Derniers sujets
» grop coup de geule sur europe
Aujourd'hui à 12:00 par Pascal1969

» RIP Greg Lake
Aujourd'hui à 11:54 par Pashmina

» Concours Avatar de Noël 2016
Aujourd'hui à 11:48 par Pascal1969

» les saveurs que j'ai essayées et super pour moi
Aujourd'hui à 11:30 par sneakychouw

» (TALC) Vous écoutez quoi ???... comme truc ???
Aujourd'hui à 11:00 par bibidochon

» Dautzenberg au top
Aujourd'hui à 10:17 par Morticia30131

» [Sondage] Utilisation de l'ecig par rapport à la cigarette
Aujourd'hui à 0:07 par Bafien

» c'est peut etre la St Nicolas...
Hier à 23:07 par marcuche

» le post qui detend ...
Hier à 22:54 par copiercoller

» Avocado de Geekvape
Hier à 20:47 par Djekyll

» [mékilékon] n°97 :le champignon n'a pas de sexe, l'inverse n'est pas toujours vrai
Hier à 20:45 par Walter White

» Le Tender de Simuran
Hier à 17:45 par savage

» le diy avec des produit solubarome
Hier à 17:17 par sanatorium

» Dur, dur, pour nos voisins Belges
Hier à 13:39 par Elixir

» LA VITRINE DES MODS
Hier à 11:33 par fwa

» e liquide pas cher
Hier à 10:07 par Morticia30131

» Un chat pour échanger
Mer 7 Déc 2016 - 23:08 par Rico73

» faites-vous des provisions de liquides ?
Mer 7 Déc 2016 - 23:00 par crapouillette66

» ça va saigner ...
Mer 7 Déc 2016 - 22:26 par copiercoller

» Boîte à bonheur
Mer 7 Déc 2016 - 20:52 par copiercoller

24 heures sur le forum
sujets actifs du jour
Chercher sur le forum
Loading
Licence
Creative Commons License Site interdit aux moins de 18 ans

Demain, j'arrête !

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Demain, j'arrête !

Message par Franck le Dim 2 Jan 2011 - 11:45

Pour fêter la bonne année, je mets en ligne une nouvelle plus ou moins humoristique que j'ai écrite il y a quelques années au sujet d'un gars qui essaye d'arrêter de fumer. Certaines ou certains qui ont déjà tenté l'aventure avant les vaporisateurs devraient s'y retrouver peut-être un peu. Pour celles et ceux qui auront le courage de lire jusqu'au bout. A apprécier une bonne e-cig au bec.


Demain, j'arrête !


- Putain, Philippe, mais tu es invivable ! Si ça continue comme ça, je vais t'acheter un paquet de ces saloperies et je vais moi-même te les faire fumer jusqu’à l'écœurement !

Ainsi parlait Patricia, ma chère et tendre, militante acharnée des droits des non-fumeurs à ne pas se faire enfumer, grande prêtresse anti-tabac par excellence et inlassable pourfendeuse du langage fleuri de surcroît. Aussi, pour employer les mots « putain » et « saloperies » en l'espace de deux malheureuses petites phrases, il fallait qu’elle soit passablement énervée.

Pour tout dire, il y avait de quoi. Cela faisait trois jours, donc 74 heures et 26 minutes très exactement, que j'avais pris la glorieuse décision d'arrêter de fumer, moi l'indécrottable adepte des plaisirs tabagiques. Soyons encore plus précis : cela faisait 4466 minutes que j'avais jeté mon paquet de cigarettes, en déclarant, fier comme un bar-tabac, que c'était le der des der. Soit, pour être encore plus exact, 267960 secondes. Si je tiens à vous faire part de ce minutieux décompte, c'est que je peux vous affirmer que certaines de ces malheureuses secondes n'étaient pas passées très vite. Aussi, pour fêter dignement cette éprouvante troisième journée de sevrage, j'affichais une fort méchante humeur.

Mais prenons les choses dans l’ordre.

Pour une raison qui nous avait toujours étonnés, Patricia, capable de la plus grande virulence envers ceux qui vivaient une clope au bec et moi, fumeur invétéré et fuyant avec constance tous les ennuyants partisans d'une atmosphère saine et tout le toutim, nous étions tombés amoureux. Une de ces bizarreries de la nature humaine qui ferait certainement le bonheur des psychiatres, psychologues et autres psy-quelque-chose.
Peut-être avions-nous besoin d'un sujet de discorde, histoire de pimenter notre vie de couple ? Et là, question piment, je peux vous dire que nous étions servis. C'était quasi-quotidiennement qu'elle me déclarait la guerre. Bien entendu, ces remontrances perpétuelles m'énervaient au plus haut point. Donc, pour me calmer, j'allumais une cigarette. Et devinez quoi ? Aussi sec, elle repartait à la charge.

- Mais, dis-je d'une voix plaintive, cela fait plus de trois jours que j'essaye d'arrêter de fumer. Et on ne peut pas dire que tu m'aides beaucoup.

- Et alors ? rétorqua-t-elle. Moi, cela fait 28 ans que je ne fume pas et j'en suis pas fière pour autant. C’est psychologique, ton truc. N'y pense pas et surtout ne me rend pas responsable de tes propres erreurs !

- Tu sais bien que c’est pour toi que j'arrête, pour te faire plaisir. Tu pourrais au moins être plus gentille !

J'avais donc pris la grande décision d’arrêter de fumer. Plusieurs raisons me poussèrent à ce choix. La première d'entre elles : l'atmosphère devenait invivable dans notre petite maisonnée, pas seulement en raison de la fumée qui s'incrustait partout et imprégnait chaque recoin, mais aussi parce que Patricia me rendait la vie infernale. Mais il y avait une autre raison : je n'allais plus très bien.

Ma santé s'était détériorée dernièrement. Je m'en étais plus ou moins rendu compte sans oser l’avouer à quiconque. Surtout pas à Patricia. Pensez bien qu'elle aurait jubilé.

J'avais commencé à tousser au petit matin, ce qui rendait forcément mes nuits moins réparatrices. De plus, depuis trois ans, durant les longues périodes hivernales, j'avais multiplié les méchants rhumes, les vilaines pharyngites et autres ignobles laryngites auxquelles une nature robuste ne m'avait pas habitué.

Et puis, je sentais bien que j'avais de plus en plus de mal à respirer, tout simplement. Oh, je faisais encore mon footing hebdomadaire, mais contrairement à mes camarades sportifs aux poumons vierges de toute trace de goudron, j'émettais autant de bruit qu'un rhinocéros chargeant un malotru persona non grata sur son territoire, tout en allant beaucoup, mais alors beaucoup moins vite, il faut le reconnaître.

Je connaissais au fond de moi l’origine de ces difficultés mais, si on m'avait alors posé la question, j'aurais soutenu mordicus que le goudron et la nicotine n'avaient absolument rien à voir avec ces petits pépins de santé. Quelle drôle d’idée, voyons !

- D'accord. Mais, tu arrêtes aussi pour toi. Franchement, tu ne te sens pas mieux depuis que tu ne t'intoxiques plus ?

- Non, pas du tout, fis-je limite agressif.

Malheureusement, il n'y avait rien de plus vrai dans cette affirmation péremptoire.

Fier et orgueilleux, bien plus fort que tout le monde, j'avais décidé d'arrêter sans aucune aide. En effet, il fallait être doté d’un caractère d'une grande faiblesse pour se précipiter chez un médecin, un tabacologue ou son pharmacien faire le plein de patchs, de chewing-gums, du très à la mode Zyban ou alors de cigarettes sans goudron ni nicotine (une hérésie, soit dit en passant). De toutes les manières, je n'avais absolument pas besoin de ces médiocres substituts pour dépendants. D'ailleurs, ce n’est pas parce que l'on fume un paquet de clopes depuis 15 ans que l’on est accroc. Rien à voir. Non, on fume pour le plaisir.

Ces pisse-froids de non-fumeurs ne connaissent pas le bonheur simple que l'on éprouve à déguster une cigarette après l’amour, après un bon repas ou après une journée de labeur. Que savent-ils, ces sempiternels dénonciateurs du moindre écart, de la plénitude qu'apporte celle que l’on prend pour réfléchir, faire une pause, prendre le temps de profiter tout simplement ?

La première journée se passa relativement bien. J'en fus même le premier étonné. Content aussi. Finalement, on en faisait souvent toute une montagne mais ce n'était pas si compliqué que cela. J'avais bien eu raison de penser que je n'étais pas du tout dépendant ! J'allais pouvoir montrer à tout le monde, et à Patricia en premier, que je pouvais maîtriser sans problème ma consommation. Moi, j'arrête quand je veux, non mais !

La deuxième journée, ce fut une autre chanson. Enfin, façon de parler, puisque je n'avais pas du tout envie de chanter. Je déchantais plutôt.

Je m'étais réveillé en pensant cigarette, m'étais brossé les dents en songeant à fumer la brosse. Toute la journée, je voyais des paquets danser la lambada devant mes yeux incrédules, alors que je mastiquais sauvagement mon stylo qui n'en demandait pas tant.

Je commençais à être un tantinet nerveux et d'une humeur exécrable, prêt à me transformer en pit-bull et à mordre le premier qui viendrait me chercher des noises. D'ailleurs, j’en étais venu à penser que tout le monde tenait à me faire sortir de mes gonds : la famille, les amis, les collègues, le patron. Faut croire qu’ils s'étaient tous donné le mot, Patricia en tête. Ils voulaient que je reprenne fissa ou quoi ?

La troisième journée fut bien pire. Un supplice de tous les instants. L'enfer sur terre. Et, cerise sur le gâteau, Patricia qui venait me casser les pieds au lieu de me laisser mourir tranquillement dans un coin. Alors, non, cela n'allait pas bien du tout. Mais alors, vraiment pas.

Patricia se calma et me regarda avec tendresse et, je l'aurais juré, un soupçon de pitié au fond des prunelles.

- Mon pauvre chéri. Il paraît qu'il faut respirer profondément et boire un grand verre d’eau pour faire passer l’envie. Tu as essayé ?

- Oui, je l'ai fait. Mais ça n’est pas très efficace.

C’était le moins que je pouvais dire. Au cours de cette terrible troisième journée de sevrage, j'avais descendu quatre litres d’eau, multipliant les passages aux toilettes par la même occasion, descendu un paquet de bonbons à la menthe et mâchouillé nerveusement une dizaine de chewing-gums. D'ailleurs, pour ne rien arranger, j'étais en rupture de confiseries. Tiens, c'était peut-être cela qui me rendait si nerveux : le manque de bonbons à la menthe. Horrible.

- Et puis, paraît qu'il faut aussi arrêter tous les excitants comme… comme le café, par exemple.

- Non, alors là, faut pas déconner. Je veux bien arrêter le tabac mais alors, non, hein, pas le café quand même.

- OK mais tu peux peut-être réduire un peu le nombre de cafés, alors ? Tu en bois trop. Et puis, ce n’est pas bon pour le cœur.

Des envies de meurtre me montèrent alors au cerveau. L'envie de la noyer dans une piscine remplie de café ou de l’enterrer vivante sous une montagne de clopes. Elle exagérait. Trop, c’était trop.

Elle voulait vraiment m’empêcher de vivre, de prendre du bon temps. Elle n'avait de cesse de vouloir m'ôter tous mes plaisirs jusqu’à faire de moi un mort-vivant. J'étais amoureux d’un bourreau pour mon plus grand malheur.

- Je suis fière de toi, tu sais. Tiens le coup. Pour toi, pour moi. Tu te sentiras mieux. Et puis, comme cela, on pourra avoir un enfant. Comme je te l'ai déjà dit, hors de question d’avoir un gosse si tu fumes comme un pompier.

A ce moment précis, je crois avoir émis le plus gros soupir de toute mon existence. Sur cette réjouissante perspective, je décidais d'aller me coucher en espérant rêver à autre chose que de devenir le bienheureux propriétaire d'un débit de tabac.

La quatrième journée commença aussi mal que la troisième. Un goût de nicotine dans la bouche en plus. Manquait vraiment plus que cela. J'avais le moral dans les chaussettes lesquelles puaient d'ailleurs le tabac froid. Curieux. Jusqu'à présent, je n'avais jamais remarqué à quel point mes vêtements sentaient la nicotine, pensant naïvement que le mélange lessive/adoucissant/eau de toilette effaçait promptement toute odeur nauséabonde.

C'est même écœurant, pensais-je en tâtonnant machinalement la table de nuit à la recherche de mon paquet.

Ah oui, c’est vrai, j'ai arrêté.

Premier énorme soupir de la journée, genre à inscrire en caractères gras dans le livre des records. La journée s’annonçait sous les plus mauvais auspices.
Comment faire ? Quoi faire ? Fumer avait commencé à entraîner des effets non négligeables sur ma santé. Bon, je n'étais pas mourant quand même mais pas au paroxysme de ma forme non plus. Ne pas fumer se révélait être une torture. Quel odieux dilemme que voilà !

L'envie d'arrêter d'arrêter se fit de plus en plus pressante. Comme jamais. Pourquoi se faire ainsi du mal ? Crever pour crever, autant prendre du bon temps, n'est-ce pas ?

Sur ces mornes pensées, je me suis rendu à mon travail. Pour constater avec effroi que mes camarades fumeurs, pardon, mes collègues fumeurs se révélaient franchement envahissants. Ils passaient devant vous, tranquilles comme baptiste, le sourire au lèvre, la cigarette dans une main, le briquet dans l’autre, visiblement ravis d’aller se détruire leurs poumons, leurs bronches et leur gorge lors d’une petite pause bien méritée, affirmaient-ils. Bande de salauds. Petits drogués de pacotille.

Et puis vint le drame. Un de ces abrutis empestant le tabac par tous les pores de la peau vint entamer la conversation :

- Dis-donc, Philippe, tu viens plus fumer un clope avec nous, tu as arrêté ou quoi ? Je t'en offre une ?

Sans savoir pour quelle raison exactement, j'ai répondu la première chose qui me traversa l'esprit :

- Non, c'est pas que j'ai arrêté, j'ai juste un peu diminué le nombre, rien de plus. Mais, si tu m'en offres une, je veux bien.

Pourquoi, ami lecteur, pourquoi ? Pardon ? Non, la question n’est pas de savoir pourquoi ai-je menti. Honnêtement, depuis le début de cette histoire, je n'étais plus à un mensonge ou à une demi-vérité près. La question que je me pose est : pourquoi ai-je craqué à ce moment-là ?

Aujourd’hui encore, je ne sais toujours pas. Était-ce vraiment la sensation de manque qui se faisait trop forte ? Ou alors le besoin de s'accorder une pause pour se détendre après quelques heures passées pied au plancher à bosser sans interruption ? Ou bien l'envie de profiter de ce moment de convivialité à discuter, rire avec les autres fumeurs ?

En tout cas, j'avais à peine terminé ma phrase que j'étais déjà sorti du bureau, me précipitant ventre à terre à l’extérieur, laissant sur place mon camarade quelque peu étonné par une telle précipitation.

Ce dernier vint alors me rejoindre, me tendit LA cigarette tant désirée puis me l'alluma tout en maugréant :

- T'as que la gueule pour fumer, aujourd’hui, toi.

Je n'écoutais pas le moins du monde, bien décidé à rester concentré sur l'immense plaisir qui allait bientôt m'envahir.

Oh bonheur ! Oh joie ! Oh allégresse !

La fumée pénétra dans ma gorge et me brûla au passage. Elle remplit alors mes poumons qui protestèrent ouvertement devant pareil traitement.

Je me mis à tousser. N'écoutant que mon courage ou mon abyssale bêtise (choisis ton camp, ami lecteur), j'ai tenu à terminer ma clope jusqu'à la dernière bouffée, jusqu'à entamer le filtre. La tête me tournait. J'avais la gorge et les poumons en feu. Etonnante réaction.

Comment avais-je pu supporter cette saleté pendant tant d'années ? Comment avais-je pu prendre autant de plaisir ?

Retour à la maison. Et là, deuxième drame. A peine me suis-je penché vers Patricia pour l'embrasser avec tout l’amour que je lui vouais qu’elle me repoussa avec force :

- Toi, tu as fumé.

- Oui. J'en ai repris une aujourd’hui.

- Tu es vraiment si faible que ça ? Vraiment, tu m'énerves, Philippe ! cria-t-elle. On peut pas te faire confiance. Allez, dégage, tu pues.

Et le Philippe quitta donc les lieux, honteux.

Décidément, la soirée risquait de se dérouler sous une chaude ambiance. Je ne l'ai croisée à nouveau qu'au moment du dîner. Elle tirait une tronche de trois mètres de long et me lançait des regards glacials. Il fallait impérativement que je prenne les devants ou j'allais passer un sale quart d'heure.

- Je suis désolé, chérie. J'ai craqué aujourd’hui. Je sais, c’est con. Mais j'ai vraiment envie d’arrêter, crois-moi. D’ailleurs, en rentrant, je me suis arrêté à la pharmacie et j'ai pris des patchs. 21 mg, vu mon cas, c'est le bon dosage, paraît-il. J'espère en tout cas, fis-je, piteux.

- Je peux vraiment te croire ?

- Je sais pas si je tiendrais mais j'ai vraiment envie d'arrêter. Vraiment. Et si je replonge, et bien je recommencerai encore et encore. Tu sais, cette clope, je ne l'ai pas aimée, pas savourée.

- Oh, Philippe, courage ! On va y arriver, répondit-elle tendrement.

La tension retomba comme un soufflet. J'en fus instantanément soulagé. Le calme après la tempête ?

Le moment idéal pour s’offrir une petite cigarette.

Je soupirais. Pour avoir une telle pensée, la partie n'était quand même pas gagnée d'avance.


Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : C'est moi le méchant admin !!!!
Nombre de messages : 19124
Age : 44
Localisation : Essonne
eCig : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Demain, j'arrête !

Message par francky42 le Dim 2 Jan 2011 - 12:02

superbe texte que voila.
Ma petite expérience à moi est que je n'ai jamais tenté d'arrêter, quelques fois je me suis dit, tiens tu devrais arrêter mais l'idée s'estompait en même temps que les volutes de fumée sortaient de ma gorge embrumée.

Une seule fois je pensais pouvoir stopper, un soir je rentre à 17H à la maison et la stupeur, pour la première fois de ma vie j'ai fait une erreur de gestion de stock, dans mon placard à cancer, mon stock de feuilles mais pas le moindre paquet de tabac.
Je dit fièrement à ma chère et tendre:
"j'ai plus de tabac et pas envie de ressortir, pas grave ça fera l'occasion d'arretter."

Je fini donc la journée sans fumer (une premiere pour moi) et le matin je me leve plein de bonne résolution.
Je bois mon café, m'apprête, et prend ma voiture pour partir taffer.
Au volant je me retrouve stopper à un feu tricolore, je tourne la tête et vois un superbe bureau de tabac avec sa carotte clignotante qui m'appelle, ni une ni deux, je tourne à droite et me gare devant ce dealer légal ........

francky42
Super contributeur
Super contributeur

Masculin Nombre de messages : 2916
Age : 40
Localisation : proche de saint etienne
eCig : ecigs utilisées
Phidias 3.7V + ato 306 LR
Mod maison 5V + ato 510

ecigs testées :
ego xl lr de chez la vapote 27
kit 510 ejoye trouvé dans une annonce
Date d'inscription : 19/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Demain, j'arrête !

Message par eSmoker-inc le Dim 2 Jan 2011 - 13:53

Clair qu'on s'y retrouve! Surtout quand tu te mets à chercher machinalement ton paquet et que 2 secs après tu te dis :"merde j'ai arrêté"!!!!!.

Bien écrit Wink

_________________
eSmoker-inc / Boutique Cigarettes électroniques et accessoires


eSmoker-inc
Distributeur
Distributeur

Masculin Nombre de messages : 1139
Age : 42
Localisation : Marseille
eCig : eGo, KR 808 D-1
Date d'inscription : 08/12/2010

http://www.esmoker-inc.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Demain, j'arrête !

Message par Franck le Dim 2 Jan 2011 - 16:06

Merci pour vos appréciations, les gars !

Sympa, ta petite histoire, Francky. j'en ai connu aussi de ses velléités d'arrêt d'une journée ! Rolling Eyes

Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : C'est moi le méchant admin !!!!
Nombre de messages : 19124
Age : 44
Localisation : Essonne
eCig : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Demain, j'arrête !

Message par gladys le Dim 2 Jan 2011 - 16:07

Bravo Franck,
Ton récit est tout a fait représentatif de ce que nous avons traversé au moins une fois dans notre parcours de fumeur. Je te félicite pour ce merveilleux travail d'écriture !!! Merci de le faire partager à l'ensemble du forum Wink


gladys
Super contributeur
Super contributeur

Féminin Nombre de messages : 3917
Age : 35
Localisation : France
Date d'inscription : 04/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Demain, j'arrête !

Message par Franck le Dim 2 Jan 2011 - 16:10

Merci Gladys Very Happy

Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : C'est moi le méchant admin !!!!
Nombre de messages : 19124
Age : 44
Localisation : Essonne
eCig : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Demain, j'arrête !

Message par Oliv le Mar 4 Jan 2011 - 22:14

Excellent, tant pour l'histoire dans laquelle nous devons tous nous retrouver un peu que pour la qualité de rédaction.
C'est vivant, amusant, joliment écrit...
Où se trouve le formulaire de pré-réservation de ton premier bouquin?

Oliv
Mini contributeur
Mini contributeur

Masculin Nombre de messages : 78
Age : 47
Localisation : 27 Eure
eCig : Kit EGO XL (La Vapote 27)
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Demain, j'arrête !

Message par siscoman69 le Mar 4 Jan 2011 - 23:29

Comment j'ai mal aux yeux, lollllllllll

Très bonne écriture, je ne peux que ta féliciter.
Il est vrai que la clope est parfois plus appréciable que d'autre fois.

Elles sont même peu nombreuses, genre quand on devient créatif, ou que l'on est à fond dans un truc et que l'on ressent à ce moment là l'envi de fumer, comme si on se remettait un trophé..lolll

En tous cas, c'est sur, arrêter ce n'est pas une partie de plaisir !
Surtout dans le monde dans lequel on vit.
Alors pour se motiver, faut bien trouver des solutions..

e-clope fait partie des solutions.


siscoman69
Moyen contributeur
Moyen contributeur

Masculin Nombre de messages : 751
Age : 39
Localisation : sud ouest Lyonnais
eCig : eGo-T Upgrade + clearmiseur

Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Demain, j'arrête !

Message par gladys le Sam 19 Fév 2011 - 2:19

Puisque le forum est un peu calme ces jours-ci, j'ai pensé que le moment était idéal pour ressortir cette merveilleuse nouvelle de Franck afin de la faire découvrir aux derniers membres arrivés sur le forum, ou pour ceux qui veulent, la redécouvrir.

J'apprécie de la lire de temps à autre, elle m'encourage à ne plus jamais dire oui à une cigarette. Je ne veux pas retomber dans ce cycle infernal des échecs à répétition que j'ai connu avant la e-cigarette. J'ai passé l'étape la plus difficile et il me faut à présent maintenir le cap quoiqu'il arrive.

J'en profite pour remercier Franck pour tout le travail qu'il accompli sur le forum et plus particulièrement pour les conseils et encouragements qu'il a su m'apporter lorsque j'en avais besoin Very Happy
Je remercie également rno et Urkaos sans qui le forum n'existerait pas. Merci de m'avoir intégrée à l'équipe.
Et un grand merci à tous les membres qui contribuent à le rendre si attrayant.

gladys
Super contributeur
Super contributeur

Féminin Nombre de messages : 3917
Age : 35
Localisation : France
Date d'inscription : 04/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Demain, j'arrête !

Message par bedelol le Sam 19 Fév 2011 - 5:45

je viens de découvrir ce texte...super bien écrit et si "vrai", chacun d'entre nous s'y retrouve je pense, bravo Smile

bedelol
Grand contributeur
Grand contributeur

Féminin Nombre de messages : 1307
Age : 57
Localisation : aubange belgique
eCig :
Date d'inscription : 12/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Demain, j'arrête !

Message par chris le Sam 19 Fév 2011 - 8:03

Moi aussi je viens de le découvrir grâce à toi Gladys Smile et merci Franky pour ce beau texte et tellement réel !!!
Je suis très loinde vous tous car encore aux tueuses et attend avec impatience ma commande,mais j'suis super motivée et surtout très enthousiaste grâce à ce forum et à vous tous !!!

chris
Mini contributeur
Mini contributeur

Féminin Nombre de messages : 26
Age : 48
Localisation : belgique
Date d'inscription : 17/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Demain, j'arrête !

Message par patrice16 le Sam 19 Fév 2011 - 10:56

Je découvre aussi ce texte, c'est bien de l'avoir ressorti.
Bravo Franck! Je crois qu'on se retrouve tous un petit peu dans ce texte.
Vive l'Ecig

patrice16
Moyen contributeur
Moyen contributeur

Masculin Nombre de messages : 797
Age : 53
Localisation : ANGOULEME
eCig : EGO H1 (La pause cig)
LAVATUBE(BBKlope)
E-POWER 18650 (facil-ecig)
EGO XL (La Vapote27)
KR808D (china)
EGO (china)
VGO801 (BBKLOPE)
Be-free (NAC)
Date d'inscription : 14/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Demain, j'arrête !

Message par gladys le Sam 19 Fév 2011 - 10:56

Mais non Chris No ce n'est pas Francky qui l'a écrit mais Franck ! Very Happy

gladys
Super contributeur
Super contributeur

Féminin Nombre de messages : 3917
Age : 35
Localisation : France
Date d'inscription : 04/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Demain, j'arrête !

Message par francky42 le Sam 19 Fév 2011 - 12:38

je t'avais déja dit Gladys que les compliments étaient pour moi et les insultes pour Franck Very Happy

Désolé pour les futurs erreurs de pseudo sur le forum mais quand je me suis inscrit je n'ai pas verifier si il y avait déja un Franck de présent.

En ce qui me concerne je n'ai pas le talent de prose de Franck pour faire un si beau texte, Bravo à toi

francky42
Super contributeur
Super contributeur

Masculin Nombre de messages : 2916
Age : 40
Localisation : proche de saint etienne
eCig : ecigs utilisées
Phidias 3.7V + ato 306 LR
Mod maison 5V + ato 510

ecigs testées :
ego xl lr de chez la vapote 27
kit 510 ejoye trouvé dans une annonce
Date d'inscription : 19/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Demain, j'arrête !

Message par Franck le Sam 19 Fév 2011 - 13:14

Alors oui, ce n'est pas Francky qui a écrit ce texte mais Franck qui ne doit d'ailleurs pas être confondu avec un ancien Franck qui fut aussi modo en 2010 ici. D'une manière générale, on repère les Franck ou Francky sur le forum par le fait qu'ils sont modos, ce qui n'aide pas forcément à les différencier, je vous l'accorde Razz

merci à toutes et tous pour vos compliments. Et surtout à toi, Gladys pour avoir ressorti ce texte Very Happy

J'apprécie de la lire de temps à autre, elle m'encourage à ne plus jamais dire oui à une cigarette

Si ce texte t'aide toi ou d'autres, alors j'en suis heureux

J'en profite pour remercier Franck pour tout le travail qu'il accompli sur le forum et plus particulièrement pour les conseils et encouragements qu'il a su m'apporter lorsque j'en avais besoin

Mais ce fut un plaisir Very Happy

Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : C'est moi le méchant admin !!!!
Nombre de messages : 19124
Age : 44
Localisation : Essonne
eCig : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Demain, j'arrête !

Message par chris le Sam 19 Fév 2011 - 14:42

Oups,sorry de l'erreur Embarassed

chris
Mini contributeur
Mini contributeur

Féminin Nombre de messages : 26
Age : 48
Localisation : belgique
Date d'inscription : 17/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Demain, j'arrête !

Message par gladys le Dim 20 Fév 2011 - 6:47

par francky42 Hier à 12:38
je t'avais déja dit Gladys que les compliments étaient pour moi et les insultes pour Franck
Ne sois pas jaloux, je t'ai félicité dans ta rubrique pour tes mods Wink
Chacun ses talents ! Mais comme j'ai la fibre littéraire je suis sensible à l'écriture de Franck Very Happy

gladys
Super contributeur
Super contributeur

Féminin Nombre de messages : 3917
Age : 35
Localisation : France
Date d'inscription : 04/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Demain, j'arrête !

Message par Tompouce le Dim 20 Fév 2011 - 7:45

moi!, demain, j'enlève le haut

Tompouce
Moyen contributeur
Moyen contributeur

Commentaires : Je ne suis pas notaire, c'est la faute à Voltaire, je suis petit oiseau, C'est la faute à Rousseau



Nombre de messages : 695
Age : 53
Localisation : haute marne
eCig : corde a sauter
pokemon
3 kilos de billes
karaoké junior
Date d'inscription : 08/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Demain, j'arrête !

Message par Pasqualine1972 le Dim 20 Fév 2011 - 19:22

Franck très beau exposé de l'environnement d'un fumeur, qui je pense est le quotidien d'encore pas mal de fumeur ou de débutant dans l'arrêt des tueuses

bravo

Pasqualine1972
Banni
Banni

Féminin Nombre de messages : 246
Date d'inscription : 05/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Demain, j'arrête !

Message par Franck le Jeu 24 Avr 2014 - 18:21

Oh, petit  UP sur ce texte "demain, j'arrête !" issu d'un temps où j'écrivais des petites nouvelles.
Bien entendu, toute similitude entre le Philippe du texte et un certain Franck, admin, est purement fortuite  Razz 

_________________


les articles du fofo    le lexique

Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : C'est moi le méchant admin !!!!
Nombre de messages : 19124
Age : 44
Localisation : Essonne
eCig : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Demain, j'arrête !

Message par GillesLL le Jeu 24 Avr 2014 - 19:00

Enfoiré, Franck : ça remue les tripes, ta bafouille.
Je ne jamais arrêté (si peu essayé) mais je m'imagine très bien tout ce qui est écrit.
Brr, ça m'en file même des frissons.

Dire que j'aurais sans doute du en passé par là s'il n'y avait pas eu la vape. Grr, du coup, ça me fout en rogne, toutes ces mesures débiles  Evil or Very Mad 

GillesLL
Super contributeur
Super contributeur

Masculin Commentaires : Fainéant de la vape
Nombre de messages : 3593
Age : 44
Localisation : Plescop
eCig :
Ma clinquaille:

eGo-CTwist 650- spinner 1 - spinner 2 - ego vv3 - vision x-fire
istick 20,30,50,60 - evic-vtc mini - vtr - cloupor-mini*2
provari v1,v2.5*3,p3 - pipeline 2*2 - vamo v2
magneto - nemesis - k100*3
minidavide, aspire et-s*bvc*2 - aerotank*8 - nautilus*6 - iclear30s - cubis - triton 1et2
origen genesis - taifung gt - kayfun lite - rsst

et certainement d'autres merdouilles ...

AIDUCE : http://www.aiduce.fr/

Date d'inscription : 23/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Demain, j'arrête !

Message par gladys le Jeu 24 Avr 2014 - 19:08

C'est marrant j'y ai pensé il y a quelques temps et je voulais le ressortir pour ceux qui n'en n'avaient pas eu connaissance, mais je n'ai pas osé  Rolling Eyes 

Je dois l'avoir lu au moins une dizaine de fois Very Happy 

gladys
Super contributeur
Super contributeur

Féminin Nombre de messages : 3917
Age : 35
Localisation : France
Date d'inscription : 04/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Demain, j'arrête !

Message par marcuche le Jeu 24 Avr 2014 - 19:34

C'est bien de l'avoir ressorti, c'est un superbe récit de Franck, très bien raconté avec une touche d'humour et la mauvaise humeur de Patricia qui lui a mené la vie dure quand meme, que c'est beau l'amour hein Franck.
Je te tire mon chapeau, fallait le faire ...

 lol!  lol!  lol!  lol!  lol! 
Je vais le relire tout à l'heure

marcuche
Maître contributeur
Maître contributeur

Masculin Nombre de messages : 6456
Age : 62
Localisation : 62 Andres dans les vapes
Date d'inscription : 17/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Demain, j'arrête !

Message par Pashmina le Jeu 24 Avr 2014 - 20:34

Vraiment sympa, ce texte , Franck !
Je n'ai jamais essayé d'arreter de fumer, mais ayant ete hospitalisée  2  fois 5 jours, sur l'erreur d'une machine, j'ai ressenti le meme  genre de chose, peut etre en pire, parce que je n'avais rien choisi.
Et scotchée au mur, par de multiples electrodes, je pouvais même pas sortir m'en griller une....
Comme toi, je suis tombée amoureuse d'un non fumeur,
Mais qui ne m'a jamais vraiment pris la tête avec ça.....
Pire, au bout de 10 ans,il s'est mis à fumer.... Embarassed 
Bon,a la fois, c'etait lors d'un long voyage autour du monde,et j'etais pas avec lui. Il etait avec un de nos bons copains fumeurs ( on etait tous fumeurs, à part lui), il a essayé d'arreter de boire et il s'est mis à fumer!  Shocked  Laughing  Laughing  Laughing 
Et maintenant que j'ai arreté et qu'il continue, il est capable de me dire qu'il preferait quand je fumais..... Very Happy 
Pourtant,il ne me derange jamais, avec le tabac, et donc, je ne fais aucun commentaire.
Je suis sûr,qu'il est content que j'aie arreté de fumer, mais pour une raison qui m'échapppe, il deteste me voir vaper.... Shocked 
Allez comprendre......ça fait quand même 30 ans qu'on vit et travaille ensemble...... Wink


Dernière édition par Pashmina le Jeu 24 Avr 2014 - 20:44, édité 3 fois

Pashmina
Maître contributeur
Maître contributeur

Féminin Commentaires : Vivre et laisser vivre...
Nombre de messages : 11650
Localisation : Paris
eCig : Aider la vape:
adhérez et soutenez ceux qui nous défendent
http://www.aiduce.fr/
Date d'inscription : 29/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Demain, j'arrête !

Message par copiercoller le Jeu 24 Avr 2014 - 20:38

Cela méritait le prix littéraire des deux mégots !.

copiercoller
Maître contributeur
Maître contributeur

Masculin Commentaires : Non.
Nombre de messages : 7380
Age : 65
Localisation : ville rose
eCig : maternelle : ego 650
primaire : twist (jerk, mash-potatoes ...)
collège : vamo
lycée : istick
fac : aspirator 300W

point PM : 3
Date d'inscription : 06/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum