Article Ecigarette-Public. Rédigé par Franck
 


La cigarette électronique pour les nuls




Chapitre 1 – La cigarette électronique, c’est quoi ?



1-Un nouveau monde


Ce que l’on appelle cigarette électronique est un nouveau monde, une autre façon de fumer. D’ailleurs, on ne fume pas, on vapote ou on vape, Madame, Monsieur, c'est-à-dire que ce n’est pas de la fumée qui sort de ces étranges engins mais de la vapeur. Et puis, peut-on vraiment parler de cigarette ? Certains parlent d'e-cigs, de mods, de vaporisateurs.

Ce vocabulaire n’est pas qu’un exercice de style « fumeux » d’une communauté qui se la joue élitiste. Elle tend à montrer que la cigarette électronique n’offre pas les mêmes caractéristiques que la vulgaire cigarette. Si le vapoteur garde la gestuelle, la vapeur et souvent la nicotine, elle va l’amener à modifier son comportement de manière souvent inconsciente.



2-Décomposition de la bête

La e-cig, finalement, c’est simple. Elle est constituée de 3 ensembles :

- La batterie accompagnée d’un système électronique qui va s’activer lorsque vous allez aspirer ;

- L’atomiseur. Ce dernier est tout bêtement constitué d’une résistance entourée d’une tresse métallique. La résistance va chauffer sous l’action de la batterie et par la même transformer un liquide en vapeur au contact de l’air inspiré ;

- La cartouche. On trouve deux types de cartouches :

- les cartouches classiques avec un coton spécial appelé bourre. C’est sur cette bourre que l’on va trouver du liquide qui va s’évaporer au contact de l’atomiseur.

- les cartouches avec réservoir, comme le système TANK par exemple. Le liquide sera alors placé dans ce réservoir. Ce nouveau système permet de contenir plus de liquide, et donc assure plus d'autonomie puisque la cartouche ne contient pas de coton, ce qui libère de la place pour caser plus de liquide. Attention toutefois : afin de fonctionner, ces cartouches réservoirs doivent être utilisées avec un atomiseur spécifique.






Quel que soit le modèle, vous retrouverez toujours ces trois éléments auxquels on peut associer le liquide, ce dernier faisant office de carburant indispensable.

Certains modèles présentent la particularité de rassembler en un seul ensemble la cartouche et l'atomiseur comme :
- le cartomiseur, contraction des mots cartouche et atomiseur. Il utilise de la bourre, comme les cartouches classiques ;
- le clearomiseur. Ce dernier rencontre un vif succès auprès des vapoteurs avertis. Il est parfois transparent, d'où son nom de clearomiseur (clear comme clair en français) et n'utilise pas de bourre.

Ces modèles sont plus simples à gérer puisque vous devez vous soucier que de deux pièces au lieu de trois.
Voici un exemple de clearomiseur :






Mais, même sur ces modèles, le principe reste le même. On peut d'ailleurs le résumer ainsi :

batterie + atomiseur + cartouche ou réservoir = e-cig
et
batterie+ atomiseur + cartouche ou réservoir + liquide = vape



Enfin, que les amateurs de cigares ou de pipes se rassurent, les fabricants ne les ont pas oubliés. La preuve, il existe même des e-pipes et des e-cigares ! Alors, heureux ?



3-Pour aller plus loin



La capacité de la batterie est importante parce que c’est d’elle dont va dépendre l’autonomie de votre e-cig. Va-t-elle ne plus avoir de jus au bout d’une heure, ce qui va vous obliger à changer de batterie et à recharger très, très souvent ou va-t-elle vous tenir une bonne dizaine d’heures, vous laissant le temps de « vaper » tranquillement ?


Pour le savoir, il vous faut connaître l’unité de mesure de la puissance de la batterie : le milliampère par heure, souvent agrégé en mAh. Là encore, ce n’est pas compliqué : plus cette mesure sera élevée et plus votre e-cig vous offrira de l’autonomie. Et si, par hasard, le vendeur « oublie » de mentionner cette caractéristique, vous pouvez d’ores et déjà vous considérer comme averti : vous aller charger, charger, charger. C’est juste un rythme à prendre.

Bien entendu, l’autonomie de votre VP va aussi dépendre de votre usage. Plus vous allez vapoter et plus vous allez
tirer sur la batterie. Les petits fumeurs ne seront donc pas trop pénaliser par des batteries de faibles capacités. Par contre, le gros fumeur qui va avoir son e-cig au bec toute la journée ne devra jamais oublier son chargeur. A bon entendeur…

Pour être complet, sachez qu’il existe deux grandes catégories de batterie :


- les batteries dites « automatiques ». Ici, il n’y a rien d’autre à faire qu’à aspirer. Leur gros avantage est que votre geste va se rapprocher de celui que vous avez avec votre tueuse. Par contre, elles sont fragiles et pas forcément très fiables car elles s’encrassent vite ;

- les batteries dites « manuelles » ou « à switch manuel ». Ici, il faut appuyer sur un bouton tout en aspirant pour déclencher la batterie. Cela peut paraître curieux mais mine de rien ce switch protège énormément la batterie qui gagne donc en fiabilité et en longévité. Que les inquiets se rassurent : on s’y fait très vite.

Voici un exemple de batterie à switch manuel :




L’atomiseur, quant à lui, est la pièce maîtresse puisque c’est son action sur le liquide qui va être déterminante
pour « sublimer » le goût, les saveurs, les sensations ressenties.


Bien entendu, le liquide va lui aussi jouer un rôle important dans les sensations et la restitution des saveurs. Il peut
être proposé avec plusieurs dosages de nicotine et est mesuré en mg/ml.

- fort : 16 à 19 mg/ml. Généralement, ce taux correspondrait plus ou moins à une cigarette normale.

- moyen : 11 à 13 mg/ml

- faible : 6 à 8 mg/ml

- sans nicotine : ben, heu, 0 mg/ml

Enfin, il existe des dizaines de parfums différents pour le liquide. Cela va des parfums dits "tabac" (on va en reparler d'ailleurs de cette appellation un brin rapide), aux goûts fruités (banane, fraise, vanille, etc.) en passant par le goût coca, le goût whisky et j'en passe des plus farfelus.

Mais nous verrons plus tard plus en détail le liquide, sa composition et ses conséquences éventuelles sur la santé.



>> Chapitre 2 - La e-cig permet-elle de diminuer réellement sa consommation de tabac voire de la supprimer totalement ?



Autheur Franck
Site Ecigarette-public.superforum.fr
Lien vers le poste de création La cigarette électronique pour les nuls - La cigarette électronique, c'est quoi ?
Creative Commons License