Derniers sujets
» le post qui detend ...
Aujourd'hui à 20:59 par Vieux Pat

» Concours Avatar de Noël 2016
Aujourd'hui à 20:57 par Pashmina

» Dautzenberg au top
Aujourd'hui à 20:49 par Franck

» Avocado de Geekvape
Aujourd'hui à 20:47 par Djekyll

» [mékilékon] n°97 :le champignon n'a pas de sexe, l'inverse n'est pas toujours vrai
Aujourd'hui à 20:45 par Walter White

» Le Tender de Simuran
Aujourd'hui à 17:45 par savage

» le diy avec des produit solubarome
Aujourd'hui à 17:17 par sanatorium

» Dur, dur, pour nos voisins Belges
Aujourd'hui à 13:39 par Elixir

» les saveurs que j'ai essayées et super pour moi
Aujourd'hui à 11:47 par Siou

» LA VITRINE DES MODS
Aujourd'hui à 11:33 par fwa

» e liquide pas cher
Aujourd'hui à 10:07 par Morticia30131

» Un chat pour échanger
Hier à 23:08 par Rico73

» faites-vous des provisions de liquides ?
Hier à 23:00 par crapouillette66

» c'est peut etre la St Nicolas...
Hier à 22:51 par Loki

» ça va saigner ...
Hier à 22:26 par copiercoller

» Boîte à bonheur
Hier à 20:52 par copiercoller

» (TALC) Vous écoutez quoi ???... comme truc ???
Hier à 20:30 par Pashmina

» bases fortement concentrées en nicotine
Hier à 19:12 par silos

» Wotofo Serpent Sub Tank Clearo
Hier à 17:46 par Djekyll

» aromes tabac
Hier à 16:16 par sanatorium

24 heures sur le forum
sujets actifs du jour
Chercher sur le forum
Loading
Licence
Creative Commons License Site interdit aux moins de 18 ans

Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par Franck le Sam 23 Aoû 2014 - 19:17

Pas de souci Marcuche. On n'est pas aux pièces  Wink 

Franck
Admin
Admin

Nombre de messages : 19124
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par KiOui76 le Sam 23 Aoû 2014 - 21:10

RICO 73 a écrit:je vais reprendre un post , l'un des seul que j'ai trouvé objectif sur l'ensemble des 11 pages de commentaires que j'ai lu, sur le lien fourni par ludo

******* a écrit:
***** a écrit:

Extrait du règlement intérieur du centre en question :
"Notre rôle en tant que soignants est de faire le maximum pour vous aider à respecter ce contrat dans un souci constant de compréhension, de discussion, de soutien et de persuasion en nous gardant de tout dirigisme ou coercition."


M. PIAGET n'a pas eu le droit à la compréhension, à la discussion et au soutien ! D'autant plus qu'il n'avait plus l'addiction au tabac en arrivant au centre ! Vu que ce patient avait repris le tabac, le centre était censé prendre en charge cette nouvelle addiction vu qu'elle a été générée par le séjour au sein de ce centre !

Extrait du règlement intérieur du centre en question
"Ce séjour doit s’intégrer dans une démarche globale de prise en charge d’une addiction à un (des) produit(s) psycho-actif(s) (alcool, cannabis, opiacés, tabac etc…) et/ou à des comportements répétitifs."


En tout cas, je pense que ce centre n'a pas vraiment respecter le contrat thérapeutique !

M. PIAGET devrait saisir la Commission des Relations avec les Usagers et Qualité !

Extrait du site de la mutualité de la Loire :
"C’est une instance de dialogue qui veille au respect des droits des usagers et facilite les démarches des personnes malades et de leurs proches. Les associations nommées pour représenter les usagers sont l’UNAFAM et la Ligue contre le cancer. Elle recueille les plaintes pendant et après le séjour et a la charge d’y répondre dans les délais réglementaires. Deux médiateurs (administratif : C. PONS et médical G. BON) sont chargés de recevoir toutes vos demandes, questions, remarques, plaintes etc…"

Merci d'avoir repris une partie de mon post sur le grand forum !  Very Happy

Cela va m'éviter de le reprendre ici-même ! Wink

Ma position : A titre personnel, je pense que l'attitude du personnel soignant a été lamentable vis à vis de ce patient !

KiOui76
Nouveau membre
Nouveau membre

Masculin Nombre de messages : 16
Age : 45
Localisation : Petit-Quevilly
eCig : Joyetech eGo T upgrade en 1.000 mAH, Youngjune 900 mAh, Vision Spinner 1300 mAh, Vamo V2, Mini Lavatube, Lavatube, Vamo V5, Sigelei box 100 W
Kanger T2, Stardust V3/CE5, Evod BCC, Mini Vivi Nova, Vapeonly, Boge F16; Vision victory BCC, tank Youngjune à pressurisation avec carto Boge, Kanger Mini-Protank 2 Kanger Protank 2, Aspire vivi-nova S-BDC, RDA (dripper) Mutation X V2 Subtank Mini Aromamizer V1
Liquides Alfaliquid : pas mal de liquides
Liquide valeo : cannelle
Liquide Concept Liquids : tabac "T" 100% naturel, Fleur de clope (liquides élaborés à la demande d'une boutique de Rouen)
Liquides D'lices : presque toute la gamme ancienne et actuelle
Liquide Halo : Midnight Apple, Shamrock, Tiki juice, Cafe Mocha, Malibu, Voodoo et Twisted java
DIY
Date d'inscription : 15/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par vaporino le Sam 23 Aoû 2014 - 21:18

Ignorentia crassa disaient les latins.
Je campe sur ma position: vaper n'est pas fumer.
J'arrête ici de poster sur ce thread: la vape c'est bon, c'est sain et ça pue pas. En tous cas personne ne peut démontrer le contraire pour l'instant.
La clope ça tue, ça pue et ça emmerde tout le monde. Quiconque peut le démontrer:suffit d"en allumer une.
Là dessus bonne vape à tous les amis  I love you 

vaporino
Mini contributeur
Mini contributeur

Masculin Nombre de messages : 92
Localisation : Belgique
eCig : evic, MVP, SVD, SID, side winder, spinner, protank, aerotank, unitank.......
Date d'inscription : 04/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par marcuche le Sam 23 Aoû 2014 - 22:25

Voilà, la soupe et le fromage dans l' estomac, donc je vais vous raconter ma petite histoire, je vais essayer de vous mettre dans un bon contexte et comment j' en suis arrivé la......
Tout commence en 1996, frappé par un grave avc invalidant, des années de kiné et après grosse déprim, tabac, alcool et médocs en énorme quantité (anxiolitique, morphine etc....)..Me sentant diminué, tentative de suicide, je ne demandais qu' une chose de claquer le plus rapidement possible...Je n' ai jamais accepté mon état, et toujours refusé d' écouter mon médecin, jusqu'en 2012 ou il m'a dit, vous n' avez plus que deux ans à vivre, il m'a foutu une sacré trouille car depuis mon avc, mes petits enfants étaient arrivés, donc une raison de vivre...
Donc il me dit, acceptez vous d'aller en maison de repos et c' est la dernière fois que je vous le demande et malgré tout ce qui c' était passé je lui réponds oui, il s' empresse de téléphoner avant que je ne change d' avis....15 jours plus tard, je partais en maison de repos ou clinique psychiatrique pour 6 semaines, sans sortir de l' établissement....La on m' a réappris à avoir une bonne hygiène de vie....Les addictions commencent, les médocs et tant qu' a faire l'alcool aussi...Au bout de 6 semaines, on vous redirige dans un autre établissement, ils appellent ça la clinique de jour, 2 fois par semaine, puis 1 fois, de 9h00 le matin et le soir je rentrais chez moi à 17h00 et ce, jusqu'à guérison complète...
Donc par groupe de 30, on se fait vite des amis...
Tout se passe bien, pleins d' activités avec bien sur des pauses tabac..On avaient un local à notre disposition pour fumer...Tout se passe pour le mieux jusqu'en mars 2013 ou je commence une troisième addiction, le tabac...Un beau jour j' arrive avec mon e-cig pendu autour du cou, mes amis se foutaient un peu de moi en me disant que je n' y arriverais pas. De temps à autre je tirais sur mon e-cig devant tout le monde et personne ne disait rien, j' évitais de le faire pour ne pas donner aux autres l'envie d'allumer une klope..Donc quand ils allaient fumer, j'allais avec eux avec mon e-cig, l'odeur du tabac ne me dérangeait pas trop...Je rentrais et j 'avais pris pour habitude d'aller ranger mon e-cig dans le vestiaire à l'intérieur de l'établissement, pour ne pas etre trop tenté..Mais de temps à autre, j' allais au vestiaire avec toujours un prétexte pour m'y rendre, je ne vous fait pas un dessin mais les chiottes étaient juste à coté et vite fait j'ouvrais mon caisson pour prendre une grosse taf de liquide...J 'étais pas le seul dans mon groupe on était trois vapoteurs qui faisaient pareille...J 'avais lu le règlement ou il n'était pas stipulé que la vape était interdite, le tabac lui figurait dans ce règlement, strictement interdit de fumer à l'intérieur sous peine de renvoie immédiat...
Tout va à merveille jusqu'à un beau jour de juin, je me rends au vestiaire, sort mon e-cig et la je tire 2 ou 3 bonnes tafs, comme une andouille j'avais laissé la porte entrouverte et vlan une infirmière passe, entre et me dit vous passerez à mon bureau, j' ai quelque chose à vous dire..Bon je m'attendais à une bonne engueulade et encore j'avais rien fait de mal...
Vapoter je l'avais déjà fait devant une autre infirmière qui m'avait dit qu'il serait préférable d'aller dehors avec les fumeurs, chose que je faisait...
Mais ce jour la c'était pas la meme, je me rends donc dans son bureau, toute gentille elle me dit vous pouvez vous assoir, ce sera mieux pour discuter....
Elle me dit vous avez enfrein le règlement, je lui répondit que non, elle me dit si vous avez fumé dans le vestiaire, et bien non je ne fume plus....Elle me tenait tete et moi aussi, en colère elle me dit, je vais en parler à mes supérieurs, moi sur un ton un peu moqueur, si vous voulez...Je me lève et je pars avant qu'elle en termine avec moi, ce qui l'a foutu dans une sacrée rogne, mais toujours poli...Dans ce genre d' établissement les psy sont responsables chacun leur tour, et manque de bol ce jour là ce n'était pas le mien....Donc 15h30, convocation au bureau avec plusieurs infirmières et le psy était une femme aussi...Je met mon derrière sur une chaise, comme elle me le demandait, et elle me dit monsieur c'est votre dernier jour parmi nous, on en a parlé tous ensemble avec la direction...Pourquoi ??? vous avez outre passé vos droit en fumant dans le vestiaire ce qui est strictement interdit, moi je ne fume plus, je vapote..Elle me réplique c'est pareil c'est interdit, je lui sort le règlement et lui demandes ou une telle chose est inscrite, elle le prends et le jette sur le coté...Je lui demandes donc de faire venir le directeur que je savais en congès, elle me dit il est trop occupé pour venir....Après ce fut silence pendant 5 bonnes minutes, le temps qu'elle tape, je ne sait quoi sur son ordi....Puis sort de l'imprimante un rapport sur les faits, je le lis et je dit je ne suis pas d'accord sur ce point, fumer, vous changer et vous mettez vapoter et la je signe....Les esprits commencent à s'échauffer, et lui rappelle le règlement...Signez monsieur de toute façon vous avez tord, qui moi non pas du tout, je ne signe pas un papier ou il est écrit un faux.....Mais tout le long de la discution quand elle disait fumer ou cigarette, je la reprenais, toujours en lui disant je ne fume plus je vapote, il faudrait quand meme vous mettre un peu au courant que ce n'est pas du tout la meme chose....Je suis au courant me dit-elle, alors marquez le sur le papier que vous voulez me faire signer, et commence à insister mais plus sur le meme ton, vous voulez pas changer, je ne signerais pas non plus... Je me lève pour partir, car elles commençaient toutes à me brouter le chou et me rappelle pour signer et la je l'avoue j'ai été malhonnete en lui disant qu'avec son papier elle pouvait se torcher le derrière et qu'elle était une belle menteuse pour le dirlo, et à l'infirmière qui était plus jeunes que mes filles, je lui dit, t'en fait pas continue et tu auras ton avancement, espèce de jeune c......e , t'as un sacré manque de savoir vivre, de t'en prendre aux malades.....Mais j'ai dit tout d'un calme olympien, elles étaient rouges comme des coquelicots, mon calme et le fait de leur tenir tete, les on mis dans une de c'est rogne
A la fin de la journée, tout le monde se rassemble et le psy de service fait le tour pour demander à tous si la journée c'était bien passée, ou la un de mes amis commence à parler de moi et qu'il n' était pas normal que je sois renvoyé...Beaucoup de patients tenaient avec moi, elle s'en est douté, elle se leva d'un bond et dit en partant, bon retour chez vous et à bientot.....
Je revit mon psy quelques temps après, et bien entendu ce n'est pas lui qui commença à entrer dans le débat...On en parle calmement et me dit c'est très bien vous ne fumez plus, vous ne vous droguez plus et ne buvez plus, donc j'insiste et lui demandes s'il était au courant de ce qui c'est passé, me dit oui et haussa les épaules et me dit si ça avait moi ce jour la, je vous aurez réprimandé mais je ne vous aurez pas mis dehors pour autant, désolé me dit il.
Comme quoi voyez vous meme entre tous les membres du corps médical, ne voient pas les choses de la meme manière...A cette époque je n'avais que 3 mois de vape et presque guérit de tout mes petits bobos. Au début ce fut très dur, mais j' ai réussit à tenir devant la tentation de fumer....J'ai eu un mois plus que difficile, mais tétu comme une bourrique, en me lisant vous avez sans doute remarqué, et bien j'ai tenu le coup et plus une seule depuis x temps....
Donc il y a beau avoir un règlement, tous n'en tiennent pas forcément compte et font leur sauce un peu à leur manière......
J'ai essayé de faire court, mais je raconte les choses comme elles se sont passées. Avec du recul, je suis pratiquement sauvé du tabac mais je crois que les choses que j' ai dites, m'ont beaucoup marqués...J'ai essayé de discuter en restant diplomate, mais devant une bande de chameau, j'ai pas pu et je ne regrette en rien tous mes dires...Des regrets j'en aurais certainement eu si j'avais repris cette saloperie de tabac mais ce n'est pas le cas....Comme quoi dans tous les aléas de la vie, c'est la volonté qui compte, c'est mon avis....Et le plus dur de ces addictions, ce n'est pas l'alcool ni le tabac mais les cachetons, j'en ai fait l'expérience.....
Merci de m'avoir lu, bonne vape à tous......marcuche

marcuche
Maître contributeur
Maître contributeur

Masculin Nombre de messages : 6455
Age : 62
Localisation : 62 Andres dans les vapes
Date d'inscription : 17/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par loco le Sam 23 Aoû 2014 - 22:35

Je n'ai retenu que l'essentiel pour moi: ".Dans ce genre d' établissement les psy sont responsables chacun leur tour", ils sont donc responsables à temps partiel, le reste du temps ils sont irresponsables.

loco
Maître contributeur
Maître contributeur

Masculin Nombre de messages : 6091
Age : 58
Localisation : au village
eCig : e-liquides: art 20
mods: art 20
atos: art 20
Date d'inscription : 14/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par marcuche le Sam 23 Aoû 2014 - 22:53

merci loco de m'avoir lu et pour ton avis....
tu vois dans ce genre d'établissement, quand je dis qu'a la fin un psy vient demander à 30 personnes si la journée c'est bien déroulée, ça prends 10 à 15 minutes.
mais pour le psy c'est 30 fois 40 euros de consultations. Ca fait cher de l'heure, sans blague véridique.....

marcuche
Maître contributeur
Maître contributeur

Masculin Nombre de messages : 6455
Age : 62
Localisation : 62 Andres dans les vapes
Date d'inscription : 17/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par Franck le Dim 24 Aoû 2014 - 9:15

Merci Marcuche pour ton témoignage  Very Happy Il n'est pas toujours facile de se livrer comme tu l'as fait.
En tout cas, tu en as fait du chemin et tu peux être fier de toi  Very Happy 
Donc, que du chemin parcouru malgré quelques péripéties, notamment celles vécues dans ce centre.
Pour ma part, je note que la vape est assimilée au tabac, que le règlement ne stipule pas clairement que la vape est interdite. Alors que tu as vapé quelques taffes, tu as été renvoyé. Je note que le dialogue n'est apparemment pas quelque chose inscrit au règlement.
Quand je pense que des sommités médicales, tel le Pr Dautzenberg, réfléchissait à voix haute jusqu'en 2012 à placer les vaporisateurs comme médicaments ou dispositifs médicaux uniquement vendus en pharmacie, que d'ailleurs certaines pharmacies doivent probablement continuer à en vendre, je me dis qu'on se fout bien de notre gueule !
Enfin, pour du personnel médical, ne pas faire la différence entre du tabac et la vape, me paraît relever soit de l'incompétence, soit de l'hypocrisie, soit de l'idéologie (la vape n'aide pas à "dénormaliser le tabac" et autres affirmations péremptoires du même accabit).
Même si, je reconnais que cela ne doit pas être évident à gérer pour le personnel médical : la vape n'est pas une méthode de sevrage reconnue officiellement et l'ANSM ne conseille pas les vaporisateurs. Mais, un fumeur qui décroche du tabac est un fumeur qui décroche du tabac, même si on a des doutes sur la vape et que l'on peut rappeler aux patients qu'il y a une incertitude à long terme sur la vape. Pour le tabac, par contre, on a depuis longtemps pas mal de certitudes  Twisted Evil


Dernière édition par Franck le Dim 24 Aoû 2014 - 9:30, édité 1 fois

_________________


les articles du fofo    le lexique

Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : C'est moi le méchant admin !!!!
Nombre de messages : 19124
Age : 44
Localisation : Essonne
eCig : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par ludovic.g le Dim 24 Aoû 2014 - 9:28

Merci maruche pour ton partage de ton expérience.
On aurait pu croire qu'en 2 ans les mentalités et les choses évolueraient vis à vis de la vape dans ce genre de centre, mais force est de constater que non.
C'est tout de même dommage pour les personnes qui sont en détresse et ont besoin d'une grosse aide pour s'en sortir.
Tu es têtu et grâce à cela tu as pu te sortir de tes problèmes mais qu'arrivera-t'il a une personne plus faible ou plus affaibli psychologiquement, on peut imaginer le pire des scénarios qui serait la tentative de suicide raté dans le meilleur des cas.
Heureusement vous n'en êtes pas arrivé là, mais ça pourrait très bien arriver.
Et, pour moi, c'est là que le bas blesse, une personne qui entre dans ce genre de centre a un ou plusieurs problèmes grave à résoudre et est peut être affaibli mentalement donc ce n'est pas l'aider que de la mettre dehors au 1er écart de conduite.

ludovic.g
Super contributeur
Super contributeur

Masculin Commentaires : Un dragon au pays de la vapeur
Nombre de messages : 2836
Age : 38
Localisation : Au pôle Nord
eCig :
Je vape avec ça:
-=MOD=-
Vamo V5 SS - Quantic - Cloupor mini - IPV D2
-=Consommable=-
Atos reconstructible fibre - AGA T² - SMOCK PBC V1 - Drippers - 2 genesis qui prennent la poussière
-=DIY=-
50/50 minimum

Date d'inscription : 30/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par bibidochon le Dim 24 Aoû 2014 - 9:41

Il existe un problème, je peux en parler, mon épouse est dans sa 40ème année en tant qu'infirmière psy, actuellement en hôpital de jour (des remplacements intérimaires en clinique privée), la psychiatrie telle qu'elle devrait être est de plus en plus absente de ces établissement, la formation psy n'existe plus, ce sont des jeunes futurs diplômé(e)s (filière générale) qui choisissent cette voie à l'issue de leurs stages, ils (elles) n'ont aucune formation et se la pètent bien souvent avec leurs diplômes tout neufs, de plus la majorité des établissements pratiquent la "camisole chimique" à coup de neuroleptiques et autres cochonneries, l'aspect humain et psychologique n'est que survolé, il faut faire du chiffre comme partout. De tant en temps il y a de bons éléments et de bons psychotérapeutes, heureusement...

PS la clinique où est remplace depuis deux ans autorise la ecig, mais pas pendant les activités, ça fait même fureur chez les "patients".

bibidochon
Maître contributeur
Maître contributeur

Masculin Commentaires : Trop vieux, trop petit, trop loin, trop grognon, trop chauve...et surtout obsolète
Nombre de messages : 15867
Age : 100
Localisation : Hagard du Nord
eCig : Une batterie, des bouts de fils, un connecteur et un peu de bois d'arbre Smile
Date d'inscription : 12/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par copiercoller le Dim 24 Aoû 2014 - 9:49

Très beau témoignage marcuche, tu es passé par des moments extrêmement difficiles, et tu as réussi à t'en sortir, tu peux en être fier.
L'attitude de ton psy après est très intéressante, on voit que les psy sont très compréhensifs avec leurs patients, beaucoup moins avec les autres patients. De même qu'il y a deux sortes d'infirmières.

copiercoller
Maître contributeur
Maître contributeur

Masculin Commentaires : Non.
Nombre de messages : 7379
Age : 65
Localisation : ville rose
eCig : maternelle : ego 650
primaire : twist (jerk, mash-potatoes ...)
collège : vamo
lycée : istick
fac : aspirator 300W

point PM : 3
Date d'inscription : 06/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par Franck le Dim 24 Aoû 2014 - 10:00

Pour info, ce sujet a été déplacé de la section "bar" à la section "sujets généraux" où il me semble qu'il a toute sa place  Wink 

Sinon, j'ai la furieuse impression que l'histoire de marcuche rejoint quand même celle de Laurent sur de nombreux points. perplexe 

_________________


les articles du fofo    le lexique

Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : C'est moi le méchant admin !!!!
Nombre de messages : 19124
Age : 44
Localisation : Essonne
eCig : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par marcuche le Dim 24 Aoû 2014 - 12:00

merci à Franck, ludovic.g, bibi, et CC..
Je reviendrais ce soir sur certains points, je suis invité à diner chez une de mes filles..
Je ne regrette qu' une chose, c'est de ne pas m'etre inscrit de suite sur le forum après mon renvoi, ça aurait peut-été moins dur en expliquant mon cas au moment des faits, seul j'en ai bavé......
Je reviens sur 2 points le temps que je les ai dans la tete :
le milieu psychiatrique est spécial, c'est aussi ce que j'ai répondu à l'infirmière que si elle n'était pas capable d'assumer, il faut qu'elle change de métier, ou qu'elle change de milieu, dans les hopitaux  public c'est plus facile, la je l'ai piqué au vif...
un deuxième point concernant la vape, je me suis aperçu dans ce milieu qu'il y avait beaucoup de jalousie de la part des patients et du milieu médical.
Les patients passe encore, tous ne sont pas la comme moi, alcool,médoc et tabac, j'en ai vu des cas bien plus grave que le mien, mais de la part du milieu médical, comme le dit Franck incompétence, hypocrisie ou idéologie ??? car la psy qui m'a viré, fume et le cigarillos en plus, l'ayant vu de mes propres yeux..
Il me vient une 3 ème chose à l'esprit, la ou j'étais dans cette clinique de jour, les places sont chères, 3 mois d'attente, donc pour eux ils ont sautés sur l'occasion de me viré. Je me prépare et revient ce soir, faites vous une opinion de cette réponse, et bon appétit et bonne vape..

marcuche
Maître contributeur
Maître contributeur

Masculin Nombre de messages : 6455
Age : 62
Localisation : 62 Andres dans les vapes
Date d'inscription : 17/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par ludovic.g le Dim 24 Aoû 2014 - 12:08

Une petite question à toutes et tous par rapport à mes interventions sur ce fil.
Est-ce que mes propos vous ont semblé limite voir extrémiste?
Parce que je me pose des questions suite à une intervention sur le gros fofo d'une personne ayant lu mes propos ici.

ludovic.g
Super contributeur
Super contributeur

Masculin Commentaires : Un dragon au pays de la vapeur
Nombre de messages : 2836
Age : 38
Localisation : Au pôle Nord
eCig :
Je vape avec ça:
-=MOD=-
Vamo V5 SS - Quantic - Cloupor mini - IPV D2
-=Consommable=-
Atos reconstructible fibre - AGA T² - SMOCK PBC V1 - Drippers - 2 genesis qui prennent la poussière
-=DIY=-
50/50 minimum

Date d'inscription : 30/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par bibidochon le Dim 24 Aoû 2014 - 12:22

heuuuu même limite chacun a le droit de s'exprimer librement. Si ça avait été extrémiste je pense que plus d'un t'auraient sauté à la gorge  Very Happy 

bibidochon
Maître contributeur
Maître contributeur

Masculin Commentaires : Trop vieux, trop petit, trop loin, trop grognon, trop chauve...et surtout obsolète
Nombre de messages : 15867
Age : 100
Localisation : Hagard du Nord
eCig : Une batterie, des bouts de fils, un connecteur et un peu de bois d'arbre Smile
Date d'inscription : 12/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par Franck le Dim 24 Aoû 2014 - 13:42

@ ludovic :

Est-ce que mes propos vous ont semblé limite voir extrémiste?

Pour ma part, je n'ai vu aucun propos limite ou extrémiste. On en est même très loin. Tu as tes convictions, tu les exposes et tu souhaites les faire partager et il n'y a aucun mal à cela. D'ailleurs, je n'ai lu aucun propos extrémistes de personne, y compris de membres ayant une autre vision que la tienne, comme maryse ou copiercoller.
L'extrémisme consiste pour moi à ce que des membres n'apprécient pas que d'autres ayant des opinions contraires à la leur puissent s'exprimer.
Pour moi ce fil de discussion correspond globalement à ce que j'apprécie. On ne s'est pas trop précipité, Laurent a pu développé un peu plus sa version, un autre membre, marcuche a pu signaler une histoire étrangement similaire. Il nous manque évidemment la version du centre. Enfin, des membres ayant une vision différente ont pu s'exprimer.


Dernière édition par Franck le Dim 24 Aoû 2014 - 14:14, édité 1 fois

_________________


les articles du fofo    le lexique

Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : C'est moi le méchant admin !!!!
Nombre de messages : 19124
Age : 44
Localisation : Essonne
eCig : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par KiOui76 le Dim 24 Aoû 2014 - 14:01

@marcuche a écrit:un deuxième point concernant la vape, je me suis aperçu dans ce milieu qu'il y avait beaucoup de jalousie de la part des patients et du milieu médical.

Disons que le monde médical ne s'attendait pas à une "explosion" de l'usage de la cigarette électronique et que cette "aide" à l'arrêt du tabac allait donner de bons résultats chez une grande majorité des utilisateurs de ce "système" !

KiOui76
Nouveau membre
Nouveau membre

Masculin Nombre de messages : 16
Age : 45
Localisation : Petit-Quevilly
eCig : Joyetech eGo T upgrade en 1.000 mAH, Youngjune 900 mAh, Vision Spinner 1300 mAh, Vamo V2, Mini Lavatube, Lavatube, Vamo V5, Sigelei box 100 W
Kanger T2, Stardust V3/CE5, Evod BCC, Mini Vivi Nova, Vapeonly, Boge F16; Vision victory BCC, tank Youngjune à pressurisation avec carto Boge, Kanger Mini-Protank 2 Kanger Protank 2, Aspire vivi-nova S-BDC, RDA (dripper) Mutation X V2 Subtank Mini Aromamizer V1
Liquides Alfaliquid : pas mal de liquides
Liquide valeo : cannelle
Liquide Concept Liquids : tabac "T" 100% naturel, Fleur de clope (liquides élaborés à la demande d'une boutique de Rouen)
Liquides D'lices : presque toute la gamme ancienne et actuelle
Liquide Halo : Midnight Apple, Shamrock, Tiki juice, Cafe Mocha, Malibu, Voodoo et Twisted java
DIY
Date d'inscription : 15/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par tropcontente le Dim 24 Aoû 2014 - 15:28

Bonjour à tous, Very Happy 

Présentation rapide :
Ancienne grosse fumeuse durant 1/4 de siècle (de roulées sans filtre les dernières années) , je me lance dans le vaporisateur personnel il y a bientôt un an. Par souci d'économie et pour le côté pratique surtout... je n'y croyais pas vraiment, soyons clairs.
Je me disais qu'en faisant un gros effort, j'arriverais peut être à faire moitié moitié avec mes roulées...
Mais sans certitude aucune, n'ayant aucune volonté d'arrêter de fumer!
Et puis la première journée de vape terminée, je n'ai ressenti aucun manque. scratch 
Alors j'ai continué, assez dubitative quand même!!
Et le mois prochain, bah ça fera un an que ça dure.  Laughing 

Enfin bref!
Je voulais réagir à ce sujet, d'où mon inscription ici.  Smile 


@Franck a écrit:
Quand je pense que des sommités médicales, tel le Pr Dautzenberg, réfléchissait à voix haute jusqu'en 2012 à placer les vaporisateurs comme médicaments ou dispositifs médicaux uniquement vendus en pharmacie, que d'ailleurs certaines pharmacies doivent probablement continuer à en vendre, je me dis qu'on se fout bien de notre gueule !
Et après 2012, d'ouvrir une consultation ecig à la salpétrière...  Laughing 
C'est ce que j'ai tenté de mettre en relief sur l'autre forum... mais bon...c'est quelque peu compliqué parfois...  Rolling Eyes 

Enfin, pour du personnel médical, ne pas faire la différence entre du tabac et la vape, me paraît relever soit de l'incompétence, soit de l'hypocrisie, soit de l'idéologie (la vape n'aide pas à "dénormaliser le tabac" et autres affirmations péremptoires du même accabit).
Même si, je reconnais que cela ne doit pas être évident à gérer pour le personnel médical : la vape n'est pas une méthode de sevrage reconnue officiellement et l'ANSM ne conseille pas les vaporisateurs. Mais, un fumeur qui décroche du tabac est un fumeur qui décroche du tabac, même si on a des doutes sur la vape et que l'on peut rappeler aux patients qu'il y a une incertitude à long terme sur la vape. Pour le tabac, par contre, on a depuis longtemps pas mal de certitudes  Twisted Evil
Actuellement, et jusqu'à preuve du contraire, le vaporisateur personnel ne fait l'objet d'aucune interdiction particulière.
Ce n'est pas un produit du tabac, la loi Evin ne s'applique donc pas.
Ce n'est pas non plus un médicament.
C'est (encore) un produit de consommation comme tout autre produit de consommation.
Et donc, Si interdiction dans un espace privé il y a, il doit être un minimum justifié, non?!
(comme les glaces interdites dans un magasin de vêtements...)

De plus, concernant Mr Piaget qui a eu la très bonne idée de parler de son cas, ainsi que marcuche (Bonjour à tous deux, avec toute ma sympathie! ) : ces deux "loustics"  lol: (je taquine, n'y voyez rien de polémique  Wink  )  vont dans un centre MEDICAL pour se faire aider quant à leur(s) addiction(s).
Sauf que... le personnel médical desdits centres semble confondre aide, accompagnement, support .... avec un autre régime dont je tairais le nom ...  Rolling Eyes 
@ leur décharge, c'est très compliqué d'aller ouvertement contre un système instauré. Et jamais jamais il ne faut demander à quiconque de se positionner contre un système (d'autorité)  Rolling Eyes 
(Je parle en connaissance de cause, étant les deux pieds et les deux mains dans le système scolaire.  Laughing )

Par contre, il y a des textes qui permettent au personnel de situer et recadrer leur autorité, pour ne pas perdre de vue ce pourquoi ils sont là...si personne dans leur giron n'est là pour le leur rappeler )

Pour ce qui est dudit règlement de l'ex Centre de Mr Piaget, et de ce qu'un patient est en mesure d'attendre de l'équipe qui le prend en charge, voici ce qu'il est écrit dans les pages dudit site :

[mention][/mention] a écrit:Le règlement intérieur dudit Centre est ici : http://www.mutualite-loire.com/images/files/CMADossierAdmission.pdf

J'y lis que le tabac est toléré à la condition d’être fumé en dehors du bâtiment.
Je n'y trouve rien concernant la ecig.

J'y lis aussi que :
Notre rôle en tant que soignants est de faire le maximum pour vous aider à respecter ce contrat dans un souci
constant de compréhension, de discussion, de soutien et de persuasion en nous gardant de tout dirigisme ou
coercition
.
....

Le monsieur a un infarctus en janvier 2014. Il a suivi "tout le programme de remise en forme cardiaque. Avec ma cigarette électronique et sans remontrances. Tout comme, avant, au service des soins intensifs cardiaques. Ils étaient ravis que j’aie ce substitut. Tout comme mon pneumologue qui s’étonne des nouveaux résultats, après environ trois mois de vapotage."


Le professeur Dautzenberg informe les fumeurs sur la cigarette électronique à l’hôpital de la Salpêtrière.
Prenez votre temps, ne stressez pas. Vapotez sans pression lors des premiers mois. Et surtout, même si vous vous installez dans le vapotage, n'oubliez jamais une chose : le danger du tabac est mille fois plus grand que celui de la e-cigarette. -B. Dautzenberg
source



tropcontente
Nouveau membre
Nouveau membre

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 24/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par Invité le Dim 24 Aoû 2014 - 15:38

je suis(c'est rare de me voir de l'autre coté) allé revoir les 12 pages du sujet, je suis sur le cul que la modération ne soit pas intervenue ..
j'ai fait un rapport à la modération et une réponse au gars
http://www.forum-ecigarette.com/articles-medias-f756/vapoteurs-interdits-au-centre-anti-addictions-t157042-110.html#p3212339

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par KiOui76 le Dim 24 Aoû 2014 - 15:52

Sur l'autre forum, le fil de discussion vient d'être verrouillé ! Surprised

KiOui76
Nouveau membre
Nouveau membre

Masculin Nombre de messages : 16
Age : 45
Localisation : Petit-Quevilly
eCig : Joyetech eGo T upgrade en 1.000 mAH, Youngjune 900 mAh, Vision Spinner 1300 mAh, Vamo V2, Mini Lavatube, Lavatube, Vamo V5, Sigelei box 100 W
Kanger T2, Stardust V3/CE5, Evod BCC, Mini Vivi Nova, Vapeonly, Boge F16; Vision victory BCC, tank Youngjune à pressurisation avec carto Boge, Kanger Mini-Protank 2 Kanger Protank 2, Aspire vivi-nova S-BDC, RDA (dripper) Mutation X V2 Subtank Mini Aromamizer V1
Liquides Alfaliquid : pas mal de liquides
Liquide valeo : cannelle
Liquide Concept Liquids : tabac "T" 100% naturel, Fleur de clope (liquides élaborés à la demande d'une boutique de Rouen)
Liquides D'lices : presque toute la gamme ancienne et actuelle
Liquide Halo : Midnight Apple, Shamrock, Tiki juice, Cafe Mocha, Malibu, Voodoo et Twisted java
DIY
Date d'inscription : 15/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par ludovic.g le Dim 24 Aoû 2014 - 16:37

Rico toi tu y es rarement et moi je vais finir par ne plus y aller :\

Bref, oui le sujet a été verrouillé et c'est peut être pas plus mal car vue comment ça se passé, même moi, qui essaie de prendre du recul le plus possible et de me mettre en question, comme sur le fil sur l'incident au VapBlast sur le gros fofo, j'avais du mal à le faire.

Sinon coucou tropcontente, ravi de te voir ici Wink

Pour revenir au sujet, ben j'arriverai jamais à comprendre que la vie humaine et la détresse des gens ne soient pas plus prise en compte vis à vis d'un règlement parfois trop restrictif.
Je dois être trop idéaliste ou trop autre chose peut être Wink

ludovic.g
Super contributeur
Super contributeur

Masculin Commentaires : Un dragon au pays de la vapeur
Nombre de messages : 2836
Age : 38
Localisation : Au pôle Nord
eCig :
Je vape avec ça:
-=MOD=-
Vamo V5 SS - Quantic - Cloupor mini - IPV D2
-=Consommable=-
Atos reconstructible fibre - AGA T² - SMOCK PBC V1 - Drippers - 2 genesis qui prennent la poussière
-=DIY=-
50/50 minimum

Date d'inscription : 30/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par hawaiki0689 le Dim 24 Aoû 2014 - 16:41

@Franck a écrit: Mais, un fumeur qui décroche du tabac est un fumeur qui décroche du tabac, même si on a des doutes sur la vape et que l'on peut rappeler aux patients qu'il y a une incertitude à long terme sur la vape. Pour le tabac, par contre, on a depuis longtemps pas mal de certitudes  Twisted Evil

Tout à fait d'accord avec cet argument en béton de Franck ! Je dis souvent à ceux qui doutent de la ecig : on ne sait peut être pas ce qu'il y a dedans, mais on sait parfaitement ce qu'il y a dans les cigarettes, et c'est difficile de faire pire....

Je pense qu'il y a un gros manque d'information pour le personnel soignant, les psys et tout le bastringue !!!! et surtout on ne leur enseigne pas la diplomatie...... Et il est bien connu que "le docteur a toujours raison..... Twisted Evil "

Bravo Macruche au passage Wink
et bravo à tous pour vos expériences, quelles qu'elles soient.


PS : Ceci dit, j'ai fumé une clope aujourd'hui... ben je vais pas me suicider pour autant ! et je n'ai pas eu droit au sermon de mon mari ou de mes enfants.... du coup, j'ai repris ma petite eGo au réglisse avec plaisir !

hawaiki0689
Super contributeur
Super contributeur

Féminin Nombre de messages : 2423
Age : 59
Localisation : Vaucluse
eCig : eGo-T2, 11 mg
Date d'inscription : 28/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par bibidochon le Dim 24 Aoû 2014 - 16:45

j'écris des trucs tellement réfléchis parfois que c'est repris là bas  mdr 

bibidochon
Maître contributeur
Maître contributeur

Masculin Commentaires : Trop vieux, trop petit, trop loin, trop grognon, trop chauve...et surtout obsolète
Nombre de messages : 15867
Age : 100
Localisation : Hagard du Nord
eCig : Une batterie, des bouts de fils, un connecteur et un peu de bois d'arbre Smile
Date d'inscription : 12/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par Invité le Dim 24 Aoû 2014 - 16:51

@bibidochon a écrit:j'écris des trucs tellement réfléchis parfois que c'est repris là bas  mdr 
T4ESCLON2§§§ clown pirat 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par Franck le Dim 24 Aoû 2014 - 17:05

@ tropcontente :

Permets-moi dans un premier temps de te souhaiter la bienvenue parmi nous  Very Happy et de te féliciter, un peu à l'avance, pour ton année de défume qui arrive cheers 

Et donc, Si interdiction dans un espace privé il y a, il doit être un minimum justifié, non?!
(comme les glaces interdites dans un magasin de vêtements...)

Sujet intéressant. Si un juriste passe par là, ce serait bien que l'on ait quelques explications. Wink 
Je pense que n'importe quel directeur ou propriétaire d'un endroit ouvert au public peut interdire ce qu'il veut à la condition que cette interdiction soit justifiée et ne soit pas contraire aux dispositions légales en vigueur. Mais bon, je peux me tromper. scratch 

@ RICO :

je suis(c'est rare de me voir de l'autre coté) allé revoir les 12 pages du sujet, je suis sur le cul que la modération ne soit pas intervenue ..

Il me semble que les modos sont déjà intervenus hier pour nettoyer le fil.
Mais bon, ils auront moins de boulot sur ce fil depuis ton intervention  Razz 

@ bidochon :

La vache, tu devrais déposer ta phrase  Very Happy 

_________________


les articles du fofo    le lexique

Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : C'est moi le méchant admin !!!!
Nombre de messages : 19124
Age : 44
Localisation : Essonne
eCig : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par copiercoller le Dim 24 Aoû 2014 - 17:20

Mais  Shocked on siphonne le grand fofo la !  bounce il n'y a pas une loi l'interdisant ?  study 
 Razz

copiercoller
Maître contributeur
Maître contributeur

Masculin Commentaires : Non.
Nombre de messages : 7379
Age : 65
Localisation : ville rose
eCig : maternelle : ego 650
primaire : twist (jerk, mash-potatoes ...)
collège : vamo
lycée : istick
fac : aspirator 300W

point PM : 3
Date d'inscription : 06/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par hawaiki0689 le Dim 24 Aoû 2014 - 17:29

ainsi font, font, font, les petites vaporettes ♫ ♪ ♪ ♫ ♫

hawaiki0689
Super contributeur
Super contributeur

Féminin Nombre de messages : 2423
Age : 59
Localisation : Vaucluse
eCig : eGo-T2, 11 mg
Date d'inscription : 28/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum