24 heures sur le forum
sujets actifs du jour
Derniers sujets
» Vinci Mod Pod de Voopoo : entre le pod et le mod
[ARTICLE 19/10/19] businessinsider : bannir la vape légale est une folie totale EmptyAujourd'hui à 7:22 par savage

» Vos Codes Promos Ponctuels a Partager
[ARTICLE 19/10/19] businessinsider : bannir la vape légale est une folie totale EmptyAujourd'hui à 2:44 par Vapatate

» RFI : Aux Philippines, la police arrêtera tout utilisateur de cigarette électronique
[ARTICLE 19/10/19] businessinsider : bannir la vape légale est une folie totale EmptyHier à 21:19 par Franck

» [ARTICLE 18/11/19] lapresse.ca : Vapotage - deux études, deux conclusions opposées
[ARTICLE 19/10/19] businessinsider : bannir la vape légale est une folie totale EmptyHier à 20:13 par Franck

» Le Mulus d'Aspire : le tout-en-un qui va bien (sur le papier du moins)
[ARTICLE 19/10/19] businessinsider : bannir la vape légale est une folie totale EmptyHier à 20:02 par Franck

» Top 3 concentrés
[ARTICLE 19/10/19] businessinsider : bannir la vape légale est une folie totale EmptyMar 19 Nov 2019 - 20:54 par GillesLL

»  Etude: Une nette amélioration cardiovasculaire pour les fumeurs qui passent au vapotage dès le premier mois
[ARTICLE 19/10/19] businessinsider : bannir la vape légale est une folie totale EmptyMar 19 Nov 2019 - 19:38 par papillon

» Remplacer mes Inokin JEM par quel matos siouplé ?
[ARTICLE 19/10/19] businessinsider : bannir la vape légale est une folie totale EmptyMar 19 Nov 2019 - 15:54 par savage

» Enovap enfin disponible : révolution ou simple évolution dans la vape ?
[ARTICLE 19/10/19] businessinsider : bannir la vape légale est une folie totale EmptyMar 19 Nov 2019 - 12:33 par Leio

» [Science&Vie Junior #363 Dec 2019] La cigarette électronique sur le grill
[ARTICLE 19/10/19] businessinsider : bannir la vape légale est une folie totale EmptyMar 19 Nov 2019 - 10:22 par papillon

» Une formation sur la vape financée par Santé Publique France
[ARTICLE 19/10/19] businessinsider : bannir la vape légale est une folie totale EmptyMar 19 Nov 2019 - 9:15 par Franck

» le post qui detend ...
[ARTICLE 19/10/19] businessinsider : bannir la vape légale est une folie totale EmptyMar 19 Nov 2019 - 0:19 par papillon

» (TALC) Vous écoutez quoi ???... comme truc ???
[ARTICLE 19/10/19] businessinsider : bannir la vape légale est une folie totale EmptyLun 18 Nov 2019 - 11:13 par papillon

» MESH besoin de votre aide
[ARTICLE 19/10/19] businessinsider : bannir la vape légale est une folie totale EmptyLun 18 Nov 2019 - 2:38 par Vapatate

» mes liquides préférés
[ARTICLE 19/10/19] businessinsider : bannir la vape légale est une folie totale EmptyDim 17 Nov 2019 - 18:27 par charlly

» France, cinq lycéens intoxiqués par la drogue PTC dans une cigarette électronique
[ARTICLE 19/10/19] businessinsider : bannir la vape légale est une folie totale EmptyDim 17 Nov 2019 - 10:05 par BAT1

» [infodrogues.be le 15/11/19] Non la cigarette électronique ne tue pas
[ARTICLE 19/10/19] businessinsider : bannir la vape légale est une folie totale EmptyDim 17 Nov 2019 - 9:59 par Leio

» Apple supprime les applications de vapotage
[ARTICLE 19/10/19] businessinsider : bannir la vape légale est une folie totale EmptyDim 17 Nov 2019 - 7:59 par Bret13

» Qu'y a t'il dans nos Bases ?
[ARTICLE 19/10/19] businessinsider : bannir la vape légale est une folie totale EmptySam 16 Nov 2019 - 13:10 par Chouki

» Good , very good .
[ARTICLE 19/10/19] businessinsider : bannir la vape légale est une folie totale EmptySam 16 Nov 2019 - 11:08 par BAT1

Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

[LE FORUM] un nouveau message d'accueil sur la page... heu..d'accueil

Jeu 24 Oct 2019 - 21:07 par Franck

Bonjour à tous et bises aux dames Very Happy

Je me permets juste de vous signaler que nous sommes en train de retravailler le message qui se trouve sur la page d'accueil du forum.
L'ancien message était long, écrit tout petit, multipliait les messages de prévention sur la santé pas toujours bien tournés et pas toujours très heureux.
Par exemple, l'ancien message affirmait que les organisations …

Commentaires: 15

On teste une nouvelle bannière

Mar 24 Sep 2019 - 21:08 par Franck

Le forum a changé de chapeau(tout en haut)

Mais pourquoi ECP comme sigle ?

École de Conduite Paris ?

Étudiant Cherche Piaule ?

Écoute Ce Patois ?

Espère Chat propre ?

ECigarette Public ?

Je ne vois pas, aidez-moi !
Shocked
Very Happy

Commentaires: 242

Licence
Creative Commons License Site interdit aux moins de 18 ans

[ARTICLE 19/10/19] businessinsider : bannir la vape légale est une folie totale

Aller en bas

[ARTICLE 19/10/19] businessinsider : bannir la vape légale est une folie totale Empty [ARTICLE 19/10/19] businessinsider : bannir la vape légale est une folie totale

Message par Franck le Mar 22 Oct 2019 - 20:01

Je vous propose un article rédigé par Business Insider, un site américain. Outre que l'article n'est dans la langue de Molière, le rendu graphique est difficile à lire. En tout cas sur mes appareils. Peut-être aurez-vous plus de chances que moi ?perplexe  Du coup, je vous mets la traduction en français. Toujours pareil, j'ai utilisé DeepL et j'ai amélioré certaines expressions qui étaient un peu zarbies. Puis, plus bas, je copie/colle l'article en anglais. Pour les plus pressé(e)s, il y a un résumé au tout début de l'article qui reprend les idées développées.
Mais j'ai trouvé cet article très intéressant et explique plutôt bien la situation aux USA. Very Happy

Bonne lecture et bonne vape !  [ARTICLE 19/10/19] businessinsider : bannir la vape légale est une folie totale 3171900011


Traduction en français :

Synthèse

- Toute panique commence par une peur rationnelle qui devient rapidement dangereusement irrationnelle. L'interdiction des produits licites de vape à la nicotine aux États-Unis est un exemple d'une telle panique.
- Il ne semble pas important que presque toutes les maladies liées à l'inhalation aient été liées à des produits avec du THC sur le marché noir et que le CDC n'ait pas été en mesure d'identifier un seul produit de vape classique à la nicotine pour prévenir le public de l'éviter.
- La vape change la donne lorsqu'il s'agit d'aider à mettre fin à une véritable épidémie, c'est-à-dire le tabac.
- Mais c'est être dans un processus émotionnel, non scientifique, de confondre la vape classique et les produits illégaux au THC. Les deux n'ont rien en commun à part le dispositif de livraison.
- La science n'est pas à la hauteur de la sagesse de la panique. Et la panique est, malheureusement, bipartisane.


Toute panique commence par une peur rationnelle qui devient rapidement dangereusement irrationnelle.


Une menace est identifiée. Le danger que représente la menace est amplifié par la spéculation. Dans le pire des cas, Dans le pire des cas, les scénarios tournent à l'obsession et des mesures sont demandées. Il est déconseillé de discuter de conséquences invisibles. Le scepticisme à l'égard de la menace est accueilli avec suspicion ou colère.
La panique actuelle face à une série de maladies pulmonaires attribuées à la vape coche toutes ces cases.

Au début du mois d'octobre, 1 299 lésions pulmonaires et 28 décès ont été attribués au moins en partie à l'utilisation du vaping ou de l'e-cigarette, selon les Centers for Disease Control. En réponse, les gouvernements des villes et des États ont décrété des interdictions radicales de la vente de toutes sortes de produits, qu'il s'agisse de tabacs aromatisés ou de toute forme de cigarettes électroniques.

Même l'administration Trump s'est mise dans la fureur de masse, annonçant des plans pour une interdiction fédérale des arômes, ostensiblement pour protéger les adolescents de devenir accros. Parce qu'après tout, personne de plus de 18 ans n'aime les saveurs.

Aucun de ces fonctionnaires ne semble se soucier du fait que presque toutes les maladies liées à l'inhalation auraient été liées à des produits de vape à base de THC achetés sur le marché noir et que le CDC n'a pas été en mesure d'identifier un seul produit légal de vape à base de nicotine légal afin d’avertir le public de les éviter.

Le fait que l'interdiction de la marijuana mène directement à la fabrication et à la vente de produits au THC non réglementés sur le marché noir, qui sont les plus directement responsables de la vaste prépondérance des maladies liées à la vape est à peine considéré.

Même si l'interdiction désastreuse et ratée de la marijuana - elle-même le résultat d'une panique morale de masse - est à l'origine de la crise de la vape, il est généralement admis que la solution doit certainement être des interdictions plus radicales.

La science s'effondre dans la panique

Les données du CDC de l'année dernière ont montré qu'environ 11 millions de personnes aux États-Unis utilisent des produits de vape à la nicotine, avec moins de 1.300 maladies rapportées.

Comparons cela au tabac - un produit légal et réglementé - qui est responsable de plus de 480 000 décès par an, soit environ 1 300 décès par jour. Si ces chiffres ne sont pas assez stupéfiants, le CDC dit que "plus de 16 millions d'Américains vivent avec une maladie causée par le tabagisme".

Bien que la vape à la nicotine ne soit répandue que depuis dix ans et qu'il reste encore beaucoup à apprendre sur ses effets à long terme, le consensus scientifique émergent est qu’elle est plus sûre que le tabagisme par son ampleur et qu'elle est l’alternative la plus efficace pour les dépendants nicotiniques qui cherchent à arrêter de fumer.
La vape change la donne lorsqu'il s'agit d'aider à mettre fin à une véritable épidémie, c'est-à-dire le tabac. Mais c'est être dans un processus émotionnel, non scientifique de confondre la vape et les produits illégaux et non réglementés au THC. Les deux n'ont rien en commun à part le dispositif de livraison.


Mais la science n'est pas à la hauteur de la sagesse de la panique.

Rashida Tlaib, démocrate étudiant (ou nouveau venu ?) du Michigan, a affirmé que la vape "tue notre peuple" et a rejeté l'idée même de faire des recherches sur le sujet, en disant : "Nous n'avons pas besoin d'autres études. Nous connaissons déjà la vérité ici."

La panique, c'est affligeant, est bipartisane.

Le mois dernier, le républicain Charlie Baker, du Massachusetts, a imposé une interdiction générale de quatre mois sur tous les produits de vape, défendant sa décision d'interdire les produits légaux et réglementés en disant : "L'utilisation des cigarettes électroniques explose et il est clair qu'il y a un danger très réel pour la population".

Comparons la réaction des États-Unis aux réactions de l'autre côté de l'Atlantique, au Royaume-Uni, où les scientifiques pensent que nous avons tous perdu la tête.

Le Dr John Britton, du Center for Tobacco and Alcohol Studies du Royaume-Uni, décrit ainsi la réaction des États-Unis à l'éclosion relativement mineure de maladies liées à l'inhalation de vapeurs d'eau : " Une folie totale ". Britton ajoute : "Si vous dites aux gens d'arrêter de vaper, ils reviendront au tabac et le tabac tue."
Même le gouvernement britannique a adopté une approche plus pragmatique. Le Public Health England, une agence du gouvernement britannique, qui a un champ de compétence équivalent à celui des CDC, a publié un rapport indiquant que la vape est environ 95% plus sûr que le tabagisme.

Un éminent défenseur de la lutte antitabac au Royaume-Uni a qualifié la résistance à ce type de résultat d'un " effort constant pour créer une panique morale autour de la vape ", un autre défenseur britannique a insisté pour que les produits de la vape soient fournis gratuitement aux fumeurs dans le cadre du système de santé du pays.  


Il faut agir, mais les interdictions ont des conséquences.

Lorsque l'ancien maire de New York, Michael Bloomberg, a pris ses fonctions en 2002, l'une de ses premières initiatives a été de débarrasser les bars et restaurants du tabac. En dépit d'un important rejet, le changement s'est avéré un succès. Le tabagisme a été relégué aux marges de la société civile, moins de gens fuments et l'industrie du loisir ne s'est pas effondrée.
La campagne antitabac de Bloomberg ne s'est toutefois pas arrêtée là. Il a prélevé des taxes punitives sur les cigarettes, ce qui a ouvert la porte à un marché noir pour les cigarettes provenant principalement d'États du Sud à fiscalité faible vers des villes comme New York. Selon Crain, plus de la moitié des cigarettes vendues à New York l'an dernier provenaient de l'extérieur de l'État.

L'un de ces délinquants s'appelait Eric Garner, dont l'entreprise "loosie" est devenue la cible d'une répression de la police de New York, ce qui a finalement mené à la confrontation où il a été tué sur un trottoir de Staten Island, criant "Je ne peux plus respirer" après que l'agent Daniel Pantaleo l'ait placé dans un étranglement illégal.

Pas plus tard que cette semaine, la mère de Garner et la mère de l'adolescente assassinée Trayvon Martin, ont envoyé une lettre au conseil municipal de New York, mettant en garde contre leur proposition d'interdire les cigarettes au menthol.

La lettre disait en partie ceci : "Nous avons vu les conséquences de mauvaises politiques qui ont créé des confrontations malheureuses avec les forces de l'ordre... Lorsqu'on interdit un produit vendu surtout dans les communautés noires, il faut tenir compte de la réalité de ce qui arrivera à cette même communauté surreprésentée dans le système de justice pénale."
Il n'est pas nécessaire de faire appel à l'imagination pour imaginer une confrontation avec la police violente à cause de la vente dans la rue de produits de vape illicites. Il n'est pas non plus exclu qu'une interdiction des produits de vape légaux conduise à des maladies encore plus graves, car il n'y a pratiquement aucune preuve que la vape légale soit une cause de l'épidémie actuelle.

La prohibition ne fonctionne pas. Elle conduit à la violence, à la stigmatisation, à la criminalité et aggrave la santé publique.

Se méfier des motifs de Big Vape est tout à fait raisonnable, comme ce serait le cas pour toute grande entreprise. La réglementation de leurs entreprises et de leurs efforts de commercialisation auprès des enfants est une action tout à fait valable.

Mais si la vape est éliminée à cause de réactions émotionnelles et non scientifiques, les grands gagnants seront le marché noir et le tabac.

C'est une chronique d'opinion. Les pensées exprimées sont celles de l'auteur ou des auteurs.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator


Article en anglais :

Opinion

• All panics begin with a rational fear that quickly turns dangerously irrational. The bans on legal nicotine vaping products in the US is an example of such a panic.
• It doesn't seem to matter that nearly all of the vaping-related illnesses have reportedly been tied to black market THC vaping products, and that the CDC hasn't been able to identify a single legitimate nicotine vaping product to warn the public to avoid.
• Vaping is simply a game-changer when it comes to helping to end a true epidemic, which is tobacco-related illness.
• But it's being emotionally, unscientifically conflated with illegal, unregulated THC vapes. The two have nothing in common besides the delivery device.
• Science is no match for the wisdom of a panic. And the panic is, distressingly, bipartisan.
• Visit Business Insider's homepage for more stories.

All panics begin with a rational fear that quickly turns dangerously irrational.


A threat is identified. The danger posed by the threat is amplified by speculation. Worst case scenarios are obsessed about, and action is demanded. Discussion of unseen consequences are discouraged. Skepticism of the threat is met with suspicion or anger.
The current panic over a spate of lung illnesses attributed to vaping usage checks all these boxes.

As of early October, 1,299 lung injuries and 28 deaths have been attributed at least in part to vaping or e-cigarette usage, according to the Centers for Disease Control. In response, city and state governments have issued sweeping bans on sales of everything from flavored vapes to any form of e-cigarettes.
Even the regulation-averse Trump administration has gotten in on the mass fury, announcing plans for a federal ban on flavored vaping products, ostensibly to protect teenagers from getting hooked. Because after all, no one over the age of 18 likes flavors.

It doesn't seem to matter to any of these public servants that nearly all of the vaping-related illnesses have reportedly been tied to black market THC vaping products, and that the CDC hasn't been able to identify a single legitimate nicotine vaping product to warn the public to avoid.

The fact that prohibition of marijuana directly lead to the creation and sale of unregulated black market THC vapes, which are the most directly responsible for the vast preponderance of vaping illnesses, is barely considered.

Even if the disastrous and failed ban on marijuana — itself the result of a mass moral panic — caused the vaping crisis, the conventional wisdom holds that surely the solution must be more sweeping bans.

Science takes a backseat in a panic

CDC data from last year showed about 11 million people in the US use nicotine vaping products, with fewer than 1,300 reported illnesses related to vaping.
Contrast that with tobacco — a legal and regulated product — which is responsible for over 480,000 deaths a year, or about 1,300 deaths every single day. If those numbers aren't staggering enough, the CDC says "more than 16 million Americans are living with a disease caused by smoking."

While widespread nicotine vaping is only a decade old and there is plenty yet to be learned about its long-term effects, the emerging scientific consensus is that vaping safer than smoking by magnitudes, and it has been the most effective alternative for nicotine addicts looking to quit smoking.
Vaping is simply a game-changer when it comes to helping to end a true epidemic, which is tobacco-related illness. But it's being emotionally, unscientifically conflated with illegal, unregulated THC vapes. The two have nothing in common besides the delivery device.


But science is no match for the wisdom of a panic.

Outspoken Democratic freshman Rep. Rashida Tlaib of Michigan has asserted that vaping is "killing our people" and rejected the idea of even researching the subject, saying, "We don't need more studies. We already know the truth here."

The panic, distressingly, is bipartisan.

Last month, Republican Gov. Charlie Baker of Massachusetts instituted a blanket four-month ban on all vaping products, defending his decision to ban legal, regulated vapes by saying, "E-cigarette usage is exploding and it's clear there's a very real danger to the population."

Contrast the response in the US to the reactions across the pond in the UK, where scientists think we've all lost our minds.

"Complete madness" is how Dr. John Britton of the UK Center for Tobacco and Alcohol Studies describes the US reaction to the relatively minor outbreak of vaping-related illnesses. Britton adds, "if you tell people to stop vaping, they will go back to tobacco and tobacco kills."

Even the government in the UK has taken a more sober-minded approach. Public Health England, a British government agency that operates in a similar space as the CDC, issued a report stating vaping is approximately 95% safer than smoking.
One prominent anti-tobacco advocate in the UK called the resistance to such research part of a "consistent effort to create moral panic around vaping," another UK advocate has pushed for vapes to be provided free to smokers as part of the country's socialized healthcare system.  


Action is demanded, but bans have consequences

When ex-New York City Mayor Michael Bloomberg took office in 2002, one of his first initiatives was ridding the city's bars and restaurants of second-hand smoke. Despite substantial pushback, the move proved successful. Smoking was further relegated to the fringes of polite society, fewer people smoked, and the hospitality industry didn't collapse.
Bloomberg's anti-smoking campaign didn't end there, however. He levied punitive taxes on cigarettes, which opened the door to a black market for cigarettes trafficked from mostly-Southern low-tax states into cities like New York. According to Crain's, over half of the cigarettes sold in New York last year were smuggled from out of state.

One of those smugglers was named Eric Garner, whose "loosie" business became the target of an NYPD crackdown, which ultimately led to the confrontation where he was killed on a Staten Island sidewalk, screaming "I can't breathe" after Officer Daniel Pantaleo placed him in an illegal chokehold.

Just this week, Garner's mother and murdered teenager Trayvon Martin's mother sent a letter to the New York City Council, cautioning against their proposed ban on menthol cigarettes.
The letter read in part: "We have seen the casualties of bad policies that have created unfortunate encounters with law enforcement ... When you ban a product sold mostly in black communities, you must consider the reality of what will happen to that very same over-represented community in the criminal justice system."

A leap of imagination is not necessary to imagine a violent police encounter over the street sale of illicit vapes. Nor is it out of the realm of possibility that a ban on legitimate vapes will lead to even more vaping injuries, as there is almost no evidence that legal vaping is a cause of the current epidemic.

Prohibition doesn't work. It leads to violence, stigmatization, crime, and worsens public health.

Being suspicious of Big Vape's motives is perfectly reasonable, as it would be of any big business. Regulating their businesses, and their efforts to market to children, is a worthwhile action.

But if vaping technology is stamped out all together because of emotional and unscientific reactions, the big winners are the black market and Big Tobacco.

This is an opinion column. The thoughts expressed are those of the author(s)

_________________
[ARTICLE 19/10/19] businessinsider : bannir la vape légale est une folie totale Franck

les articles du fofo    le lexique
Franck
Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : C'est moi le méchant admin !!!!
Nombre de messages : 24096
Age : 47
Localisation : Essonne
Matériels : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum