Navigation


 Publications en ligne


 Retour au forum

Ecigarette-public.com - Le forum de la vape   

Le petit dico insolent de la vape

Franck | Publié dim 11 Oct 2020 - 15:41 | 68 Vues




Fabricant

Le fabricant fabrique. Oui, je sais, c'est une belle lapalissade. Mais un des autres objectifs du fabricant est de nous faire acheter. Et il n'y a pas à dire, dans le secteur de la vape, ils n'ont de leçons à recevoir de personne dans ce domaine. A peine as-tu acheté un matériel dernier cri, à peine l'as-tu reçu et testé chez toi que tu apprends qu'il est déjà obsolète. En effet, alors que tu commences à apprivoiser ta nouvelle acquisition que le fabricant annonce fièrement la sortie imminente du prochain modèle ou, s'il ne le fait pas, c'est le concurrent qui communique sur la sortie d'un produit équivalent mais mieux en tout, y compris, bien sûr, le prix qui est revu à la hausse.

Plusieurs explications peuvent être avancées pour expliquer ce cycle infernal. La vape est encore un marché assez jeune en constante évolution. Ce n'est pas faux. Une autre explication que les fabricants avancent est le souci de prendre en compte les remarques de leurs clients. D'accord. Mais   nous faire cracher au bassinet est une explication qui n'est curieusement jamais avancée par les fabricants. Que voulez-vous, ils sont pudiques, les chinois !

High end 

Terme anglais qui signifie simplement « haut de gamme ». Mais « haut de gamme », cela ne fait pas « in ». Il faut même être particulièrement « has been », limite « loser » pour aujourd'hui parler de « haut de gamme ». Aujourd'hui, dans la vape, il y a une vraie mode du haut de gamme. De l'anglais aussi.
Il est vrai qu'il existe des produits vraiment bien conçus et de très bonne qualité qui donc sont forcément plus chers que la moyenne. Mais il y a aussi des produits pas forcément haut de gamme dont on peut tranquillement monter le prix de manière artificielle en proclamant que c'est du haut de gamme. Après tout, si des passionnés ont de l'argent pour acheter ces produits, tant mieux. Il n'y a aucun mal à cela. Rappelons simplement que la vape sert aussi et avant tout pour arrêter de fumer. Il est donc tout à fait possible de sortir de la cigarette avec une simple eGo et des liquides fraise, café ou tabac. Les amateurs du « High End » qui pensent qu'il faut impérativement mettre plus de 300 € dans une configuration de vape ne s'en remettent pas.

Power vaping

Méthode de vape consistant à utiliser des montages utilisant le plus de puissance possible. En règle générale, l'objectif est de réaliser les plus gros nuages de vapeur possible. C'est rigolo. Et puis ceux qui pratiquent le power vaping ne font de mal à personne. C'est juste furieusement pénible pour ceux qui ont la malchance d'être à côté et qui naviguent dans un épais brouillard. Cependant, la pratique intéresse particulièrement les psys. D'où vient cette envie qu'ont certains hommes à vouloir la plus grosse : la plus grosse voiture, la plus grosse vapeur. Quelque chose à compenser, peut-être ?

Médias

Dans le domaine de la vape, le travail de la plupart des médias consiste essentiellement à faire de simples copier/coller des dépêches AFP. Lesquelles dépêches sont elles-mêmes de simples retranscriptions des propos de scientifiques. Propos de scientifiques qui n'ont quelquefois rien à voir avec les résultats de leurs études.
Ne cherchez pas un quelconque travail d'analyse, d'enquête, de recoupement, ou, tout simplement, juste un travail de réflexion.  L'important est que l'information qui bénéficie d'un écho médiatique soit particulièrement racoleuse. Le fait qu'elle soit véridique n'est en aucun cas une obligation.


 Coluche : « On ne peut pas dire la vérité à la télé ; il y a trop de monde qui regarde. »


Nicotine

La nicotine est un alcaloïde présent dans certaines plantes, notamment le tabac. D'une manière générale, la nicotine, c'est le mal. Il est totalement inconvenant d'en consommer. Y compris avec la vape si vous avez envie d'utiliser cette méthode comme alternative au tabac.
Par contre, si vous consommez de la nicotine en utilisant une des méthodes de sevrage proposées par les laboratoires pharmaceutiques, il n'y a évidemment aucun problème. Dans ces conditions, c'est bien.

Normes AFNOR

Normes dont l'objectif est d'apporter plus de sécurité aux consommateurs. De nos jours, tout est normé. En tout, donc au delà du groupe privé AFNOR, on dénombre environ 200 000 normes en France. Excusez du peu. Il n'y avait donc pas de raison particulière pour la vape y échappât plus longtemps. La vape a donc dorénavant les siennes. En même temps, lorsque l'on apprend que certains liquides pourraient contenir de bonnes doses de diacétyle ou d'acetyl propionyl, il n'est pas totalement absurde de vouloir assainir le secteur.

Dorénavant, il y a donc une norme qui encadre la fabrication des liquides et une norme encadrant la fabrication des vaporisateurs. Elles ne sont pas d'application obligatoire. Pour le moment.
Il reste à savoir si elles vont contribuer à sécuriser totalement la fabrication des liquides ou des vaporisateurs. Pour l'instant, elles ont plutôt servi à sécuriser la trésorerie du groupe AFNOR et les emplois dans le secteur des normes. L'AIDUCE, association des utilisateurs de cigarette électronique, a dû sortir le chéquier pour défendre la parole des utilisateurs. Et, si vous souhaitez lire ces normes, il va falloir aussi sortir la monnaie et débourser environ 150 € pour lire ces normes qui font 53 pages, annexes comprises. Cela fait chérot la page ! Mais, après tout, vous, en tant qu'utilisateur, vous n'avez pas besoin d'y avoir accès. Si on vous dit que c'est sécurisé, c'est que c'est sécurisé, non mais !
Les normes, avant d'améliorer quoi que ce soit, c'est déjà un business bien juteux.

Reviewer

Terme utilisé pour désigner un homme ou une femme qui fait des revues sur internet, essentiellement vidéos. Il y a deux catégories de reviewers : ceux qui achètent leur matériel, ceux qui se font livrer du matériel ou du liquide gratuitement. Mais cela ne change rien sur le fond. Comme le disent régulièrement les reviewers qui se font livrer gratuitement le matériel, cela ne fait aucune différence, les deux sont indépendants et libres d'émettre des avis négatifs. Car, comme tout le monde le sait, les professionnels qui font l'effort de fournir des produits n'attendent que des avis négatifs qui pourraient plomber leurs ventes. C'est d'ailleurs pour cela qu'ils donnent des produits. D'ailleurs, on n'a jamais vu un seul reviewer français se comporter comme un vulgaire V.R.P. Cela se saurait.

Union Européenne

Le budget de l'UE est d'environ 140 milliard d'euros par an. Une paille. En décembre 2014, on estimait le nombre de chômeurs à environ 24 millions de personnes. Négligeable. Aussi, n'ayant aucun problème sérieux à résoudre, l'UE s'est intéressée à une difficulté majeure : les vaporisateurs. Car il existe un vrai scandale : des fioles de plus de 10 ml sont vendues dans le commerce. On trouve même des clearomiseurs ayant plus de 2 ml de contenance. Et certains produits peuvent même se casser quand ils tombent par terre, comme votre téléphone, votre télé, votre ordinateur. Pire même : les clearomiseurs ne sont pas inviolables, on peut les ouvrir et les remplir en vissant/dévissant à la main. Une honte, vraiment. Mais que fait la police ?

Heureusement, l'UE va interdire tout cela. Plus de matériel cassable et que l'on peut remplir à la main, plus de fioles de plus de 10 ml, plus de liquides ayant plus de 20 mg/ml. Des produits standardisés, stéréotypés et qui devraient ravir les cigarettiers. Un heureux hasard. On le sait, les cigarettiers ne sont pas du genre à faire du lobbying forcené à Bruxelles. Ce ne sont pas eux qui feraient le forcing pour tenter de participer à la rédaction des directives européennes. Certainement pas ! Et si le véritable scandale, ce n'était pas la vape mais ce qui se passe dans les couloirs de l'Union Européenne ?

Vapologie

Terme un brin pompeux et prétentieux laissant penser qu'il existerait une science de la vape. Et, puis cela fait élitiste, il ne serait pas donné à tout le monde de faire partie des vapologues. Il faut faire des études de vapologie pour ça, hein. Cela fait quand même classe, comme les allergologues, psychologues, gynécologues, astrologues. Ah non, excusez-moi, pas ces derniers. Bien entendu, il n'existe aucune science de la vape.
Les professionnels n'hésitant pas à utiliser ce terme de « vapologie » devraient commencer par analyser les liquides qu'ils vendent et publier les résultats pour leurs clients. La science, cela commence par l'analyse. Et la science est destinée à être mise à la disposition de tous.
La discipline qui consiste à utiliser des recettes mystérieuses, ce n'est pas de la science. On appelle cela de l'alchimie. Ou de la fumisterie.


Bonne vape !


Vous êtes d'accord ? Pas d'accord ? Venez en discuter sur le forum :
Fil de discussion du billet

Retour au sommaire :
Sommaire des publications


Révisions

Création : Franck

À propos de l'auteur