Derniers sujets
» La vape pour les nuls - chapitre 1 : la vape, c'est quoi ?
Aujourd'hui à 4:32 par Fury74

» [FOGGER v7] circulez y'a plus rien à voir ...
Aujourd'hui à 1:21 par leanouk

» Une Nina aux enchères au profit de la Sovape
Aujourd'hui à 0:39 par Den'ice

» LA VITRINE DES MODS
Hier à 21:25 par Den'ice

» [SOVAPE] Financement du Sommet de la Vape du 17 au 25 février
Hier à 21:21 par Madcat

» Les modèles qui ont marqué 2016 (Maintenant qu'on a un peu de recul)
Hier à 21:07 par martin32

» 1 an déjà que je sens bon...
Hier à 19:42 par Fury74

» le post qui detend ...
Hier à 17:36 par Vieux Pat

» [accus]: ah bon ???
Hier à 16:03 par Madcat

» Evic VTC Mini - Entretien -Réparation
Hier à 13:46 par Hy

» Différents Accus
Hier à 13:18 par Garkham

» Clearomiseur Ferotank de Fumytech : il y a des moments où l'on fait des conneries mais on se marre quand même
Hier à 13:04 par Garkham

» chaine sur la vape pour répondre a des demandes du petit forum.
Hier à 11:50 par savage

» Hsmok Problème validation commande
Hier à 8:18 par djo51300

» [ARTICLE 16/02/17] vapoteurs.net : Un marché qui s’essouffle ou plutôt qui se professionnalise
Dim 19 Fév 2017 - 13:59 par Loki

» un DIY et ça repart ...
Dim 19 Fév 2017 - 13:50 par Rico73

» La boite à talents du fofo
Sam 18 Fév 2017 - 23:51 par Rico73

» Problème smok alien 220w
Sam 18 Fév 2017 - 20:13 par Erwan.cwyl

» (TALC) Vous écoutez quoi ???... comme truc ???
Sam 18 Fév 2017 - 2:44 par Vieux Pat

» [ARTICLE 02/02/17]weekly.fr - Cigarette électronique : le risque d'explosion
Sam 18 Fév 2017 - 0:47 par toni

24 heures sur le forum
sujets actifs du jour
Chercher sur le forum
Loading
Licence
Creative Commons License Site interdit aux moins de 18 ans

Utilisation de la cigarette électronique et du tabac :étude 2014>2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Utilisation de la cigarette électronique et du tabac :étude 2014>2016

Message par 17blackchest89 le Mer 25 Mai 2016 - 14:39

Pour info: si doublon à supprimer  Question


N° 15 - 25 mai 2016

Utilisation de la cigarette électronique et du tabac : premières données de la cohorte Constances, France, 2014

// Electronic cigarette and tobacco smoking: preliminary results from the CONSTANCES cohort, France, 2014

AUTEURS= Marcel Goldberg (marcel.goldberg@inserm.fr), Iris Hourani, Diane Cyr, Alice Guéguen, Marie Zins
Cohortes épidémiologiques en population, UMS 11 Inserm-UVSQ, Villejuif, France


"Résumé
Introduction –

L’usage de la cigarette électronique (E-cig) s’est très rapidement répandu. Cependant, on dispose de peu de données concernant son innocuité, son efficacité pour l’arrêt du tabagisme ou sa facilitation vers le passage au tabac. Les données préliminaires issues de la cohorte Constances décrivent la prévalence de l’usage du tabac et de la E-cig et les trajectoires sur un an.
Matériel-méthodes –

Une analyse transversale (n=24 157) décrit l’usage de la E-cig et du tabac selon des caractéristiques socio-démographiques, l’état de santé perçu et la "dépressivité". Sont également présentées les trajectoires de consommation sur un an (n=8 042).
Résultats –

L’usage de la E-cig chez les non-fumeurs est très rare (11 sujets), un peu plus fréquent chez les ex-fumeurs (1%) ; l’usage mixte de la cigarette avec la E-cig est deux fois plus fréquent. Les prévalences sont voisines dans les deux genres et diminuent avec l’âge pour les consommateurs mixtes et ex-fumeurs. La fréquence de l’usage mixte semble plus importante parmi les employés et ouvriers. Les consommateurs mixtes présentent la plus faible proportion de personnes se jugeant en Très bon / Bon état de santé et la fréquence de "dépressivité" la plus élevée. Il existe un gradient de la fréquence de E-cig en fonction des paquets-années de tabac. L’évolution sur un an montre qu’aucun usager exclusif de E-cig n’est devenu fumeur un an après.
Discussion –

Ces résultats préliminaires ne suggèrent pas que la E-cig puisse faciliter le passage au tabac et suggèrent qu’elle est plutôt largement utilisée pour arrêter de fumer ; un suivi de longue durée dans Constances est prévu...

Il faut considérer ces résultats de Constances comme préliminaires : ainsi, les effets de sélection expliquent que la prévalence du tabagisme dans la population générale est nettement sous-estimée. Le caractère transversal de l’analyse des variables sociodémographiques et des paramètres de santé interdit tout raisonnement de type causal. En outre, malgré un effectif total important de plus de 20 000 sujets, les consommateurs de E-cig sont peu nombreux au sein de la cohorte ; ainsi, pour les hommes de 18-29 ans, l’effet de l’âge comparativement aux 60 ans et plus n’atteint pas le degré de significativité statistique, vraisemblablement du fait de l’effectif moins important pour cette catégorie. Les interprétations concernant cet usage doivent donc rester très prudentes. Enfin, on note de fortes différences de la proportion de données manquantes et « Autres » pour le statut vis-à-vis du tabac et de la E-Cig selon la PCS, ce qui rend fragile l’étude des différences socioéconomiques.

Néanmoins, ces premiers résultats permettent d’observer des tendances concernant l’usage de la E-cig et d’esquisser des réponses vis-à-vis de certaines questions que pose le développement de son usage. Ainsi, l’hypothèse que la E-cig pourrait faciliter le passage au tabac chez les non-fumeurs ne semble pas être confirmée, puisque qu’aucun vapoteur exclusif ne fumant pas en 2013 n’est devenu fumeur en 2014 ; cependant, le très faible nombre de sujets concernés (n=11) ne permet évidemment pas de conclure dans ce sens. Une autre question débattue concerne l’efficacité de la E-cig pour aider à arrêter de fumer ou pour réduire sa consommation de tabac ; nos résultats montrent un net gradient de l’augmentation de la fréquence des consommateurs de E-cig en fonction du nombre de paquets-années fumés. Il apparait donc que la E-cig ne semble pas être une voie d’entrée dans le tabagisme mais qu’elle est plutôt associée à une volonté de cesser de fumer ou de réduire sa consommation de tabac.

Cependant, l’efficacité à long terme de l’usage de la E-cig dans ce but ne peut véritablement être appréciée ici : on observe une certaine instabilité de l’usage de la E-cig sur une durée d’une année et un suivi de plus longue durée est nécessaire. Par ailleurs, les faibles effectifs n’ont pas permis de distinguer ici le type de E-cig utilisé (jetable, 1ère, 2e génération), qui peut influencer l’efficacité de la E-cig comme aide à l’arrêt du tabac 9.

Dans les années qui viennent, il est prévu d’étudier ces questions dans la cohorte Constances de façon plus solide. L’allongement de la durée de suivi permettra de mieux comprendre les évolutions d’usage et de juger de l’efficacité de la E-cig pour aider à arrêter de fumer ou pour réduire la consommation de tabac. L’augmentation du nombre de participants et la mise en œuvre de méthodes de redressement s’appuyant sur la cohorte de non-participants, qui se met en place en parallèle de l’inclusion des sujets dans Constances 11, permettront d’obtenir des estimations plus précises et plus proches de la prévalence des phénomènes étudiés dans la population française...

Remerciements

Les auteurs remercient les personnels des Centres d’examens de santé de la Sécurité sociale pour leur participation au recueil de données.

La cohorte Constances bénéficie de financements de la CnamTS et d’une aide de l’état gérée par l’Agence nationale de recherche au titre du programme « Investissement d’Avenir », référence ANR-11-INBS-0002..."

Goldberg M, Hourani I, Cyr D, Guéguen A, Zins M. Utilisation de la cigarette électronique et du tabac : premières données de la cohorte Constances, France, 2014. Bull Epidémiol Hebd. 2016;(15):264-71. http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2016/15/2016_15_2.html

http://www.invs.sante.fr/beh/2016/15/2016_15_2.html  

17blackchest89
Nouveau membre
Nouveau membre

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 20/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Utilisation de la cigarette électronique et du tabac :étude 2014>2016

Message par Franck le Mer 25 Mai 2016 - 15:35

Merci Blackchest pour ces infos Very Happy

Cette étude sur le long terme montre pour l'instant ce dont on se doutait plus ou moins. A quelques exceptions près, il est rare que la vape soit utilisée par des non-fumeurs. Par contre, elle peut être utilisée par d'anciens fumeurs, même occcasionnels. Very Happy

_________________


les articles du fofo    le lexique

Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : C'est moi le méchant admin !!!!
Nombre de messages : 19544
Age : 44
Localisation : Essonne
eCig : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum