24 heures sur le forum
Sujets actifs du jour
Derniers sujets
» Le schmilblick sans fin ! (pour le fun)
La e-cig pour les nuls - chapitre 4 EmptyAujourd'hui à 10:31 par Leio

» Problème pour régler la puissance
La e-cig pour les nuls - chapitre 4 EmptyHier à 23:05 par Franck

» Perte de respiration
La e-cig pour les nuls - chapitre 4 EmptyHier à 21:29 par Yowan

» le site de vente Ô Mon Vapo en guerre contre les ecigarettes jetables
La e-cig pour les nuls - chapitre 4 EmptyHier à 19:42 par Franck

» Dr Lowenstein : «Depuis trois ans, la vape est pourtant la principale voie de sortie du tabagisme»
La e-cig pour les nuls - chapitre 4 EmptyHier à 17:15 par Franck

» Comment réparer un accu?
La e-cig pour les nuls - chapitre 4 EmptyHier à 12:40 par Al Carbone

» Changer accu d'une lampe LED
La e-cig pour les nuls - chapitre 4 EmptyVen 14 Jan 2022 - 18:32 par Franck

» Savez-vous où je peux flooder pour atteindre 4000 messages ?
La e-cig pour les nuls - chapitre 4 EmptyVen 14 Jan 2022 - 17:42 par BAT1

» Dotaio V2 de Dotmod : la marque américaine continue d'exister
La e-cig pour les nuls - chapitre 4 EmptyVen 14 Jan 2022 - 10:21 par Al Carbone

» Schmilblick des rois ! (La fève est un Ato Kumo RDTA)
La e-cig pour les nuls - chapitre 4 EmptyJeu 13 Jan 2022 - 14:44 par sanatorium

» le post qui detend ...
La e-cig pour les nuls - chapitre 4 EmptyMer 12 Jan 2022 - 15:58 par papillon

» Avis sur la vape du Haut Conseil de la Santé Publique en France : oui mais non.
La e-cig pour les nuls - chapitre 4 EmptyMer 12 Jan 2022 - 8:21 par Pascal1969

» Hello les vapoteurs
La e-cig pour les nuls - chapitre 4 EmptyMer 12 Jan 2022 - 2:49 par Vieux Pat

» Bonne année 2022
La e-cig pour les nuls - chapitre 4 EmptyMar 11 Jan 2022 - 20:05 par Franck

» [ARTICLE 29/12/21]vapingpost : ce que ça va changer avec le monopole d'Etat de la vape en Chine
La e-cig pour les nuls - chapitre 4 EmptyMar 11 Jan 2022 - 13:02 par JOUJOU

» Bonjour à tous!
La e-cig pour les nuls - chapitre 4 EmptyMar 11 Jan 2022 - 11:58 par JOUJOU

» Je suis perdu
La e-cig pour les nuls - chapitre 4 EmptyMar 11 Jan 2022 - 11:40 par Pascal1969

» Joyeux anniversaire à Walter White !
La e-cig pour les nuls - chapitre 4 EmptyLun 10 Jan 2022 - 23:04 par Walter White

» E cig de "dépannage"...
La e-cig pour les nuls - chapitre 4 EmptyVen 7 Jan 2022 - 19:24 par papillon

» Concours d'avatars 2021 : VOTEZ ! (vote ouvert à tous)
La e-cig pour les nuls - chapitre 4 EmptyVen 7 Jan 2022 - 14:39 par papillon

Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Nos publications
Les infos santé
Toutes les infos sur la santé sont à découvrir ici
Licence
Creative Commons License Site interdit aux moins de 18 ans
Article Ecigarette-public
Article Ecigarette-Public. Rédigé par Franck
La e-cigarette pour les nuls




Chapitre 4 – Peut-on vraiment vapoter dans les lieux publics ?




1- De l’esprit de la loi…


La loi interdit le fait de fumer dans les lieux publics ou les lieux affectés à un usage collectif (bars, restaurants, casinos, hôtels, etc.).
Or, les vaporisateurs ne produisent pas de combustion ni de dégagement de fumée, ils produisent de la vapeur. Donc, en théorie, ils ne sont pas concernés par l’interdiction. De ce fait, il est donc tout à fait possible de vapoter dans les lieux publics. Mais, comme souvent, il y a la théorie et la pratique.



2- … à l’interprétation…


Vapoter dans les lieux publics ? Certains ont bien du mal à digérer l’idée. Parmi eux, l’association DNF (Droits des Non Fumeurs), très punchy dans l’application de l’interdiction du fumer dans les lieux publics. Normal, me direz-vous, c’est son job. Et dans l’ensemble, elle le fait plutôt bien. Mais, voyez-vous, pour cette noble association, le « vapotage public », ce n’est pas son trip.

En effet, sur son site, à une réponse faite à un internaute (cf réponse du 15/06/2010), la DNF assimile le vapotage à une « simulation de l’acte de fumer ». Nous apprenons donc avec bonheur que vapoter n’est pas fumer. Donc, les e-cigs ne doivent pas être concernées par cette loi. Mais la DNF a trouvé un autre angle d’attaque. Simuler l’acte de fumer dans des lieux dans lesquels fumer est prohibé « ne pourra pas être considérée autrement que comme une provocation sanctionnée par l'article R.3512-2 3° qui punit de l'amende de 4ème catégorie le responsable du lieu (l'employeur) qui favorise sciemment, par quelque moyen que ce soit, la violation de l'interdiction . Cette interprétation juridique n'exonère pas le fumeur électronique de la responsabilité morale que constitue l'incitation à fumer par provocation face à des fumeurs en état de manque et qui n'auraient aucune envie d'utiliser le subterfuge de la cigarette électronique. »
Comme l’indique la DNF sans s’attarder, il s’agit ici d’une interprétation de la loi qui paraît bien contestable. Cette interprétation ne fait d’ailleurs pas grand cas des fumeurs qui décideraient de passer à l’acte dans les lieux publics sachant que c’est interdit sous le fallacieux prétexte que les vapoteurs peuvent se le permettre. Elle ne prend pas en compte leur libre arbitre, leur choix personnel, leur volonté propre d’enfreindre la loi.

Terminons en signalant qu’à notre connaissance, aucun vapoteur n’a pour l’instant été verbalisé pour avoir provoqué leurs petits camarades fumeurs.



3- … En passant par l’exercice de sa personnalité



La lecture du chapitre 2 vous aura peut être mis la puce à l’oreille. S’il n’est pas légalement interdit de vapoter dans les lieux publics, vous pouvez fort bien vous heurter à des regards interrogateurs, des questions, voire même des réactions hostiles dans le pire des cas. De plus, dans les lieux privés ouverts au public (restaurants, bars, cinémas, discothèques), le propriétaire des lieux est maître chez lui et a le droit de vous interdire les vaporisateurs si vos argumentations ne le convainquent pas.

Rassurez-vous : les refus comme les réactions outrancières sont rares. Cependant, pour pouvoir vous adonner sans retenue à votre nouveau penchant, il ne faudra ne pas avoir peur d'expliquer encore et toujours. Les vapoteurs sont encore peu nombreux ; on repère vite leur petit nuage de vapeur et leur truc qui ressemble à un stylo.

Alors, si vous n’aimez pas être le centre d’attention, si vous n’aimez pas vous différencier, si le regard des autres est important pour vous, si vous n’appréciez que modérément discourir en public, cela va être dur, dur. D’autant que si vous êtes mal à l’aise avec votre vaporisateur personnel, si vous le sortez comme un voleur croisant un policier, vos interlocuteurs vont repérer votre gêne, même inconsciemment.
Par contre, celles ou ceux qui sont à l’aise avec le vapotage et que les explications ne dérangent pas s’en sortent en règle générale sans difficulté.

Notons aussi que moins votre e-cig ressemblera à une vraie cigarette et moins vous serez la proie d'éventuelles réactions hostiles. Par contre, si votre vaporisateur ressemble à une vraie cigarette par le look et par la taille, alors là, vous risquez fort d’avoir des remarques courroucées. Aussi, acheter au début une mini aux mêmes dimensions que vos tueuses habituelles en pensant que vous serez tranquille est une fausse bonne idée si vous la sortez dans un lieu public.


4- Le vapotage passif ?


Signalons pour terminer que l’interdiction de fumer dans les lieux publics a été édictée pour :
- Ne pas déranger ceux qui n’aiment pas la fumée de cigarette ;
- Protéger le public des dangers potentiels du tabagisme passif.
Alors la question qui vient à l’esprit est : y a-t-il un danger quelconque pour mon entourage quand je vapote ? Existe-t-il un vapotage passif ? Au jour d’aujourd’hui, nous ne connaissons pas de manière sûre les réponses à ces questions.

Certaines boutiques on line avancent un brin enthousiastes que la vapeur des e-cigs est constituée d’eau. Il suffit de vapoter un liquide aromatisé pour se rendre compte que cette affirmation péremptoire n’est pas exacte. Selon les lois de la physique, on peut conclure que la vapeur est constituée des éléments contenus dans le liquide : à savoir du propylène de glycol, des arômes, de l’eau et éventuellement de la nicotine. Rien de toxique ou de cancérigène, en somme. Cependant, Il se peut que d’autres substances viennent se mêler à la vapeur une fois le liquide chauffé mais nous n’en avons pas de preuves à l’heure actuelle.

De plus, la vapeur se dissout très rapidement dans l’atmosphère et laisse peu d’odeur sauf celle légère laissée par les arômes contenus dans votre liquide. Elle est souvent jugée « agréable et non accommodante », même par des non-fumeurs bataillant ferme contre les fumeurs.

A priori, en l’état actuel de nos connaissances, il n’y aurait donc pas de danger majeur pour l’entourage. N’oublions pas cependant que certaines personnes développent des allergies au propylène glycol. Informez donc votre entourage sur la composition de votre vapeur.



<< Chapitre 3 - la e-cig est-elle réellement moins dangereuse que le tabac ?
>> Chapitre 5 - Est-ce vraiment moins cher que les cigarettes ?



Creative Commons License