Derniers sujets
24 heures sur le forum
sujets actifs du jour
Chercher sur le forum
Loading
Licence
Creative Commons License Site interdit aux moins de 18 ans

[Article] 09/05/13 "Il Mattino" - Les buralistes réagissent (Italie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Article] 09/05/13 "Il Mattino" - Les buralistes réagissent (Italie)

Message par bibidochon le Lun 13 Mai 2013 - 10:13

Les buraliste Italiens attaquent, par voie de presse et des flashes infos à la radio RDS, le marché de la cigarette électronique.

Napoli, tabaccai in rivolta contro
la sigaretta elettronica: ricorso al Tar

di Gerardo Ausiello

giovedì 9 maggio 2013 - 10:10 Ultimo aggiornamento: 11:11

I tabaccai dichiarano guerra alle sigarette elettroniche. I rivenditori parlano senza mezzi termini di «concorrenza sleale»: per le «e-cigs», è l’affondo, i consumatori pagano meno tasse delle sigarette tradizionali pur essendo queste «comunque nocive per la salute». Oltre al danno, sostengono, c’è la beffa: i tabaccai, infatti, non possono vendere le sigarette elettroniche ma soltanto le normali stecche. Da Napoli è scattato così il ricorso al Tar Lazio, il primo in Italia. È tutto nero su bianco in un articolato documento di tre pagine che porta la firma dell’avvocato Nicola Montella.

La premessa è che in Italia esiste «un vuoto legislativo» in materia: «Il punto cruciale - si legge nel testo - è l’assenza di una disciplina a livello nazionale di una regolamentazione del mercato di questi prodotti secondo le norme vigenti in materia di accise sui prodotti da fumo, dato che si ritiene che sigarette elettroniche e similari debbano essere commercializzati solo attraverso una rete affidabile e controllata come quella delle rivendite di generi di monopolio». Ciò genera, scrive il legale, «uno stato di incertezza giuridica per l’Unione operatori del tabacco» ai quali, in base alle normative vigenti, è vietata la vendita di «prodotti o sostanze atte a surrogare i tabacchi».

Una circostanza che, unita alle disparità di trattamento sul piano fiscale, genera «un’ingente e crescente perdita di fatturato per gli operatori tradizionali». I tabaccai, insomma - è la tesi dei ricorrenti - rischiano di andare in crisi proprio a causa dei rivenditori di «e-cigs», spuntati come funghi ad ogni angolo. E allora si sollecitano l’Italia e gli Stati europei a prendere atto in tempi rapidi della pericolosità delle sigarette elettroniche.

Alcuni passi, in tal senso, sono già stati compiuti: «La vendita delle “e-cigs” è stata vietata ai minori di 16 anni dal ministero della Salute, ne è stato vietato il consumo in molti luoghi pubblici e in pressoché tutti i luoghi di trasporto pubblico a tratta nazionale e internazionale, ed autorevoli organismi tra cui la European Respiratory Society le hanno definite ad alto rischio per la salute dei cittadini ed egualmente cancerogene, data la presenza di nicotina all’interno. Dette considerazioni - osserva l’avvocato Montella - non possono che portarci ad assimilare le sigarette elettroniche a quelle tradizionali, quantomeno in relazione alla pericolosità per la salute umana».

Da qui il ricorso al Tar Lazio nella speranza che i giudici amministrativi «eliminino l’attuale stato di incertezza» e autorizzino i rivenditori tradizionali a offrire ai consumatori le «e-cigs». Il presidente dell’Uniontabitalia Enzo Perrotta, che ha dato mandato ai legali di presentare il ricorso, è categorico: «Porteremo avanti questa lotta, fino in fondo, per mettere fine all’illecito commercio fuori dalla rete ufficiale - annuncia - Peraltro l’incertezza e la tardività dell’applicazione delle leggi esistenti stanno determinando un danno all’erario di un miliardo di mancate accise, come evidenziato dall’Agenzia delle Entrate in una nota del 26 aprile scorso».

Del resto, aggiunge Perrotta, «il danno esplicito alla salute e la dipendenza vengono dalla nicotina, che si estrae esclusivamente dalle foglie di tabacco, e questo definisce in maniera chiara l’omologazione di questo prodotto come variante tecnologica e moderna alla categoria delle sigarette classiche».

Traduction approximative :

Les buralistes déclarent la guerre aux cigarettes électroniques.
Les revendeurs parlent sans demis termes de « concurrence déloyale » : pour la cigarette électronique, les consommateurs payent moins de taxes que pour les cigarettes traditionnelles en étant aussi « de toute façon nuisibles pour la santé ». Les buralistes, en effet, ne peuvent pas vendre les cigarettes électroniques mais seulement les "normales".
De Naples un recours est déposé au Tar Latium, le premier en Italie. Document de trois pages qui porte la signature de l'avocat Nicola Montella. La prémisse est qu'en Italie il existe « un vide législatif » en matière : « Le point crucial - loi dans le texte - est l'absence d'une discipline à niveau national d'une réglementation du marché de ces produits en second lieu les règles actuelles en matière de définition des produits destinés aux fumeurs, on retient que les cigarettes électroniques et semblables doivent être commercialisées seulement à travers un réseau fiable et contrôlé en monopole ». Cela engendre, écrit le légal, « un état d'incertitude juridique pour l'Union opératrice de tabac » auxquels, sur la base des réglementations actuelles, il est interdit à la vente de « produits ou substances aptes à subroger le tabac ». Une circonstance qui, unie aux disparités de traitement sur le plan fiscal, engendre « un considérable et croissant perte de chiffre d'affaires pour les opérateurs traditionnels ». Les buralistes, en somme - elle est la thèse des récurrents - risquent d'aller en crise vraiment à cause des revendeurs de e-cigs, sortis comme champignons à chaque angle de rue.
Et alors on sollicite l'Italie et les États européens à prendre acte rapidement de la dangerosité des cigarettes électroniques. Quelques pas, en tel sens, ont été déjà accomplis : « La vente de cigarettes électroniques a été défendue aux mineurs de 16 ans par le ministère de la Santé, il en a été interdit la consommation dans beaucoup de lieux publics et dans presque tous les transport en commun nationaux et internationaux, et d'influents organismes parmi lesquels l'European Respiratory Society les ont définies à haut risque pour la santé des citoyens et egalement cancérigènes, étant donné la présence de nicotine à l'intérieur.
L'avocat Montella observe "qu'ils ne peuvent que nous porter à assimiler les cigarettes électroniques à celles traditionnelles, au moins en relation à la dangerosité pour la santé humaine".
Un recours au Tar Latium est l'espoir que les juges administratifs « éliminent l'actuel état d'incertitude » et autorisent les revendeurs traditionnels à offrir aux consommateurs la cigarette électronique. Le président de l'Uniontabitalia Enzo Perrotta, qui a demandé aux avocats de présenter le recours, est catégorique : « Nous porterons en avant cette lutte, jusqu'au bout, pour mettre fin à l'illicite commerce hors du réseau officiel - il annonce - D'autre part l'incertitude et le retard de l'application des lois existantes déterminent que le trésor public accuse une perte d'un milliard, comme mis en évidence par l'Agence des Entrées dans une note du 26 avril passé ». Du reste, ajoute Perrotta, « la dépendance vient de la nicotine, qui s'extrait exclusivement des feuilles de tabac, et de ceci définit en manière claire l'homologation ce de produit comme une variante technologique et moderne à la catégorie des cigarettes classiques ».

bibidochon
Maître contributeur
Maître contributeur

Masculin Commentaires : Trop vieux, trop petit, trop loin, trop grognon, trop chauve...et surtout obsolète
Nombre de messages : 15867
Age : 100
Localisation : Hagard du Nord
eCig : Une batterie, des bouts de fils, un connecteur et un peu de bois d'arbre Smile
Date d'inscription : 12/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] 09/05/13 "Il Mattino" - Les buralistes réagissent (Italie)

Message par franck9133 le Lun 13 Mai 2013 - 10:31

c est malheureusement le discourt classique, celui d une profession ayant jusqu à ce jour un monopole et qui n a jamais songé à s adapté.
Face au réalités des changement ou évolutions, beaucoup deviennent subitement pro ecig après s en etre longtemps moqué et avoir argumenté sur des hypothèses de nocivités s appuyant sur le manque de recul de l utilisation de la ecig.
La santé publique n étant absolument pas leur soucis, ils sont prêt à commercialiser ce produit, malgrès l absence de recul toujours présent, qui d un seul coup n est plus un soucis, dans l unique but de reprendre leur bénéfices.
Ce sont des gents qui tuent impunément en France 200 personnes par jour depuis toujours, alors je ne vois pas ce qu il y a a attendre d eux de cohérent.
Et en Italie, ce n est pas différent.

franck9133
Distributeur
Distributeur

Nombre de messages : 4308
Age : 53
Localisation : ETAMPES
Date d'inscription : 21/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] 09/05/13 "Il Mattino" - Les buralistes réagissent (Italie)

Message par duchbrok le Lun 13 Mai 2013 - 10:35

faut savoir qu en Italie la clope elect... à explosé...

mon oncle me disait qu il font même des pub pour vendre des ecigarette qui passe sur les chaines nationales et privées....

donc je comprend pourquoi les buralistes font la gueules.....et essaye de récupéré les roro qu il perdent avec leurs tueuses...

duchbrok
Maître contributeur
Maître contributeur

Masculin Nombre de messages : 7261
Age : 49
Localisation : pas loin de la Yaute
eCig : toujours plus qu il n en faut
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] 09/05/13 "Il Mattino" - Les buralistes réagissent (Italie)

Message par franck9133 le Lun 13 Mai 2013 - 10:39

A eux de s adapter, personne n interdit à personne de vendre des ecig à ce jour.
Sauf eux qui le souhaiteraient, en ayant l exclusivité.

franck9133
Distributeur
Distributeur

Nombre de messages : 4308
Age : 53
Localisation : ETAMPES
Date d'inscription : 21/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] 09/05/13 "Il Mattino" - Les buralistes réagissent (Italie)

Message par duchbrok le Lun 13 Mai 2013 - 10:41

@franck9133 a écrit:A eux de s adapter, personne n interdit à personne de vendre des ecig à ce jour.
Sauf eux qui le souhaiteraient, en ayant l exclusivité.

a priori c est un bon point pour nous .. non le fait que les buraliste veulent vendre la e cigarette... mais que nous somme de plus en plus nombreux a vapoté....!!!!

duchbrok
Maître contributeur
Maître contributeur

Masculin Nombre de messages : 7261
Age : 49
Localisation : pas loin de la Yaute
eCig : toujours plus qu il n en faut
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] 09/05/13 "Il Mattino" - Les buralistes réagissent (Italie)

Message par Marakhal le Lun 13 Mai 2013 - 11:18

Que les buralistes vendent des vaporisateurs personnels, pas de souci de mon point de vue ! C'est bien, ça attirera l'attention des fumeurs sur la possibilité d'une alternative.

Qu'ils puissent obtenir l'exclusivité de la distribution : pas question ! Il n'y a pas de raison objectivement positive à confronter "au quotidien" des vap'eurs --ex-fumeurs à la cigarette de tabac. Moi qui ne fume plus depuis quelques mois, ça m'embêterais beaucoup qu'on me force à cotoyer la clope de cette manière. Je ne veux plus !

_________________

« Sur le plus beau trône du monde, on n’est jamais assis que sur son cul !  » — Montaigne //—>

Marakhal
Modérateur
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 2151
Age : 44
Localisation : Coulommiers (77)
eCig : Vaporshark rDNA 40 + Subtank Mini | Pipeline Pro 18500 / Squape R[eloaded]
Et plein d'autres [drippers, genesis, clearos…]
Date d'inscription : 12/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] 09/05/13 "Il Mattino" - Les buralistes réagissent (Italie)

Message par zesto le Lun 13 Mai 2013 - 12:42

:+1: Tout pareil !!!

zesto
Grand contributeur
Grand contributeur

Masculin Nombre de messages : 1356
Age : 48
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 22/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] 09/05/13 "Il Mattino" - Les buralistes réagissent (Italie)

Message par panda76 le Lun 13 Mai 2013 - 13:02

ils veulent ça pour tuer le marché de la vape ..

si la ecig est vendue seulement en bureau de tabac .. c'est sa mort assurée
ce sera une belle incitation au tabagisme là

panda76
Maître contributeur
Maître contributeur

Masculin Nombre de messages : 4486
Age : 39
eCig :
Spoiler:
Box SX350 et DNA30 home made
Box Sigelei mini 30w
Origen V2 genesis n° 1855
Origen V2 genesis clone par tobeco
Infinite CLT2
Plume Veil clone



Date d'inscription : 24/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] 09/05/13 "Il Mattino" - Les buralistes réagissent (Italie)

Message par zesto le Lun 13 Mai 2013 - 13:10

Le tuer OU profiter d'une taxe supplémentaire ... ?
La moutarde me monte au nez anger5

zesto
Grand contributeur
Grand contributeur

Masculin Nombre de messages : 1356
Age : 48
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 22/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum