Derniers sujets
» Sondage: Quelle est votre vape, clearo ou reconstructible ?
La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? EmptyAujourd'hui à 6:31 par savage

»  Joyeux Anniversaire Franck
La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? EmptyAujourd'hui à 6:27 par savage

» [ARTICLE 16/08/19]vapingpost.fr : le Royaume-Uni prépare déjà Stoptober, son « mois sans tabac » d’octobre
La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? EmptyHier à 21:50 par Franck

» Eleaf iStick TC 40 W
La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? EmptyHier à 21:05 par papillon

» Ces petites vidéo qui vous ont marquées
La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? EmptyHier à 17:33 par taquinaton

» Changer accu d'une lampe LED
La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? EmptyHier à 0:20 par Tonher

» Maturation/steep
La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? EmptyLun 19 Aoû 2019 - 23:08 par martin32

» La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ?
La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? EmptyLun 19 Aoû 2019 - 20:21 par Franck

» le VG à 100°c, encore
La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? EmptyLun 19 Aoû 2019 - 18:51 par sanatorium

» OMS 3 produits toxiques
La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? EmptyLun 19 Aoû 2019 - 12:36 par charlly

» Les industries de tabac rachètent les marques d'ecigs
La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? EmptyLun 19 Aoû 2019 - 3:40 par Floréal

» Savez-vous où je peux flooder pour atteindre 4000 messages ?
La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? EmptyDim 18 Aoû 2019 - 23:45 par Chouki

» Kaees Aladdin MTL RTA
La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? EmptyDim 18 Aoû 2019 - 21:28 par Chouki

» Vapanniversaire
La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? EmptyDim 18 Aoû 2019 - 16:15 par papillon

» Désolée .......
La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? EmptyDim 18 Aoû 2019 - 13:30 par charlly

» Taifun GTR
La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? EmptyDim 18 Aoû 2019 - 11:37 par taquinaton

» Eleaf iJust Mini Tank Clearomizer
La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? EmptySam 17 Aoû 2019 - 23:19 par montag

» Nos putes à clics de merdias frappent la vape (suite à un rapport de l'OMS)
La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? EmptySam 17 Aoû 2019 - 19:44 par Chouki

» Tu vapotes quoi en ce moment?
La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? EmptySam 17 Aoû 2019 - 11:59 par taquinaton

» mes liquides préférés
La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? EmptySam 17 Aoû 2019 - 1:09 par Vieux Pat

24 heures sur le forum
sujets actifs du jour
Chercher sur le forum
Loading
Licence
Creative Commons License Site interdit aux moins de 18 ans

La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? Empty La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ?

Message par Franck le Dim 11 Aoû 2019 - 16:27

La vape pour les nuls
Chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ?




Depuis que la vape a explosé, il ne se passe pas un trimestre sans qu’une étude scientifique fasse plus ou moins le tour d’internet en expliquant que la vape est dangereuse. Sans compter les avis « autorisés » de certains experts qui viennent de temps à autre dire tout le mal qu’ils en pensent.
Dans certaines occasions, il est même arrivé que des sites ou des émissions titrent que la vape pouvait être plus dangereuse que le tabac.

En juillet 2019, c’est l’OMS qui s’est distinguée en affirmant que la vape est « incontestablement nocive ». En cette période estivale, il n’en fallut pas plus pour exciter les journalistes avides de « bons sujets » bien anxiogènes pour remplir qui leurs sites, qui leurs journaux télévisés.
Aussi, au début de l’année 2019, 11% des français considéraient la vape comme plus dangereuse que le tabac et 40% d’entre eux comme aussi nocive. En somme, plus d’un français sur deux considère la vape comme aussi ou plus dangereuse que le tabac.  (lire ici).

Il est donc grand temps de recadrer les choses, n'est-ce pas ? Alors, c'est parti.  Very Happy


1. Le tabac.

Commençons par le tabac. Les experts s’accordent à dire que le tabac tue prématurément un fumeur sur deux. Chaque année dans le monde, environ 5,4 millions de décès sont directement imputés au tabac. En France, il envoie chaque année ad patres environ 66 000 fumeurs. Il s’agit de la première cause de mortalité en France et dans le monde (lire cet article).

En plus d’une mortalité accélérée et rarement dans des conditions sympathiques, le tabac entraîne au fil des années chez de nombreux fumeurs des conséquences plus ou moins graves sur la santé (ou aggravant celle-ci) : des cancers dont on peut heureusement parfois réchapper, de l’asthme, des BPCO, des problèmes cardiovasculaires, et je vous passe toute une liste longue comme le bras de problèmes plus ou moins graves (perte de la capacité respiratoire, perte de la libido, problèmes érectiles, teint jaunâtre, etc.).

Si le tabac présente un tel degré de risques, c’est parce qu’il est brûlé pour être transformé en fumée et que cette dernière est chargée de monoxyde de carbone, de goudron et de nitrosamines. Les experts estiment que c’est ce trio infernal qui est responsable de la grande mortalité liée au tabac (lire cet article).

Mais il n’y a pas que cela qui est potentiellement mauvais dans le tabac. Sur les quelques 4000 substances chimiques détectées dans la fumée de tabac, une cinquantaine d’entre elles seraient toxiques et/ou cancérigènes. On trouve de l’arsenic, du butane, de l’ammoniac, du méthanol, du Polonium 210 (un élément radioactif !), des insecticides (du DDT). Bref, de quoi récurer n’importe quel poumon, n’importe quelle gorge de fond en comble (lire ici).

La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? Danger10


2. La vape.

Au vu de ce qui a été développé dans le premier paragraphe, les choses sont claires : il y a peu de chances qu’un produit puisse être aussi voire plus dangereux que le tabac. Et, selon tous les spécialistes se penchant sérieusement sur la question, ce n’est clairement pas le cas de la vape. D’autant que, contrairement au tabac, dans la vape, le liquide n’est pas brûlé mais chauffé aux alentours des 200/250 °C et donc les vapeurs délivrées par les appareils de vape ne dégagent aucun monoxyde de carbone, aucun goudron et aucune nitrosamine, le cocktail potentiellement mortel présent dans la fumée de tabac.

Savez-vous que, contrairement à ce que les médias ont pu reporter, même l’OMS reconnaît à demi-mot que la vape est moins dangereuse que le tabac ?
Si, si, je vous assure, c’est même inscrit dans le rapport ayant fait tant de bruit en juillet 2019 que vous trouverez à cette adresse, page 56 :

« ENDS’ aerosols are likely to be less toxic than cigarettes »


Traduction : les inhalateurs délivrant de la nicotine sont susceptibles d’être moins toxiques que les cigarettes.
D’accord, je vous l’accorde, on sent un enthousiasme franchement mesuré.

Ok, pensez-vous peut-être, admettons que la vape soit moins dangereuse que le tabac, est-elle un tout petit peu moins dangereuse, ce qui expliquerait les fortes réserves de l’OMS et n’inciterait clairement pas les fumeurs à se tourner vers elle, ou bien est-elle beaucoup moins dangereuse, offrant ainsi une réduction des risques importante ?
Et c’est là l’une des questions majeures pour la plupart des fumeurs qui souhaitent arrêter le tabac : la vape présente-t-elle une réduction des risques liés à la santé ?

Car, en réalité, sur le plan de la santé, la question de la réduction des risques est la seule qui vaille. En effet, même si on ne fume pas et si on ne vape pas, nous ne devenons pas immortels pour autant. Nous ne sommes pas plus immunisés contre toutes les maladies. D’ailleurs, un cancer du poumon sur 10 est subi par des non-fumeurs (lire ici)! La vie est risquée, quoi qu’on fasse, même si on mène une vie d’ascète. Cela réduit considérablement les risques et augmente grandement les chances de mener une vie saine le plus longtemps possible, c’est certain. C’est l’éternel débat entre la vie que l’on souhaite mener et les risques que l’on souhaite prendre.

Alors, dans tout cela, où se situe la vape ?
C’est le Public Health England, l’organisme étatique chargé de la santé en grande Bretagne qui, le premier en 2015, a réalisé la première comparaison entre les risques tabagiques et les risques liés à la vape. Sa conclusion est claire : la vape serait 95% moins risquée que le tabac (lire cet article).

Bien entendu, cette étude commence à dater, mais le Public Health England maintient ce ratio (ici). Du coup, on peut même le trouver officiellement sur le site du gouvernement anglais sur cette page.

Depuis cette parution, les autorités anglaises estiment que non seulement la vape présente une réelle réduction des risques pour les fumeurs mais qu’elle est aussi efficace pour arrêter de fumer. Au Royaume-Uni, la vape est donc une méthode de sevrage tabagique acceptée.

En France en 2016, les associations de lutte contre les addictions et contre le tabagisme se sont réunies lors du premier sommet de la vape.  On trouvait le RESPADD (qui fédère tout de même quelques 600 établissements de santé en France), SOS Addictions, Paris sans tabac, la Fédération Addictions, La Fédération Française d’Addictologie, Tabac et liberté, entre autres. Elles ont reconnu que, « en utilisation normale, les émissions de la vape ont une composition au minimum 20 fois moins toxique que la fumée de tabac. » (lire ce communiqué). En somme, c’est la traduction française des 95% anglais. Wink

Mais, en delà de l'avis de ces associations, certains organismes étatiques valident cette idée de réduction des risques, comme tabac-info-service.fr qui affirme sur cette page :

"En remplaçant la cigarette ordinaire, la cigarette électronique réduit voire supprime les risques de maladies graves comme le cancer. Elle est donc beaucoup moins nocive que la cigarette classique, même si d’autres risques seront peut-être identifiés dans les années à venir."

Ces avis ne viennent pas du ciel. Ils ont été élaborés à partir d’études scientifiques. Citons-en quelques-unes :
- en 2017, le Dr Stephens de l’Université de St Andrews en Ecosse estime que le potentiel cancérigène de la vape est de 1% par rapport à celui du tabagisme (à découvrir sur ce fil de discussion);
- en 2018, une étude américaine comparait les risques entre les différents produits de tabac (cigarette, cigare, pipe), les produits de sevrage, dont la vape, mais aussi les risques lorsqu’on ne prend rien (estimés à zéro). Le résultat sous forme de graphique est éclairant et illustre parfaitement l’idée de réduction des risques (plus de détails ici) :

La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? Rzoduc11

On comprend mieux en découvrant ce graphique la sentence choc du Pr Dautzenberg (lire ce fil de discussion qui regroupe aussi d'autres déclarations)  :

"Fumer, c'est rouler à contresens sur l'autoroute. Vapoter, c'est rouler à 140 km/h au lieu de 130 km/h"


3. Le principal risque dans la vape : un business souvent hors de contrôle.

Un des arguments majeurs de l’OMS pour ne pas se prononcer sur une potentielle diminution des risques est la multitude des produits existants, que ce soient les appareils de vape ou bien les liquides, ce qui donnent des millions de combinaisons possibles. Or, en fonction du liquide utilisé, de la puissance de l’appareil, de la qualité de la résistance, les risques peuvent être potentiellement bien différents.

Prenons juste l’exemple des liquides. Rien qu’aux Etats-Unis, il y a des milliers de référence, des centaines en France. Et, dans les boutiques physiques ou en ligne, on se rend compte que les liquides viennent de partout : USA, France, Philippines, Malaisie, Allemagne, Angleterre, Italie, Chine, etc.

Or, il n’existe en France qu’une réglementation spécifique et une norme :

- la réglementation européenne spécifique aux produits de la vape ne concerne que les liquides avec nicotine. Elle oblige les fabricants à déclarer leurs produits et à fournir des informations détaillées sur la composition exhaustive, sur les risques et les effets secondaires, etc. Il suffit de ne pas proposer à la vente de liquides avec de la nicotine pour échapper totalement à cette directive et la réglementation qui en découle ;

- les normes AFNOR. Certes, ces dernières sont perfectibles, probablement réservées qu’aux acteurs ayant les moyens de les appliquer, mais elles ont le mérite d’exister, de cadrer la fabrication du liquide et donc d’apporter quelques garanties rassurantes à l’utilisateur intéressé par les questions de santé. A ce jour, seuls 4 fabricants sur plus d’une centaine proposent à la vente des liquides certifiés AFNOR : Vincent dans les Vapes, Alfaliquid, The Fuu et Dlice. Mais ce sont des acteurs majeurs du marché français du liquide.

Donc, dans chaque magasin, on trouve des dizaines de produits échappant à la règlementation européenne et ne répondant à aucune norme spécifique. Chaque semaine, de nouvelles gammes apparaissent, de nouveaux fabricants tentent de se faire une place au soleil. Et les vapoteurs ne sont absolument pas assurés de savoir ce qu’ils vapent et de ce qu’ils inhalent. Peu de fabricants proposent une composition exhaustive. Ils se contentent d’indiquer comme substances : propylène glycol, glycérine (quelquefois mono propylène glycol végétal ou végétol), nicotine, arômes alimentaires. Y a-t-il des additifs ? Des colorants ? Du sucre ajouté ? Combien d’arômes sont utilisés ? Lesquels ?  perplexe

Pourtant, sur le plan de la santé, ces questions sont essentielles. Car plus un liquide comporte d’ingrédients et plus il y aura de substances chimiques dans la vapeur que nous inhalons, quelquefois des substances pourraient même être créées par la combinaison de plusieurs substances présentes dans le liquide au moment de la transformation en vapeur.
En somme, plus un liquide est simple dans sa composition et moins le risque est élevé. A contrario, plus la composition est complexe et plus le risque pourrait s’élever sans probablement rejoindre les risques liés au tabagisme.

Dans la vape, le risque est là : devant la profusion de fabricants, de liquides, qui peut certifier qu’il n’existe pas un fabricant peu scrupuleux présent sur le marché français mettant n’importe quoi dans les liquides ? Qui peut être assuré qu’aucun d’entre eux ne rajoute à fond les ballons des dizaines d’arômes, des additifs, du sucre afin de vendre le liquide le plus riche, le plus complexe, le plus agréable ?

Ce risque n’est pas une vue de l’esprit. Il suffit de lire la composition des produits alimentaires transformés par l’industrie agro-alimentaire pour se rendre que peu de fabricants hésitent à ajouter sel, sucre, colorants, additifs, matières grasses, glucide et lipide pour rendre les produits les plus attractifs possibles. Il n’y a aucune raison pour que, sans règlementation particulière et sans obligation des fabricants de donner aux utilisateurs la composition exacte et exhaustive, la vape y échappât.

Enfin, les plus vieux vapoteurs se souviennent certainement des affaires sur le diacétyle, substance pouvant potentiellement endommager les poumons à hautes doses. Depuis que la vape s’est développée, de nombreux fabricants ont affirmé ne jamais utiliser de diacétyle. Et on les a cru. Or, quelques affaires ont permis de faire éclater au grand jour le fait que ce n’était pas toujours le cas (lire sur ce fil de discussion).

J’ai détaillé la situation sur les liquides mais des questions similaires peuvent se poser sur le matériel. Les matériels d’entrée de gamme ou moyenne gamme sont fabriqués par des entreprises chinoises. Il en existe des dizaines. Ces derniers sortent très régulièrement de nouveaux matériels, 3 ou 4 par an au bas mot. Comment sont faits ces matériels ? Plus précisément, comment sont fabriquées les résistances qui jouent un rôle majeur dans le processus de transformation de liquide en vapeur ? Sont-elles toujours de bonne qualité ou non ? En effet, si la résistance n’est pas correctement fabriquée, alors elle peut se désagréger sous l’action combinée de la chauffe et de son bain prolongé dans le liquide, libérant ainsi des particules de métaux lourds qui nous inhalerons ensuite.  

Alors, comment faire pour minimiser les risques avec la vape et s’approcher du degré de risque identifié dans le chapitre 2 ?


4. Une condition sine qua none de diminution des risques : l’arrêt du tabac.

La première chose à faire pour diminuer drastiquement les risques liés au tabac est d’arrêter de consommer ce dernier. Attention donc à une idée reçue : lorsqu’on a fumé des années et que le tabagisme est bien installé, les experts affirment que diminuer le nombre de cigarettes quotidiennes fumées ne réduit pas d’autant le risque sur la santé. Cela réduit un peu les risques mais pas forcément beaucoup (lire cet article de Topsanté).

Prenons un exemple : si vous aviez l’habitude de fumer 20 cigarettes par jour pendant 20 ans et que vous passez à 2, vous ne divisez pas votre risque par 10. En réalité, il ne diminue presque pas, car ce qui compte alors c’est la durée de tabagisme. Le compteur continue à tourner.

Mais ne vous découragez pas : passer de 20 cigarettes par jour à deux est déjà une excellente chose, cela signifie que vous changez vos habitudes et que vous êtes sur la voie de l’arrêt. Vous vous approchez du but. C’est donc très positif. Mais, si vous souhaitez diminuer votre risque sur la santé, il faut viser l’arrêt du tabac.
Prenez votre temps, ne vous précipitez pas, prenez 6 mois, un an. Mais gardez à l’esprit l’arrêt définitif du tabac.

Si vous passez à la vape et que vous fumez encore quelques cigarettes au bout de quelques mois, tentez de voir pourquoi vous avez encore besoin de ces dernières. Est-ce psychologique ? La peur du changement ? Est-ce que votre matériel n’est pas assez puissant, pas assez d’autonomie donc contraignant à l’usage ? Que votre taux de nicotine est trop bas ?
On constate souvent ce phénomène chez certains fumo-vapoteurs : ils utilisent un bas taux de nicotine, sous prétexte que la nicotine serait dangereuse pour la santé mais continuent à fumer. Certains souhaitent même baisser encore plus le taux de nicotine dans les liquides. Cela ne fait pas un pli : leur consommation tabagique augmente d’autant et, au bout d’un moment, c’est un retour au tabagisme total qui est observé.

Rappelez-vous une chose : on ne meurt pas de l’arrêt du tabac. Le sevrage tabagique n'a jamais tué personne. Et la vape est une arme efficace pour vous aider, elle vous apportera un geste à peu près similaire, de la nicotine (que vous devez doser suffisamment pour ne pas être en manque), de la vapeur. Si vous utilisez le matériel adéquat, elle sera une alliée vous permettant d’éviter au maximum les manques et de vous assurez la transition la plus douce possible.

Vous êtes passés à la vape et vous avez craqué pour une ou deux cigarettes ? Pas de souci. Cela peut arriver. Ne vous découragez pas parce que vous avez craqué. Logiquement, après une période, même courte de quelques jours à vaper exclusivement, le fait de fumer une cigarette devrait vous écœurer et devrait vous rappeler vos premières taffes. Alors, revenez bien vite à la vape. Car si vous continuez à fumer en vous disant que vous avez échoué, vous retournez au tabagisme.

Un dernier conseil pour l’arrêt total du tabac. Lorsque vous passez à la vape et que vous constatez que la méthode fonctionne, investissez rapidement dans du matériel et du liquide en stock afin de ne pas vous trouver dépourvu si votre matériel lâche et que vous vous retrouvez sans résistance ou sans liquide. Sinon, vous retournez très certainement au bureau de tabac le plus proche.


5. La vape, ce n’est pas forcément comme le cochon, tout n’est peut-être pas bon.

Si on a coutume de dire que tout est bon dans le cochon, il n’est pas certain que cet adage puisse s’adapter totalement à la vape. Il y a des dizaines de façons de vaper et, si elles apportent toutes un plaisir différent, elles ne semblent pas toutes être sur le même plan d’égalité en matière de réduction des risques, selon les premières études que nous avons à notre disposition. Voici donc quelques conseils :

- si vous utilisez des résistances toutes faites, changez-les très régulièrement. Dès que l’on sent que le goût est moins bon, qu’il y a moins de vapeur, cela veut dire que votre résistance se dégrade et donc que, potentiellement, des résidus du métal présent sur la résistance peuvent se détacher des fils et imprégner le liquide. Surtout, ne faites pas durer plus que de raison votre résistance pour faire des économies, vous n’en ferez probablement pas sur le plan de la santé. Bien entendu, on parle ici de traces, de résidus, mais autant les éviter, non ? ;

- si possible, achetez des liquides certifiés AFNOR. Cette norme n’a pas la panacée, elle est perfectible et le forum a identifié quelques manques mais, dans l’ensemble, elle permet de savoir à peu près ce que l’on vape ainsi que l’assurance que des contrôles réguliers sont réalisés. C’est mieux que rien. Vous trouverez sur ce fil de discussion plus de détails sur ce que la norme AFNOR contient. Vous trouverez ensuite la liste des liquides à cette adresse. A ce jour, 4 fabricants français proposent des liquides certifiés :  Vincent dans les Vapes, Alfaliquid, Dlice, The Fuu. A ma connaissance, aucun liquide étranger n’est soumis à une norme équivalente ;

La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? Afnor10

- en dehors des normes AFNOR, privilégiez les liquides nicotinés dans des flacons de 10 ml. Ces liquides doivent être déclarés et les fabricants doivent fournir un dossier précis comportant notamment la composition exacte. Cela doit empêcher en partie de faire n’importe quoi et limite les risques qu’ils intègrent des substances douteuses. A défaut de répondre à des normes spécifiques et d’être contrôlés régulièrement, ces liquides sont déclarés et donc potentiellement sous surveillance (lire l’article R3513-5 du décret d’application disponible ici) ;

- privilégiez le plus possible les liquides ayant peu d’arômes, voire des liquides mono-arômes. Evitez les liquides à la cannelle, au menthol ou les liquides crémeux ou limitez la consommation de ces derniers. En effet, des doutes ont été émis sur ces liquides, même si, pour le moment, il n’y a aucune certitude à ce jour et certaines études sont contestables (lire cet article par exemple) ;

- sauf si vous utilisez des systèmes qui règlent la tension et la puissance automatiquement, comme les systèmes à pods, évitez d’utiliser une tension trop importante, au-delà de 4,5 volts. En effet, le Dr Farsalinos a publié en 2017 une étude montrant qu’au-delà de 4 volts, il semble qu’il y ait création de formaldéhyde, d’acroléine, d’acétone et d’acetaldéhyde qui pourraient avoir potentiellement avoir une conséquence sur la santé, tout en restant à des taux inférieurs  à ce que délivre la fumée de cigarette (plus d'infos sur ce fil de discussion) ;


La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? Acrolz10

- faites attention aux liquides ayant un fort taux de glycérine (plus de 70%). En effet, certains vapoteurs ont constaté que des liquides fortement glycérinés (80, 90 ou 100%) pouvaient entraîner une gêne respiratoire, quelquefois une toux plus ou moins persistante. Enfin, les vapoteurs constatent qu’un liquide fortement glycériné laisse des dépôts de gras sur les vitres. Il se peut qu’un tel dépôt se fasse aussi sur les poumons. Pour l’instant, il s’agit juste d’un doute issu des retours de certains utilisateurs mais prudence est mère de toutes les vertus (lire ce fil de discussion sur la glycérine et les voies respiratoires et celui-ci sur le dépôt de matières graisseuses) ;

- faites attention aux très basses résistances (inférieures à 0,5 ohm) surtout si cette utilisation est couplée avec une forte puissance. En effet, plus on utilise des résistances basses, souvent dans des atomiseurs qui procurent une vape aérienne, et plus on consomme de liquide et plus on inhale de la vapeur par rapport à des vapoteurs qui utilisent une vape classique avec de fortes résistances. Aussi, plus grande consommation dit, mathématiquement, plus de chances d’inhaler de substances douteuses (lire le chapitre en anglais de ce vendeur ici) . De plus, la pratique du sub-ohm est souvent associée avec des liquides fortement dosés en glycérine, ce qui nous ramène au point précédent. Enfin, le sub-ohm exige souvent une puissance élevée pour faire fonctionner la résistance et donc peut-être une tension plus forte. Et l’on revient au point sur la tension évoquée plus haut. En fait, la pratique du sub-ohm peut, si on n'y prend pas garder, favoriser la plupart des comportements potentiellement à risques plus élevés soulignés précédemment : plus de vapeur, donc potentiellement plus de substances inhalées, plus de glycérine végétale, plus de puissance donc peut-être une tension plus élevée, etc.

Pour résumer, en dehors de l’utilisation des liquides certifiés AFNOR, il y a de fortes chances que l’application de l’ancien précepte « tout excès ayant coutume d’être mauvais » soit adaptée à la vape, comme à beaucoup de choses dans la vie si l’on réfléchit bien. Trop d’arômes ? Sympa pour le palais mais probablement pas pour notre santé. Trop de glycérine ? Une tension trop élevée ? Des résistances très, très basses ? Ben, probablement pas top non plus. Bien entendu, tout cela reste encore à démontrer et, de plus, on reste à un niveau de risques a priori toujours sensiblement inférieur à celui du tabac. Mais si votre intention est de faire attention à votre santé, ces points ne doivent pas être perdus de vue et leur pratique réalisée avec vigilance et, si possible, parcimonie jusqu’à ce que toute la clarté soit faite sur les points cités.

En conclusion, il semblerait que la vape présentant les risques les moins élevés soit la vape classique, avec une tension contenue, des résistances hautes (de plus de 1 ohm) que l’on change régulièrement dès les premiers signes de fatigue de cette dernière sans attendre, avec des liquides contenant peu d’arômes, voire un seul, et présentant un ratio à peu près équilibré entre glycérine et propylène glycol.


6. La réduction des risques ultime : l’arrêt de la vape.

Une possibilité que les détracteurs de la vape ne citent jamais : comme on peut arrêter le tabac avec la vape ou d’autres méthodes de sevrage, on peut aussi arrêter la vape. En proposant des liquides à différents niveaux de nicotine, en règle générale de 20 mg/ml à zéro, on peut donc, si on le souhaite, diminuer progressivement son taux de nicotine afin de vaper sans nicotine ou bien arrêter la vape en arrêtant par paliers successifs toujours plus faciles à gérer qu’un arrêt brutal susceptible d’entraîner des manques. Selon ses envies et ses objectifs, ou parce que ces histoires de risques vous inquiète, la vape peut être une méthode utilisée temporairement. Il est évident qu’une fois que l’on a arrêté le tabac, puis ensuite la vape, on revient progressivement au fil des ans vers un taux de risque équivalent à celui supporté par des non-fumeurs.
Oui, trois fois oui, il est tout à fait possible d'arrêter la vape pour celles et ceux qui le souhaitent et sans forcément développer des efforts surhumains. Nous commençons à avoir certains témoignages en ce sens, vous pourrez les découvrir sur ce fil de discussion.

Si c'est votre objectif, prenez votre temps. Si vous souhaitez vaper sans nicotine pour lutter contre l’addiction ou encore arrêter la vape, ne vous précipitez pas au risque de créer des manques difficilement gérables. Commencez à descendre votre niveau de nicotine une fois que votre arrêt du tabac est bien derrière vous et que vous vous sentez stabilisé(e), sans manque, avec un matériel et des liquides qui vous conviennent. Choisissez aussi une période dans laquelle vous êtes bien mentalement et psychologiquement.

Une fois que vous aurez descendu votre taux de nicotine (par exemple de 16 mg/ml à 12), vous devriez constater que vous vapez beaucoup plus dans les premiers jours. Cette situation est normale. En effet, comme avec taffe de 12 mg/ml, vous consommez moins de nicotine qu’avec du 16 mg/ml, votre corps ressentira le besoin de compenser afin de retrouver le volume de nicotine qu’il avait l’habitude d’avoir. Cette sensation s’amenuise normalement au fil des jours. Une fois que vous arrivez à consommer autant de liquides avec votre nouveau palier qu’avec l’ancien, donc que vous avez stabilisez la situation, vous pouvez envisagez de baisser de nouveau, jusqu'à votre ultime objectif.

Merci de m'avoir supporté jusque là et bonne vape à toutes et tous ! La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? 3138891183


Dernière édition par Franck le Lun 19 Aoû 2019 - 20:29, édité 14 fois

_________________
La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? Franck

les articles du fofo    le lexique
Franck
Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : C'est moi le méchant admin !!!!
Nombre de messages : 23515
Age : 47
Localisation : Essonne
Matériels : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? Empty Re: La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ?

Message par Franck le Dim 11 Aoû 2019 - 16:35

Cela fait deux ou trois ans que je tente de mettre à jour le guide de la vape pour les nuls.
Le chapitre 2 concernant la santé me donne énormément de fil à retordre et j'y réfléchis depuis 3 ans ! Déjà parce que la question est complexe et que, presque sans arrêt (au moins une fois par trimestre), une étude tombe pour nous dire combien la vape est dangereuse, aussitôt contredite. Ou biens une étude positive est publiée, elle-même contredite par les détracteurs de la vape. Il est donc très compliqué de s'y retrouver.
Et, au fur et à mesure du temps qui passe, une simple mise à jour du chapitre me paraissait hors de propos. Cela ne collait plus. En effet, la première version de ce chapitre sur la santé consistait à détailler ce qu'on trouvait dans la vapeur et à déterminer si possible le degré de dangerosité. Mais, au fur et à mesure de l'écriture, je me perdais dans la description de ce qu'on trouvait, dans des considérations scientifiques, dans l'analyse des principales études scientifiques. Cela devenait trop fastidieux, trop technique. Chiant, en un mot  Very Happy  J'ai donc entièrement réécrit ce chapitre en me basant sur ce que je savais aujourd'hui et en m'appuyant sur l'approche de la réduction des risques qui me paraît la plus pertinente. De plus, j'ai à chaque fois que c'était possible mis un lien vers un article ou un sujet sur le forum et des photos afin d'illustrer mes propos.

Ce chapitre n'est pas finalisé. Il s'agit d'un premier jet. J'ai donc besoin de vos avis, de vos conseils, de vos critiques aussi, de vos corrections (j'ai largement pu laisser des fautes Very Happy ). Que pensez-vous de ce texte ? Vous paraît-il bien ? Perfectible ? Sans intérêt ? Permettrait-il à des nouveaux vapoteurs d'avoir une vision claire ou pas ?
J'avoue que je ne sais pas trop quoi en penser moi-même. perplexe


Dernière édition par Franck le Dim 11 Aoû 2019 - 17:12, édité 5 fois

_________________
La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? Franck

les articles du fofo    le lexique
Franck
Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : C'est moi le méchant admin !!!!
Nombre de messages : 23515
Age : 47
Localisation : Essonne
Matériels : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? Empty Re: La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ?

Message par Leio le Dim 11 Aoû 2019 - 16:44

cool de la lecture pour le moi d'Août What a Face

Je repasserai une fois lu Wink

_________________
La vape en une leçon : Zen pas de stress (eqium)
La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? Leiova10
"Libéré, délivré...."
Leio
Leio
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 27145
Age : 99
Localisation : 38-Grenoble (ou presque)
Matériels : 2/3 DIY banane mure (Solubarome) / 1/3 Traditional Tobbaco (liqua) = ±55%PG 45%VG en 8mg/ml
Kayfun 5 coilé clapton .75Ω à 20W sur box Pico VTC75W ou Evic
Vous voulez en savoir +:


Batteries :
egoT 650mAh, et egoT XL 1000mAh, spinner 1100mAh
Hatch et mini Hatch (:love: la version mini = j'en ai deux! )
Indulgence V1
Gripper
V8 de chez Ovale (plastique de merde=boitier pété)
Chinemesis
Vamo V5
ePipe "maison" 3V LiFePo4
(kit VV 5V NiMH à monter)
Mini-Provari

Atos :
510 normal & LR (dry et bourre métal),
AtoT normal et LR (après ça fini la bourre),
A2T=Atos réparables de chez Bulli,
AGA-S (mes préférés),
AGT
Fogger

Autres systèmes testés :
510 avec bourre, cartos en tout genre (beurk la bourre)
CE2 (un peu trop chaud), G4 (poubelle), stardustS, A580 appoloe, le grand bidule avec un bouchon style stylo Very Happy...
et merci à Eqium pour m'avoir fait goûter à l'alpha+RES

Liquide DIY :
(=fabrication maison)
100%PG : Cuban Suprem, Fraise, Revolution, ObaOba, Virginia, Kent, Mojito/pomme
Edit 11/2014 : enfin un menthe qui me va le "mix mint" de chez Inawera

Resté longtemps avec Fraise DIY 100%PG sur AGA-S et A2T modifié en dripper


Date d'inscription : 23/05/2011

http://leiovape.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? Empty Re: La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ?

Message par Franck le Dim 11 Aoû 2019 - 17:13

@Leio :

Heu oui, il y a de quoi lire Very Happy Ce n'est peut-être pas mon texte le plus court Sifflote

_________________
La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? Franck

les articles du fofo    le lexique
Franck
Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : C'est moi le méchant admin !!!!
Nombre de messages : 23515
Age : 47
Localisation : Essonne
Matériels : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? Empty Re: La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ?

Message par Vieux Pat le Dim 11 Aoû 2019 - 17:35

@Leio a écrit:cool de la lecture pour le moi d'Août What a Face
Septembre et octobre, aussi ! Razz
Vieux Pat
Vieux Pat
Cirrus (maître contributeur)
Cirrus (maître contributeur)

Masculin Nombre de messages : 4924
Age : 60
Matériels : Chinois respect2
Date d'inscription : 22/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? Empty Re: La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ?

Message par Franck le Dim 11 Aoû 2019 - 17:51

@Vieux Pat :

Septembre et octobre, aussi !

Mais.. heu.. c'est si long que cela ? Je peux vous assurer que certains youtubers font des vidéos qui sont bien plus longues à regarder que ce post à lire. Et puis je me suis restreint, si, si Very Happy Ceci dit, sur les questions de santé, qui sont souvent épineuses, je ne crois pas que la question peut être traitée par dessus la jambe;
Ceci dit, personne n'est obligé de le lire, hein. Si je ne reçois pas d'avis, je le publierai tel que et puis voilà ! Very Happy

_________________
La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? Franck

les articles du fofo    le lexique
Franck
Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : C'est moi le méchant admin !!!!
Nombre de messages : 23515
Age : 47
Localisation : Essonne
Matériels : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? Empty Re: La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ?

Message par taquinaton le Dim 11 Aoû 2019 - 18:00

@Franck a écrit:@Vieux Pat :

Septembre et octobre, aussi !

Mais.. heu.. c'est si long que cela ?

Oui je confirme, car ici nous le lirons avec un esprit critique pour faire avancer le truc.
Question bête ( com dab ) ce sujet est il accessible, plus simplement qu' avec une recherche spécifique ?
taquinaton
taquinaton
Cirrus (maître contributeur)
Cirrus (maître contributeur)

Masculin Nombre de messages : 4953
Age : 61
Localisation : 95
Date d'inscription : 03/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? Empty Re: La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ?

Message par taquinaton le Dim 11 Aoû 2019 - 18:03

Je viens de vérifier et la réponse est non à partir de la page d' accueil. c' est dommage !
taquinaton
taquinaton
Cirrus (maître contributeur)
Cirrus (maître contributeur)

Masculin Nombre de messages : 4953
Age : 61
Localisation : 95
Date d'inscription : 03/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? Empty Re: La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ?

Message par Franck le Dim 11 Aoû 2019 - 18:21

@taquinaton :

Je viens de vérifier et la réponse est non à partir de la page d' accueil. c' est dommage !

Mais il le sera lorsque certains membres auront émis des avis. Si je me rends compte que la majorité des avis ne sont pas positifs, je le laisserai en l'état, voire je tenterai de retravailler le texte en fonction de vos avis. S'il n'y a pas de lever de boucliers, sauf quelques petits points de désaccord ou quelques corrections, il sera largement diffusé sur le forum, voire même à l'extérieur de celui-ci une fois vos corrections/ajouts apportés.
Je souhaite vraiment que ce soit un travail de groupe, un travail itératif et que vous puissiez donner votre avis. Very Happy Même si je crois connaître un peu la vape, je n'ai pas la science infuse, je ne suis pas non plus un gourou. Et les questions sur la santé sont capitales. Il est donc bien que vous puissiez vous exprimer et que vous puissiez apporter vos lumières, votre façon de voir les choses, vos arguments.

_________________
La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? Franck

les articles du fofo    le lexique
Franck
Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : C'est moi le méchant admin !!!!
Nombre de messages : 23515
Age : 47
Localisation : Essonne
Matériels : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? Empty Re: La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ?

Message par sanatorium le Dim 11 Aoû 2019 - 19:15

Certes ce n'est pas la prose de Proust et de Balzac mais cela s'en rapproche au niveau du Metre cube Very Happy
A vrai dire faut parfois remettre les points sur les i et les barres sur les t, pour arreter enfin j'espere cette psychose au sujet de la vape. Very Happy
sanatorium
sanatorium
Cumulonimbus (grand contributeur)
Cumulonimbus (grand contributeur)

Masculin Nombre de messages : 1980
Age : 65
Localisation : Arles
Matériels : Mods et Atos: plein de machins et de bidules

Date d'inscription : 14/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? Empty Re: La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ?

Message par papillon le Dim 11 Aoû 2019 - 19:28

Ça y est, j’ai tout lu, Émile... Franck! bounce

C’est très bien fait!cheers

J’ai apprécié le texte, bien en accord avec l’état actuel des connaissances.

Tu oublies un truc, et c’est normal, en tant que « vieux de la vieille », c’est qu’il n’y a pas deux produits pour faire des bases, mais trois! study

- Le Propylène Glycol (PG)
- La Glycérine Végétale ( VG because de l’anglais)
- Et le Mono Propylène Glycol Végétal ( MPGV), très intéressant pour les nombreuses personnes qui ne tolèrent pas le PG, et j’en connais plein qui ont arrêté à cause de ça, et c’est dommage... respect1

Sinon, respect3 et respect4


Dernière édition par papillon le Lun 12 Aoû 2019 - 0:10, édité 2 fois
papillon
papillon
Cumulonimbus (grand contributeur)
Cumulonimbus (grand contributeur)

Masculin Commentaires : Je suis le passant qui passe...
Nombre de messages : 1438
Age : 66
Localisation : Limoges - 87
Matériels :
Le Matos La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? 1330649708 :


- Eleaf iStick Pico 75W « wood grain »:

+ long neck drip tip

+ e-pipe drip tip stem

- Mod hybride PHANTOHM M Rosewood

- E-pipe Gandalf 18500 Rosewood:

+ stem Churwarden 5

+ stem Churwarden 8

- E - calumet~de la~paix


Mes juices drunken :


Mono Propylène Glycol Végétal

Arôme pomme

Arôme pêche

Date d'inscription : 17/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? Empty Re: La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ?

Message par Franck le Dim 11 Aoû 2019 - 19:43

@papillon :

Merci pour ton avis ! Very Happy

Alors non, je n'ai pas oublié le végétol et/ou le PG Végétal. Je compte l'aborder dans un autre chapitre : comment réussir la vape, notamment dans le cadre des allergies ou tout simplement des gens qui supporteraient moins bien le PG et/ou la VG.
J'ai pensé l'intégrer dans ce chapitre mais j'ai peur que cela alourdisse le propos. Je vais quand même voir si je ne peux pas l'intégrer quand même mais, comme tu vois, le texte est déjà long. Trop long pour certains. Comme je m'adresse à des fumeurs se renseignant ou à de tout jeunes vapoteurs, je ne souhaite pas aborder tous les points.
Il fallait juste que je réponde à cette question : la vape est-elle dangereuse ? Réponse : d'après ce que l'on sait, beaucoup moins que le tabac, même l'OMS le reconnaît à demi-mot et j'ai les preuves. Attention toutefois à certaines pratiques. Certaines sont probablement plus risquées que d'autres. Et, si jamais on a envie d'arrêter le vape, on peut aussi le faire sans manifestement que cela soit trop difficile.
Si le lecteur retient ça, il a retenu l'essentiel. Wink

mais je vais réfléchir à ta remarque et voir ce qu'il est possible de faire. Very Happy

[EDIT] faute corrigée et finalement ta demande a été intégrée facilement Very Happy

_________________
La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? Franck

les articles du fofo    le lexique
Franck
Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : C'est moi le méchant admin !!!!
Nombre de messages : 23515
Age : 47
Localisation : Essonne
Matériels : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? Empty Re: La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ?

Message par papillon le Dim 11 Aoû 2019 - 20:01

Merci, Franck! cheers

En effet, je crois que quelqu’un qui persisterait à vapoter malgré une intolérance ( serait courageux mais...) rencontrerait de sérieux problèmes de santé...
papillon
papillon
Cumulonimbus (grand contributeur)
Cumulonimbus (grand contributeur)

Masculin Commentaires : Je suis le passant qui passe...
Nombre de messages : 1438
Age : 66
Localisation : Limoges - 87
Matériels :
Le Matos La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? 1330649708 :


- Eleaf iStick Pico 75W « wood grain »:

+ long neck drip tip

+ e-pipe drip tip stem

- Mod hybride PHANTOHM M Rosewood

- E-pipe Gandalf 18500 Rosewood:

+ stem Churwarden 5

+ stem Churwarden 8

- E - calumet~de la~paix


Mes juices drunken :


Mono Propylène Glycol Végétal

Arôme pomme

Arôme pêche

Date d'inscription : 17/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? Empty Re: La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ?

Message par Vapatate le Lun 12 Aoû 2019 - 5:22

respect5  chouette résumé Franck, par contre ce n'est pas plutôt le chapitre 3 car il y a déjà un chapitre 2 "La vape permet-elle d'arrêter le tabac " ?
Vapatate
Vapatate
Stratus (contributeur régulier)
Stratus (contributeur régulier)

Masculin Nombre de messages : 259
Age : 51
Matériels : eGO AIO
Date d'inscription : 14/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? Empty Re: La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ?

Message par Franck le Lun 12 Aoû 2019 - 6:40

@Vapatate :

Joli, Vapatate ! Very Happy Bien vu. C'est dire si ce chapitre 2 a occupé mon esprit et que j'ai considéré que sa mise à jour est la plus épineuse. L'efficacité de la vape sera plus facile à expliquer.
Je garde comme c'est pour l'instant mais je me demande si je ne vais finalement faire passer vraiment ce chapitre sur la dangerosité avant celui sur l'efficacité, comme je viens de le faire inconsciemment. Car il me semble que la question sur la dangerosité revient plus souvent sur le devant de la scène perplexe

_________________
La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? Franck

les articles du fofo    le lexique
Franck
Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : C'est moi le méchant admin !!!!
Nombre de messages : 23515
Age : 47
Localisation : Essonne
Matériels : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? Empty Re: La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ?

Message par Vieux Pat le Lun 12 Aoû 2019 - 17:45

Voilà, j'ai tout lu  Very Happy
Tu avais raison, Franck. Ce n'est pas si long que ça, finalement  Wink

Il y a une juste petite chose qui me gène. Tu écris au début: "...le tabac entraîne au fil des années chez de nombreux fumeurs des conséquences plus ou moins graves sur la santé (ou aggravant celle-ci) : des cancers dont on peut heureusement réchapper..."

Ça me donne l'impression que si on choppe un cancer, c'est pas grave, on va en réchapper. Ce qui est très loin d'être le cas. J'écrirais plutôt: "...des cancers dont on peut heureusement parfois réchapper..."

Et aussi, il me semble que deux phrases comportent des mots en trop:

"Mais gardez à l’esprit de l’arrêt définitif du tabac."
"il n’y a aucune certitude à ce jour et si certaines études sont contestables."

En tout cas, très beau boulot ! Félicitations ! plussoie +3 respect5
Vieux Pat
Vieux Pat
Cirrus (maître contributeur)
Cirrus (maître contributeur)

Masculin Nombre de messages : 4924
Age : 60
Matériels : Chinois respect2
Date d'inscription : 22/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? Empty Re: La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ?

Message par Leio le Lun 12 Aoû 2019 - 18:02

Petit erratum aussi sur la température vu que PG et VG ont une température d'ébullition bien au delà (188°C pour le PG et 290°C pour la VG), donc pratiquement on est entre 200 et 250°C pour nos mix (ce que confirmeront ceux qui vapent avec le controle de température (TC)*)
100°C c'est pur l'eau Very Happy

* https://vaping360.com/best-vape-mods/temperature-control/


Dernière édition par Leio le Lun 12 Aoû 2019 - 20:20, édité 1 fois

_________________
La vape en une leçon : Zen pas de stress (eqium)
La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? Leiova10
"Libéré, délivré...."
Leio
Leio
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 27145
Age : 99
Localisation : 38-Grenoble (ou presque)
Matériels : 2/3 DIY banane mure (Solubarome) / 1/3 Traditional Tobbaco (liqua) = ±55%PG 45%VG en 8mg/ml
Kayfun 5 coilé clapton .75Ω à 20W sur box Pico VTC75W ou Evic
Vous voulez en savoir +:


Batteries :
egoT 650mAh, et egoT XL 1000mAh, spinner 1100mAh
Hatch et mini Hatch (:love: la version mini = j'en ai deux! )
Indulgence V1
Gripper
V8 de chez Ovale (plastique de merde=boitier pété)
Chinemesis
Vamo V5
ePipe "maison" 3V LiFePo4
(kit VV 5V NiMH à monter)
Mini-Provari

Atos :
510 normal & LR (dry et bourre métal),
AtoT normal et LR (après ça fini la bourre),
A2T=Atos réparables de chez Bulli,
AGA-S (mes préférés),
AGT
Fogger

Autres systèmes testés :
510 avec bourre, cartos en tout genre (beurk la bourre)
CE2 (un peu trop chaud), G4 (poubelle), stardustS, A580 appoloe, le grand bidule avec un bouchon style stylo Very Happy...
et merci à Eqium pour m'avoir fait goûter à l'alpha+RES

Liquide DIY :
(=fabrication maison)
100%PG : Cuban Suprem, Fraise, Revolution, ObaOba, Virginia, Kent, Mojito/pomme
Edit 11/2014 : enfin un menthe qui me va le "mix mint" de chez Inawera

Resté longtemps avec Fraise DIY 100%PG sur AGA-S et A2T modifié en dripper


Date d'inscription : 23/05/2011

http://leiovape.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? Empty Re: La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ?

Message par Franck le Lun 12 Aoû 2019 - 20:17

@Vieux Pat :

Tu avais raison, Franck. Ce n'est pas si long que ça, finalement

Ben non, je ne crois pas. Et puis j'ai essayé vraiment de bannir tout terme abscons et scientifique voire même les termes de vape. J'ai essayé de rendre la lecture aussi simple et agréable que le sujet peut le permettre.
Après, si on souhaite étudier tous les liens, ce sera forcément plus long.

Ça me donne l'impression que si on choppe un cancer, c'est pas grave, on va en réchapper.

Ce n'est évidemment pas ce que j'ai souhaité écrire. Les premières phrases traitaient de la mortalité liée au tabagisme. Il est évident que la plupart des morts prématurés sont dus à des cancers causés par le tabagisme ; cancer des poumons, cancer de la gorge, cancer du larynx, etc.

Je souhaitais aussi que, même sans forcément mourir prématurément, on pouvait chopper des maladies plus ou moins graves, plus ou moins handicapantes, comme certains cancers dont on peut PARFOIS réchapper lorsqu'il est pris à temps, bien soigner, etc.

Donc, j'ai évidemment intégré ta correction, mais les deux autres d'ailleurs. Very Happy

@Leio :

Correction intégrée. Very Happy

_________________
La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? Franck

les articles du fofo    le lexique
Franck
Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : C'est moi le méchant admin !!!!
Nombre de messages : 23515
Age : 47
Localisation : Essonne
Matériels : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? Empty Re: La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ?

Message par Franck le Dim 18 Aoû 2019 - 11:42

Allez un petit UP sur ce texte. Ben oui, il est lu, on en est à plus de 780 vues en une semaine, le tout en pleine période d'août. C'est un bon score pour un texte qui peut faire peur à première vue. Oui, je sais, pas vraiment le genre de texte qu'on a envie de se fader à la plage ou à l'heure de l'apéro ! Very Happy
Et je m'étonne qu'il n'y est pas plus de retours. D'autant que j'attaque quand même certains professionnels et que je présente quelques styles de vape comme étant potentiellement plus porteuses de risques que d'autres, même si le niveau de risques de ces dernières semblent être largement inférieures au tabac, bien entendu. De plus, tout ce qui est avancé est systématiquement appuyé par des études, des propos scientifiques, des retours d'utilisateurs, la logique et le bon sens. Mais n'empêche, je m'étonne que les amateurs de ces styles de vape ne réagissent pas plus.
En tout cas, je le laisse une quinzaine de jours, histoire d'attendre que la plupart des membres reviennent de vacances et je le publie officiellement. Il est encore temps d'apporter conseils, ajouts, critiques Wink

_________________
La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? Franck

les articles du fofo    le lexique
Franck
Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : C'est moi le méchant admin !!!!
Nombre de messages : 23515
Age : 47
Localisation : Essonne
Matériels : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? Empty Re: La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ?

Message par taquinaton le Dim 18 Aoû 2019 - 11:45

@Franck a écrit:
Et je m'étonne qu'il n'y est pas plus de retours.
Rien d' étonnant à ça, je pense que le sujet répond aux questions sans ambiguïté, aux personnes qui le visitent.
taquinaton
taquinaton
Cirrus (maître contributeur)
Cirrus (maître contributeur)

Masculin Nombre de messages : 4953
Age : 61
Localisation : 95
Date d'inscription : 03/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? Empty Re: La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ?

Message par Franck le Dim 18 Aoû 2019 - 12:46

@taquinaton :

Ben espérons. Il a été écrit pour donner une vision assez exhaustive et faire réfléchir Very Happy
Ceci, la critique est ouverte, je n'ai pas la prétention d'avoir la science infuse.

_________________
La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? Franck

les articles du fofo    le lexique
Franck
Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : C'est moi le méchant admin !!!!
Nombre de messages : 23515
Age : 47
Localisation : Essonne
Matériels : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? Empty Re: La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ?

Message par papillon le Dim 18 Aoû 2019 - 15:58

De mon côté, je lis ce texte pour la 750° fois, et je le trouve très bien! cheers

Juste un détail sur mon « dada »:

Tu écris «(quelquefois mono propylène végétal ou végétol)».

Alors que c’est le Mono Propylène Glycol Végétal, ou MPGV:

https://www.interchimie.fr/produits/glycols-polyols/mono-propylene-glycol-codex-vegetal-mpgv/

C’est un isomère du PG, mais moins agressif. Et d’origine végétale au lieu d’être un dérivé du pétrole.

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Propyl%C3%A8ne_glycol

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Propane-1,3-diol

Sinon, c’est parfaitement bien expliqué. respect3
papillon
papillon
Cumulonimbus (grand contributeur)
Cumulonimbus (grand contributeur)

Masculin Commentaires : Je suis le passant qui passe...
Nombre de messages : 1438
Age : 66
Localisation : Limoges - 87
Matériels :
Le Matos La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? 1330649708 :


- Eleaf iStick Pico 75W « wood grain »:

+ long neck drip tip

+ e-pipe drip tip stem

- Mod hybride PHANTOHM M Rosewood

- E-pipe Gandalf 18500 Rosewood:

+ stem Churwarden 5

+ stem Churwarden 8

- E - calumet~de la~paix


Mes juices drunken :


Mono Propylène Glycol Végétal

Arôme pomme

Arôme pêche

Date d'inscription : 17/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? Empty Re: La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ?

Message par Franck le Dim 18 Aoû 2019 - 16:53

@papillon :

Oups, désolé pour le mot "glycol" oublié. Je croyais l'avoir mis mais fausse manip' Sifflote En tout cas, c'est bon maintenant. Enfin, je crois. Wink

De mon côté, je lis ce texte pour la 750° fois, et je le trouve très bien!

Ah, c'est toi qui fais monter les stats alors ?

_________________
La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? Franck

les articles du fofo    le lexique
Franck
Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : C'est moi le méchant admin !!!!
Nombre de messages : 23515
Age : 47
Localisation : Essonne
Matériels : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? Empty Re: La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ?

Message par Vieux Pat le Dim 18 Aoû 2019 - 17:36

@Franck a écrit:@papillon :Ah, c'est toi qui fais monter les stats alors ?
Razz

Je dois y être pour quelque chose aussi, car je relis certains passages, des fois. Wink
Vieux Pat
Vieux Pat
Cirrus (maître contributeur)
Cirrus (maître contributeur)

Masculin Nombre de messages : 4924
Age : 60
Matériels : Chinois respect2
Date d'inscription : 22/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? Empty Re: La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ?

Message par Franck le Dim 18 Aoû 2019 - 18:19

@Vieux Pat :

Bon, ben, ça fait toujours deux lecteurs satisfaits, c'est déjà ça ! Razz

En tout cas, dans 15 jours, il sera considéré comme validé. J'aurais pourtant cru qu'il y aurait plus de discussions que cela car ce "c'est moins dangereux que le tabac mais..." n'est pas toujours dit. Mais, on va considérer que les lecteurs sont d'accord s'ils ne se manifestent pas. Very Happy

_________________
La vape pour les nuls - chapitre 2 : la vape est-elle vraiment dangereuse ? Franck

les articles du fofo    le lexique
Franck
Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : C'est moi le méchant admin !!!!
Nombre de messages : 23515
Age : 47
Localisation : Essonne
Matériels : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum