Derniers sujets
» c'est peut etre la St Nicolas...
Aujourd'hui à 18:50 par copiercoller

» feu d'artifice
Aujourd'hui à 18:43 par antique73

» le post qui detend ...
Aujourd'hui à 18:16 par eric62200

» Boîte à bonheur
Aujourd'hui à 18:06 par Rico73

» Wotofo Serpent Sub Tank Clearo
Aujourd'hui à 18:04 par Djekyll

» un Vapeur de retour
Aujourd'hui à 18:00 par Djekyll

» faites-vous des provisions de liquides ?
Aujourd'hui à 17:52 par marc

» Savez-vous où je peux flooder pour atteindre 4000 messages ?
Aujourd'hui à 16:41 par Elixir

» Joint mini nautilus
Aujourd'hui à 15:44 par Mauricette

» Elefteria !
Aujourd'hui à 15:10 par roro

» LA VITRINE DES MODS
Aujourd'hui à 14:05 par Garkham

» Problème avec Résistances Cell Vaporesso
Aujourd'hui à 13:20 par GlowedSky

» base fortement concentré en nicotine
Aujourd'hui à 10:29 par bibidochon

» info remise de 50 %
Aujourd'hui à 0:52 par Bafien

» Et vous, combien consommez vous de ml de e-liquide par jour ?
Hier à 22:49 par marc

» aromes tabac
Hier à 18:47 par ibilk

» 4 decembre 2016 2 ans de vape
Hier à 17:45 par sanatorium

» Présentation de Fab13
Hier à 14:54 par Fab13

» Un sondage portant directement sur l'intéret du forum
Hier à 11:54 par panda76

» iJoy tornado nano
Hier à 9:42 par pat006

24 heures sur le forum
sujets actifs du jour
Chercher sur le forum
Loading
Licence
Creative Commons License Site interdit aux moins de 18 ans

Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par copiercoller le Jeu 21 Aoû 2014 - 19:21

Pourtant ludovic, tu pourrais évoquer ces raisons, que l'on en comprenne le raisonnement.

copiercoller
Maître contributeur
Maître contributeur

Nombre de messages : 7374
Date d'inscription : 06/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par Franck le Jeu 21 Aoû 2014 - 19:35

@ ludovic :

ceux qui te défende se fond massacrer pour des raisons que je n'évoquerai pas ici Wink

Tu en as trop dit ou... pas assez.  Twisted Evil 

_________________


les articles du fofo    le lexique

Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : C'est moi le méchant admin !!!!
Nombre de messages : 19118
Age : 44
Localisation : Essonne
eCig : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par ludovic.g le Jeu 21 Aoû 2014 - 19:47

Dans les grandes lignes alors Wink


  • Bande d'ayatollah de la vape.
  • Vous êtes des : je vape où je veux et j'emmerde les autres.
  • Il avait qu'à respecter le règlement intérieur.
  • Il a dû se faire réprimander plusieurs fois avant qu'on lui dise de sortir.
  • Bande de menteur, il s'est pas fait viré du centre (ça c'est en lisant entre les lignes).


Et je parle même pas des attaques envers iMoDiRiS, en tant que président de l'Aiduce, qu'on attaque parce que l'Aiduce a fait un billet là dessus repris par Jean-Yves Nau sur son blog Wink

[Edit] fin ça c'est ce qu'on se prend dans la tête, sinon les raisons c'est simplement parce qu'on ne comprends pas qu'on puisse aller dans un lieu pour se faire soigner d'une addiction et qu'on se fasse virer à cause d'un acte pas bien méchant et que du coup le patient (donc Laurent) se retrouve à se démerder tout seul pour sortir de son problème. Et que les arguments avancé par certains c'est que la vape n'est pas nocive pour autrui car pas de vapotage passif, etc.

ludovic.g
Super contributeur
Super contributeur

Masculin Commentaires : Un dragon au pays de la vapeur
Nombre de messages : 2832
Age : 38
Localisation : Au pôle Nord
eCig :
Je vape avec ça:
-=MOD=-
Vamo V5 SS - Quantic - Cloupor mini - IPV D2
-=Consommable=-
Atos reconstructible fibre - AGA T² - SMOCK PBC V1 - Drippers - 2 genesis qui prennent la poussière
-=DIY=-
50/50 minimum

Date d'inscription : 30/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par Franck le Jeu 21 Aoû 2014 - 20:25

Merci pour les précisions Ludovic  Very Happy 

_________________


les articles du fofo    le lexique

Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : C'est moi le méchant admin !!!!
Nombre de messages : 19118
Age : 44
Localisation : Essonne
eCig : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par Moushe le Jeu 21 Aoû 2014 - 22:16

@ludovic.g a écrit:Dans les grandes lignes alors Wink


  • Bande d'ayatollah de la vape.
  • Vous êtes des : je vape où je veux et j'emmerde les autres.
  • Il avait qu'à respecter le règlement intérieur.
  • Il a dû se faire réprimander plusieurs fois avant qu'on lui dise de sortir.
  • Bande de menteur, il s'est pas fait viré du centre (ça c'est en lisant entre les lignes).


Et je parle même pas des attaques envers iMoDiRiS, en tant que président de l'Aiduce, qu'on attaque parce que l'Aiduce a fait un billet là dessus repris par Jean-Yves Nau sur son blog Wink

[Edit] fin ça c'est ce qu'on se prend dans la tête, sinon les raisons c'est simplement parce qu'on ne comprends pas qu'on puisse aller dans un lieu pour se faire soigner d'une addiction et qu'on se fasse virer à cause d'un acte pas bien méchant et que du coup le patient (donc Laurent) se retrouve à se démerder tout seul pour sortir de son problème. Et que les arguments avancé par certains c'est que la vape n'est pas nocive pour autrui car pas de vapotage passif, etc.

Je ne suis pas certaine de tout comprendre. Je vais néanmoins dire ceci. J'ai travaillé la nuit durant 6 mois dans un centre qui permettait principalement à des hommes qui n'avaient plus de domicile fixe, de se refaire une santé (économique, professionnelle, sociale).
Vivre la promiscuité auprès d'inconnus et tout à la fois être privé d'intimité n'est pas du tout une chose facile.
Croire qu'il suffit de respecter un règlement, veut bien dire de mon point de vue qu'on ne perçoit peut-être pas les choses comme elles sont.
Dans le règlement du centre, je ne pouvais offrir qu'un paquet de tabac par semaine, le dimanche soir !!  Jamais, je n'ai su respecter à la lettre ce règlement que je considérais bien trop humiliant.
On m'a bien fait des remarques mais sans pour autant me le reprocher, yé, yé !!

"Je Vape et j'emmerde les autres". Tout est subjectif lorsqu'on déclare emmerder les autres. Si je ne peux vaper qu'avec des fumeurs ou seul dans ma chambre alors que je n'ai rien d'autre à faire de mes journées avec au quotidien à peine un sou en poche.

Je ne sais pas ce que l'on pourrait dire ici, à un Vapoteur en prison… où en maison de repos.
Ah oui, qu'il y a un règlement qu'il suffit de respecter sans emmerder les autres ?

Moushe
Maître contributeur
Maître contributeur

Nombre de messages : 8013
Age : 52
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 21/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par laurent piaget le Ven 22 Aoû 2014 - 10:55

salut ludovic.g,

peut tu me donner le nom du forum, mes recherches ont été infructueuses. j'aime autant allez voir ce qui s'il dit et me défendre moi même, si tu n'y vois pas d’inconvénients...

laurent piaget
Nouveau membre
Nouveau membre

Masculin Nombre de messages : 3
Age : 44
Localisation : loire
eCig : mini pro tank
Date d'inscription : 20/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par ludovic.g le Ven 22 Aoû 2014 - 12:06

C'est là que ça se passe : http://www.forum-ecigarette.com/articles-medias-f756/vapoteurs-interdits-au-centre-anti-addictions-t157042.html

Wink

ludovic.g
Super contributeur
Super contributeur

Masculin Commentaires : Un dragon au pays de la vapeur
Nombre de messages : 2832
Age : 38
Localisation : Au pôle Nord
eCig :
Je vape avec ça:
-=MOD=-
Vamo V5 SS - Quantic - Cloupor mini - IPV D2
-=Consommable=-
Atos reconstructible fibre - AGA T² - SMOCK PBC V1 - Drippers - 2 genesis qui prennent la poussière
-=DIY=-
50/50 minimum

Date d'inscription : 30/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par maryse2fois le Ven 22 Aoû 2014 - 15:09

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Le titre est bien réducteur, limite mensonge même.
Ce ne sont pas les vapoteurs qui sont interdits mais le vapotage.
Dans ce genre d'établissement le respect du reglement intérieur et des consignes fait souvent partie de la thérapie.
On peut le regretter mais c'est ainsi.

Pour le reste, c'est le comportement de Laurent Piaget qui est en cause et comme dans tout établissement de santé il y a des recours internes et externes si on estime avoir été victime d'un défaut de soins ou de toute discrimination.

maryse2fois
Nouveau membre
Nouveau membre

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 20/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par ludovic.g le Ven 22 Aoû 2014 - 15:18

Et se faire viré du centre pour avoir transgresser le règlement 1 seule fois c'est normal?
Alors que ça aurait pu se passer différemment avec un entretien, une discussion et un rappel aux règles Wink

ludovic.g
Super contributeur
Super contributeur

Masculin Commentaires : Un dragon au pays de la vapeur
Nombre de messages : 2832
Age : 38
Localisation : Au pôle Nord
eCig :
Je vape avec ça:
-=MOD=-
Vamo V5 SS - Quantic - Cloupor mini - IPV D2
-=Consommable=-
Atos reconstructible fibre - AGA T² - SMOCK PBC V1 - Drippers - 2 genesis qui prennent la poussière
-=DIY=-
50/50 minimum

Date d'inscription : 30/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par hawaiki0689 le Ven 22 Aoû 2014 - 15:35

Boudiou !!! dans le dictionnaire français le plus basique, il existe plusieurs mots : intelligence, tolérance, respect etc.....
J'étais au resto en terrasse, la semaine dernière, des fumeurs me demandent si ça me gène qu'ils fument.. Ben non ! Merci !
Je ne suis pas allée leur taxer une clope, et quand bien même ! ç'aurait pas été la fin du monde, non ?
Mais un dialogue, quel qu'il soit, est toujours préférable au bannissement.... non ? pffff


Dernière édition par hawaiki0689 le Ven 22 Aoû 2014 - 16:22, édité 1 fois

hawaiki0689
Super contributeur
Super contributeur

Féminin Nombre de messages : 2422
Age : 59
Localisation : Vaucluse
eCig : eGo-T2, 11 mg
Date d'inscription : 28/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par Invité le Ven 22 Aoû 2014 - 15:39

je vais reprendre un post , l'un des seul que j'ai trouvé objectif sur l'ensemble des 11 pages de commentaires que j'ai lu, sur le lien fourni par ludo
******* a écrit:
***** a écrit:


Notre rôle en tant que soignants est de faire le maximum pour vous aider à respecter ce contrat dans un souci constant de compréhension, de discussion, de soutien et de persuasion en nous gardant de tout dirigisme ou coercition.


M. PIAGET n'a pas eu le droit à la compréhension, à la discussion et au soutien ! D'autant plus qu'il n'avait plus l'addiction au tabac en arrivant au centre ! Vu que ce patient avait repris le tabac, le centre était censé prendre en charge cette nouvelle addiction vu qu'elle a été générée par le séjour au sein de ce centre !

Ce séjour doit s’intégrer dans une démarche globale de prise en charge d’une addiction à un (des) produit(s) psycho-actif(s) (alcool, cannabis, opiacés, tabac etc…) et/ou à des comportements répétitifs.


En tout cas, je pense que ce centre n'a pas vraiment respecter le contrat thérapeutique !

M. PIAGET devrait saisir la Commission des Relations avec les Usagers et Qualité !

C’est une instance de dialogue qui veille au respect des droits des usagers et facilite les démarches des personnes malades et de leurs proches. Les associations nommées pour représenter les usagers sont l’UNAFAM et la Ligue contre le cancer. Elle recueille les plaintes pendant et après le séjour et a la charge d’y répondre dans les délais réglementaires. Deux médiateurs (administratif : C. PONS et médical G. BON) sont chargés de recevoir toutes vos demandes, questions, remarques, plaintes etc…

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par vaporino le Ven 22 Aoû 2014 - 16:09

Eh bien ça fait débat...

Deux petites choses:
1/ Je suis le premier à avoir du mal à ne pas vaper même là où c'est interdit (avion, restaurants en Belgique, train etc). C'est si simple de vaper discrétement. Il ne s'agit pas de se cacher et change finalement peu de ce que nous faisions bien souvent lorsque nous étions fumeurs (qui n'en a pas grillé une dans les toilettes d'un train qui accusait deux heures de retard??). Donc pour vaper heureux vapons cachés lorsque c'est nécessaire.
2/ La question de la compassion envers les fumeurs est une des plus délicates. Si tout le monde vapaient la réponse serait simple. Tel n'est pas le cas. Il va donc de soi que si nous pouvons vapoter partout et les fumeurs non il y aura nécessairement frustation de leur côté. Dire que ceci pourrait leur donner envie d'en allumer une me semble cependant aller un pas trop loin: soit ils sont également vapoteurs et passent en mode vap une fois dans les lieux concernés, soit ils ne sont pas vapoteurs et je ne vois pas en quoi ils pourraient alors être tentés étant donné qu'ils ignorent tout des plaisirs de la vape. Ce qui est lamentable dans tout ceci c'est que la polémique naît de l'incapacité des autorités à distinguer clairement la vape de la tueuse. Est-il normal qu'un vapoteur doive aller en salle fumeur? Je pense que non. Demandera-t-on un jour à un fumeur de quitter une salle fumeur au motif que s'y trouve un vapoteur qui pourrait faire une rechute vers la tueuse? Je pense également que non. Il convient d'en revenir au bon sens: tant les fumeurs que nous souffrons d'une addiction à la nicotine. En être privé est frustrant. Force est cependant de constater que la nuisance du vapoteur est absente alors que celle du fumeur est immédiate. Vapotons donc gaiement mais discrétement lorsque besoin est  Very Happy Evitons la provocation (genre gros mod sur un plateau télé). Ne nous leurrons pas, nous sommes encore une minorité. Se mettre les fumeurs et non fumeurs/vapoteurs à dos ne servira certainement pas nos intérêts.

Amicalement,

Vaporino

vaporino
Mini contributeur
Mini contributeur

Masculin Nombre de messages : 92
Localisation : Belgique
eCig : evic, MVP, SVD, SID, side winder, spinner, protank, aerotank, unitank.......
Date d'inscription : 04/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par copiercoller le Ven 22 Aoû 2014 - 16:36

Cela dépend tellement des sensibilités de chacun, que c'est extrêmement compliqué de faire une règle commune.
Fumer donne envie de fumer, mais vaper donne aussi envie de fumer (aux fumeurs).
Vaper discrètement, mais dans ce cas, on pourrait dire fumer discrètement, mais là ce n'est pas possible.
Sortir avec les fumeurs ?, oui !.
Sans se coller si on est sensible encore à l'appel du tabac, cela apaisera la situation.


Dernière édition par copiercoller le Ven 22 Aoû 2014 - 17:33, édité 1 fois (Raison : fôte)

copiercoller
Maître contributeur
Maître contributeur

Masculin Commentaires : Non.
Nombre de messages : 7374
Age : 65
Localisation : ville rose
eCig : maternelle : ego 650
primaire : twist (jerk, mash-potatoes ...)
collège : vamo
lycée : istick
fac : aspirator 300W

point PM : 3
Date d'inscription : 06/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par vaporino le Ven 22 Aoû 2014 - 16:57

Avec tout le respect je suis pas du tout convaincu que vapoter donne envie de fumer aux fumeurs... Avant d'avoir commencer la vape ca ne me faisait rien de voir quelqu'un tirer sur sa batterie...

Quant à l'équivalence des régles c'est un peu un raccourci que tu prends: je crois que l'on peut convenir que la "nuisance" d'un vapoteur est nettement inférieur à celle d'un fumeur. J'ai encore vapoté hier dans les toilettes d'un avion (pas bien, je sais) et personne ne s'en est rendu compte. Si j'avais grillé une tueuse je ne pense pas que les choses se seraient passées comme ca...

Du respect et de la tollérance oui. Mais de la proportionalité aussi.

Amicalement,

Vaporino

vaporino
Mini contributeur
Mini contributeur

Masculin Nombre de messages : 92
Localisation : Belgique
eCig : evic, MVP, SVD, SID, side winder, spinner, protank, aerotank, unitank.......
Date d'inscription : 04/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par Franck le Ven 22 Aoû 2014 - 20:23

Bon, je reviens sur ce sujet  Very Happy 
Et il y a tellement à dire. Wink 

Tout d'abord, nous serons une majorité, je pense, à dire que Laurent n'a pas respecté le règlement et que ce n'est pas bien. D'ailleurs, il reconnaît lui-même la faute de manière sincère et courageuse. Il ne se défile pas. Enfin, si le règlement traite de la vape, ce qui n'est pas certain. En tout cas, mes propos ne sont pas là pour légitimer une effraction à un règlement.

D'un autre côté, on parle ici d'un homme qui souffre d'une addiction : l'alcool dont on sait qu'elle fait des ravages. Il avait une autre addiction effroyablement mortelle : le tabac qui tue chaque année en France entre 50 000 et 70 000 personnes et plusieurs millions dans le monde chaque année. Il avait d'ailleurs troqué cette addiction au tabac contre une autre addiction, la vape, qui a fait, d'après mes infos, deux morts accidentels dans le monde jusqu'à maintenant (explosion d'une batterie devant une bouteille d'oxygène et une gamine qui aurait avalé une fiole).

Il quitte le centre en ayant repris le tabac et probablement sans avoir trouvé une solution définitive à ses problèmes.

Si Laurent porte certainement une part de responsabilité dans le cas où le règlement stipule clairement que la vape est interdite, c'est aussi un échec pour le centre : un patient qui attendait des soins et que l'on ne soigne plus. Ou plus avec le même suivi, en tout cas.
Il n'y a qu'une réussite : le directeur n'a pas gâché ses vacances. Pathétique.

Comme je l'ai écrit, je connais des délinquants ayant commis des fautes autrement plus graves, quelquefois plusieurs, et qui s'en tirent avec des simples réprimandes et rappels à la loi, voire des peines de sursis dont ils n'ont que faire.
Il y a des moments où je me demande si l'on ne marche pas sur la tête. scratch 

J'entends bien les arguments de certains disant que dans ce genre de centre accueillant des gens quelquefois "désocialisés", il faut un cadre, un règlement, sinon ce serait vite le foutoir.
Mais je le répète, Laurent avait réussi à rompre avec le tabac, mortel comme nous le savons.
Or, il me paraît aussi capital de ce genre de centres d'encourager les patients qui stoppent le tabac. D'abord parce que cela n'est pas antinomique avec un centre anti-addictions  Very Happy 
Ensuite parce que le tabac est souvent associé aux autres addictions (drogues dures ou douces, alcools). Généralement plus ou boit, plus on fume. Et comme fumer donne soif, plus on fume et plus on boit.

Aussi, lorsqu'un patient comme Laurent arrive à abandonner une de ses addictions et aller sur un chemin où, à terme, il pourra dissocier le tabac et la boisson, alors les soignants ont tout intérêt à encourager cette initiative et l'accompagner, dans le respect des règles édictées, évidemment. Cela leur permettrait à eux comme à Laurent de se concentrer sur les problèmes liés à l'alcool. Il n'en fut rien. Le centre a, d'après ce que nous en savons, préféré le traiter comme un pestiféré.

Rappelons aussi que la vape n'a donc, pour l'instant, tué personne par elle-même. Les études récentes n'ont pas non plus décelé de problèmes de vapotage passif. D'ailleurs, les partisans d'une possible interdiction dans les lieux clos ouverts au public ne mettent pas en avant un problème pour l'entourage ou ceux qui inhaleraient la vapeur. Ils prétendent que les vapoteurs doivent être exemplaires, que la vape incite à fumer, que la vape ne participe pas à la "dénormalisation" du tabac.

Aussi la vape NE PEUT PAS et NE DOIT PAS être mis sur le même plan que le tabac car les problèmes qu'elle peut engendrer ne sont pas du tout similaires. On ne parle pas d'un problème de santé public. Au jour d'aujourd'hui, il n'y a pas de cas de maladies ou de cancers liés à la vape que ce soit pour nous vapoteurs ou pour celles et ceux qui seraient à notre contact. Bien sûr, restons prudents, on ne connaît pas tous les effets à long terme. Ne me faites pas dire ce que je n'ai jamais dit : la vape n'est pas non plus anodine. Mais, la plupart des experts sont d'accord, si nocivité il y a, il y a peu de chances qu'elle soit au même niveau que la cigarette !

On parle donc plutôt d'incivilité : imposer à d'autres qui ne le souhaitent pas une odeur qui leur déplaît, une vapeur qui les gêne (cas des allergiques au PG mais qui sont très rares), ou un comportement qui pourrait les inciter à fumer.
D'ailleurs, j'ai un peu de mal avec cette dernière affirmation. D'abord, elle n'est pas démontrée. Ensuite, cela revient à dire que les gens ne sont pas responsables de leurs propres actes. Si, parce que je vape, un fumeur ne peut se retenir de fumer, si je braque une banque, il ne peut pas se retenir non plus ?  perplexe 
Lorsque l'on est adulte, on est responsable de ses choix et de sa vie et on ne rejette pas ses propres choix sur les autres. Merci par avance  Very Happy 
Oui, j'ai fumé des clopes. Un paquet. Enfin, des centaines de paquets  Razz Oui, on m'en a proposé, oui, j'ai pu fumer parce que d'autres fumaient à côté de moi. Mais c'est moi qui ait porté ces cigarettes à la bouche. Personne d'autre. Et je ne vais certainement pas accuser ceux qui m'ont en proposé, ceux qui ont fumé devant moi de m'avoir incité à fumer !

Et, si l'on parle d'incivilités, alors va-t-on légiférer sur toutes les incivilités qui nous bouffent le quotidien ? Bon courage, j'en connais un paquet à soumettre au législateur !  Very Happy 

A traiter le tabac et la vape sur le même plan, à appliquer les mêmes interdictions, voilà ce qui arrive : pour ce centre, que Laurent ait fumé ou vapé à l'intérieur est du pareil au même. C'est la même chose, la même sanction, la même punition, la même opprobre. Alors qu'il a fait l'effort d'arrêter le tabac, alors qu'il lutte contre ses problèmes avec l'alcool, alors qu'il n'a jamais été démontré que la vape puisse produire des effets néfastes sur ceux qui sont proches.

Avec une interdiction dans les lieux clos ouverts au public qui se dessine, alors pour tout le monde la vape et le tabac sera le même combat, les mêmes effets, peut-être pour certains les mêmes problèmes de santé. Bref, la même merde. Et là, je pense que tout le monde aura compris que je ne suis pas du tout, mais alors pas du tout d'accord  Twisted Evil 
Mais ce n'est que mon avis  Wink 

En tout cas, Laurent, je te souhaite bon courage pour la suite et, ici, tu peux vaper tout en surfant sur le forum  Very Happy

_________________


les articles du fofo    le lexique

Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : C'est moi le méchant admin !!!!
Nombre de messages : 19118
Age : 44
Localisation : Essonne
eCig : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par Moushe le Sam 23 Aoû 2014 - 8:46

@maryse2fois a écrit:
Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Le titre est bien réducteur, limite mensonge même.
Ce ne sont pas les vapoteurs qui sont interdits mais le vapotage.
Dans ce genre d'établissement le respect du reglement intérieur et des consignes fait souvent partie de la thérapie.
On peut le regretter mais c'est ainsi.

Pour le reste, c'est le comportement de Laurent Piaget qui est en cause et comme dans tout établissement de santé il y a des recours internes et externes si on estime avoir été victime d'un défaut de soins ou de toute discrimination.

Faire partie de la thérapie…?
Tu veux parler des tranquillisants, des antidépresseurs, des somnifères qu'on distribue comme des sucettes ou de la pièce commune destinée aux vapeurs ?

Chez toi, tu Vapotes dehors ou dans ta chambre ?
Avant tout regret, il ne serait pas préférable d'en débattre ?


Moushe
Maître contributeur
Maître contributeur

Nombre de messages : 8013
Age : 52
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 21/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par Moushe le Sam 23 Aoû 2014 - 8:55

@vaporino a écrit:Eh bien ça fait débat...

2/ La question de la compassion envers les fumeurs est une des plus délicates. Si tout le monde vapaient la réponse serait simple. Tel n'est pas le cas. Il va donc de soi que si nous pouvons vapoter partout et les fumeurs non il y aura nécessairement frustation de leur côté. Dire que ceci pourrait leur donner envie d'en allumer une me semble cependant aller un pas trop loin: soit ils sont également vapoteurs et passent en mode vap une fois dans les lieux concernés, soit ils ne sont pas vapoteurs et je ne vois pas en quoi ils pourraient alors être tentés étant donné qu'ils ignorent tout des plaisirs de la vape. Ce qui est lamentable dans tout ceci c'est que la polémique naît de l'incapacité des autorités à distinguer clairement la vape de la tueuse. Est-il normal qu'un vapoteur doive aller en salle fumeur? Je pense que non. Demandera-t-on un jour à un fumeur de quitter une salle fumeur au motif que s'y trouve un vapoteur qui pourrait faire une rechute vers la tueuse? Je pense également que non. Il convient d'en revenir au bon sens: tant les fumeurs que nous souffrons d'une addiction à la nicotine. En être privé est frustrant. Force est cependant de constater que la nuisance du vapoteur est absente alors que celle du fumeur est immédiate. Vapotons donc gaiement mais discrétement lorsque besoin est  Very Happy Evitons la provocation (genre gros mod sur un plateau télé). Ne nous leurrons pas, nous sommes encore une minorité. Se mettre les fumeurs et non fumeurs/vapoteurs à dos ne servira certainement pas nos intérêts.

Amicalement,

Vaporino

 :+1: 

Moushe
Maître contributeur
Maître contributeur

Nombre de messages : 8013
Age : 52
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 21/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par copiercoller le Sam 23 Aoû 2014 - 9:40

Pour moi il y a similitude entre l'aspect extérieur de vaper et de fumer.
Cette similitude à d'ailleurs été à l'origine, de notre choix, en sachant que les produits inhalés sont jusqu'à preuve du contraire assez inoffensifs. Sinon, à quasi égalité de toxicité on serait resté au tabac.
On est bien placé, nous tous pour savoir, que voir fumer donne envie de fumer.
Et le visuel de vaper, ressemble à l'action de fumer, c'est évident.
Maintenant interdire de fumer, mais autoriser la vape, dans l'idéal ce serait juste, mais forcément mal perçus.
Même en demandant à l'entourage, on sait que certains diront oui, en pensant non, pour éviter la discussions, par timidité où une autre raison.

copiercoller
Maître contributeur
Maître contributeur

Masculin Commentaires : Non.
Nombre de messages : 7374
Age : 65
Localisation : ville rose
eCig : maternelle : ego 650
primaire : twist (jerk, mash-potatoes ...)
collège : vamo
lycée : istick
fac : aspirator 300W

point PM : 3
Date d'inscription : 06/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par Franck le Sam 23 Aoû 2014 - 9:58

@ copiercoller :

Pour moi il y a similitude entre l'aspect extérieur de vaper et de fumer.

Bien entendu, il y a des similitudes.  Very Happy Mais ce n'est pas parce qu'il y a des similitudes que fumer et vaper sont pareils. Il y a aussi de grandes différences, comme le fait qu'il n'y ait pas de monoxyde carbone ou de goudron dans la vape, responsable de la majorité des maladies graves liées au tabac, comme le fait qu'à notre connaissance, il n'y a pas de risques identifiés de maladies possibles pour notre entourage. Cela fait de grandes différences. Elles sont même fondamentales à mon sens. Car je rappelle que la loi Evin a été mis en place principalement pour éviter les risques de tabagisme passif, donc pour éviter que d'autres soient malades.

Même en demandant à l'entourage, on sait que certains diront oui, en pensant non, pour éviter la discussions, par timidité où une autre raison.

Peut-être, copiercoller, sauf que la loi n'est pas là pour régler les petits mensonges ou arrangements de la vie quotidienne.
Interdire la vape dans les lieux clos ouverts au public, en calquant sur les interdictions au tabac, revient à interdire la vape dans les magasins spécialisés. Logiquement, lorsque l'on y entre, on sait ce que l'on va y faire. Quelle serait l'intelligence d'une telle mesure ?
Dans le centre de Laurent, s'il était autorisé à vaper dans sa chambre ou dans un ou deux autres lieux parfaitement identifiés, cela aurait dérangé qui ? Incité qui ? Rendu malade qui ?
Sur les terrasses d'un bistrot, vaper rendrait malade qui ?

Lorsque j'ai commencé à vaper en 2009, le grand public ne savait pas. J'ai dû expliquer, convaincre, demander sans rien imposer avant de vaper dans mon bureau, au bar, au restau, en soirée. Bien sûr, je restais discret et je faisais attention à prendre des liquides fruités au taff ou ailleurs : fraise, banane, gardant mes HALO pour chez moi. Razz 
Tous les non-fumeurs sans distinction affirmaient que c'était nettement plus agréable que la clope. Certains s'amusaient à venir dans mon bureau pour savoir ce que je vapais : "tiens aujourd'hui, c'est orange, non ?"
Aucun n'a signalé de problèmes (maux de têtes, nausées, allergies, odeurs insupportables, etc).
Je m'étonne donc qu'aujourd'hui, on montre la vape du doigt comme étant insupportable  perplexe
Maintenant, on voit arriver des "connards", même s'ils restent minoritaires, qui déboulent quelque part, sortent leurs VP et vapent sans rien demander à personne, ni même au patron dans un bar ou un restau, sous prétexte que c'est légal et qu'ils font ce qu'ils veulent. Mais cela c'est de l'incivilité de tous les jours malheureusement.


Dernière édition par Franck le Sam 23 Aoû 2014 - 10:30, édité 3 fois

_________________


les articles du fofo    le lexique

Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : C'est moi le méchant admin !!!!
Nombre de messages : 19118
Age : 44
Localisation : Essonne
eCig : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par vaporino le Sam 23 Aoû 2014 - 10:07

Mon choix a été dicté par des bronchites chroniques à répétition, des doights jaunes et une haleine monstrueuse... Est-ce d'ailleurs un choix? Non, c'est une alternative que l'on s'impose au départ; mais ça reste une contrainte. Cette contrainte devient cependant vite légère une fois que l'on trouve les bons e-liquides et le matériel adéquat (attention bibidochon va me tirer dessus en nous rappelant qu'il a arrêté avec du matos datant de la Grèce antique - pourrait-on lui donner une médaille pour ces faits de guerre mémorables?  cheers ).
Je persiste dans ma position: vaper n'est pas fumer. Un fumeur n'ayant jamais vapoté ne sera selon moi pas tenter si je vapote devant lui. Il n'y a pas selon moi (encore une fois) d'association entre la vape et la cigarette dans la tête de quelqu'un n'ayant jamais vapoté. Et si vraiment on le tente et bien... il n'a qu'à commencer à vapoter  tongue 
Je ne vois pas pourquoi nous devrions subir les mêmes exclusions que les fumeurs alors que nous dérangeons beaucoup moins. Perso je suis capable de ne recracher pratiquement aucune vapeur (suffit de retenir sa respiration pendant quelques secondes...).
Je ne suis ni pour la provocation ni pour la confrontation avec les fumeurs. Je n'ai rien contre les fumeurs bien au contraire je compatis. Par contre je suis pour une distinction entre le fumeur et le vapoteur. On peut vaper discrétement voir clandestinement. L'on ne peut fumer qu'en dérangeant et en se faisant repérer à la première bouffée...
Il y a déjà assez d'ignorants qui veulent réglementer un produit capable de sauver des dizaine de milliers de vie chaque année. Cessons d'apporter de l'eau à leur moulin en assimilant de façon déraisonnable la vapoteuse à la tueuse. Ce sont deux choses différentes. L'une tue l'autre sauve.
A quand l'interdiction de boire un verre d'eau dans les lieux publics au motif que ca a la même couleur que la vodka et que ça pourrait tenter un alcolique? A quand l'interdiction de s'administrer une dose d'insuline en tant que diabétique au motif que ca pourrait tenter un junky? Cessons de vendre des pop corn ou des glaces dans les cinémas! Les personnes souffrant d'obésité pourraient craquer! Le monde est plein de tentations. Il faut opérer les disctinctions qui s'imposent et ne pas sombrer dans des assimilations entièrement injustifiées. Une pomme n'est pas un cheese burger. Un vaporisateur personnel de nicotine n'est pas une cigarette de tabac.
Amicalement,
Vaporino

vaporino
Mini contributeur
Mini contributeur

Masculin Nombre de messages : 92
Localisation : Belgique
eCig : evic, MVP, SVD, SID, side winder, spinner, protank, aerotank, unitank.......
Date d'inscription : 04/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par Franck le Sam 23 Aoû 2014 - 13:02

A quand l'interdiction de boire un verre d'eau dans les lieux publics au motif que ca a la même couleur que la vodka et que ça pourrait tenter un alcolique? A quand l'interdiction de s'administrer une dose d'insuline en tant que diabétique au motif que ca pourrait tenter un junky? Cessons de vendre des pop corn ou des glaces dans les cinémas! Les personnes souffrant d'obésité pourraient craquer! Le monde est plein de tentations. Il faut opérer les disctinctions qui s'imposent et ne pas sombrer dans des assimilations entièrement injustifiées. Une pomme n'est pas un cheese burger. Un vaporisateur personnel de nicotine n'est pas une cigarette de tabac.

Je plussoie  Very Happy 

Ceci dit, je comprends aussi quelque part la volonté de maryse de rappeler qu'il y avait un règlement et rappeler que les vapoteurs ne sont pas tous des personnes qui se foutent des règlements. Je comprends aussi l'attitude de copiercoller qui voit d'abord le respect des autres et montre un souci du "vivre ensemble" qui est totalement respectable et digne d'être entendu. Very Happy 


_________________


les articles du fofo    le lexique

Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : C'est moi le méchant admin !!!!
Nombre de messages : 19118
Age : 44
Localisation : Essonne
eCig : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par marcuche le Sam 23 Aoû 2014 - 13:34

je n'interviens pas mais je suis, il m'est arrivé exactement la meme chose en juin 2013, viré d'un centre médical pour avoir pris une taf avec mon e-cig et ce dans les vestiaires de l' établissement....vaper n'est pas fumer mais tout le monde ne le perçoit pas de la meme manière.....

marcuche
Maître contributeur
Maître contributeur

Masculin Nombre de messages : 6454
Age : 62
Localisation : 62 Andres dans les vapes
Date d'inscription : 17/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par bibidochon le Sam 23 Aoû 2014 - 15:19

N'en déplaise à beaucoup, je reste sur ma position, à savoir que nous n'avons que la version du "plaignant" qui s'est fait virer, pas que je mette en doute ses dires, mais l'expérience des forums me laisse à penser qu'il y a souvent un gouffre entre la réalité des faits et ce qui en est rapporté, donc je ne juge ni l'action, ni la réaction, faute d'éléments vérifiables...ça ne change rien bien entendu au fait qu'on puisse s'interroger sur la méthode de soins de ce centre.

bibidochon
Maître contributeur
Maître contributeur

Masculin Commentaires : Trop vieux, trop petit, trop loin, trop grognon, trop chauve...et surtout obsolète
Nombre de messages : 15859
Age : 100
Localisation : Hagard du Nord
eCig : Une batterie, des bouts de fils, un connecteur et un peu de bois d'arbre Smile
Date d'inscription : 12/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par Franck le Sam 23 Aoû 2014 - 16:16

@ bibidochon :

à savoir que nous n'avons que la version du "plaignant" qui s'est fait virer,

Certes, et tu fais bien bien de te méfier. Very Happy  Sauf que maintenant, nous avons 2 cas similaires, comme l'explique marcuche.

@ marcuche :

il m'est arrivé exactement la meme chose en juin 2013, viré d'un centre médical pour avoir pris une taf avec mon e-cig et ce dans les vestiaires de l' établissement....

Et tu as vapé devant d'autres personnes ? Que disait le règlement de ce centre ? Comment la vape était-elle perçue par le personnel ?
Racontes !  Very Happy 

_________________


les articles du fofo    le lexique

Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : C'est moi le méchant admin !!!!
Nombre de messages : 19118
Age : 44
Localisation : Essonne
eCig : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par marcuche le Sam 23 Aoû 2014 - 19:07

@ Franck : J'ai eu une journée bien chargée et je reviens de faire mes courses. Je raconterais mon histoire après le souper, j'essaierais dans la mesure du possible de faire bref.
A toute à l'heure......

marcuche
Maître contributeur
Maître contributeur

Masculin Nombre de messages : 6454
Age : 62
Localisation : 62 Andres dans les vapes
Date d'inscription : 17/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapoteurs interdits au centre anti-addictions

Message par Franck le Sam 23 Aoû 2014 - 19:17

Pas de souci Marcuche. On n'est pas aux pièces  Wink 

_________________


les articles du fofo    le lexique

Franck
Admin
Admin

Masculin Commentaires : C'est moi le méchant admin !!!!
Nombre de messages : 19118
Age : 44
Localisation : Essonne
eCig : Un certain nombre
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum