombre de messages : 456
Age : 66
Localisation : Italie
Matériels : MTL et MTL et aussi MTL
Date d'inscription : 27/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum