24 heures sur le forum
Sujets actifs du jour
Derniers sujets
» Thia qui débarque
Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) EmptyAujourd'hui à 6:33 par Thia

» Savez-vous où je peux flooder pour atteindre 4000 messages ?
Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) EmptyHier à 20:53 par NICO+

» Accus 18650
Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) EmptyHier à 20:08 par NICO+

» Mes DIY changent de couleur
Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) EmptyHier à 19:21 par Leio

» Diminuer la nicotine de façon asymptotique!
Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) EmptyHier à 19:18 par papillon

» Accus 18650 en promo
Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) EmptyHier à 14:02 par LanciaB

» Le clearomiseur Atlantis GT (vape directe) : le mariage d'Aspire et de Taifun toujours au beau fixe
Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) EmptyMar 7 Fév 2023 - 14:15 par el belga

» le post qui detend ...
Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) EmptyMar 7 Fév 2023 - 10:06 par papillon

» le colorado
Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) EmptyLun 6 Fév 2023 - 18:37 par merenta

» merenta présentation
Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) EmptyLun 6 Fév 2023 - 17:22 par marcuche

» Salut comment ça vape ?
Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) EmptyLun 6 Fév 2023 - 17:18 par marcuche

» Joyeux anniversaire à Michel-cLfx
Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) EmptyLun 6 Fév 2023 - 17:09 par marcuche

» MSN.com : Un jeune suisse romand sur huit consomme régulièrement des «puffs»
Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) EmptyLun 6 Fév 2023 - 15:22 par Franck

» alliance ou colorado
Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) EmptyDim 5 Fév 2023 - 10:57 par merenta

» Eliquide sans alcool ?
Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) EmptySam 4 Fév 2023 - 19:43 par Pugio

» La Thaïlande : pas le pays rêvé pour la vape
Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) EmptyVen 3 Fév 2023 - 17:41 par Leio

» Allez hop, soyons fous , lol .
Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) EmptyJeu 2 Fév 2023 - 22:32 par NICO+

» Vaporesso gtx one
Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) EmptyJeu 2 Fév 2023 - 22:15 par papillon

» Mise à jour de la directive européenne sur la vape en 2023. Quelles conséquences ? Taxes supplémentaires ? Limitation des liquides ?
Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) EmptyJeu 2 Fév 2023 - 19:03 par Franck

» Les jeualakon de Leio épisode MMXXIII (Or-eGame-e)
Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) EmptyJeu 2 Fév 2023 - 9:20 par Leio

Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Nos publications
Les infos santé
Toutes les infos sur la santé sont à découvrir ici
Licence
Creative Commons License Site interdit aux moins de 18 ans

Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof)

+17
todi
charlly
papillon
ericsol
bibidochon
Loki
gardaneV2
ptijean
Pascale
Yugs
hawaiki0689
Den'ice
Pashmina
marbulle
Franck
leanouk
Leio
21 participants

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) Empty Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof)

Message par Leio Mar 4 Avr 2017 - 5:15

ça n'en étonnera pas certains ( @vapadomicile ) ça en confortera d'autres mais les preuves s'accumulent et ce n'est pas en labo mais IRL avec des vrais gens dedans suivi par des médecins. Les vapoteurs eux ne fabriquent pas  de fausses preuves  !
 
Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) Bpco-510


"Terry Walker, 85 ans dont 69 années de tabagisme, témoigne dans une lettre au Daily Mail (quotidien hostile à la vape) que le vapotage peut sauver la vie de fumeurs. Atteint de BPCO, sa capacité respiratoire était réduite à 50%. En 2012, il est passé à la vape et a lâché les clopes. Après 5 ans de suivi médical, sa capacité respiratoire est remontée et stabilisée à 88% de la capacité normale. "Mes problèmes de respiration sont une chose du passé". C'est l'arrêt du tabac qui lui a permis d'améliorer sa respiration. Mais c'est le vapotage qui lui a permis d'arrêter de fumer..."
(résumé largement pompé sur FB j'avoue  Embarassed )



*BPCO=Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive

_________________
Écrasez l'infâme. Voltaire
Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) Leiova10
Leio
Leio
Admin
Admin

Nombre de messages : 30216
Localisation : 38-Grenoble (ou presque)
Matériels : DIY Banane/Tabac 8mg/ml
Dvarw 0.8Ω 20W / Pico1&2
Vous voulez en savoir +:

Date d'inscription : 23/05/2011

http://leiovape.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) Empty Re: Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof)

Message par leanouk Mar 4 Avr 2017 - 9:23

c'est sans doute vrai ce que raconte ce vieil homme mais moi j'ai la preuve du contraire dans ma propre famille :S

_________________
il est des morceaux de temps sur lesquels je ne peux rien.
leanouk
leanouk
Cirrus (maître contributeur)
Cirrus (maître contributeur)

Féminin Nombre de messages : 8207
Localisation : environs de Grenoble,
Date d'inscription : 27/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) Empty Re: Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof)

Message par Franck Mar 4 Avr 2017 - 11:08

@leanouk :
Quelle preuve Leanouk ? Tu connais des gens qui ont vu leur BPCO se dégrader en passant à la vape ?

_________________
Franck
Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : je mords souvent et, en plus j'ai la rage, mais je ne suis pas méchant.
Nombre de messages : 28105
Localisation : Essonne
Matériels : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) Empty Re: Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof)

Message par marbulle Mar 4 Avr 2017 - 11:25

Franck a écrit:@leanouk :
Quelle preuve Leanouk ? Tu connais des gens qui ont vu leur BPCO se dégrader en passant à la vape ?
Idem, je ne vois pas comment cela peut influer négativement, à moins que la personne ait des allergies ou une maladie évolutive.... mais dis-nous en plus si tu le peux Wink
marbulle
marbulle
Cirrus (maître contributeur)
Cirrus (maître contributeur)

Masculin Nombre de messages : 3446
Localisation : Haute-Savoie
Matériels :
Spoiler:


Date d'inscription : 12/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) Empty Re: Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof)

Message par leanouk Mar 4 Avr 2017 - 12:15

Le père de ma belle fille que je vois très fréquemment est atteint d'une BPCO depuis quelques années, il est fumeur bien sûr et a décidé d'arrêter il y a 2 ans sur les conseils de son médecin! la dernière fois que je l'ai vu, il avait repris la clope, il m'a dit qu'il étouffait avec la vape, il n'arrive plus à respirer et s'est même retrouvé aux urgences en pleine nuit (mon fils l'a emmené), sa sat était tombée à 68%!une semaine d'hospitalisation, bref, il me dit avoir la sensation de mourir tellement il ne peux plus respirer!
PS: moi même je commence à m'inquiéter car la vape me fait tousser maintenant depuis quelques mois Sad

_________________
il est des morceaux de temps sur lesquels je ne peux rien.
leanouk
leanouk
Cirrus (maître contributeur)
Cirrus (maître contributeur)

Féminin Nombre de messages : 8207
Localisation : environs de Grenoble,
Date d'inscription : 27/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) Empty Re: Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof)

Message par Pashmina Mar 4 Avr 2017 - 18:06

C'est un peu la sensation que j'ai aussi, je vois mon pneumologue dans 15 jours, on verra au tests....
Malgré les broncho dilatateurs 2 fois par jour, ma situation ne s'améliore pas....

Je crois que je vais essayer de reprendre mes anciennes base VG/PG ,pour voir....
J'avoue qu'entre la bouche irritée et les bronches encombrées, je m'interroge.... Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes
Pashmina
Pashmina
Cirrus (maître contributeur)
Cirrus (maître contributeur)

Féminin Commentaires : Vivre et laisser vivre...
Nombre de messages : 13894
Localisation : Paris
Matériels : Minimaliste
Date d'inscription : 29/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) Empty Re: Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof)

Message par Den'ice Mar 4 Avr 2017 - 19:01

SoirJour Smile,

J'ai pour ma part connaissance de plus de cas de personnes souffrant de BPCO qui aient améliorés leurs capacités pulmonaires que l'inverse.
Je me pose cependant la question de connaître les effets du ratio PG/VG sur ce type de maladie ?

Pour le reste, la sensation d'étouffement chez un primo-vapeur est souvent liée à des "taffes" pas assez conséquentes (je sais, cela peut paraître bizarre...).

_________________
Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) Denisvf
Contributeur de la Leiovolution grande étoile complègrande étoile complègrande étoile complègrande étoile complègrande étoile complègrande étoile complègrande étoile complègrande étoile complè Den'ice, le petit bonzhomme VERT  What a Face / REVUEUR en quête du Parpaing d'Or affraid/ PROVARI ADDICT Un Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) Bougie10 pour Eqium Sad et "no stress" pour le reste Smile
Un SPOILER, oui ? Mais comment ? --> cliquez ici:
Den'ice
Den'ice
Modérateur
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 13513
Localisation : Gruissan - Aude (11)
Matériels : Avec quoi qui Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) Vape10 lui ?
Avec ça Smile:


AIDUCE : http://www.aiduce.fr/
#JeSuisCharlie
Date d'inscription : 26/05/2011

http://station-gruissan.snsm.org/

Revenir en haut Aller en bas

Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) Empty Re: Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof)

Message par Pashmina Mar 4 Avr 2017 - 19:18

Ben, je ne suis plus vraiment une primo vapoteuse....

Et si ce sont les conséquences du tabac, ce dont je suis convaincue.....pourquoi commencer à me sentir mal, depuis seulement quelques mois ???

Le pneumologue m'a bien précisé que l'évolution de l'emphysème s'était arrêtée le jour où j'avais arrêté de fumer...quand à l'asthme, c'est un peu plus flou...je n'en avais jamais souffert avant, je ne savais même pas que j'en avais....mais ça a l'air d'être assez habituel...beaucoup d'asthmatiques s'ignorent, on peut être asthmatique sans crises. Wink


Dernière édition par Pashmina le Mar 4 Avr 2017 - 19:29, édité 3 fois

_________________
Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) Pashmina
Pashmina
Pashmina
Cirrus (maître contributeur)
Cirrus (maître contributeur)

Féminin Commentaires : Vivre et laisser vivre...
Nombre de messages : 13894
Localisation : Paris
Matériels : Minimaliste
Date d'inscription : 29/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) Empty Re: Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof)

Message par Leio Mar 4 Avr 2017 - 19:22

parce qu'il faut bien un début à tout Sad

_________________
Écrasez l'infâme. Voltaire
Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) Leiova10
Leio
Leio
Admin
Admin

Nombre de messages : 30216
Localisation : 38-Grenoble (ou presque)
Matériels : DIY Banane/Tabac 8mg/ml
Dvarw 0.8Ω 20W / Pico1&2
Vous voulez en savoir +:

Date d'inscription : 23/05/2011

http://leiovape.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) Empty Re: Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof)

Message par Pashmina Mar 4 Avr 2017 - 19:26

C'est une théorie comme une autre...Why not ? Very Happy
Pashmina
Pashmina
Cirrus (maître contributeur)
Cirrus (maître contributeur)

Féminin Commentaires : Vivre et laisser vivre...
Nombre de messages : 13894
Localisation : Paris
Matériels : Minimaliste
Date d'inscription : 29/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) Empty Re: Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof)

Message par leanouk Mar 4 Avr 2017 - 19:47

Moi, je n'ai jamais osé dire que la vape me faisait tousser depuis quelques mois, mais le matin je tousse comme une fumeuse et le soir j'ai du mal à vaper ( peut être que vaper en position semi allongée...) peut-être aussi que le 50/50 ne me convient pas ou plus ! Je n'en sais rien

_________________
il est des morceaux de temps sur lesquels je ne peux rien.
leanouk
leanouk
Cirrus (maître contributeur)
Cirrus (maître contributeur)

Féminin Nombre de messages : 8207
Localisation : environs de Grenoble,
Date d'inscription : 27/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) Empty Re: Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof)

Message par hawaiki0689 Mar 4 Avr 2017 - 20:30

Je crois qu'il ne faut pas se leurrer, quand même...
Nos poumons sont faits pour inhaler de l'air (bon, parfois, y a des particules qui n'ont rien à y faire, hein ?), mais que ce soit la clope ou les e-liquids, y a des substances que nos petites alvéoles aimeraient bien ne plus voir pour vivre plus longtemps, non ?
On a choisi un moindre mal, mais qui est "mal" quand même...

_________________
N'oubliez pas que vous pouvez être une V.I.P. (Very Important Person) : http://www.dondemoelleosseuse.fr/
Et pensez aussi à eux : http://www.autisme-france.fr/577_p_25361/le-syndrome-d-asperger.html
Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) Hawaiki0689
hawaiki0689
hawaiki0689
Cirrus (maître contributeur)
Cirrus (maître contributeur)

Féminin Nombre de messages : 2706
Localisation : Vaucluse
Date d'inscription : 28/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) Empty Re: Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof)

Message par Yugs Mar 4 Avr 2017 - 21:50

@hawaiki0689

tout à fait d'accord, il ne faut pas se leurrer. La vape aura forcément des conséquences. Plus ou moins désastreuses et à l'évidence beaucoup moins que la cigarette de tabac empoisonné, mais à l'évidence elle ne peut pas être saine et inoffensive. Nos poumons sont bien faits pour ne respirer que de l'air...

Sans être alarmiste, je trouve important que les doutes qui commencent à émerger chez certains vapoteurs soient exposés et donnés à lire aux membres du forum. Ca permet de relativiser et surtout de nourrir la connaissance commune de la vape. Plus on en sait, de positif mais aussi de négatif, plus on est en mesure de contrôler le produit.

Yugs
Yugs
Cumulus (contributeur assidu)
Cumulus (contributeur assidu)

Masculin Nombre de messages : 843
Date d'inscription : 06/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) Empty Re: Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof)

Message par Pascale Mer 5 Avr 2017 - 6:58

Il faut également prendre en compte le fait que nombre d'entre nous fument encore, même peu. Cela a une incidence non négligeable même pour ceux qui pensent qu'une cigarette par jour ce n'est rien.
Dès que je fume (et je le répète, y compris lorsque je ne dépasse pas 1 clope/jour), je recommence à tousser le matin, j'ai les sinus inflammés et j'ai mal à la gorge.
Tout cela disparaît immédiatement lorsque je repasse à la vape exclusive.

Alors bien sûr, la vape n'est peut être pas totalement inoffensive mais habiter en ville est déjà une agression très importante pour nos poumons Wink

Il ne faut pas oublier que pour la plupart, nous avons été fumeurs pendant des décennies, on ne connaît pas encore le prix à payer ...

_________________
Pascale
Pascale
Cirrus (maître contributeur)
Cirrus (maître contributeur)

Féminin Nombre de messages : 2494
Localisation : montpellier sur mer
Date d'inscription : 01/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) Empty Re: Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof)

Message par ptijean Mer 5 Avr 2017 - 7:25

J' ai une très nette amélioration de ma bronchite chronique, une bien meilleure  qualité de vie depuis que je vape.
Mais je n'utilise aucun arôme, uniquement de la base.
Les liquides tout faits me filaient toux grasse, maux de gorges, enrouements limite aphonie, et j'en passe, sur un terrain allergique.
Et je supporte mal les grandes consommations de liquide même à 3mg. 5ml par jour représentent  une frontière chez moi.

_________________
Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) Ppetitjean
ptijean
ptijean
Stratus (contributeur régulier)
Stratus (contributeur régulier)

Masculin Commentaires : Vape de la base sans arôme
Nombre de messages : 207
Localisation : Orléans
Matériels : Flash e vape v3/v4 Styled x 4
copperwape styled skyline rta
dvarw MTL 22 clone

Date d'inscription : 12/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) Empty Re: Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof)

Message par marbulle Mer 5 Avr 2017 - 8:52

Comme tout le monde,le mieux est de ne rien insuffler dans ses poumons, je ressent également une gêne lorsque je vape des taux élevés en VG mais cela ne me provoque aucun effet lorsque je fais des efforts, pourtant je suis aussi un asthmatique et ceci depuis ma plus tendre enfance, j'ai un ami proche qui a un cancer des poumon et un bpco avéré depuis son passage à la vape ce dernier a régressé mais l'atteinte est irréversible, donc je rejoint plusieurs intervenant sur le fait que nous sommes tous d'anciens fumeurs ou nous avons bien voir presque totalement arrêté le tabac mais le fait est que nous avons fumé de nombreuses années et cela peut toujours avoir des conséquences sur notre santé.
marbulle
marbulle
Cirrus (maître contributeur)
Cirrus (maître contributeur)

Masculin Nombre de messages : 3446
Localisation : Haute-Savoie
Matériels :
Spoiler:


Date d'inscription : 12/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) Empty Re: Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof)

Message par Pashmina Mer 5 Avr 2017 - 16:52

Pascale a écrit:

Il ne faut pas oublier que pour la plupart, nous avons été fumeurs pendant des décennies, on ne connaît pas encore le prix à payer ...


Ben si, moi je le connais....emphysème...et encore, ça aurait pu être pire......
on verra dans quelques années....
Pashmina
Pashmina
Cirrus (maître contributeur)
Cirrus (maître contributeur)

Féminin Commentaires : Vivre et laisser vivre...
Nombre de messages : 13894
Localisation : Paris
Matériels : Minimaliste
Date d'inscription : 29/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) Empty Re: Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof)

Message par gardaneV2 Mer 5 Avr 2017 - 16:57

Je trouve aussi que les doutes sont bienvenus, notre démarche sur ce fofo à toujours été la transparence.

Je tousse et crache presque uniquement avec les arômes "custard" et assimilés.

Je vape en 50/50, j'aimerais bien remonter le PG, mais j'ai des crampes nocturnes si je le fais.

Je songe à remonter mon taux de nico pour vaper moins d'e-liquide.

_________________
Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) Gardanev2
gardaneV2
gardaneV2
Cirrus (maître contributeur)
Cirrus (maître contributeur)

Féminin Nombre de messages : 3233
Localisation : Valence
Matériels : Mods VV + reconstructibles
DIY
Date d'inscription : 28/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) Empty Re: Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof)

Message par leanouk Mer 5 Avr 2017 - 18:49

Je vais tenter aussi de remonter le PG, je suis aussi en 50/50, je vais tester des liquides en 70/30 voire même 80/20, on verra si je tousse encore! mais moi, je ne crache pas dame gardanne Very Happy
le problème c'est que j'ai une réserve de base en 50/50, donc si ça vient de là....

_________________
il est des morceaux de temps sur lesquels je ne peux rien.
leanouk
leanouk
Cirrus (maître contributeur)
Cirrus (maître contributeur)

Féminin Nombre de messages : 8207
Localisation : environs de Grenoble,
Date d'inscription : 27/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) Empty Re: Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof)

Message par Loki Mer 5 Avr 2017 - 19:38

@leanouk
Si tu constates que ça vient de là, ne vaut-il pas mieux essayer de vendre ta réserve de 50/50 plutôt que nuire à ta santé? perplexe


Dernière édition par Loki le Mer 5 Avr 2017 - 19:44, édité 1 fois
Loki
Loki
Cirrus (maître contributeur)
Cirrus (maître contributeur)

Masculin Nombre de messages : 5101
Date d'inscription : 08/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) Empty Re: Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof)

Message par leanouk Mer 5 Avr 2017 - 19:44

Bin oui c'est ce que je ferai,mais dommage 😶

_________________
il est des morceaux de temps sur lesquels je ne peux rien.
leanouk
leanouk
Cirrus (maître contributeur)
Cirrus (maître contributeur)

Féminin Nombre de messages : 8207
Localisation : environs de Grenoble,
Date d'inscription : 27/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) Empty Re: Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof)

Message par Loki Mer 5 Avr 2017 - 19:51

leanouk a écrit:Bin oui c'est ce que je ferai,mais dommage 😶

Si tu réussis à réduire voire à éliminer les effets indésirables que tu décris sur ta santé, je trouve que ce serait une bien belle victoire Very Happy

Les sites chinois sont là si on a besoin de se refaire un stock à faible coût Wink
Loki
Loki
Cirrus (maître contributeur)
Cirrus (maître contributeur)

Masculin Nombre de messages : 5101
Date d'inscription : 08/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) Empty Re: Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof)

Message par bibidochon Jeu 6 Avr 2017 - 9:13

Pas besoin de revendre, une base chinoise en pg dosée au même taux de nicotine pour "allonger" le liquide...
bibidochon
bibidochon
Cirrus (maître contributeur)
Cirrus (maître contributeur)

Masculin Commentaires : ...obsolète
Nombre de messages : 18118
Localisation : Hagard du Nord
Matériels :
Pour en savoir plus ::


Mais encore ::

Date d'inscription : 12/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) Empty Re: Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof)

Message par leanouk Jeu 6 Avr 2017 - 9:20

ah! oui, bonne idée merci Bibi kiss1
J'ai commandé du traditional tobacco en 70/30 chez GB, d'ailleurs si ça intéresse quelqu'un c'est un produit flash jusqu'à demain (4,14€ les 30ml) je l'ai goûté une fois et j'ai bien aimé, si ça ne me convient pas j'en ferai cadeau,
http://www.gearbest.com/e-liquid/pp_296854.html

_________________
il est des morceaux de temps sur lesquels je ne peux rien.
leanouk
leanouk
Cirrus (maître contributeur)
Cirrus (maître contributeur)

Féminin Nombre de messages : 8207
Localisation : environs de Grenoble,
Date d'inscription : 27/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof) Empty Re: Vape et BPCO, la preuve vivante (living proof)

Message par ericsol Mer 18 Mar 2020 - 10:36

Sachant que les sujets BPCO avec emphysèmes ( stade modéré à sévère, comme moi ) sont sensibles aux moindres particules inhalées dans les poumons, je fais une grosse différence entre vape Directe et Indirecte. J'ai une préférence pour la vape directe que j'ai découverte récemment et qui me réjouit intensément. Mais entre les micros brûlages des résistances et les liquides dont on ne peut pas encore affirmer qu'ils sont complètement  inoffensifs ... cette vape directe me pose un cas de conscience. C'est comme rester devant le pot d'échappement d'une voiture diesel mal réglée et gober la fumée ... Remarquez que dans l'état de mes poumons, je fais attention à tout. Du feu de cheminée à l'encens dans ma chambre ... Alors m'envoyer de la vapeur directement dans les poumons ... Si seulement quelqu'un pouvait m'affirmer que c'est inoffensif ... Ma pneumologue m'envoi faire un séjour de 3 semaines dans une clinique de réhabilitation pulmonaire. Pour être honnête, je compte planquer ma vapounette au fond de ma valise. Je doute que les médecins se réjouissent de me voir vaper ... Je ne la sortirai qu'après avoir abordé le sujet avec eux. J'espère qu'ils ont des avis éclairés sur le sujet. Sinon je me planquerai, le soir, à la fenêtre pour vaper comme un ado insouciant lolol en attendant d'accepter mentalement l'hypothèse douloureuse d’arrêter la vape. Mais nous n'en sommes pas encore là ( ouf ! ). Je vous ferai un retour sur les avis médicaux.
Bref, cette vape directe m'éclate complètement mais par soucis d'honnêteté envers moi même j'essai donc de la limiter au maximum. Je vape léger dans la journée avec un Stardust V5, en indirect et je m'autorise le Zenith Pro, voire le TFV16 le soir.
En indirect, j'ai la sensation que je n'inhale pas la vapeur jusqu'aux poumons. Peut-être par instinct de préservation. En tout cas pas aussi profondément que le Brocho-Dilatateur que j'aspire le matin ( prescription de ma pneumologue ). Et c'est donc ma gorge et probablement une petite partie de ma trachée qui prennent tout ... Ce qui fini par m'irriter et me faire toussoter en fin de journée. C'est vraisemblablement un moindre mal mais je vais quand même en parler à mon généraliste. Ce serait dommage de revenir de 35 ans de Tabagisme et de tomber pour une stupide inflammation de la gorge ... A par ça docteur ... j'insiste quand même sur un fait que je ne peux nier. Depuis l'arrêt brutal de la clope ( qui me manque furieusement par moment ) Je respire super bien, mes bronches sont joyeusement dégagées, je n'ai plus d'expectorations, je suis beaucoup beaucoup moins essoufflé au moindre effort, je mange bien, je dors bien, je redécouvre les parfums ( et les couleurs ) et le chant des oiseaux ( hi hi ). Et tout ça en inhalant simplement une bouffée d'aérosol le matin et une autre le soir ... Vive la vape et mes hommages à Olivier Veran ( rehihi ).
PS : Apparemment il n'y a que des gens responsables sur ce fofo mais si certains hésitent encore > Allez consulter !! drunken

ericsol
Brume (contributeur installé)
Brume (contributeur installé)

Nombre de messages : 69
Date d'inscription : 02/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum