Derniers sujets
» eteindre ou pas ses vaporettes ???
Aujourd'hui à 1:31 par GillesLL

» aromes tabac
Hier à 22:23 par L'Histrion

» Concours Avatar de Noël 2016
Hier à 21:23 par marcuche

» RIP Greg Lake
Hier à 20:26 par tybreizh

» le diy avec des produit solubarome
Hier à 20:17 par marc

» les saveurs que j'ai essayées et super pour moi
Hier à 19:21 par ibilk

» Elefteria !
Hier à 16:26 par Franck

» Bonjour à toutes et à tous
Hier à 15:24 par Elefteria

» grop coup de geule sur europe
Hier à 14:31 par Franck

»  FDP gratuit
Hier à 14:22 par Leio

» le post qui detend ...
Hier à 13:08 par Pashmina

» (TALC) Vous écoutez quoi ???... comme truc ???
Hier à 9:56 par Rico73

» Ni200 : need some help
Ven 9 Déc 2016 - 19:19 par LowHeek

» Problème avec Résistances Cell Vaporesso
Ven 9 Déc 2016 - 15:28 par Garkham

» [Sondage] Utilisation de l'ecig par rapport à la cigarette
Ven 9 Déc 2016 - 14:50 par eric62200

» Dautzenberg au top
Ven 9 Déc 2016 - 10:17 par Morticia30131

» c'est peut etre la St Nicolas...
Jeu 8 Déc 2016 - 23:07 par marcuche

» Avocado de Geekvape
Jeu 8 Déc 2016 - 20:47 par Djekyll

» [mékilékon] n°97 :le champignon n'a pas de sexe, l'inverse n'est pas toujours vrai
Jeu 8 Déc 2016 - 20:45 par Walter White

» Le Tender de Simuran
Jeu 8 Déc 2016 - 17:45 par savage

24 heures sur le forum
sujets actifs du jour
Chercher sur le forum
Loading
Licence
Creative Commons License Site interdit aux moins de 18 ans

[ARTICLE 17/11/14] Letemps.ch : La cigarette électronique peine à séduire les consommateurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ARTICLE 17/11/14] Letemps.ch : La cigarette électronique peine à séduire les consommateurs

Message par Franck le Dim 16 Nov 2014 - 18:05

Le site suisse letemps.ch publie un excellent article ici qui décrit la situation de la vape en Suisse. Pour les non-suisses, je rappelle que, comme en Belgique, la vente de produits nicotinés est interdite dans ce pays, ce qui n'aide pas à l'explosion du marché.

Je reproduis ici l'article car il est disponible gratuitement mais il faut s'inscrire.
Bonne lecture et bonne vape ! fumeur

Après l’engouement du début, la cigarette électronique tarde à s’installer dans le paysage. Trop de contraintes, pas assez de sensations, certains usagers abandonnent. Les vendeurs, eux, attendent impatiemment une légalisation de liquides contenant de la nicotine, le véritable «nerf de la guerre»

Eric Larpin et son associé ont fait un pari risqué: depuis janvier, les deux amis commercialisent des liquides de fabrication suisse pour cigarettes électroniques. Or la législation ne leur permet pas encore de vendre, sur le territoire, des produits contenant de la nicotine. Les fondateurs de Green Mountain misent sur une légalisation qui se fait attendre. Dans son projet de loi sur les produits du tabac, le Conseil fédéral propose d’autoriser la vente d’e-cigarettes avec nicotine. Le texte doit encore passer devant le parlement. Il devrait entrer en vigueur en 2018 au plus tôt, indique l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Les résistances, en Suisse comme en Europe, face à l’e-cigarette exaspèrent Eric Larpin: «Nous contribuons à la naissance d’une invention révolutionnaire qui pourrait sauver la vie de milliers de fumeurs. Mais il y a tellement d’intérêts en jeu. Et je crains que le lobby du tabac ne finisse par actionner ses leviers pour écraser ce projet», souligne l’entrepreneur. Les deux associés ne sont pas les seuls à miser sur la cigarette électronique, convaincus qu’elle pourrait «éteindre» sa rivale traditionnelle. Le chemin vers une commercialisation large du produit reste pourtant jonché d’obstacles.

En souterrain, la «vape» continue à passionner des nuées d’usagers. Les aficionados s’engouffrent dans le flou juridique qui entoure encore cette pratique pour fabriquer leurs propres produits en totale liberté. Sur les forums, on s’échange des astuces pour augmenter la puissance de la vapeur inhalée ou dénicher des assemblages d’arômes. Mais l’objet peine à gagner le grand public. En Suisse, seuls 6,7% de la population ont fait usage au moins une fois d’e-cigarettes et 0,1% vapote quotidiennement, selon le monitorage des addictions d’avril 2014.

L’effet de surprise passé, un certain nombre d’adeptes des ronds de vapeur ont laissé tomber. Comme Cyril, 41 ans. Dès le départ, il n’était pas prêt à lâcher totalement la cigarette, mais espérait en vapotant réduire sa consommation d’un paquet quotidien: «J’ai senti très vite des bénéfices: je ne fumais plus que trois à cinq cigarettes par jour. Au bout d’un moment, j’ai trouvé ça trop compliqué: recharger la batterie, commander des liquides, nettoyer quand ça coule, il faut être organisé! Pour moi, fumer c’est un geste rebelle, un plaisir immédiat. La cigarette électronique ne colle pas avec cette image.»

Certains se perdent dans la jungle de produits aux qualités variables. D’autres encore s’inquiètent de la possible nocivité d’une vapeur dont les effets à long terme restent méconnus. Même Eric Stauffer, député MCG au Grand Conseil de Genève et propriétaire d’un magasin de cigarettes électroniques, admet s’être remis au tabac. Il nourrit désormais l’ambition de se lancer dans la fabrication de liquide pour e-cigarettes avec nicotine, destiné à l’export. Pourtant, la loi actuelle sur les denrées alimentaires ne le permet pas non plus. «L’exportation est légale pour les e-cigarettes sans nicotine mais interdite pour celles avec nicotine», indique l’OFSP.

Les vendeurs s’impatientent. En attendant l’entrée en vigueur du nouveau cadre légal dans quatre ou cinq ans, les consommateurs suisses continueront à se fournir en liquide à l’étranger. Les commerçants redoutent le déclin, alors qu’ils notent déjà une stagnation des ventes. «Le premier semestre, les chiffres doublaient chaque mois, c’était explosif. Puis ça s’est calmé», confirme Vincent Wehrli, fondateur de la boutique Smoke Easy, en ligne depuis deux ans. Julian Solomon, propriétaire d’E-Vape Shop, à la tête de quatre magasins entre Genève et Neuchâtel, constate lui aussi un tassement des ventes depuis cinq à six mois: «Il y a toujours de l’engouement pour le produit. Mais il faut se battre pour tenir la barre. Sans nicotine, le business n’est pas viable.» Depuis le mois de février, Isabelle Pasini a ouvert elle aussi quatre points de vente, Sweetch, à Lausanne, Genève et Nyon: «Après un démarrage en trombe, nos ventes ont atteint un rythme de croisière. Mais le jour où la nicotine liquide sera autorisée à la vente, on doublera notre chiffre.»

Le président de la Swiss Vape Trade Association, Stefan Meile, propriétaire du principal distributeur en Suisse allemande, InSmoke, qui détient 40% d’un marché estimé en Suisse à 20 millions de francs, relativise: «La qualité des produits s’est nettement améliorée. Entre août 2013 et août 2014, nos ventes ont doublé. Avec la nicotine, nos recettes seraient cinq fois supérieures.» «La nicotine, c’est le nerf de la guerre», conclut Ludovic Dhénin, gérant depuis un an et demi du magasin online cigarette-electronique-suisse.ch. Alors, certains vendeurs ajoutent en douce la substance addictive à leurs liquides. Aucun en revanche n’est prêt à admettre la pratique.

_________________


les articles du fofo    le lexique

Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : C'est moi le méchant admin !!!!
Nombre de messages : 19131
Age : 44
Localisation : Essonne
eCig : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ARTICLE 17/11/14] Letemps.ch : La cigarette électronique peine à séduire les consommateurs

Message par taquinaton le Dim 16 Nov 2014 - 18:33

c' est comme dab, ce sont les quelques mégalos qui dirigent nos pays qui ont droit de vie ou de mort au nom de leur porte monnaies anger4
merci pour cet article

taquinaton
Maître contributeur
Maître contributeur

Masculin Nombre de messages : 4202
Age : 59
Localisation : 95
eCig : mon matos
5 istick dont 2 clones
3 evic vtc mini
1 pipeline pro
2 taifun gt 2 originaux
6 subtank mini version pipeline avec réducteur de cheminée
2 darrang clones

kanthal 0,30 / 0,32 / 035 /0,40
coton japonnais bacon et ff




Date d'inscription : 03/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ARTICLE 17/11/14] Letemps.ch : La cigarette électronique peine à séduire les consommateurs

Message par djici le Dim 16 Nov 2014 - 18:49

Il faut vraiment le vouloir, pour vaper, quand on est suisse. (Belge aussi d'ailleurs.) Espérons, égoïstement, qu'en France on ne prenne pas le même chemin.

djici
Super contributeur
Super contributeur

Masculin Nombre de messages : 3512
Age : 50
Localisation : lyon
eCig :
ça:

Têtes :

Kayfun mini V3 (X3)
Taifun GS2
mini Protank 2
Magister
Zéphyr
Origen genesis V2 mk2
Origen dripper V2 + V3
Origen little...


Pieds:

Tesla two (X2)
Tesla stealth

GP Paps no name (X2)
Stingray X (X2)
Cronus

Dovpo forever 20W
Spinner II


(Made in China only...)


Carburant:

El Toro
DIY...

Date d'inscription : 17/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ARTICLE 17/11/14] Letemps.ch : La cigarette électronique peine à séduire les consommateurs

Message par Franck le Dim 16 Nov 2014 - 19:08

@ taquinaton :

c' est comme dab, ce sont les quelques mégalos qui dirigent nos pays qui ont droit de vie ou de mort au nom de leur porte monnaies

Je serai moins virulent que toi Wink D'autant que, comme je ne suis pas suisse, je n'irai pas critiquer ce pays qui, dans certains domaines, pourrait nous filer quelques leçons (notamment sur leurs votations).

Effectivement, interdire la nicotine est bête, mais, si ma mémoire est bonne, c'est le cas depuis les débuts de la vape en Suisse.
Les vapoteurs suisses, comme les vapoteurs belges se fournissent donc ailleurs.
Il y a deux conséquences :
- cela n'aide pas au développement d'un marché mais là, les suisses s'en tamponnent : leur taux de chômage tourne autour de 3%. oui, vous avez bien lu : 3%. Ils pourraient donner quelques leçons d'économie à nos politiques, les suisses Razz ;
- cela n'aide pas à lutter contre le tabagisme qui reste important dans ce pays (1/3 de la population). De plus, il semble que le nombre de jeunes suisses qui fument du tabac est particulièrement élevé.
Comme le montre l'article, l'impact de la vape reste faible a priori mais le nombre de fumeurs suisses élevé.

_________________


les articles du fofo    le lexique

Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : C'est moi le méchant admin !!!!
Nombre de messages : 19131
Age : 44
Localisation : Essonne
eCig : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ARTICLE 17/11/14] Letemps.ch : La cigarette électronique peine à séduire les consommateurs

Message par gardaneV2 le Dim 16 Nov 2014 - 19:13

Je m'attendais de la part des Suisses à l'exactitude horaire: article du 17/11/2014 publié sur le fofo le 16/11/2014, tout fout l'camp! Very Happy

gardaneV2
Super contributeur
Super contributeur

Féminin Nombre de messages : 2950
Age : 64
Localisation : Valence
eCig : Mods VV + reconstructibles
DIY
Date d'inscription : 28/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ARTICLE 17/11/14] Letemps.ch : La cigarette électronique peine à séduire les consommateurs

Message par Invité le Dim 16 Nov 2014 - 19:18

La Suisse interdit la vente de liquide nicotiné, mais autorise les citoyens à importer 150 ml de liquide nicotiné pour leur consommation personnel.
Source : http://www.parlament.ch/f/suche/pages/geschaefte.aspx?gesch_id=20131094
Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum