24 heures sur le forum
Sujets actifs du jour
Derniers sujets
» ¿ [jeualakon] ? by Leio
Etude canadienne : vapoter "multiplierait" les risques de développer de l'asthme  EmptyAujourd'hui à 12:34 par Leio

» La vape a le vent en poupe ces jours-ci !
Etude canadienne : vapoter "multiplierait" les risques de développer de l'asthme  EmptyAujourd'hui à 6:24 par Felipe78

» Flash e-vapor v.4.5 S+
Etude canadienne : vapoter "multiplierait" les risques de développer de l'asthme  EmptyHier à 20:15 par Loki

» (TALC) Vous écoutez quoi ???... comme truc ???
Etude canadienne : vapoter "multiplierait" les risques de développer de l'asthme  EmptyMar 28 Mai 2024 - 15:28 par Floréal

» Quel est le meilleur accu (2023) ?
Etude canadienne : vapoter "multiplierait" les risques de développer de l'asthme  EmptyLun 27 Mai 2024 - 21:48 par Regius

» Les nuages de Tof
Etude canadienne : vapoter "multiplierait" les risques de développer de l'asthme  EmptyLun 27 Mai 2024 - 19:49 par Floréal

» Les médias en folie : à seulement 15 ans, son urine devient noire à cause de la cigarette électronique
Etude canadienne : vapoter "multiplierait" les risques de développer de l'asthme  EmptyLun 27 Mai 2024 - 19:35 par Floréal

» Recherche dripper Pandemic
Etude canadienne : vapoter "multiplierait" les risques de développer de l'asthme  EmptyLun 27 Mai 2024 - 14:12 par Choukar

» [SONDAGE] Le passage à la vape a-t-il été l'occasion d'autres changements dans votre vie ?
Etude canadienne : vapoter "multiplierait" les risques de développer de l'asthme  EmptyLun 27 Mai 2024 - 13:59 par Smokeur

» Coucou c'est Choukar
Etude canadienne : vapoter "multiplierait" les risques de développer de l'asthme  EmptyLun 27 Mai 2024 - 11:39 par Pascal1969

» La vitrine des mods
Etude canadienne : vapoter "multiplierait" les risques de développer de l'asthme  EmptyDim 26 Mai 2024 - 18:17 par Tof

» Mais où va la vape ?
Etude canadienne : vapoter "multiplierait" les risques de développer de l'asthme  EmptyDim 26 Mai 2024 - 14:44 par james49

» Le Kit Nexi One d'Aspire : bonne idée ou arnaque ?
Etude canadienne : vapoter "multiplierait" les risques de développer de l'asthme  EmptyDim 26 Mai 2024 - 14:16 par james49

» Différences de prix e liquide sur internet
Etude canadienne : vapoter "multiplierait" les risques de développer de l'asthme  EmptyDim 26 Mai 2024 - 14:03 par Choukar

» Charlie Noble E-liquid
Etude canadienne : vapoter "multiplierait" les risques de développer de l'asthme  EmptySam 25 Mai 2024 - 22:54 par Choukar

» Attention, danger : Innokin procède à un rappel des Kroma Nova et alerte sur des risques d'incendie voire d'explosion
Etude canadienne : vapoter "multiplierait" les risques de développer de l'asthme  EmptySam 25 Mai 2024 - 18:52 par Felipe78

» Nouveau dans le DIY , besoin de vos lumieres pour du multi arome
Etude canadienne : vapoter "multiplierait" les risques de développer de l'asthme  EmptyMar 21 Mai 2024 - 20:36 par Pascal1969

» L'art de la contrepèterie
Etude canadienne : vapoter "multiplierait" les risques de développer de l'asthme  EmptyMar 21 Mai 2024 - 18:41 par Vieux Pat

» Pod LUXE XR MAX de Vaporesso
Etude canadienne : vapoter "multiplierait" les risques de développer de l'asthme  EmptyLun 20 Mai 2024 - 19:23 par Franck

» La Centaurus P200 de Lost Vape : une box double accu avec un potentiomètre !
Etude canadienne : vapoter "multiplierait" les risques de développer de l'asthme  EmptyLun 20 Mai 2024 - 18:24 par Franck

Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Nos publications
Les infos santé
Toutes les infos sur la santé sont à découvrir ici
Licence
Creative Commons License Site interdit aux moins de 18 ans

Etude canadienne : vapoter "multiplierait" les risques de développer de l'asthme

5 participants

Aller en bas

Etude canadienne : vapoter "multiplierait" les risques de développer de l'asthme  Empty Etude canadienne : vapoter "multiplierait" les risques de développer de l'asthme

Message par Franck Jeu 27 Mai 2021 - 20:54

Voici un titre encore une fois bien putaclik que nous propose le site de la RTBF qui s'est empressé de détailler les résultats d'une étude canadienne

Voici ce que la RTBF a compris de l'étude :

"Les scientifiques se sont basés sur des données issues de l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC), réalisée entre 2015 et 2016. L'étude s'appuie sur les 17.190 candidats, âgés de 12 ans minimum, qui ont participé à l'ESCC. Parmi eux, seuls 3,1% ont déclaré avoir utilisé une cigarette électronique au cours des 30 derniers jours.

Les chercheurs ont noté un risque accru de 19% de souffrir d'asthme pour les vapoteurs."


Déjà, pour une population jeune, à un âge où l'on teste, 3,1 % de jeunes qui ont vapé dans les 30 derniers jours, cela ne me paraît pas énorme. Cela fait 533 jeunes sur 17190. Et puisque la mesure est prise sur un mois, cela ne fait pas beaucoup de jeunes addicts. Heureusement.

Selon cette étude, si les jeunes vapent, ils ont un risque d'avoir de l'asthme augmenté de 19% par rapport à des non-fumeurs. Je ne sais pas pour vous, mais, chez moi, cela ne fait pas une multiplication. J'ai lu que l'asthme toucherait entre 6 et 10 % des jeunes aujourd'hui dans le monde. Prenons 10%. 10% de 533, cela fait 53. Jusque là, ça va !  Very Happy Si ces 533 jeunes ne vapaient pas, quoi qu'il arrive, environ 53 d'entre eux auraient de l'asthme. Une augmentation de 19% sur 53, cela fait donc 10 jeunes de plus qui ont de l'asthme. Donc, on arrive à 63 environ qui ont de l'asthme sur ces 533 vapoteurs. Dites-moi si mon calcul vous paraît faux. Mais, on est très loin d'une multiplication !

Pourquoi pas ? On se doute qu'il vaut mieux ne pas fumer, ne pas vaper et se contenter d'envoyer uniquement de l'air (pur) dans les poumons. Du coup, il n'est pas impossible que vaper, lorsqu'on ne fumait pas avant, puisse augmenter les risques de souffrir d'asthme. Il reste à savoir quel composant peut provoquer cela  perplexe Probablement pas le propylène glycol utilisé dans de nombreux aérosols, y compris ceux pour les asthmatiques (la célèbre Ventoline). Pas la nicotine qui n'a pas d'action connue sur les poumons. Peut-être le glycérine ou certains arômes.  scratch

Le reste de l'article semble plus mystérieux pour mon esprit bas du front :

"Côté tabagisme, le risque s'élève à 20%.

Et pour les anciens fumeurs, le risque atteint les 33%. "


Déjà, selon cette étude, fumer et vaper auraient donc les mêmes conséquences sur l'asthme.
Bizarre alors que certains asthmatiques passant à la vape après avoir fumer considèrent que leur état de santé s'améliore (lire ce sondage certes peu significatif au vu du peu de participants).

Là où j'ai ri, c'est que manifestement, pour l'asthme, il vaut mieux fumer qu'arrêter de fumer (sans passer par la vape). Non parce que, lorsqu'on arrête de fumer, le risque d'avoir de l'asthme augmente. Est-on bien sûr de cela ? Sérieusement ?  perplexe Ou ai-je mal compris ?

Et on ne change pas de rythme :

"Enfin, les personnes n'ayant jamais fumé ni utilisé de cigarettes électroniques n'ont pas d'association significative avec l'asthme."

????

Vous aurez enfin noter que, selon l'étude fumer augmente aussi les risques d'asthme (arrêter de fumer encore plus a priori si l'on croit la RTBF mais on peut raisonnablement douter). Pourtant, RTBF ne titre que sur la vape, comme le résumé de l'étude d'ailleurs. Je n'ai pas vu la possibilité de lire l'étude complète. Mais peut-être ai-je mal regardé.

Bonne vape !  Etude canadienne : vapoter "multiplierait" les risques de développer de l'asthme  3171900011

_________________
Franck
Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : je mords souvent et, en plus j'ai la rage, mais je ne suis pas méchant.
Nombre de messages : 29059
Localisation : Essonne
Matériels : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Etude canadienne : vapoter "multiplierait" les risques de développer de l'asthme  Empty Re: Etude canadienne : vapoter "multiplierait" les risques de développer de l'asthme

Message par JOUJOU Ven 28 Mai 2021 - 12:20

@Franck
Donc si mes vieux neurones fonctionnent encore on a une étude sur l'augmentation du risque d’asthme chez les jeunes fumeurs ou vapoteurs canadiens.
Au Canada la réglementation sur la consommation de tabac a relevé l'age minimum de 18 à 19 ans
Si j'étais expert je ferais pareil, après l’absorption de 2 bouteilles de .P....s.51, je lancerais une étude sur les dégâts de la vap auprès de mômes de 12 ans....et un peu plus.
Je pense en fait que cette étude a été financée par le ministère de la justice Canadienne pour évaluer les peines de prison qu'encourent les "connards de parents" qui offrent des clopes ou des e-cigarettes à leurs enfants mineurs.
Nota je pense que le minimum de 12 ans a été fixé pour obtenir des résultats significatifs. Car pour avoir des problèmes il faut avoir fumé, vapé AVANT 12 ans.
_____Mais il y a peu de chances qu'on____
_____Détrône le roi des cons.___________
JOUJOU
JOUJOU
Cumulonimbus (grand contributeur)
Cumulonimbus (grand contributeur)

Masculin Nombre de messages : 1027
Localisation : Italie
Matériels : MTL,MTL et aussi MTL, mais à certains moments de troubles émotionnels il m'est arrivé, je l’avoue, d'opter pour l' inhalation indirecte.
Date d'inscription : 27/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Etude canadienne : vapoter "multiplierait" les risques de développer de l'asthme  Empty Re: Etude canadienne : vapoter "multiplierait" les risques de développer de l'asthme

Message par papillon Ven 28 Mai 2021 - 16:10

Traduite par DeepL, l’étude canadienne se lit ainsi:

https://conference.thoracic.org/program/abstract-search.php?sid=P7043

«  Bien que le vapotage soit considéré comme une alternative plus sûre au tabagisme, de nouvelles recherches suggèrent que l'utilisation de l'e-cigarette (EC) peut avoir des effets à long terme sur la santé et aggraver des conditions de santé préexistantes telles que l'asthme. L'objectif de cette étude est de déterminer si les jeunes et les jeunes adultes qui utilisent actuellement des e-cigarettes ont plus de chances de souffrir d'asthme déclaré et d'avoir eu une crise d'asthme au cours des 12 derniers mois.
Méthodes : Une étude transversale a été menée à l'aide des cycles 2015-16 et 2017-18 de l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC). L'ESCC est une enquête transversale qui recueille des informations autodéclarées sur l'état de santé, les déterminants de la santé et les comportements. La cohorte d'étude comprenait tous les Canadiens âgés de 12 ans et plus ayant participé à l'ESCC. Une méthode de score de propension a été utilisée pour identifier cinq témoins appariés aux personnes ayant déclaré utiliser la EC. Les individus ont été appariés en fonction du cycle de l'ESCC, de l'âge, du sexe, de la province de résidence, de l'unité sanitaire locale, de l'indice de masse corporelle (IMC), du revenu du ménage, de l'éducation, de la santé mentale, du tabagisme et du stress de la vie. Les rapports de cotes et les intervalles de confiance (IC) à 95 % avec l'asthme comme résultat et l'utilisation de la EC comme exposition ont été déterminés à l'aide d'une régression logistique appariée, en ajustant les variables confusionnelles potentielles, y compris celles utilisées pour l'appariement par score de propension. Une modélisation par sous-groupe de fumeurs a également été réalisée.
Résultats : La cohorte d'étude comprenait 17 190 individus appariés parmi les 222 949 répondants de l'ESCC. 16,7 % ont déclaré avoir utilisé la EC au cours des 30 derniers jours. Une analyse univariée a révélé un risque relatif de 1,19 (IC 95 % : 1,05-1,34) entre l'utilisation de la EC et l'asthme autodéclaré. Après ajustement pour tenir compte des facteurs de confusion potentiels, les personnes utilisant la EC avaient 19 % plus de risques d'être asthmatiques (IC 95 % : 1,05-1,35). Les fumeurs et les anciens fumeurs avaient respectivement 20 % (IC 95 % : 1,02-1,41) et 33 % (IC 95 % : 1,05-1,69) plus de risques d'être asthmatiques, tandis que les personnes n'ayant jamais fumé n'avaient pas d'associations significatives, après ajustement pour les facteurs de confusion potentiels. Parmi les personnes asthmatiques, les utilisateurs de la EC avaient 29 % (IC 95 % : 1,02-1,63) de risques supplémentaires d'avoir une crise d'asthme au cours des 12 derniers mois, après ajustement pour tenir compte des facteurs de confusion potentiels. 
Conclusions : L'utilisation actuelle de la EC est associée à une augmentation significative de la probabilité de souffrir d'asthme, comparable à celle des fumeurs actuels. Ces résultats suggèrent que l'utilisation de la EC est un facteur de risque modifiable de l'asthme à prendre en compte dans les soins primaires des jeunes et des jeunes adultes. »

On ne lit pas cette phrase absurde:

"Enfin, les personnes n'ayant jamais fumé ni utilisé de cigarettes électroniques n'ont pas d'association significative avec l'asthme."

C’est de l’information modifiée. Rolling Eyes

_________________
I
I
——————« Chaque fois qu'une voix libre s'essayera à dire, sans prétention, ce qu'elle pense, une armée de chiens de garde de tout poil et de toute couleur aboiera furieusement pour couvrir son écho. »

——————————————-Albert Camus


I
I
papillon
papillon
Cirrus (maître contributeur)
Cirrus (maître contributeur)

Masculin Nombre de messages : 6372
Matériels :



Date d'inscription : 17/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Etude canadienne : vapoter "multiplierait" les risques de développer de l'asthme  Empty Re: Etude canadienne : vapoter "multiplierait" les risques de développer de l'asthme

Message par JOUJOU Ven 28 Mai 2021 - 19:16

Merci @papillon

J'adore ton expression "information modifiée" Pour ma part j'aurais utilisé des paroles plus crus , triviales, vulgaires. Du langage de gueux que mon arrière grand mère m'a interdit d'utiliser.

_________________
Si vous voulez savoir la vérité, écoutez les fous.
JOUJOU
JOUJOU
Cumulonimbus (grand contributeur)
Cumulonimbus (grand contributeur)

Masculin Nombre de messages : 1027
Localisation : Italie
Matériels : MTL,MTL et aussi MTL, mais à certains moments de troubles émotionnels il m'est arrivé, je l’avoue, d'opter pour l' inhalation indirecte.
Date d'inscription : 27/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Etude canadienne : vapoter "multiplierait" les risques de développer de l'asthme  Empty Re: Etude canadienne : vapoter "multiplierait" les risques de développer de l'asthme

Message par Leio Ven 28 Mai 2021 - 20:20

On peut très bien multiplier par 0,1 si on veut et avoir un résultat plus petit du coup (et ça reste une multiplication) What a Face

_________________
Écrasez l'infâme. Voltaire
Etude canadienne : vapoter "multiplierait" les risques de développer de l'asthme  Leiova10
Leio
Leio
Admin
Admin

Nombre de messages : 30813
Localisation : 38-Grenoble (ou presque)
Matériels : DIY Banane/Tabac 8mg/ml
Dvarw 0.8Ω 20W / Pico1&2
Vous voulez en savoir +:

Date d'inscription : 23/05/2011

http://leiovape.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Etude canadienne : vapoter "multiplierait" les risques de développer de l'asthme  Empty Re: Etude canadienne : vapoter "multiplierait" les risques de développer de l'asthme

Message par Franck Sam 29 Mai 2021 - 18:18

@Leio :

On peut très bien multiplier par 0,1 si on veut et avoir un résultat plus petit du coup (et ça reste une multiplication)

Effectivement, je n'avais pas pensé à cela ! Very Happy

@papillon :

C’est de l’information modifiée.

Bien vu, papillon ! Very Happy Néanmoins les résultats énoncés par la RTBF sont bien ceux que l'on peut lire dans le résumé de l'étude. On retrouve bien dans l'étude cette idée, qui me paraît bien saugrenue, que les risques liées à l'asthme augmente sensiblement lorsqu'on arrête de fumer. J'ai bien du mal à y croire.
On trouve aussi l'idée que la vape et le tabac, c'est kif-kif bourricot pour les conséquences de l'asthme. Donc que les composants, bien moins destructeurs dans la vape que dans le tabac, ne jouent aucun rôle. Ce serait le fait d'inspirer autre chose que de l'air qui pourrait déclencher des réactions asthmatiques. C'est possible. L'idée est même intéressante mais cela mérite d'être détaillée et confirmée. Enfin, cela n'explique pas le fait qu'une majorité de fumeurs, lorsqu'ils arrêtent le tabac pour la vape se sentent mieux et estiment être moins pris.

@JOUJOU :

Je pense en fait que cette étude a été financée par le ministère de la justice Canadienne pour évaluer les peines de prison qu'encourent les "connards de parents" qui offrent des clopes ou des e-cigarettes à leurs enfants mineurs.

Que le gouvernement canadien ait pu financer l'étude, c'est une possibilité. Après tout, beaucoup de chercheurs viennent de facultés de médecine ou d'hôpitaux. Ils sont donc probablement financés par l'Etat canadien.
Maintenant que les résultats aient pu être bidouillés pour plaire à la volonté canadienne de durcir la législation, nous n'avons aucune preuve et je n'irai pas jusque là.

Maintenant, comme le Canada souhaite durcir la législation, notamment le Québec qui souhaite interdire les arômes pour ne pas attirer les jeunes, il est évident que cette étude tombe furieusement bien.

Ensuite, j'ai quand même l'impression que les études scientifiques dépendent assez fréquemment dans la politique des gouvernants.
Par exemple le Canada ou les USA souhaitent durcir la politique vis-à-vis de la vape ? 80% des études canadiennes ou américaines sont donc à charge.

Les anglais veulent s'appuyer sur la vape considérant que c'est un outil comme un autre ? 80% des études anglaises sont positives sur la vape.

Alors, ce n'est qu'une impression que je vous partage. Je suis loin d'avoir lu toutes les études. Cela mériterait d'être analysé plus en détail mais voilà, parmi les études dont j'ai pu avoir connaissance, j'ai constaté que les études anglaises sont bien plus positives que les études américaines.

_________________
Franck
Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : je mords souvent et, en plus j'ai la rage, mais je ne suis pas méchant.
Nombre de messages : 29059
Localisation : Essonne
Matériels : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Etude canadienne : vapoter "multiplierait" les risques de développer de l'asthme  Empty Re: Etude canadienne : vapoter "multiplierait" les risques de développer de l'asthme

Message par bloub Mer 2 Juin 2021 - 19:44

J'imagine que la proportion plus élevée d'asthmatiques chez les anciens fumeurs que chez les fumeurs peut s'expliquer par le fait que, lorsque l'on a des problèmes pour respirer, on a des chances d'être beaucoup plus motivé pour arrêter de fumer que quand tout va bien.


bloub
Nouveau membre
Nouveau membre

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 28/04/2021

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum