Derniers sujets
» [mékilékon] n°155 : toute l'intelligence du monde est impuissante contre une idiotie à la mode
Aujourd'hui à 21:56 par Walter White

» Les effets de la nicotine sur la santé : un rapport complet en anglais
Aujourd'hui à 21:25 par Franck

» Newbie To The Forum From The UK
Aujourd'hui à 20:59 par bibidochon

» [ARTICLE 11/01/18] sciencepost.fr - Cigarette électronique : une bonne arme contre le tabac ?
Aujourd'hui à 20:20 par Franck

» Voopo Alpha one + Berserker de Vandy Vape
Aujourd'hui à 19:50 par Franck

» Cherche RTA Tank petit Diamètre
Aujourd'hui à 18:01 par kerveurzin

» votre "coin" vape en images...
Aujourd'hui à 6:48 par savage

» [ARTICLE 15/01/18]vapolitique.fr : un article douteux de la Liberté orchestre une vindicte médiatique contre le vapotage
Hier à 22:46 par Elixir

» Concours d'avatars de Noël 2017 : LES VOTES
Hier à 22:40 par Elixir

» le post qui detend ...
Hier à 19:11 par antique73

» Kit BF électro wismec très abordable
Hier à 17:58 par Shaigan

» Essai arôme K-Boom
Hier à 16:34 par BAT1

» Test de la ATHENA SQUONK de GEEK VAPE, ma première BF
Hier à 14:49 par Jimm

» Test du Koddo Pod Nano: les minis "tout-en-un" mettent leur grain de sel !
Hier à 12:03 par Tung

» la box IPV Xyanide 200W de Pioneer4You : la guerre des étoiles !
Hier à 12:00 par Pascal1969

» Conseil modèle pour Mme
Hier à 10:39 par Jimm

» BZZZ...BZZZZ...BZZZZZ
Hier à 7:39 par Bret13

» [ARTICLE 15/01/18]Vapingpost.fr : GoVape indésirable chez Apple ( et la vape en règle générale d'ailleurs...)
Hier à 1:24 par Vieux Pat

» Aide pour choix box double accus
Mar 16 Jan 2018 - 12:32 par savage

» Dead Rabbbit avis
Mar 16 Jan 2018 - 11:21 par Vieux Pat

24 heures sur le forum
sujets actifs du jour
Chercher sur le forum
Loading
Licence
Creative Commons License Site interdit aux moins de 18 ans

deux études scientifiques placent les arômes dans leur collimateur

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

deux études scientifiques placent les arômes dans leur collimateur

Message par Franck le Dim 10 Déc 2017 - 11:43

Deux études scientifiques américaines ont été publiées coup sur coup fin novembre/début décembre. Et elles ne sont pas tendres envers la vape. Ces études visent les arômes.

Commençons par la première menée par la biologiste Amanda Dickinson. Cette biologiste a étudié 6 parfums et les effets de ces parfums sur des... têtards. Oui parfaitement des têtards. Alors bon, je ne suis pas scientifique, mais je m'étonne que l'on puisse choisir comme élément de comparaison avec les êtres humains des têtards  perplexe Ensuite les articles publiés sur le sujet parle d"exposer des têtards à ces parfums. Mais exposer comment ? On a fait vapoter des têtards ? On les a exposé dans des atmosphères constamment surchargées avec ces parfums ? A quel dosage ? Les deux articles que j'ai pu lire sur ce sujet ne développent pas ce point qui me paraît capital !

En tout cas, voici ce qu'il ressort :

"Les parfums mis en cause sont ceux dont la composition chimique est la plus complexe. Près de 20% des têtards exposés à un parfum composé de «fraise, amande, caramel, vanille, biscuit et crème viennoise» ont développé un bec-de-lièvre. Le chiffre monte à 70% pour ceux exposés au parfum «céréale, fruit rouge, crème, agrume»."

Hum... Vraiment ? Doit-on craindre qu'il pousse des becs-de-lièvre sur des adultes normalement constitués ? perplexe

«Ce n'est pas parce que l'arôme de vanille ou de crème vont bien dans vos cookies qu'il est sans danger de les chauffer puis des les inhaler», explique Amanda Dickinson. «Si vous regardez sur une bouteille de e-liquide ou sur les sites où ils vendent ces produits, ils peuvent décrire comme ingrédients 'cookies'», déclare Allyson Kennedy, qui a participé à l'étude sur les têtards. «Vous n'avez pas écrasé des cookies pour les mettre (dans ces liquides). Quels sont les produits chimiques que vous avez utilisé pour créer cet arôme ? Je n'arrive à trouver cette information nulle part.  Car si les fabricants indiquent bien les trois principaux composants des liquides des cigarettes électroniques (nicotine, glycérol et propylène glycol), ils ne détaillent pas la composition des arômes.»

Alors il y a du vrai de ces assertions. Effectivement, les fabricants ont tendance à indiquer dans la composition "propylène glycol, glycérine, nicotine, eau, alcool et... arômes". Quelquefois ces arômes sont qualifiés : arômes alimentaires, arômes naturels, etc. Mais effectivement, il n'y a, la plupart du temps, pas d'autre précision.
Par contre, contrairement à ce que dit Allyson Kennedy, je n'ai vu nul part indiquer "arôme cookie".perplexe  Maintenant, au vu du nombre de liquides en circulation, des dizaines de milliers, difficile de tout voir.
Mais ne soyons pas bégueules, aidons Allyson Kennedy. Les liquides dits complexes sont souvent issus de l'association de plusieurs arômes existants sur le marché. Tout simplement.

Enfin, effectivement, les arômes utilisés par les liquides sont souvent des arômes alimentaires, même si depuis quelques années, certains fabricants font un effort pour analyser les liquides et les vapeurs et quelquefois transformer ces arômes pour qu'ils soient les plus sains possible. Maintenant, là encore, au vu du nombre de fabricants de liquides un peu partout sur la planète, il est évident que tous n'ont pas les moyens techniques ou financiers pour réaliser cet effort.

La deuxième étude est l'oeuvre de Matthew A. Nystoriak. Ce dernier a étudié une quinzaine de produits utilisés dans l'élaboration des arômes pour ecigs. Comme quoi Amanda Dickinson devrait se mettre en contact avec l'équipe de Nystoriak.

Ce dernier a plus précisément étudié les arômes servant à donner des goûts comme la cannelle, le clou de girofle, des agrumes ou encore des arômes floraux, qu'ils soient chauffés ou non.

Voilà ce qu'il en ressort :

"Des particules non chauffées de ces agents de saveur peuvent arriver jusqu'au coeur, et l'équipe de chercheurs a découvert qu'ils pouvaient provoquer une grande variété de réactions dans les cellules du coeur.

L'agent de saveur "cannelle", par exemple, empêchait certaines cellules cardiaques de bouger ou de se contracter jusqu'à 24 heures après l'inhalation. Quant aux arômes de girofle, floraux et d'agrumes, ils accéléraient les battements du coeur.
"Ces effets sont frappants car cela suggère que si le composé chimique interagissait avec le muscle cardiaque, il pourrait directement modifier le fonctionnement des cellules", explique Nystoriak, dont les résultats ont été publiés cette semaine lors des séances scientifiques du congrès de l'American Heart Association.
"


Notons quand même que, si les arômes agrumes sont assez présents dans la vape, les gouts floraux, clous de girofle voire cannelle paraissent un peu moins recherchés quand même. Ensuite, l'expérience n'a pas été menée sur des êtres humains, ni sur des souris, ni sur des têtards mais à l'aide d'une boîte de Petri, donc une simple boîte ronde dans laquelle Nystoriak a probablement placé des cellules cardiaques. Donc les effets n'ont pas été observés directement sur un coeur humain ni sur un muscle cardiaque. Là encore, comme l'étude scientifique de Dickinson, on n'a pas fait vaper des cobayes humains, on a certainement exposé ces cellules à des vapeurs ou des parfums. Combien de temps ? A quel dosage ? Là encore, je n'ai pas l'information.

Enfin, ce qui m'a surpris dans cette étude c'est l'expression "particules non chauffées". Or, le liquide est chauffé à une certaine température avant de se transformer en vapeur. Donc quelles sont donc ces particules non chauffées ? perplexe

Entendons-nous bien. Nous disons ici très régulièrement que l'on a pas de certitudes sur les effets à long terme de l'inhalation du propylène, de la glycérine ou des arômes alimentaires. Ou de certains d'entre eux. Ou encore des réactions chimiques qui peuvent intervenir lorsqu'on associe plusieurs arômes pour créer un liquide complexe.
Donc que des scientifiques s'interrogent, c'est une bonne chose. Je partage donc les interrogations de la biologiste Dickinson. Maintenant, les études sur les têtards, sur les effets du parfum clou de girofle non chauffé sur quelques cellules cardiaques dans des boîtes de Petri, c'est certainement très bien, même si j'ai quelques doutes. Mais il y a un moyen radical de savoir précisément : c'est étudier ce que contiennent les vapeurs que nous dégageons, notamment à l'aide d'instruments comme le spectrogramme de masse, utilisé par exemple pour identifier les plus de 1000 composants contenus dans la fumée de cigarette.  Comme cela nous saurons. Ou encore d'étudier les réactions cardiaques sur des vapoteurs. Or, curieusement, ni Dickinson ni Nystoriak ne semblent avoir eu ces idées.

En tout état de cause, si certains sont effrayés par le résultat de ces études, ils peuvent se concentrer sur des parfums simples et courants (donc éviter les arômes rose et tulipe) et se concentrer sur des liquides français respectant les normes AFNOR. Si ces normes sont certainement perfectibles, elles permettent en tout cas de poser un cadre plus rassurant (lire notre avis sur les normes AFNOR ici).

Merci de m'avoir lu et bonne vape !

_________________


les articles du fofo    le lexique
avatar
Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : C'est moi le méchant admin !!!!
Nombre de messages : 21266
Age : 45
Localisation : Essonne
Matériels : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: deux études scientifiques placent les arômes dans leur collimateur

Message par bibidochon le Dim 10 Déc 2017 - 12:06

Pourquoi pas des tétards ? Tu n’as pas été jeune et fait fumer des crapauds et des grenouilles ?

Plus sérieusement ça fait 5 ans, ou plus, qu’on se pose ces questions et qu’il fallait s’y attendre à ces analyses sur les arômes.
avatar
bibidochon
Cirrus (maître contributeur)
Cirrus (maître contributeur)

Masculin Commentaires : ...obsolète
Nombre de messages : 16924
Age : 99
Localisation : Hagard du Nord
Date d'inscription : 12/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: deux études scientifiques placent les arômes dans leur collimateur

Message par Franck le Dim 10 Déc 2017 - 13:51

@bibidochon :

Pourquoi pas des tétards ? Tu n’as pas été jeune et fait fumer des crapauds et des grenouilles ?

Non, monsieur bibidochon. Un admin n'est jamais jeune. Un admin né déjà vieux! Razz


Plus sérieusement ça fait 5 ans, ou plus, qu’on se pose ces questions et qu’il fallait s’y attendre à ces analyses sur les arômes.

Bien entendu qu'on se pose des questions, en tout cas le forum se fait l'écho de temps à autre de réflexions sur ce sujet. et tu n'es pas le dernier à le faire ! Wink

Maintenant, je ne suis pas scientifique et j'exprime ici un avis de citoyen mais aller chercher l'arôme clou de girofle, arôme particulièrement recherché par les vapoteurs, c'est bien connu, pour aller étudier ses effets sur des cellules cardiaques en dehors de leur muscle d'origine dans une boîte de Petri, il faut avoir l'idée! Very Happy comme aller chercher des têtards d'ailleurs.

Ensuite, ces deux études semblent oublier le pourquoi de la vape : se substituer le tabac et pour certains être un outil de sevrage dont on finira par se débarrasser. La question de savoir si la vape est un outil de réduction des risques et celle de savoir si ceux qui le souhaitent peuvent aussi arrêter la vape après avoir arrêté le tabac sont des questions fondamentales qui ne semblent pas être prises en compte dans les études négatives comme ces deux-là. En tout cas, les articles ne mentionnent pas cet état de fait.

J'ai bien aimé la remarque de Pr Springer dans le deuxième article cité :

"La poudre de poivre de Cayenne est sans danger dans l'alimentation, mais je ne voudrais pas en inhaler. Le fait qu'une cigarette électronique ne produise pas de fumée ne signifie pas forcément qu'elle est inoffensive. La meilleure chose qu'on puisse inhaler, c'est l'air pur."

Très certainement le Pr Springer a raison. Sauf que ce dernier travaille à San Francisco et cela fait bien longtemps qu'on n'y a pas respiré un air pur. Aujourd'hui, la pollution y est modérée. Mais elle est quand même présente (voir ici).

En tout cas, certaines des questions ou interrogations de ces scientifiques sont pertinentes. Elles doivent être posées sur la table. Mais les "preuves" apportées me semblent à ce stade plutôt légères.

_________________


les articles du fofo    le lexique
avatar
Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : C'est moi le méchant admin !!!!
Nombre de messages : 21266
Age : 45
Localisation : Essonne
Matériels : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: deux études scientifiques placent les arômes dans leur collimateur

Message par BAT1 le Dim 10 Déc 2017 - 14:00

Pourquoi pas des tétards ? Tu n’as pas été jeune et fait fumer des crapauds et des grenouilles ?


Non, monsieur bibidochon. Un admin n'est jamais jeune. Un admin né déjà vieux!

Et comme parait-il d'après certains il faut les piquer à la naissance les vieux ...
avatar
BAT1
Brume (contributeur installé)
Brume (contributeur installé)

Masculin Nombre de messages : 120
Localisation : GARD
Matériels : Istick Pico 75 et Melo 3 et Istick 25 Melo 4 D25 , 4,5 ml .
Date d'inscription : 19/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: deux études scientifiques placent les arômes dans leur collimateur

Message par Morticia30131 le Dim 10 Déc 2017 - 14:51

Je n'ai lu que l'étude "têtards" pour l'instant.
Si mes neurones ne sont pas trop affectées par le stress, je dirais que les têtards sont le 1er pas pour tester les effets sur des embryons, donc le milieu aquatique me surprend un peu moins...
Ceci étant dit, à part le milieu de vie, j'ai aussi du mal à trouver les similitudes entre un têtard et un embryon, mais il est vrai que je ne suis pas une scientifique!!

Je lirai la 2nde étude + tard :-)
avatar
Morticia30131
Cumulonimbus (grand contributeur)
Cumulonimbus (grand contributeur)

Féminin Commentaires : Un petit pas pour un Homme, un grand pas pour l'humanité Smile
Nombre de messages : 1164
Age : 31
Localisation : Pujaut, Gard (30)
Matériels : Machines:
-cuboïd 150W
-Alien220W
Atos:
-Gémini RTA
-Dead Rabbit
-Pulse
Date d'inscription : 20/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: deux études scientifiques placent les arômes dans leur collimateur

Message par Leio le Dim 10 Déc 2017 - 15:04

J'allais le dire   : l'intérêt du tétard c'est que c'est une sorte d'embryon ex-utéro, ça permet ainsi de faire des études préliminaire pour faire peur aux femmes enceintes* Very Happy

*nan je déconne (un peu) mais comme effectivement on a pas beaucoup d'infos sur le reste du protocole on est en droit de soupçonner une tentative légèrement à charge contre la vape... d'ailleurs y'a scientifiquement tellement de moins en moins à se mettre sous la dent pour les vaposceptiques™ qu'on en est à évaluer l'effet de fortes doses d'arômes complexes sur des "embryons", pas que ça soit superflu mais des études de cohortes de vapoteurs adultes avec suivi pluriannuel seraient quand même plus prioritaires selon moi.

_________________
La vape en une leçon : Zen pas de stress (eqium)

"Libéré, délivré...."
avatar
Leio
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 26353
Age : 100
Localisation : 38-Grenoble (ou presque)
Matériels : Fraise DIY sur AGA-S et A2T modifié en dripper

Vous voulez en savoir +:


Batteries :
egoT 650mAh, et egoT XL 1000mAh, spinner 1100mAh
Hatch et mini Hatch (:love: la version mini = j'en ai deux! )
Indulgence V1
Gripper
V8 de chez Ovale (plastique de merde=boitier pété)
Chinemesis
Vamo V5
ePipe "maison" 3V LiFePo4
(kit VV 5V NiMH à monter)
Mini-Provari

Atos :
510 normal & LR (dry et bourre métal),
AtoT normal et LR (après ça fini la bourre),
A2T=Atos réparables de chez Bulli,
AGA-S (mes préférés),
AGT
Fogger

Autres systèmes testés :
510 avec bourre, cartos en tout genre (beurk la bourre)
CE2 (un peu trop chaud), G4 (poubelle), stardustS, A580 appoloe, le grand bidule avec un bouchon style stylo Very Happy...
et merci à Eqium pour m'avoir fait goûter à l'alpha+RES

Liquide DIY :
(=fabrication maison)
100%PG : Cuban Suprem, Fraise, Revolution, ObaOba, Virginia, Kent, Mojito/pomme
Edit 11/2014 : enfin un menthe qui me va le "mix mint" de chez Inawera


Date d'inscription : 23/05/2011

http://leiovape.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: deux études scientifiques placent les arômes dans leur collimateur

Message par Leio le Dim 10 Déc 2017 - 15:10

PS: ici celle des tétard en VO (je vais lire ça calmement)
première remarque le titre parle aussi de mammifères

http://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0185729

_________________
La vape en une leçon : Zen pas de stress (eqium)

"Libéré, délivré...."
avatar
Leio
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 26353
Age : 100
Localisation : 38-Grenoble (ou presque)
Matériels : Fraise DIY sur AGA-S et A2T modifié en dripper

Vous voulez en savoir +:


Batteries :
egoT 650mAh, et egoT XL 1000mAh, spinner 1100mAh
Hatch et mini Hatch (:love: la version mini = j'en ai deux! )
Indulgence V1
Gripper
V8 de chez Ovale (plastique de merde=boitier pété)
Chinemesis
Vamo V5
ePipe "maison" 3V LiFePo4
(kit VV 5V NiMH à monter)
Mini-Provari

Atos :
510 normal & LR (dry et bourre métal),
AtoT normal et LR (après ça fini la bourre),
A2T=Atos réparables de chez Bulli,
AGA-S (mes préférés),
AGT
Fogger

Autres systèmes testés :
510 avec bourre, cartos en tout genre (beurk la bourre)
CE2 (un peu trop chaud), G4 (poubelle), stardustS, A580 appoloe, le grand bidule avec un bouchon style stylo Very Happy...
et merci à Eqium pour m'avoir fait goûter à l'alpha+RES

Liquide DIY :
(=fabrication maison)
100%PG : Cuban Suprem, Fraise, Revolution, ObaOba, Virginia, Kent, Mojito/pomme
Edit 11/2014 : enfin un menthe qui me va le "mix mint" de chez Inawera


Date d'inscription : 23/05/2011

http://leiovape.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: deux études scientifiques placent les arômes dans leur collimateur

Message par BAT1 le Dim 10 Déc 2017 - 15:52

J'ai survolé et si j'ai bien compris il est question de la Vape pendant la grossesse ? J'ai surtout lu la fin .
avatar
BAT1
Brume (contributeur installé)
Brume (contributeur installé)

Masculin Nombre de messages : 120
Localisation : GARD
Matériels : Istick Pico 75 et Melo 3 et Istick 25 Melo 4 D25 , 4,5 ml .
Date d'inscription : 19/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: deux études scientifiques placent les arômes dans leur collimateur

Message par Franck le Dim 10 Déc 2017 - 18:18

@BAT1 :

Si je me rappelle l'article, il n'est pas précisé que cela vise la vape pendant la grossesse. Maintenant, c'est ce qu'on peut effectivement conclure.
Mais là encore, ne pas faire le lien avec le tabac ne me semble pas très sain. Les conseils que certains experts donnent aux femmes enceintes, c'est de tout arrêter (vape, tabac, alcool) pendant une grossesse. Si c'est trop dur, il faut se faire aider avec les méthodes classiques (patchs, gommes, etc). Et si une femme n'y arrive pas malgré tout cela et qu'elle sent qu'elle ne peut pas s'empêcher de fumer, alors il faut peut-être mieux vaper que fumer. Parce que les conséquences du tabagisme pendant une grossesse, on les connaît et on a des retours. Et pas que des tests sur des têtards !

_________________


les articles du fofo    le lexique
avatar
Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : C'est moi le méchant admin !!!!
Nombre de messages : 21266
Age : 45
Localisation : Essonne
Matériels : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: deux études scientifiques placent les arômes dans leur collimateur

Message par Moushe le Dim 10 Déc 2017 - 18:46

En même temps, il est encore possible de Vapoter sans arômes durant 9 mois...
avatar
Moushe
Cirrus (maître contributeur)
Cirrus (maître contributeur)

Féminin Nombre de messages : 9058
Age : 54
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 21/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: deux études scientifiques placent les arômes dans leur collimateur

Message par BAT1 le Dim 10 Déc 2017 - 18:51

Je suis mal làààà , ma Mère m'appelait Têtard des sables quand j'étais minot , avec un peu de chance , constitution différente de celle du têtard commun , oufff , j'ai eu chaud là Laughing .
avatar
BAT1
Brume (contributeur installé)
Brume (contributeur installé)

Masculin Nombre de messages : 120
Localisation : GARD
Matériels : Istick Pico 75 et Melo 3 et Istick 25 Melo 4 D25 , 4,5 ml .
Date d'inscription : 19/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: deux études scientifiques placent les arômes dans leur collimateur

Message par Moushe le Dim 10 Déc 2017 - 19:23

Oui moi, je dis cela pour éviter trop d'angoisses...
avatar
Moushe
Cirrus (maître contributeur)
Cirrus (maître contributeur)

Féminin Nombre de messages : 9058
Age : 54
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 21/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: deux études scientifiques placent les arômes dans leur collimateur

Message par Franck le Dim 10 Déc 2017 - 19:47

@BAT1 :

ma Mère m'appelait Têtard des sables quand j'étais mino

Ecoute, s'il te pousse un bec-de-lièvre, il sera temps, je pense, que tu songes à arrêter la vape. Bon, tu feras ce que tu voudras. Mais, je ne sais pas pourquoi, je pense que le risque est faible quand même ! Very Happy

_________________


les articles du fofo    le lexique
avatar
Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : C'est moi le méchant admin !!!!
Nombre de messages : 21266
Age : 45
Localisation : Essonne
Matériels : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: deux études scientifiques placent les arômes dans leur collimateur

Message par bibidochon le Dim 10 Déc 2017 - 20:37

Un têtard, tant qu'il n'est pas encore au stade des pattes arrières, en fn de compte ce n'est qu'un gros spermatozoïde What a Face
avatar
bibidochon
Cirrus (maître contributeur)
Cirrus (maître contributeur)

Masculin Commentaires : ...obsolète
Nombre de messages : 16924
Age : 99
Localisation : Hagard du Nord
Date d'inscription : 12/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: deux études scientifiques placent les arômes dans leur collimateur

Message par BAT1 le Dim 10 Déc 2017 - 21:19

Ouep alors la tronche du spermatozoïde Laughing .
avatar
BAT1
Brume (contributeur installé)
Brume (contributeur installé)

Masculin Nombre de messages : 120
Localisation : GARD
Matériels : Istick Pico 75 et Melo 3 et Istick 25 Melo 4 D25 , 4,5 ml .
Date d'inscription : 19/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: deux études scientifiques placent les arômes dans leur collimateur

Message par Morticia30131 le Dim 10 Déc 2017 - 21:46

Je viens de lire la 2nde étude...

affraid Du plomb dans la vape!?! Shocked
avatar
Morticia30131
Cumulonimbus (grand contributeur)
Cumulonimbus (grand contributeur)

Féminin Commentaires : Un petit pas pour un Homme, un grand pas pour l'humanité Smile
Nombre de messages : 1164
Age : 31
Localisation : Pujaut, Gard (30)
Matériels : Machines:
-cuboïd 150W
-Alien220W
Atos:
-Gémini RTA
-Dead Rabbit
-Pulse
Date d'inscription : 20/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: deux études scientifiques placent les arômes dans leur collimateur

Message par BAT1 le Dim 10 Déc 2017 - 21:47

Shocked , sérieux ?
avatar
BAT1
Brume (contributeur installé)
Brume (contributeur installé)

Masculin Nombre de messages : 120
Localisation : GARD
Matériels : Istick Pico 75 et Melo 3 et Istick 25 Melo 4 D25 , 4,5 ml .
Date d'inscription : 19/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: deux études scientifiques placent les arômes dans leur collimateur

Message par Morticia30131 le Dim 10 Déc 2017 - 21:49

Bah c'est s'qui disent hein!!
Perso, les études américaines, je leur ris au nez Twisted Evil
avatar
Morticia30131
Cumulonimbus (grand contributeur)
Cumulonimbus (grand contributeur)

Féminin Commentaires : Un petit pas pour un Homme, un grand pas pour l'humanité Smile
Nombre de messages : 1164
Age : 31
Localisation : Pujaut, Gard (30)
Matériels : Machines:
-cuboïd 150W
-Alien220W
Atos:
-Gémini RTA
-Dead Rabbit
-Pulse
Date d'inscription : 20/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: deux études scientifiques placent les arômes dans leur collimateur

Message par orobouros le Dim 10 Déc 2017 - 23:05

Attention, c'est super important l'arôme "clou de girofle" ! Ca permet, associé avec parcimonie à l'arôme "Oignon", de restituer toutes les saveurs dans le liquide pot-au-feu qui, comme tout le monde le sait sur ce forum, est une des stars des ventes de liquides !

Et puis les effets de la cigarette électronique, c'est connu depuis un moment grâce aux études de Norman (pour ceux qui ne connaissent pas encore) :

avatar
orobouros
Stratus (contributeur régulier)
Stratus (contributeur régulier)

Masculin Nombre de messages : 238
Age : 47
Localisation : Corrèze
Matériels :
Spoiler:

Voopoo Alpha-One
Eleaf iStick Power 80W
Eleaf iStick Power nano 40W

Berserker de Vandy vape
Kayfun mini V3
Wotofo Serpent RDTA
UD Goblin mini V2
et une douzaine de DIYlixirs©

Date d'inscription : 16/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: deux études scientifiques placent les arômes dans leur collimateur

Message par bibidochon le Lun 11 Déc 2017 - 7:50

@Morticia30131 a écrit:Je viens de lire la 2nde étude...

affraid Du plomb dans la vape!?! Shocked

Peut être dans les liquides aux sels de nicotine dont les acides résiduels disolvent le revêtement du kanthal ?

exit3
avatar
bibidochon
Cirrus (maître contributeur)
Cirrus (maître contributeur)

Masculin Commentaires : ...obsolète
Nombre de messages : 16924
Age : 99
Localisation : Hagard du Nord
Date d'inscription : 12/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: deux études scientifiques placent les arômes dans leur collimateur

Message par Franck le Lun 11 Déc 2017 - 20:24

@Morticia30131 :

Du plomb dans la vape!?!

De mémoire, certaines analyses auraient montré de rares présences de traces de plomb. mais on parle bien de traces.

Si tu as quelques craintes, je ne peux que te conseiller la lecture de cet article[/b][/url] ( cliquez ici pour arriver directement aux résultats) qui a publié en 2015 une analyse très complète de la vapeur. En milieu de l'article, tu as des tableaux. Le tableau en page 3 liste les solvants trouvés, le tableau en page 4 liste les métaux trouvés. Les 11 première colonnes sont les résultats de l'analyse de liquides, les 4 dernières celles de la fumée de tabac. Aucun trace de plomb ou alors à des dosages inférieurs au seuil de détection.

J'aime bien cette analyse même si elle commence à dater (2015) et concerne majoritairement des liquides canadiens (mais aussi la gamme Liqua) car :
- on a la liste des liquides testés ;
- on a des listes et des chiffres et une comparaison parlante entre le tabac et la vape, notamment une comparaison entre les métaux trouvés ;
- l'article n"était pas laudateur. On ne peut pas dire que ce soit des pro-vapes obtus qui ont fait ce travail. Car les journalistes ont dénoncé la présence de certains solvants liés, selon eux à des processus d'élaboration des liquides nulles : des liquides faits dans des garages ou des cuisines, sans gants, sans protection, ans aucune mesure d'hygiène élémentaire. On retrouve donc naturellement des traces de solvants présents dans le rouge à lèvre ou dans la peinture murale !

Très honnêtement, en dehors des assertions limite mensongères ("on sait que"), des expériences sur des têtards ou sur les clous de girofle, c'est typiquement le genre d'analyses que je souhaiterais avoir pour des liquides français ou européens ! Very Happy


Dernière édition par Franck le Mar 12 Déc 2017 - 20:14, édité 1 fois

_________________


les articles du fofo    le lexique
avatar
Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : C'est moi le méchant admin !!!!
Nombre de messages : 21266
Age : 45
Localisation : Essonne
Matériels : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: deux études scientifiques placent les arômes dans leur collimateur

Message par Morticia30131 le Lun 11 Déc 2017 - 20:32

Salut Franck, merci pour le lien, je le bouquinerai à un moment où mon cerveau est totalement actif, c'est à dire pas de suite!!!

C'est étrange que les plus gros fabricants Français et/ou Européens ne fasse pas d'étude sur leurs liquides (à moins qu'ils le fassent?) et les publient...
avatar
Morticia30131
Cumulonimbus (grand contributeur)
Cumulonimbus (grand contributeur)

Féminin Commentaires : Un petit pas pour un Homme, un grand pas pour l'humanité Smile
Nombre de messages : 1164
Age : 31
Localisation : Pujaut, Gard (30)
Matériels : Machines:
-cuboïd 150W
-Alien220W
Atos:
-Gémini RTA
-Dead Rabbit
-Pulse
Date d'inscription : 20/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: deux études scientifiques placent les arômes dans leur collimateur

Message par Leio le Lun 11 Déc 2017 - 21:43

Bon bin moi j'ai pas lu non plus la seconde étude mais pour le plomb il faut voir si par hasard les tests n'auraient pas été fait sur du matos avec le fil résitif soudé, auquel cas la soudure est une source potentielle de plomb même si normalement n'y en a plus selon les normes en vigueur (mais bon les normes sont peut être pas arrivées au fond de toutes les usines de Shenzen)
_________________________

Concernant la première j'ai quand même des remarques sur l'orientation de la conclusion. En effet les soucis viennent de 2 des eliquides testé sur 6. ( les échantillon E et F )

Alors la conclusion c'est ça :


google trad :
Notre étude est la première à montrer que l'exposition aux ECIG peut avoir des effets indésirables sur le développement craniofacial. Ceci est d'une importance particulière, puisque les ECIG sont généralement perçues par le public comme «sûrs» pour une utilisation récréative et seulement associées à des effets légers lorsqu'elles sont utilisées pendant la grossesse. Le travail que nous avons fait ici contredit cette perception et a le potentiel d'informer la politique publique concernant la distribution et la régulation du marché des ECIG.

Bon sans rentrer dans les détails ni remettre en cause leur mesures quelques trucs quand même :

1- en conclusion ils généralisent le soucis à l'ECIG donc la vape en général alors qu'on parle de certains arômes, il était tout à fait possible de faire une phase du type "notre étude est la première à montrer que certains arômes etc...."

2- la nicotine n'est pas le fond du  problème* (ça autant le matraquer) puisque les échantillons incriminés sont loin d'être les plus chargés en Nicotine (et voir point 3 ci dessous). 
Sauf si haute concentration de vapeur de nicotine dans le protocole mais ça on le sait qu'à haute dose la nicotine et un poison, mais pas aux doses que nous utilisons.
Et surtout si on parle de soucis potentiel sur l'embryon il ne faut pas perdre de vue qu'évidemment pour une femme enceinte comme pour tout le monde le mieux c'est de ne respirer que du bon air pur, mais on parle aussi de reduction de risque et donc de vaper en lieu et place de fumer et là y'a pas photo d'autant plus qu'on fume aussi avec de la nicotine (et tout le tas de merdes en plus qui sont la cause des soucis mortel du fumeur)


3- comme le test est fait sur du eliquide complet et complexe (base+nicotine+aromeS) pas facile de trouver et d'isoler la cause même si ce n'est visiblement ni la nicotine ni les bases puisque les échantillons A, B, C et D ne posent aucun soucis ni les test avec de la base  neutre (de grade laboratoire) et juste de la nicotine*

*
"Lab Grade” e-cigAM containing only nicotine, propylene glycol, and vegetable glycerin have minor effects on orofacial development


4- peut être regarder une fois de plus du coté de tout ce qui est "custard" puisque tant le E que le F sont concernés par un goût de crême (par ex. les eliquides testé étaient-ils garantie sans diacetyl ?)







PS: je m'attarde un petit peu là dessus (la fin de la conclusion)
"Ceci est d'une importance particulière, puisque les ECIG sont généralement perçues par le public comme «sûrs» pour une utilisation récréative et seulement associées à des effets légers lorsqu'elles sont utilisées pendant la grossesse. Le travail que nous avons fait ici contredit cette perception et a le potentiel d'informer la politique publique concernant la distribution et la régulation du marché des ECIG."

On sait que c'est FAUX et que de campagne de désinformation en campagne de désinformation la tendance est aujourd'hui inversée et que le "public" pense maintenant à tord que la vape est aussi voire plus dangereuse que le tabac Rolling Eyes   Evil or Very Mad

Et je ne vois pas vraiment en quoi leur travail contredirait cette perception puisqu'il ne fait que soulever un doute donc un potentiel effet qui n'est pour le moment aucunement quantifié et donc ne peut être qualifié ni de léger ni de lourd ni même de probable sur le developpement de l'embryon humain in vivo (avec le filtre que représente maman). 

Bref tout est présenté pour que le législateur applique à fond le galvaudé principe de précaution sans regarder celui de réduction des risques Evil or Very MadEvil or Very MadEvil or Very Mad

_________________
La vape en une leçon : Zen pas de stress (eqium)

"Libéré, délivré...."
avatar
Leio
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 26353
Age : 100
Localisation : 38-Grenoble (ou presque)
Matériels : Fraise DIY sur AGA-S et A2T modifié en dripper

Vous voulez en savoir +:


Batteries :
egoT 650mAh, et egoT XL 1000mAh, spinner 1100mAh
Hatch et mini Hatch (:love: la version mini = j'en ai deux! )
Indulgence V1
Gripper
V8 de chez Ovale (plastique de merde=boitier pété)
Chinemesis
Vamo V5
ePipe "maison" 3V LiFePo4
(kit VV 5V NiMH à monter)
Mini-Provari

Atos :
510 normal & LR (dry et bourre métal),
AtoT normal et LR (après ça fini la bourre),
A2T=Atos réparables de chez Bulli,
AGA-S (mes préférés),
AGT
Fogger

Autres systèmes testés :
510 avec bourre, cartos en tout genre (beurk la bourre)
CE2 (un peu trop chaud), G4 (poubelle), stardustS, A580 appoloe, le grand bidule avec un bouchon style stylo Very Happy...
et merci à Eqium pour m'avoir fait goûter à l'alpha+RES

Liquide DIY :
(=fabrication maison)
100%PG : Cuban Suprem, Fraise, Revolution, ObaOba, Virginia, Kent, Mojito/pomme
Edit 11/2014 : enfin un menthe qui me va le "mix mint" de chez Inawera


Date d'inscription : 23/05/2011

http://leiovape.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: deux études scientifiques placent les arômes dans leur collimateur

Message par Leio le Lun 11 Déc 2017 - 22:01

PPS> concernant la première étude et/ou les articles de V.net* et des article originaux avant traduction Wink :
- on sait depuis longtemps qu'il ne faut pas vaporiser de Cannelle (cinamon) depuis ±2012 je dirai à la louche puisque je me souviens de quand ce point a été soulevé et que je vapais déjà.

_________________
La vape en une leçon : Zen pas de stress (eqium)

"Libéré, délivré...."
avatar
Leio
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 26353
Age : 100
Localisation : 38-Grenoble (ou presque)
Matériels : Fraise DIY sur AGA-S et A2T modifié en dripper

Vous voulez en savoir +:


Batteries :
egoT 650mAh, et egoT XL 1000mAh, spinner 1100mAh
Hatch et mini Hatch (:love: la version mini = j'en ai deux! )
Indulgence V1
Gripper
V8 de chez Ovale (plastique de merde=boitier pété)
Chinemesis
Vamo V5
ePipe "maison" 3V LiFePo4
(kit VV 5V NiMH à monter)
Mini-Provari

Atos :
510 normal & LR (dry et bourre métal),
AtoT normal et LR (après ça fini la bourre),
A2T=Atos réparables de chez Bulli,
AGA-S (mes préférés),
AGT
Fogger

Autres systèmes testés :
510 avec bourre, cartos en tout genre (beurk la bourre)
CE2 (un peu trop chaud), G4 (poubelle), stardustS, A580 appoloe, le grand bidule avec un bouchon style stylo Very Happy...
et merci à Eqium pour m'avoir fait goûter à l'alpha+RES

Liquide DIY :
(=fabrication maison)
100%PG : Cuban Suprem, Fraise, Revolution, ObaOba, Virginia, Kent, Mojito/pomme
Edit 11/2014 : enfin un menthe qui me va le "mix mint" de chez Inawera


Date d'inscription : 23/05/2011

http://leiovape.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: deux études scientifiques placent les arômes dans leur collimateur

Message par Yugs le Mar 12 Déc 2017 - 1:04

@Leio

et pourtant on trouve encore énormément de liquides avec des arômes cannelle sur le marché !
avatar
Yugs
Cumulus (contributeur assidu)
Cumulus (contributeur assidu)

Masculin Nombre de messages : 757
Age : 37
Date d'inscription : 06/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum